Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: Chapitre 1 - Overdose  (Lu 28197 fois)

Hors ligne Masika

  • Vermillion
  • Membre du Polit'Bureau
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 403
    • Voir le profil
    • E-mail
Chapitre 1 - Overdose
« le: 09 mars 2011, 03:15:00 pm »

Le Rover dévore l'asphalte brûlante sous le soleil incandescent de ce milieu d'après-midi, glissant dans la circulation plutôt fluide à cette heure-ci. Direction le Dan Marino stadium, en plein coeur de The Gables. Les Dolphins jouent aujourd'hui, mais ce n'est pas pour assister au match que vous vous rendez vers le temple climatisé de l'équipe de football américain locale.

Marasme vous avait contacté un par un. L'un de ses contacts, un barbouze de Gunderson, avait émis le souhait de vous recruter pour courir les Ombres. Le Rendez-vous avait été fixé dans une des loges privatives du stade, pendant que les Dolphins affronteraient les Green skin united.

Vous passez un premier barrage, où les codes marqueurs fournis par le contact de Marasme semblent faire merveille, puisqu'on ne fouille même pas votre van. Vous vous garez dans un parking privatif, avant de remonter un couloir climatisé en direction des loges en hauteur. Là encore, vous passez deux contrôles qui vous fouillent pour la forme, sans pour autant vous délester de vos armes. Soit votre contact est un inconscient, soit il affiche une confiance sans bornes envers Marasme.

Enfin, vous pénétrez dans la loge même. Un grand salon à la moquette aux couleurs des Dolphins, où la fraîcheur contraste avec l'atmosphère brûlante de l'extérieur. Plusieurs fauteuils en cuir noir sont installés en face de la verrière qui offre une vue panoramique sur la pelouse. Assis jusqu'alors sur l'un d'entre-eux, un jeune homme aux cheveux cendrés se lève à votre entrée. Sa tête vous est familière, mais vous ne parvenez pas à le remettre. Il s'approche de Marasme à qui il donne une brève accolade:

- Sov', je suis content que tu sois venu. C'est un sujet délicat.

Il se tourne ensuite vers vous, s'arrêtant imperceptiblement plus longtemps sur Jade:

- Mademoiselle, Messieurs, si vous voulez bien prendre place...

Il désigne les fauteuils, entre lesquels de petites tables de bois portent canapés et cocktails épicés.
« Modifié: 09 mars 2011, 03:52:57 pm par Masika »
J’ai vu tant de choses, que vous, humains, ne pourriez pas croire... [...] Tous ces moments se perdront dans l’oubli, comme les larmes dans la pluie. Il est temps de mourir.

Hors ligne Remi Lebeau

  • Sans campagne
  • Sr. Member
  • *
  • Messages: 301
    • Voir le profil
Re : Chapitre 1 - Overdose
« Réponse #1 le: 09 mars 2011, 04:56:29 pm »
Malgré le contexte je suis venu au rendez vous dans une tenue très décontractée. Pantalon en lin, chemise bariolée suffisamment ouverte pour faire apparaitre mon torse glabre. Lorsque j'entre dans la loge je salue le contact tout en retirant mon borsalino. Je me dirige nonchalamment vers le buffet et commence à picorer quelques amuse bouche.

Je me tourne ensuite vers notre interlocuteur attentif à ses explications.


eric

  • Invité
Re : Chapitre 1 - Overdose
« Réponse #2 le: 09 mars 2011, 07:41:59 pm »
Je porte un jean assez usé et un blouson en cuir qui a vécu. Je suis un asiatique qui sort juste de l'adolescence.
- salut dis-je à notre interlocuteur en me dirigeant vers un siège.
« Modifié: 09 mars 2011, 09:35:39 pm par Crashdown »

Hors ligne Jade

  • Sans campagne
  • Sr. Member
  • *
  • Messages: 363
  • Adepte Pistolero "Spicy"
    • Voir le profil
    • Fiche de personnage
    • E-mail
Re : Chapitre 1 - Overdose
« Réponse #3 le: 11 mars 2011, 03:55:07 pm »
vêtue d'une tenue presque légère si on ne tient pas compte du large manteau long vert sombre que je porte par dessus, je referme sèchement la portière conducteur d'un air franchement agacé :

-"Tss, ils savent pas conduire dans cette putain de ville...", dis-je dans un marmonnement déformé par ma sucette, dans l'écho du parking. Je ne fais évidemment pas vraiment attention à une éventuelle mais prévisible remarque de Karl ou de Marasme sur ma conduite.

Je réajuste ensuite mes "Grays" de chez Vashon Island sur mon nez, et commence à suivre Marasme comme les autres dans le couloir climatisé, en direction des loges VIP.

Je siffle intérieurement. Eh ben, Marasme à c'qu'on appelle des connaissances. J'comprends rien au foot, mais ça c'est signe de nuyens, ou je m'appelle plus Jade...

Avant de monter l'escalier, on nous fouille, et je souris au gorille :
-"Tu veux de l'aide, mon mignon ?", lui dis-je d'un air qui pourrait paraître coquin. Mais mon attitude lui signale en fait qu'il n'a pas trop intérêt de profiter de la situation.

Malgré mon air décontractée, j'analyse le décor, les issues éventuelles et le niveau de sécurité du lieu. Quand ils nous laissent passer, dont moi qui suis chargée comme une mule, je semble presque surprise Des gars assez confiants pour nous laisser passer alors qu'on est chargés, c'est pas de la sécurité de tapette, c'est clair

Je suis ensuite notre guide jusqu'à la loge VIP. Arrivée là-bas, j'observe directement le niveau de menace de ce qui me semble être le lieu de rendez-vous. Sympa la déco. Je vois aussi instantanément le jeune homme se lever. Sympa la déco

Je laisse les deux "amis" se faire des mamours, puis remarque son bref regard vers moi et son "Mademoiselle". Mmmm, charmant, avec ça. Je lui offre un petit retroussement de nez charmeur et un sourire encombré par ma sucette. Mais je ne suis en fait pas du tout dans le move de la drague. Je suis ici pour affaire, et on m'a appris à ne pas mélanger les deux.

Je m'installe donc nonchalamment dans un bruit de cuir, et prends un cocktail en me mettant dans une position volontairement plus décontractée que mon état d'esprit. J'ajoute ensuite en regardant autour :
-"Sympa votre petit studio..."
« Modifié: 14 mars 2011, 12:50:40 am par Jade »
T'as ? Un gros calibre ?...Mmmmm...*Schlink-Schlink*...Tu sens ça, Omae ? Ah, tiens...On dirait qu'mwens deux calibres sont plus gros qu'ton piti toiso, missiou.

Marasme

  • Invité
Re : Chapitre 1 - Overdose
« Réponse #4 le: 12 mars 2011, 12:47:11 am »
Avec cette température, j'ai bien fait de venir en chemise. Je la sors du pantalon, remonte les manches et place mon holster dans le pantalon derrière, les emotitoys dans les poches. On va certainement m'en débarrasser bientôt mais ne pas en avoir ferais mauvaise pub.

Je descend de la voiture. Je tente d'ouvrir la bouche mais Jade me devance. Ok, j'me ramollis et pas qu'un peu. Pourquoi ? Parce que je suis inquiet.

D'abord, il me contacte ...  pour un run. J'incrémente mon compteur d'inquiétude. S'il a besoin de moi ... en fait je sais pas. C'est pas fait pour me rassurer.

Ensuite le lieu. Question sécurité, on a pas trouvé mieux. Difficile de faire encore plus public. Pourquoi faire les choses en grand quand les coutumes nous dictes le contraire.
D'un autre côté, j'ai aucune raison de ne pas lui confiance, ça reste un des rares sur qui je peux compter. Normalement c'est là que mon père débarque dans mon cerveau, ouvrant une porte "La confiance se gagne au compte-gouttes mais se perd en litres" qu'y disait. Mais aucune porte ne s'ouvre, c'est bon. Ok, +1, -1. Pas touche au compteur.



- Quelqu'un déteste le football américain ? Je me retourne même pas. J'attends pas de réponse. C'est pas l'atmosphère que j'essaye de détendre, c'est moi.

C'est l'heure du tripotage, Jade va encore frétiller.

- Messieurs, le mien est dans mon pantalon. Les agents nous laissent passer les mains pleines. J'ai le compteur qui chauffe. Note pour plus tard ne pas oublier passer au démarqueur.

En cas de problème, on devras se taper deux lignes de sécurité assez burnées pour nous laisser passer armés. Note à moi même: trouver une autre voie de sortie.

Dernière chose qui me chagrine, d'habitude peut importe le salaire, j'ai pour principe de négocier le maximum. Là, ça me ferais presque mal au coeur.


J'entre dans la loge.

- Pas autant que moi, Ethan.

Un sujet délicat ? Ok, le compteur explose. Je m'assieds.
« Modifié: 14 mars 2011, 06:14:19 pm par Sovenko 'Marasme' Vorobiev »

Hors ligne Karl Dobshoy

  • Sans campagne
  • Full Member
  • *
  • Messages: 185
    • Voir le profil
    • Feuille de Personnage
    • E-mail
Re : Chapitre 1 - Overdose
« Réponse #5 le: 12 mars 2011, 04:27:01 am »
Ma tenue vestimentaire à moi est assez banale aujourd'hui. Ce matin j'ai pu mettre la main sur un de mes tee-shirts à col roulés favoris, le rouge foncé avec une énorme gueule de dragon imprimée en plein milieu. Derrière y a aussi écrit une connerie, mais personne ne la verra et pour cause, j'ai comme d'hab' passé mon inusable veste en cuir par dessus, col relevé c'est bien plus classe...

Pour le reste, comme je le disais, c'est simple : jean noir et rangers qui vont bien. Le truc qu’est cool, en dehors du fait que je sois un nain, c’est que je n’ai même pas besoin de faire d’efforts pour être un peu original. Outre mes dreads - gris pour le moment - et mes yeux qui brillent de cette teinte dorée inimitable, je porte - tantôt sur le front, tantôt sur le nez en fonction des situations - des lunettes de moto teintées au style un peu old school qui me servent d’interface avec le monde virtuel.

Un sourire en coin, j’observe les réactions de mes camarades tandis que nous sommes "présentés" à notre commanditaire. Le fait que ces types à l’entrée n’aient même pas tenté de nous délester de notre ferraille me laisse perplexe. Et puis que peut bien attendre de nous ce gamin dans son costume trop grand pour lui ?

J’avise un instant le buffet qui est étalé là rien que pour nous. Bizarrement ça me fait pas trop envie, on dira que c’est parce que j’ai bien assez mangé ce midi. Peu importe, j’ai aussi le sentiment qu’il y a pas mal de cash à la clé, et ça ça me botte !

Je jette un regard furtif à notre pin-up locale, essayant de m’imaginer ce qui peut bien lui passer par la tête en ce moment. Ca me fait mal de le dire, mais pour ce que j’en ai vu ces dernières semaines, cette gonzesse en a dans le pantalon et je dois avouer que je suis pas mécontent de l’avoir à mes côtés pour cette mission.

Les bras croisés, je viens me camper silencieusement devant la baie vitrée pour profiter du spectacle, tournant le dos à mes acolytes. Mais j’ouvre grand les oreilles pour enregistrer ce qui va se dire dans les prochaines minutes…
« Modifié: 12 mars 2011, 12:42:04 pm par Karl Dobshoy »

Hors ligne Remi Lebeau

  • Sans campagne
  • Sr. Member
  • *
  • Messages: 301
    • Voir le profil
Re : Chapitre 1 - Overdose
« Réponse #6 le: 12 mars 2011, 09:44:45 am »
C'est un peu mon moment favori...
Je bascule en perception astrale.
... Mes partenaires sont calmes. Un vrai bonheur.

Mais comment fait il pour connaitre tout ces types à Miami?
J'inspecte les sécurités astrales de la pièce et l'aura du contact de Sov'.
Je reviens ensuite dans le monde physique pour être présent lors des explications de notre hôte.


Hors ligne Masika

  • Vermillion
  • Membre du Polit'Bureau
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 403
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Chapitre 1 - Overdose
« Réponse #7 le: 14 mars 2011, 11:11:57 am »
A son tour, votre hôte prend place dans l’un des confortables fauteuils. Sans s’avachir dedans, il croise ses mains au dessus de ses genoux et vous embrasse tous du regard puis prend la parole d’une voix calme :

- J’imagine que vous n’êtes pas sans savoir que James J. Harving Jr, actuel  Conseiller principal de la CAM, brigue un nouveau mandat. Hors, cette année, il va devoir faire face à deux autres candidats dont l’influence grandit sur Miami. Il marque une courte pause, comme s’il cherchait les mots justes. Hors, M. Harving fait face à un problème personnel qui pourrait mettre en péril sa réélection : nous sommes sans nouvelles de sa fille depuis plus de trois jours. Elle s’est volatilisée.

Ethan saisit un verre d’eau pétillante dont il boit une gorgée, le temps que l’information fasse son chemin dans votre esprit. Il reprend alors :

- Il arrivait à Prisca de disparaître ponctuellement, et peut être un peu plus souvent ces derniers temps, mais elle finissait toujours par joindre son père pour lui donner des nouvelles. Nos agents ce sont donc rendus à son appartement, mais elle ne semble pas y être passé depuis plusieurs jours. Il est par ailleurs impossible de la joindre car son PAN est inactif et…


Les hourras de la foule parviennent à traverser le filtre de la loge, coupant momentanément l’homme aux cheveux cendrés. A travers la verrière, vous pouvez constater que les Dolphins viennent de marquer un Touchdown, provoquant la joie dans les tribunes. Le ton d’Ethan tranche alors avec cette hystérie collective :

-…  et personne ne semble savoir où elle est. Inutile de dire que nous craignons le pire. Imaginez si cette information parvenait aux adversaires politiques de M. Harving et qu’ils l’exploitaient. Que dire d’un candidat incapable de protéger ses propres enfants ? Pire, et si l’un des autres candidats était derrière cette disparition ? On ne peut se permettre de mettre à jour cette disparition sans informations complémentaires. Je me suis engagé auprès de M. Harving à retrouver Prisca sans ébruiter sa disparition. J’imagine que vous comprenez à présent la raison de votre présence ici.

Il se lève, fixant la pelouse où le match s’emballe :

- Si vous acceptez de vous mettre en recherche de Prisca Harving, vous serez payés 50 000 NY. Plus 50 000 supplémentaires si vous retrouvez Prisca saine et sauve. Je vous transmettrais bien entendu un dossier regroupant quelques informations concernant Prisca sur vos PAN personnels. Inutile de dire que si vous refusez cet emploi, je vous enjoins la plus grande discrétion sous peine de nous obliger à prendre des sanctions drastiques. Et je reste bien évidement ouvert à vos éventuelles questions.

Faisant toujours face à la baie vitrée, Ethan se tait enfin, paraissant attendre votre réaction.

Rémi :
[Intuition + Analyse astrale = échec critique]

Ton regard bascule dans le monde astral. Si l’enceinte de la pièce où vous vous trouvez reste dans les tons gris monotones des objets inanimés, une multitude de couleurs chamarrées viennent obstruer ta vue. Les auras des nombreux spectateurs excités par le match viennent perturber tes sens et tu ne retires finalement aucune information de ton analyse.
C’est encore un peu perturbé que tu reprends contact avec la conversation en cours dans le monde physique.

Dossier Prisca Harving
« Modifié: 14 mars 2011, 12:01:24 pm par Masika »
J’ai vu tant de choses, que vous, humains, ne pourriez pas croire... [...] Tous ces moments se perdront dans l’oubli, comme les larmes dans la pluie. Il est temps de mourir.

eric

  • Invité
Re : Chapitre 1 - Overdose
« Réponse #8 le: 14 mars 2011, 11:45:54 am »
Il doit être sacrément embêté le gars pour lâcher autant de blé pour une gamine, mais au moins çà va me changer de ma routine. Je tourne mon regard vers marasme pour guetter son assentiment à la mission. Je me renfonce un peu plus dans mon siège et commence à chercher des infos sur cette demoiselle.

[Recherche: Compilation d'un sprite de donnée (Indice 2): Compilation + Résonnance: 7 dés + Spécialisation (Sprite recherche de données): + 2 dés
Tâche à distance: recherche de données sur Prisca Harver]


« Modifié: 14 mars 2011, 02:27:52 pm par Masika »

Hors ligne Jade

  • Sans campagne
  • Sr. Member
  • *
  • Messages: 363
  • Adepte Pistolero "Spicy"
    • Voir le profil
    • Fiche de personnage
    • E-mail
Re : Chapitre 1 - Overdose
« Réponse #9 le: 14 mars 2011, 02:02:12 pm »
Je remarque qu'il n'a pas vraiment porté attention à ma petite pique, et qu'il semble être passé directement en mode Johnson. Tant mieux, ça m'évitera de l'recadrer comme le dernier...

Je me tourne vaguement au moment du touchdown, avec un air contrarié sur ma sucette Pfff, sport de salaryman, ça. Un bon match du superbrawl, avec les Spears, ça c'est du sport !...

Je continue ensuite d'écouter son discours d'une oreille distraite, ne retenant que ce qui me semble essentiel pour comprendre de quoi il s'agit. fille d'un politique disparue, 50.000+50.000.... Je hausse un sourcil à la mention de la paye. Je ne suis pas une bête de calcul, mais la division qui se conclue par un 20.000¥ par personne me met clairement l'eau à la bouche, tout en me laissant dubitative. Ah quand même...Bon c'est vrai que la carrière du mec est en jeu...Mais ça sent le roussi cette paye. Enfin, je risque pas de dire non, à ce tarif. De quoi avoir la belle vie pendant un petit moment !

Il finit son blabla sur le professionnalisme et nos éventuelles questions tandis que je réfléchis au contrat.
Beaucoup de chances de la retrouver, peu de chances de se retrouver dans la merde, paye overkillante. C'est presque trop beau. Mais bon, les pigeons ça doit exister chez les Johnsons aussi, nan ?

Je me renfonce dans mon siège, coupant le silence en croquant dans ma sucette :
-"Moi j'en ai quelques unes, ouais. En premier : Est-ce qu'on a des délais à tenir pour la paye ? En deuxième est-ce qu'il faut qu'elle soit en vie ? En tertio jusqu'où on est autorisés à aller pour la ramener ? Parce que si j'ai bien suivi on va pas lui demander son avis à la p'tite. Donc autant savoir combien de jambes on peut lui casser, même si j'me doute que la réponse est : aucune.", dis-je en souriant légèrement, ma sucette toujours vissée dans la joue gauche.
« Modifié: 14 mars 2011, 02:04:25 pm par Jade »
T'as ? Un gros calibre ?...Mmmmm...*Schlink-Schlink*...Tu sens ça, Omae ? Ah, tiens...On dirait qu'mwens deux calibres sont plus gros qu'ton piti toiso, missiou.

Marasme

  • Invité
Re : Chapitre 1 - Overdose
« Réponse #10 le: 14 mars 2011, 04:40:28 pm »
*Hu ? Ah Rémi a pas l'air bien. Le buffet a pas l'air de lui réussir.*



50.000 NY !   Wooh. Je suis déjà assis mais j'ai quand même les genoux qui flanchent. J'étais inquiet. Maintenant je suis excité.


*50 juste pour la retrouver. 50 de plus pour la ramener. Y'a un truc qui va pas, elle chie des diamants c'pas possible.*

- 50 000 NY, c'est une grosse somme. A quoi elle correspond ? le prix de la vie de sa fille ou de sa réputation politique ?

[Jauger les intentions ( Emotitoys -  Détecter les mensonges) : 3 + 2 dés senseur thermographique]


Si Harving est prêt à lâcher autant, il peut lâcher beaucoup plus. Reste à savoir dans quelles conditions. Je dois savoir à quoi il attache le plus d'importance pour faire pression.



Jade pose les premières questions d'usage. Elle a déjà accepté le contrat. Je sais qu'il veut qu'on la ramène vivante mais jouons quand même sur les mots. * Et puis ça se trouve la fillette ne veut pas revenir …  bah Jade lui pèteras les rotules.*

- Soyons précis. Tu veux que l'on retrouve la fille ?  Avec en plus un bonus si elle encore en vie ? Nous ne sommes pas obligés de la ramener, n'est ce pas ? Mais si tu veux que l'on la ramène à qui de droit, c'est une autre histoire. il nous faudra un autre bonus conditionné sur son état de santé bien sûr.

[Négociation: Charisme + Négociation + kinesic = 15 dès]


" Pire, et si l’un des autres candidats était derrière cette disparition ? " Je n'aime pas ces sous entendus. Ethan à forcément déjà envisagé une manœuvre politique, un enlèvement ou chantage quelconque de la part d'opposants ou de citoyens. Comment cette fille a pu disparaître plusieurs fois d'affilés à ses agents. *Ils les ont recrutés dans la famille de Jade ou quoi.*
Me faut plus d'infos.

- Ethan, tu as déjà du envisager toutes les pistes possibles, sinon nous ne serions pas là. On doit savoir si Harving à reçu des menaces récentes ou passé, une demande de rançon, s'il à des ennemis quelconques, c'est aussi valable pour Prisca. Dans le cas où nous accepterions le travail, on devra avoir accès à toutes les informations se rapportant de prêt ou de loin à Harving et à sa fille. Leurs habitudes, leur manies, leurs secrets cachés. Les dates des précédentes disparitions, la durée, les raisons, toutes les infos dont disposent vos agents. Inversement, s'il a quelque chose que l'on ne doit pas savoir ... autant qu'on le sache. T'es en mesure d'accepter cette condition ?

[Négociation: Charisme + Négociation + kinesic = 15 dès]

Il a simplement promis à Harving de résoudre le problème, mais il a l'air de disposer de certaines ressources qui pourrait nous faciliter la tâche. Et qui sait, on pourrait peut être apprendre des trucs intéressants. *Tous les politiques ont une déviance sexuelle à cacher. Et donc de l'argent à se faire.*

- Je suppose qu'on devra rester en contact constamment, non ? 

Il veut une discrétion maximum, j'ai l'impression qu'Ethan s'inquiète plus de la santé politique de son patron que de la santé de la fille.
Jade lui a demandé jusqu’où doit-on aller pour réaliser le contrat. J'espère qu'on devras pas nettoyer les merdes causées par la fugueuse. Si on doit résoudre les problèmes engendrés et engendrant cette disparition, va falloir allongé un peu plus. Karl et Jade nettoierons à coup de grillades et giclées de sang ... ça craint. Non, la merde ça seras pour bibi.  * Fait chier.*


« Modifié: 14 mars 2011, 06:53:45 pm par Sovenko 'Marasme' Vorobiev »

Hors ligne Remi Lebeau

  • Sans campagne
  • Sr. Member
  • *
  • Messages: 301
    • Voir le profil
Re : Chapitre 1 - Overdose
« Réponse #11 le: 14 mars 2011, 04:53:08 pm »
Le retour dans le monde physique est plus abrupte que prévu. Mon esprit s'accroche aux voix familières de mes coéquipiers et à celle du Johnson qui récite son histoire et ses conditions.
Il faudra quand même que je me fasse ré-expliquer certaines choses je ne suis pas certain d'avoir tout capté...

Je lance un regard noir à Jade lorsque elle évoque d'éventuelles maltraitances sur cette jeune femme.Je tente quand même quelques questions:
"Il me semble que les conditions de cette mission sont acceptables. Aux conditions évoquées par mes coéquipiers près bien entendu. Vous pouvez comptez sur moi.
Je souhaiterais avoir accès à son appartement et à son planning des deux dernières semaines. Je voudrais également connaitre ses habitudes ainsi que les personnes qu'elle fréquente en ce moment. Cela ne pose pas de problème n'est ce pas?"
« Modifié: 14 mars 2011, 05:55:36 pm par Remi Lebeau »

Hors ligne Karl Dobshoy

  • Sans campagne
  • Full Member
  • *
  • Messages: 185
    • Voir le profil
    • Feuille de Personnage
    • E-mail
Re : Chapitre 1 - Overdose
« Réponse #12 le: 14 mars 2011, 07:52:13 pm »
Les paroles du Johnson résonnent encore à mes oreilles alors que je le sens se crisper à mes côtés dans l'attente de nos réactions. Et tandis que je tente de mettre un peu d'ordre dans mes idées enfouies sous un gros tas de nuyens, le sourire aux lèvres en m'imaginant Jade brisant les rotules d'une gamine récalcitrante, les questions fusent déjà dans mon dos. Tant mieux, je suis pas très doué pour les négociations de toutes les façons.

* Requin, pince-moi... Ce type nous balance cent mille billets pour qu'on lui retrouve la fille du maire...
Qu'est-ce que c'est que ce bordel, on va devoir aller la récupérer aux mandibules des esprits insectes ou quoi ?! *


Lentement, délaissant le spectacle sans saveur plébiscité par tous ces crétins qui occupent les gradins, je lève la tête sur le dénommé Ethan, la mâchoire crispée, les sourcils froncés. Soudain mes yeux deviennent d'un blanc surnaturel, alors qu'à mon tour je cherche à sonder l'aura de notre interlocuteur, lequel va maintenant devoir répondre aux nombreuses interrogations de mes "camarades'.

* Fais voir à tonton Karl ce que tu nous caches, ducon ! *

[Intuition + Analyse astrale : 4 dés]
« Modifié: 14 mars 2011, 07:56:27 pm par Karl Dobshoy »

Hors ligne Masika

  • Vermillion
  • Membre du Polit'Bureau
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 403
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Chapitre 1 - Overdose
« Réponse #13 le: 17 mars 2011, 03:29:56 pm »
Sans bouger de sa position, face à la pelouse où se déroule le match, Ethan passe une main dans ses cheveux comme pour se donner le temps de réfléchir avant de répondre aux nombreuses questions que vous lui posez :

- Il m’est difficile de dissocier la crainte paternelle du risque politique pour M. Harving dans cette affaire. Les deux sont intimement mêlés, et j’ajouterais que l’aspect motivation ne vous concerne pas plus que ça. Sovenko, je pense que ma proposition est très largement au dessus du marché, il n’y aura pas de bonus complémentaire. Prisca est en vie, vous la ramenez et vous empochez la somme maximale. Vous ne trouvez que sa… dépouille, vous empochez la moitié de la somme. C’est le deal.


Il se tourne vers Jade :

- Voilà qui devrait en partie répondre à votre question sur les délais. Si Prisca est en danger, ce que j’ignore complètement actuellement, plus vous tardez et plus la seconde partie du paiement risque de vous échapper. Si sa disparition est volontaire, charge à vous de la ramener sans la maltraiter pour toucher la prime. Il me semblait évident que l’intégrité physique de Mlle Harving doit être préservé, veuillez m’excuser.

Il se tourne ensuite vers Sovenko et Rémi :

- Nous vous laisserons bien sûr l’accès à l’appartement de Mlle Harving. Quant à ses fréquentations, ses disparitions ou encore son planning, je me contenterais de dire que Mlle Harving est la fille de M. Harving, pas son employée. Leurs rapports sont, disons, compliqués et M. Harving avait décidé de laisser plus d’indépendance à sa fille. Il s’est depuis refusé à se montrer intrusif avec sa fille, même s’il avait chargé un garde du corps de veiller à sa sécurité. L’ennui, c’est que ce dernier a également disparu. Il travaillait pour M. Harving depuis plusieurs années. Hank Doner, c’est son nom.  Quant à ses amies, et bien je dirais qu’enquêter à son école pourrait apporter des éléments de réponses, mais j’imagine que vous vous montrerez plus habiles que moi pour cela. Enfin, concernant les ennemis de M. Harving, vous vous doutez bien qu’ils sont trop nombreux pour que je puisse vous faire une liste stable. J’ai bien peur que vous ne deviez démarrer l’enquête qu’avec les éléments que je viens de vous fournir.

Karl :

A ton tour, tu plonges ton regard dans le monde des éveillés. Sans t’attarder sur le décor terne et la multitude d’auras qui émanent des tribunes toutes proches, tu te concentres sur celle d’Ethan. D’un bleu cobalt, elle est le signe de calme, même si une nuance de rouge indique une pointe d’agacement lorsque Marasme tente de grapiller plus de Néo-Y. Ethan n’est pas un éveillé, mais il est en bonne santé et n’utilise pas de cyberware.

[Analyse astrale : 2 succès]

Crashdown :

Te coupant du reste du monde, ton esprit se connecte avec facilité aux lignes numériques de la Matrice. Les codes tissent un décor semblable à celui que tu viens de quitter, reproduisant un stade de football américain stylisé mais relativement semblable à celui de la réalité. Immédiatement, les publicités virtuelles de Réalité augmentée viennent assaillir ton avatar : chaussures de sports, produits énergisants, stéroïdes…. Autant de spams que tu filtres avec aisance et rapidité.

T’appropriant des lignes de codes,  ton esprit manipule la Résonance jusqu’à former un sprite qui apparaît sous la forme d’une fouine à la fourrure métallique argentée. Ces yeux phosphorescents te fixent dans l’attente de ta demande. Ayant reçu ton ordre, elle s'éloigne dans la grille matricielle en quête d'informations sur Prisca Harving.


[Compilation de Sprite : 4 succès. Sprite de données (2) – Pas de dommages dû au Technodrain.]

Marasme :

Tu as bien senti que Ethan te connaissait suffisamment pour comprendre ton petit manège concernant les tarifs du Run. Néanmoins, la bonne nouvelle c’est que les résultats de l’émotitoy affirment qu’il vous répond ce qu’il pense être la vérité.

[Test opposé de négociation : 6 succès]
[Emotitoy – Jauger les intentions : 2 succès]

« Modifié: 17 mars 2011, 03:57:00 pm par Masika »
J’ai vu tant de choses, que vous, humains, ne pourriez pas croire... [...] Tous ces moments se perdront dans l’oubli, comme les larmes dans la pluie. Il est temps de mourir.

Hors ligne Remi Lebeau

  • Sans campagne
  • Sr. Member
  • *
  • Messages: 301
    • Voir le profil
Re : Chapitre 1 - Overdose
« Réponse #14 le: 18 mars 2011, 07:58:26 am »
J'acquiesce de la tête.
"Serons nous les seuls à chercher Mlle Harving? Je vous pose cette question pour ne pas avoir à me la poser le jour ou quelqu'un pointera son arme sur moi."