Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: Le Rite de Passage  (Lu 169 fois)

Hors ligne Gwalchgwynn

  • Moderator
  • Mage
  • *****
  • Messages: 1 692
    • E-mail
Le Rite de Passage
« le: 01 novembre 2019, 11:22:19 pm »
PREAMBULE

Retour à l’Ancien Bosquet

La première chose qui vous est dite est de vous informer brièvement sur ce qui a été raconté à votre famille, proches, employeurs et écoles, pour expliquer votre longue absence aussi soudaine qu’inattendue.

Le Sept a l’habitude de couvrir ce genre de choses, et ses membres ont subtilement fait passer comme explication officielle le coup de folie de quatre jeunes qui, sur un coup de tête, partent pour une virée au Mexique.
L’hiver est long et froid, et que des jeunes décident brutalement d’aller se réchauffer sur les plages chaudes mexicaines est quelque chose de très plausible.

Toutefois le vrai sujet de préoccupation est que vous rameniez un métis sans famille connue dans le Sept, alors que la « pureté » de ses membres par le respect de la Litanie a toujours été mise en avant.
Quand vous revenez, outre les Anciens, seules deux des quatre meutes sont présentes dans les environs, les Promeneurs Verts et les Compagnons du Sanglier.
Mais que ce soit les Anciens ou les autres garous tous affichent dépit, mépris et dégoût à la vue d’un Esperanza plus minable que jamais, rabougri sous l’œil inspecteur de garous froids et méfiants.

Les esprits ont devancé votre récit, et déjà énormément de choses sont connues. À commencer par Dhor le Noueux, qui reçoit avec chaleur « l’esprit perdu », vous comprenez que le monde spirituel a livré l’essentiel de votre odyssée, et que c’est sans doute pour cela qu’Esperanza n’est pas rejeté et banni à votre retour.

Shella O’Driscol regrette, avec toute sa douceur, que l’exemplarité morale du caern soit remise en cause par la présence d’Esperanza. Si proche de Chicago le Sept s’enorgueillit de résister aux influences corruptrices de la cité tentaculaire.
Aussi, la tolérance envers le métis peut représenter une justification vivante des infractions à la loi traditionnelle du Peuple.

À l’opposé Mary Clarke est celle qui se montre la plus chaleureuse avec Esperanza, si ce n’est la seule. Elle n’hésite pas à accueillir Esperanza dans son chalet. Padraig Joyce, pourtant peu convaincu, obtempère à cet hébergement. Mary défend l’idée que l’Apocalypse étant imminent, chaque garou doit montrer qu’il ne cède pas au Ver. La meilleure manière est de pardonner aux erreurs passées et de protéger toutes les graines qui pourraient germer à l’avenir.

Si Miranda Murphy prête généralement une oreille attentive à Mary ce n’est pas le cas cette fois-ci. Miranda voit dans la venue d’un métis une tentation à enfreindre la litanie, alors qu’elle invite tous les homidés à entretenir des relations avec les louves de la Réserve Naturelle de Joliet. De même Miranda est soucieuse d’assurer la paix dans un Sept inter-tribal, mais composé uniquement par des membres qui affichent clairement leur appartenance à des tribus européennes.

Esperanza est non seulement un métis, mais sa filiation est inconnue. Les esprits murmurent une éventuelle origine amérindienne. L’histoire du Caern, d’origine autochtone, et lorgné par les Wendigos et les Uktenas, justifie que le Sept ne s’embarrasse pas de membres appartenant aux Natifs.

Hurle-les-Rêves surprend tout son monde quand il tempère les ardeurs du Sept à l’arrivée d’Esperanza. Le Maître des Rites rappelle que c’est l’esprit-totem du caern qui a réclamé que le jeune métis soit sauvé et ramené. Hurle-les-Rêves propose qu’avant de prendre une décision définitive au sujet d’Esperanza on procède au Rite de l’Ascendance. La connaissance de sa filiation
pourrait clarifier les choses et permettre de le confier à un Sept plus légitime pour l’incorporer. Cependant Hurle-les-Rêves demande que ce Rite ne soit réalisé qu’avec les garous qui l’ont sauvé et que ceux-ci puissent y participer comme membres à part entière du Sept.

En effet le monde spirituel a été le garant des épreuves surmontées par la meute en devenir, et il n’est pas nécessaire pour elle d’affronter une seconde épreuve dans le monde matériel. Rapidement les Anciens valident par vote la proposition, et il est décidé que le rite de l’Ascendance ne soit réalisé qu’après le Rite de Passage mais aussi le rite du Totem.
Tous les garous de l’Ancien Bosquet savent que Cerf vous a pris sous sa ramure, ce qui explique le respect que l’on vous accorde depuis votre retour.

Il ne vous faut pas beaucoup de temps pour apprendre que certains garous voient dans l’attitude bienveillante de Hurle les-Rêves pour le petit métis un moyen de provoquer les Fils de Fenris, réputés être animés par des aspirations à une pureté orthodoxe.

Enfin, le jour est venu, ou plutôt la nuit. Celle du 17 février au 18 février, où Luna sort régénérée de la nouvelle lune comme un croissant à peine perceptible. Sont présent les Promeneurs Verts et les Compagnons du Sanglier pour votre Rite du Passage. Les Sages Guerriers et les Faucons sont partis courir sur des chemins lointains, dans des quêtes qui vous sont inconnues.

[Avant le déroulé du Rite, pause pour d’éventuelles questions ou/et interactions.
J’ouvre peu à peu, dans vos RP respectifs, des pistes et du pur RP.]

Ce qui est mort ne peut pas mourir

Hors ligne Gwalchgwynn

  • Moderator
  • Mage
  • *****
  • Messages: 1 692
    • E-mail
Re : Le Rite de Passage
« Réponse #1 le: 09 novembre 2019, 10:46:32 am »
L'Ancien Bosquet est encore vêtu de son manteau de neige blanc. L'hiver est à son apogée, et la nature se régénère lentement pour se préparer à l’impulsif printemps.

Vous formez un cercle pour ouvrir le rite d’assemblée, mené par Hurle-les-Rêves, sous forme crinos, tenant comme à l’accoutumé son bâton sacré. Sous la forme massive du hispo Oreilles-de-Sang lance le premier hurlement, suivi par le reste du sept, vous compris. Vous saluez Luna et à part vous chaque garou délivre un peu de son énergie spirituelle pour régénérer le caern.

Hurle-les-Rêves, par de complexes danses de son bâton de rituel, mène le passage de l’ensemble du sept vers la pénumbra. Ainsi vous vous décalez presque simultanément pour former le cercle autour de Dhor le Noueux, palpitant de vitalité suite à vos faveurs.

Quittant la forme de hispo Padraig Joyce prend celle de crinos. Il fait cliqueter ses nombreux bracelets torsadés, rappelant les anciens bijoux celtiques, en remuant les bras, puis commence à narrer votre quête dans l’umbra. L’Ancien s’attarde sur vos exploits contre les scarabées géants et votre odyssée dans l’étrange Pangée.
Il fait très peu référence à Esperanza, parlant de lui comme d’un « esprit perdu ». Pour vous ça ne fait qu’accentuer l’absence du petit métis. Vous savez que Hurle-les-Rêves l’a placé non loin, en prévision du moment où il l’appellerait pour exécuter le rite de l’Ascendance.

Hurle-les-Rêves convie des esprits à rapporter votre odyssée umbrale. Vous constatez avec effarement que rien ne peut échapper au monde des esprits. La narration spirituelle ne se limite pas à des mots, mais aussi à des émotions : colère, doute, confiance, peur, fureur, compassion…
Vous ressentez un certain malaise quand les esprits font état de vos dissensions et de la cacophonie de vos débats. Pourtant aucun garou présent ne semble être choqué, ou railler ces errements. Vous ne savez pas s’il s’agit de simple indulgence envers une meute en devenir, d’indifférence, ou de retenue de convenance.

Miranda, sous forme d’une belle glabro, prononce des mots de reconnaissance :

-« Dhor leur a confié sa volonté, les louveteaux  ont œuvré à l’accomplir. Celui qui était perdu a été retrouvé. Le monde des esprits a été parcouru. La parole a été donnée pour un khiminage inaccessible qui sera atteint par les guerriers de Luna. »

Shella O’Driscol, grande crinos en robe blanche épurée, un torque en or massif autour de son puissant cou, chante plus qu’elle ne dit les mots :

-« Partis et revenus, les Esprits parlent de leur voyage
Malgré les épreuves les louveteaux reviennent hurler
Ils réclament avec force et détermination leur passage
Pour servir et honorer Gaïa notre mère bien-aimée. »


Alors Hurle-les-Rêves, les mains dégoulinantes d’une substance colorante, trace sur chacun de vous, a même la peau, un pictogramme rouge vif, symbole compliqué dont vous connaissez la signification « loup-garou ».

Vous êtes des cliaths et le sept hurle à l’unisson pour vous saluer ainsi.


« Modifié: 17 novembre 2019, 03:22:16 am par Gwalchgwynn »
Ce qui est mort ne peut pas mourir

En ligne Vent-de-Neige

  • PJ LGA - Les 5 Lunes de Joliet
  • Vampire
  • *
  • Messages: 500
  • Il faut défendre les minorités mal-aimées
    • E-mail
Re : Le Rite de Passage
« Réponse #2 le: 10 novembre 2019, 12:26:16 am »
[Crinos]
C'est ma Peau-Colère que j'ai choisi de prendre pour le rituel. Les raisons en sont nombreuses. Affirmer mon lien avec mes deux natures dans sa parfaite fusion, bien sûr. Adopter une forme correspondant bien à mon niveau d'excitation face à ce qui nous attend, à ce moment fondamental où nous serons réellement reconnus comme des Garous, surement. Par un obscur instinct atavique me poussant à me montrer au niveau en cette occasion, à ne pas me laisser toiser de haut, peut-être. Par analogie, pour revendiquer ma proximité avec Esperanza, certains se le demandent peut-être. J'ai en effet passé ses derniers jours à défendre sa cause, assez maladroitement en général car de manière abrupte et direct, à tous ceux qui acceptaient de me prêter l'oreille.

J'écoute le récit des Esprits avec attention, comme si je ne connaissais pas déjà l'histoire. Leurs contes me sied bien, car dans un style que je peux en général bien comprendre, et cela me permet de vérifier si je n'ai pas fais de grave contre-sens dans nos propres aventures. Nos dissensions relatées ne m'émeuvent pas trop. Pour y mettre fin, je n'aurais eu guère d'autre solution que de ramener l'ordre à coup de dents, mais n'étant ni l'Alpha, ni même le Béta. Non, pour moi, ce n'est là qu'une épreuve de quête indispensable pour un peu mieux comprendre un peu mieux les homidés... Et pour me sentir un peu moins inférieur. Même mon accès de colère, lorsque j'ai cassé le bâton-tonnerre, ne me fait plus vraiment honte. Ce qui est passé est passé, si je devais être puni par l'Alpha, cela aurait été à ce moment là. En fait, je me rends maintenant confusément compte que c'était pour moi un moyen de tenter de passer un message. Un message qui n'a ensuite pas été réellement explicité et compris, je pense. Dommage. Il faudra peut-être que j'y revienne, un jour...

Mais Ombre-Vivace prend déjà la parole, avant de laisser place au chant de Rocher-Aimable. Je me laisse happer par le rite, l'envie de hurler de concert me titille, même s'il n'est pas encore temps. Puis mon maitre s'approche pour venir tracer sur mon torse la glyphe du Peuple. Enfin. Mon long sentiment de solitude de cette interminable année est un temps jugulé. Je ne suis plus seul et les miens sont là pour hurler en notre honneur. Mes yeux se mettent à flamboyer de fierté et d'une énergie sauvage. Mon buste se redresse comme je ne l'ai encore jamais fait sous forme Crinos, et le Guerrier de Gaïa des légendes se devine dans ma silhouette finement découpée. Le Peuple hurle de concert, et je fais maintenant parti du Peuple. J'ai gagné de plein droit ma place parmi eux... Juste le temps d'un dernier regard à mes frères et sœurs de meute que ma tête se relève, mes abdominaux se contractent. Le hurlement part du ventre avant de venir rouler dans ma gorge...

[Apparence ou Charisme + Représentation avec Lignée Pure ? Si oui, un point de volonté s'impose.]
Apparence ***           Rage 2
Charisme **               Volonté 8
Lignée *****

Hors ligne Sibby Ranald

  • PJ LGA - Les 5 Lunes de Joliet
  • Mage
  • *
  • Messages: 1 049
Re : Le Rite de Passage
« Réponse #3 le: 10 novembre 2019, 02:53:02 pm »
[Crinos]

Je m'étais encore réveillée en sursaut la nuit dernière, le souffle court, certaine que nous avions raté notre Épreuve et compromis le Sept par notre imprudence... Puis je me suis rassurée en songeant à l'accueil des Anciens et à la confiance de mes compagnons. Je m'avance vers le Caern sous ma forme de défenseure de Gaïa, mettant en évidence, sur mon bras, la marque d'un rouge plus sombre de mon katana dédié.

Vent-de-Neige est là, d'une blancheur splendide. Nous sommes sous la lune de son Auspice et je suppose que c'est à lui de marcher en premier, comme il nous a montré le chemin pendant notre retour par les contrées sauvages. Le récit des Esprits rappelle tout ce que nous avons subi et affronté, les pinces et le venin des cafards géants, la traversée de passages obscurs vers l'inconnu, les grands reptiles, les clans préhistoriques, la dure marche sous le blizzard. Ils passent assez vite sur nos disputes, nos erreurs et nos imprudences : nous n'avons sans doute pas fini d'en entendre parler mais ils nous croient assez adultes pour en tirer les leçons.

Hurle-les-Rêves nous appose la marque des cliaths. J'en ressens une très grande fierté, l'impression de ne faire qu'une avec notre Meute, et en même temps une tension à l'idée des menaces qui nous attendent. Vigilance et exaltation se mêlent quand je pousse mon hurlement à la suite de Vent-de-Neige... Et, cette fois, un cri ample, filant d'un élan agile, rien à voir avec le jappement maladroit que je poussais il y a quelques semaines lors de ma première cérémonie au Caern.
Charisme: ***                 Rage:3/3 
Apparence: ***             Volonté: 4/4
Lignée pure: -

Hors ligne Liam Valentyne

  • PJ LGA - Les 5 Lunes de Joliet
  • Vampire
  • *
  • Messages: 809
    • E-mail
Re : Le Rite de Passage
« Réponse #4 le: 10 novembre 2019, 02:56:27 pm »
Je suis toujours sous forme humaine, c'est la forme sous laquelle je veux être perçue par le Sept, et celle sous laquelle je me représente toujours. Comme a mon habitude, je suis stresser quand autant de personne me regarde. Même si j'ai tous fait pour atteindre ce moment je ne suis pas sur de vraiment l'apprécier. Rite de Passage ou pas c'est juste une cérémonie de remise de diplôme pompeuse a mes yeux... Mais bon, apparemment c'est le seul moyen si on veut un jour pouvoir être écouter un jour ici alors bon.

Le cas d'Esperanza mais beaucoup perturber. Quand nous somme rentrer je ne m'attendais a voir de la réticence comme nous l'avons ressentie dans le groupe... mais pas autant de haine et surtout pas de débat sur si oui ou non il serait préférable de le bannir ou l’exécuter pour c'est origine. Je pensais que les garous plus âgé était plus réfléchie que nous, mais visiblement il soit bien plus capricieux que ce que j'imaginais. Notre peuple est désespérer pour trouver des nouveau guerrier, mais il fait toujours la fine bouche devant ce qui n'ont pas la bonne couleurs... Et c'est eu qui me donne des leçon de morale...

Au final, ce n'est pas juste la foule qui me fait peur. Je suis prêt a tous pour sauver notre monde, et accepter de me battre avec les garou me sembler être le choix le plus logique. Mais aujourd'hui je vois les réaction puéril de ce que je prenait pour les sauveur du monde, et plus que jamais je doute de mon désir de les rejoindre et cette cérémonie m’apparaît comme une entrée en prison.
Charisme: *                 Rage:3/3 
Apparence: **             Volonté: 1/5
Lignée pure: -

Hors ligne Lars Andersson

  • PJ LGA - Les 5 Lunes de Joliet
  • Garou
  • *
  • Messages: 271
  • Joachim Pornin IRL
    • E-mail
Re : Le Rite de Passage
« Réponse #5 le: 10 novembre 2019, 10:48:05 pm »
[Homidé]

Ce jour là, j'avance pour faire face à la dernière épreuve. Je garde pour moi mes émotions liés à notre retour au bercail: trop de choses se sont passés avant. J'avance, sous ma forme de naissance: je sais d'où je viens et je n'ai pas besoin de me montrer sous une forme lupine que je suis un loup-garou. Je fais face au froid torse dévêtu, signe de courage et d'honnêteté: je n'ai rien à cacher à propos de notre péril. Mes pas sont fermes et résolus, quand bien-même des questions sur comment je devrais prendre leurs décisions me hantent l'esprit. L’absence d'Espéranza me tracasse, même si j'espère seulement qu'il s'agit simplement du fait que l'on ne le juge comme n'étant pas prêt, et pas une considération lié à ses origines.

Durant la cérémonie, j'écoute et ne bronche pas: tous ceci est passé et au final nous avons fait de notre mieux, tous sans exception. Je laisse Hurle-les-Rêves m'apposer la marque des Cliaths. Je ne sais pas ce qu'il utilise, mais à mon avis ça fera le même effet que s'il avait voulu procéder à une scarification: je m'attends à ce que ça picote. Peut-être aurais-je dû me joindre aux hurlements et faire preuve de joie. La vérité est que même si j'éprouve de la fierté, elle est tempéré par le fait que j'endosse un devoir et une responsabilité beaucoup plus conséquent, que ce soit auprès du sept et de ma meute, mais aussi auprès de ceux que j'aime et qui devront gardés le secret, ou ne jamais le découvrir.
Charisme:***
Apparence:**
pure race:*
Rage: 5/5
Gnose: 1/1
Volonté: 4/4

Hors ligne Kathy O'Driscol

  • PJ LGA - Les 5 Lunes de Joliet
  • Vampire
  • *
  • Messages: 864
  • morigann
    • ma fiche
    • E-mail
Re : Le Rite de Passage
« Réponse #6 le: 11 novembre 2019, 04:45:01 pm »
Le jour est enfin venue pour notre entrée véritable dans le peuple garou.
C'est dans le tenue d'hiver d’étudiante que je suis là.
Je regarde la meute et espère que nos dissensions s'effaceront dans le temps.

Quand il faut passer de l'autre coté j'ai pris ma forme de combat montrant ainsi que je suis une garou comme mes ancêtres.
J'écoute le récit de notre quête retrouvant certaines émotions et même certains souvenirs que j'avais oubliés.
Je suis soulagé qu'il n'y pas trop de reproche pour mes décisions et nos disputes.

Je suis fière de recevoir le signe des garous et quand il faut hurler je le fais de bon coeur et le fait que mon hurlement soit plus fort.

[don sur le hurlement + jet de représentation]
Apparence  ****                       Rage 4/4
Charisme  ****                         Volonté 4/4
Lignée Pure **
Animal Magnétisme

Hors ligne Gwalchgwynn

  • Moderator
  • Mage
  • *****
  • Messages: 1 692
    • E-mail
Re : Le Rite de Passage
« Réponse #7 le: 11 novembre 2019, 11:34:35 pm »
[Prochain RP mercredi ou jeudi.]
Ce qui est mort ne peut pas mourir

Hors ligne Gwalchgwynn

  • Moderator
  • Mage
  • *****
  • Messages: 1 692
    • E-mail
Re : Le Rite de Passage
« Réponse #8 le: 14 novembre 2019, 05:18:25 am »
Dans un concert dédié à Luna vos hurlements se mêlent dans un tourbillon d'où des voix se distinguent, en particulier celles de Padraig Joyce et de Miranda Murphy.

Kathy, ton hurlement se détache, clair et puissant, mais c'est le tien, Vent-de-Neige, qui est de loin le plus saisissant. Image vivante de tes nobles ancêtres ton hurlement semble l'écho du glorieux passé de ceux-ci. Plusieurs garous tournent la tête vers toi, admirant ta superbe lors de ce hurlement.

Une fois le silence revenu Hurle-les-Rêves vous rassemble tous les cinq. l se saisit d'une mixture odorante comme une sève venant de couler d'une écorce, onguent qu'il passe tour à tour sur vos yeux, tel une peinture tribale. Le maître des Rites répète une litanie en vous éclairant la vue intérieure de cette substance lustratoire.

Alors, Hurle-les-Rêves revêt sa peau de lupus et entame de suivre une piste umbrale dans l'Ancien Bosquet.  La course est longue. Vous êtes des ombres vous faufilant à travers les enfants des clairières irradiant un flux d’énergie vivace. Vous savez être suivis par l'ensemble su sept dans cette course exaltante, revigorante, purificatrice. Vos cinq esprits se perçoivent les uns les autres avec plus de netteté alors que le lien de la meute se resserrent.

Hurle-les-Rêves stoppe net.

Cerf est immense. Sa ramure étincelle d'une lueur lunaire. Elle se déploie comme les ramifications vénérables d'un arbre plusieurs fois centenaire. Dans la complexité de ces bois on devine des mystères cachés, comme les trames de plusieurs récits qui ne cessent de remonter à une source immémorable. La puissance qui se dégage de Cerf rayonne dans une pulsation de kaos brute.

Derrière lui, dans son ombre lumineuse, Esperanza, crinos maigre, se dresse. Ses cornes torsadées se sont pliées dans d'étranges tournures inédites. Les cornes sont devenus pareil  à des bois de cervidés, en permanente évolution.

Miranda, Crinos pareille à la nuit,  bondit au-devant de Cerf et entreprend une danse inattendue. Vous comprenez vite qu'il s'agit d'une ancienne danse irlandaise, transmise depuis l'époque où régnaient les celtes sans aucune contestation.

Miranda, dans un hurlement, parle de reconnaissance et de défi, de mémoire et de valeur, de joie et colère, de pacte et de dons.

Quand Cerf bondit la force vitale qui le propulse éclipse totalement l'alpha, comme un louveteau nouveau né insignifiant dans l’ombre de la louve originelle.

Cerf bondit dans une circonvolution dont vous êtes les cinq points fixes.

Cerf est votre totem de meute.
« Modifié: 17 novembre 2019, 02:27:53 am par Gwalchgwynn »
Ce qui est mort ne peut pas mourir

Hors ligne Gwalchgwynn

  • Moderator
  • Mage
  • *****
  • Messages: 1 692
    • E-mail
Re : Le Rite de Passage
« Réponse #9 le: 17 novembre 2019, 03:52:25 am »
Quand Hurle-les-Rêves s’approche d’Esperanza pour annoncer qu’il va mener un rite de Purification l’ensemble des garous se rapproche jusqu’à former un cercle autour du jeune métis. Il lance des regards rapides et inquiets sur l’assemblée. Craintif, il reste silencieux.

Cerf, impassible, regarde la scène, exsudant de pure énergie sauvage.

Hurle-les-Rêves tient une jeune branche qu’il enfoui et tortille vivement dans la neige.  Il brandit la branche pour marcher dans le sens contraire des aiguilles d’une montre autour d’Esperanza, traçant avec ses pieds un sillon circulaire.
Au moment propice Oreilles-de-Sang lance le hurlement de purification, cri étrange et inhumain destiné à chasser toute influence corruptrice. Vous participez chacun au hurlement collectif, ajoutant votre sonorité personnelle à la mise en déroute des influences néfastes.

Hurle-les-Rêves et Oreilles-de-Sang s’écartent légèrement pour faire place à Calmes-Paroles (Irene Fiennes). L’Ancienne est sous forme glabro, ce qui lui permet de ne pas être trop effacée par la plupart des autres garous qui ont revêtu en majorité la peau de guerre.
Vous sentez la tension qui règne parmi les Sept. Il est clair qu’une révélation est attendue, et que certains réfrènent difficilement leur impatience.
Calmes-Paroles s’assoit à genoux aux côtés d’Esperanza. Elle justifie son nom garou en lui adressant des mots de réconfort.
Quand elle tire des plis de sa robe un long poignard en argent Esperanza, effrayé, sursaute et recule un peu. La philodox fait encore une fois preuve de douceur pour le rassurer. Ses paroles se transforment en douce chanson murmurée, telle une berceuse maternelle.
L’argent pique la main d’Esperanza.
Le péan se poursuit, mélodie chuchotée aux esprits.

Quand Irène cesse de chanter elle semble écouter attentivement quelque chose. Vous savez qu’en ce moment même les esprits-ancêtres dévoilent des secrets aux oreilles de l’enfant de Gaïa.
Irène se relève, pas sans avoir étreint Esperanza avec douceur. Puis, avec solennité, elle livre les chuchotements des ancêtres :
-« Les esprits ont parlé. Esperanza est le fils de Martin Byrden, ancien Fianna du Sept de New York, et de Maribel Alvarez, enfant perdu de lignée amérindienne. »

À peine les mots sont dits que Griffes-et-Marteau (Béatrice Muller), alpha des Compagnons du Sanglier, manifeste vivement sa colère :

-« C’est folie ! Folie ! Un métis ! Un fils de Ronin avec une garou perdue, sans doute à moitié folle !  Folie ! Que Dhor le Noueux ait ressenti le désespoir de son frère Racines-Etoiles soit. La jeune meute-sans-nom a pourvu à la demande de  notre totem de Caern. Mais la place de ce rejeton honteux n’est pas ici !
Et que veut dire ce rite de purification ? Car il n’était point destiné à écarter la souillure de sa nature métis, elle est indélébile. Que cachait donc cette purification ?
Nous n’abrègerons pas ses souffrances, car nous devons souffrir d’autres peines, mais laissez le courir en espérant qu’il trouve des Uktenas qui le prennent en charge ! Il n’a rien à faire parmi nous ! »


À la rumeur d’adhésion du Sept Esperanza se recroqueville. Miranda se montre hésitante ce qui permet à Hurle-les-Rêves de lui couper l’herbe sous les pieds pour réagir à la déclaration de la Fille de Fenris :
-« Quelle fougue pour nous faire partager ton humeur Griffes-et-Marteau, je comprends que tes adversaires redoutent ton impétuosité.
Un fils de ronin et d’enfant perdu ? Une aubaine, de retrouver une graine partie si loin au vent. »


Béatrice Muller grogne son mécontentement et s’apprête à reprendre la parole mais Bertrand Lacour se montre une nouvelle fois le plus rapide :
-« Notre puissant esprit de caern nous envoie sauver un jeune garou. Wendigo atténue son blizzard pour le laisser passer. Cerf veille à le placer sous son auguste ramure. Il présente une précocité spirituelle remarquable, et tu nous réclames toi d’en faire don aux Uktenas ? C’est bien cela ? »

Sans laisser le temps à quiconque de répondre Hurle-les-Rêves se retourne vers vous cinq :
-« Qu’ont à dire nos cinq jeunes cliaths au sujet de tout cela. Parlez ! »
Silence. Le Sept vous scrute, suspendu à vos hurlements.

Ce qui est mort ne peut pas mourir

En ligne Vent-de-Neige

  • PJ LGA - Les 5 Lunes de Joliet
  • Vampire
  • *
  • Messages: 500
  • Il faut défendre les minorités mal-aimées
    • E-mail
Re : Le Rite de Passage
« Réponse #10 le: 17 novembre 2019, 04:07:43 am »
[Lupus]
J'éprouve une immense fierté quand Cerf dans sa pleine puissance nous confirme officiellement, aux yeux du Peuple, son patronage. La meute est enfin aboutie, maintenant, il ne lui manque plus que un nom. Et à mes frères et sœurs aussi, d'ailleurs, car j'imagine qu'ils ne voudront pas garder les surnoms que je leur avais attribués. Surtout Grogne-comme-le-Blaireau, bien que je ne doute guère qu'il trouvera à redire demain de cette nuit pourtant si importante. Peut-être qu'il trouvera que Cerf n'était pas assez lumineux, ou que tout cela manquait de boite-à-magie-humaine-qui-porte-les-hurlements-au-loin ? Il trouvera bien quelque chose...

Ce qui m'impressionne aussi, c'est Esperanza qui en dépit de son jeune age voit son image umbrale se modifier, commençant à fusionner avec Cerf. Il fera certainement un théurge exceptionnel, et c'est bien que tous le Sept puisse le constater de leurs propres yeux, ainsi que la protection de Cerf. Les Fiannas, eux aux moins, devraient déjà se montrer moins hostile après cela...

*****

Je m'étais trompé au moins sur un point. Son père était un Fianna, peut-être pour ça que Cerf lui a apporté sa protection ? Mais ce n'est pas un double sang rare qui se serait révélé par son métissage... Les accusations de la Fille de Fenris m'agacent, et peut-être suis encore trop plein d'énergie après notre rencontre avec Cerf. Toujours est-il que je quitte ma prudente circonspection pour prendre la parole sur un coup de tête.
- Alpha parler mieux. Mais moi dire Flaiels attaquer longtemps Petit-Garou, pas normal faire rite purification pour sécurité ? Lac-Jaune percer Forêt Magique quand sentir nous. Envoyer beaucoup Flaiel, beaucoup énergie spirituelle pour tuer nous. Mais louveteaux mériter autant, ou Petit-Garou vrai cible ? Peuple pas devoir protéger quoi Ver sembler craindre ? Évidemment, Hibou dire danger pouvoir arriver avec Petit-Garou. Comprendre que Griffes-Marteau pas aimer. Même pour sauver louveteau solitaire, futur Théurge exception... Peut-être danger faire nouveau Garou pas assez important ? Sept déjà très important, comprendre... Alors envoyer Uktenas qui jamais chercher lui ? Trop secret pour Uketenas, sûrement. Et que demi-Fianna. Cerf comprendre, sûrement...

[Ou on peut constater que Vent-de-Neige a progressé en manipulation et comprend maintenant le concept de l'ironie.]
« Modifié: 17 novembre 2019, 04:41:14 am par Vent-de-Neige »
Apparence ***           Rage 2
Charisme **               Volonté 8
Lignée *****

Hors ligne Lars Andersson

  • PJ LGA - Les 5 Lunes de Joliet
  • Garou
  • *
  • Messages: 271
  • Joachim Pornin IRL
    • E-mail
Re : Le Rite de Passage
« Réponse #11 le: 17 novembre 2019, 02:05:17 pm »
[Homidé]

Vu que la réponse doit-être entendu de tous, je prends la forme du Glabro avant de parler, histoire de pouvoir mieux m'exprimer en haute-langue.

[Glabro]

Une fois sous ma forme d'homme-bête, c'est plus facile d'exprimer mon opinion sur le sujet.

"Je sais ce qu'il est, et je comprend la volonté de ne pas être souillé. Mais ce n'est pas notre Caern qui est responsable de sa conception et visiblement ses parents ont payé le prix de leurs infractions. Le laisser filé on ne sait où pour qu'il tombe entre de mauvaise mains ne semblent pas être une bonne idée, car rien ne nous dit que les Uktenas le considèreront comme un guerrier de Gaïa, plutôt que comme une de leur curiosité, ce qui pourrait lui donner ce terrible sentiment d'être retenu en cage. Je proposerais donc volontiers qu'il fasse ses preuves au sein du Caern, en apprenant et en combattant à nos côtés. Après tout s'il a pût survivre dans le monde des esprits et que cerf l'a choisi, pourquoi ne pourrait-il pas survivre dans notre monde et faire profiter de ces capacité à nous autres. Finalement, c'est le temps qui permettra de constater qu'est-ce que nous devons faire de lui. Le reste dépendra de lui."
« Modifié: 17 novembre 2019, 11:03:04 pm par Lars Andersson »
Charisme:***
Apparence:**
pure race:*
Rage: 5/5
Gnose: 1/1
Volonté: 4/4

Hors ligne Sibby Ranald

  • PJ LGA - Les 5 Lunes de Joliet
  • Mage
  • *
  • Messages: 1 049
Re : Le Rite de Passage
« Réponse #12 le: 17 novembre 2019, 03:23:53 pm »
[Crinos]

Les Esprits sont avec nous, on dirait.

***

La réaction hostile de Muller ne me surprend pas. Plus inquiétant : une partie des Garous semblent l'approuver, et même Miranda est indécise... J'essaie d'évaluer qui penche de quel côté. L'éloquence de Vent-de-Neige me fait dresser les oreilles : je ne m'attendais pas à une telle maîtrise du raisonnement, même si la forme est un peu brouillonne. Je vois que Lars veut parler et je me range à côté de lui : sauf erreur, il est celui parmi nous qui connaît le mieux Muller. Mon regard va de l'un à l'autre en guettant tout signe de tension.
Charisme: ***                 Rage:3/3 
Apparence: ***             Volonté: 4/4
Lignée pure: -

Hors ligne Liam Valentyne

  • PJ LGA - Les 5 Lunes de Joliet
  • Vampire
  • *
  • Messages: 809
    • E-mail
Re : Le Rite de Passage
« Réponse #13 le: 17 novembre 2019, 03:45:05 pm »
"Mon point de vue est le même que Bertrand. Même si pour moi la question est plus simple, est il sage de rejeter un jeune garou alors que le faible nombre de représentant de notre race est l'un des problème principaux auquel nous devons faire face aujourd'hui ?

Et effectivement... il n'est pas question de n'importe quel jeune garou. Et si je peux comprendre que la crédibilité du sept puisse être amoindri en acceptant un metis amérindien, serions nous plus crédible a rejeter un jeune aussi prometteur contre la volonté de notre esprit de caern a une époque aussi critique pour une question de principe ?"
Charisme: *                 Rage:3/3 
Apparence: **             Volonté: 1/5
Lignée pure: -

Hors ligne Kathy O'Driscol

  • PJ LGA - Les 5 Lunes de Joliet
  • Vampire
  • *
  • Messages: 864
  • morigann
    • ma fiche
    • E-mail
Re : Le Rite de Passage
« Réponse #14 le: 17 novembre 2019, 07:47:21 pm »
[Crinos]

Je suis heureuse de voir Cerf nous bénir et qu'il veule être le totem de notre meute.

****

Le sept est divisé surtout après les relations des esprits. Je ne suis pas surprise par la réaction des Fenris car après tout c'est encore une des tribus qui tuent les métis.

Maintenant c'est à moi de donner mon avis. Je regarde le sept puis je me lance

- Je sais que les parents d'Esperenza sont allés contre la Litanie comme je sais que certaines tribus refusent toujours de laisser les métis vivre. Mais lors de notre passage dans le monde de Wendigo nous avons appris que l'apocalypse arrive à grand pas. Pouvons nous refuser en notre sein un nouveau guerrier et protecteur de Gaïa alors que la spirale se renforce de jours en jour ?
De plus notre caern est un ancien caern des Croatans qu'un amérindien en fasse partie serait un juste retour des choses et montrerait que nous sommes ouverts et pourrait permettre de meilleures relations avec les caern Uktena et Wendigo.

Est ce que Epserenza pourrait être un descendant des Croatans ?
finis je en regardant  notre maître des rites.
Apparence  ****                       Rage 4/4
Charisme  ****                         Volonté 4/4
Lignée Pure **
Animal Magnétisme