Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: NaNoWrimo, et vous ?  (Lu 569 fois)

Kant ex Machina

  • Invité
NaNoWrimo, et vous ?
« le: 07 octobre 2014, 09:13:37 pm »
Le NaNoWriMo, qu’est-ce que c’est ?

Le NaNoWriMo - à vos souhaits - est la contraction de National Novel Writing Month, un évènement annuel se déroulant le 1er Novembre : Si tôt les maisons dévalisées de bonbons et autres friandises afin de faire des stocks pour le mois à venir en sucre pur, énergie indispensable pour créer, des dizaines de milliers de participants à travers le monde abandonnent leurs costumes pour se ruer sur leurs ordinateurs, machines à écrire connectées, et autres téléphones portables dotés de l'unique fonction qui leur sera vraiment utile : le bloc note !

Car durant un mois complet, il va être question d'écrire, d'écrire et d'écrire ! 50 000 mots (minimum) soit l'équivalent d'environ 175 pages en format poche ; un court roman donc et sur le sujet de votre choix (fiction, fantasy, récit, autobiographie, etc.) !
Si vous aimez les statistiques dites vous que ça ne revient que à (ou qu'à) 1667 mots par jour. Facile n'est ce pas pour les bla-blateurs sur forum que nous sommes ?!

Dans quel but ? Écrire, juste écrire !
Inutile de vous attendre à remporter le prix Pouli Pulitt Pou Pulitzer ou à être demain reconnu comme le meilleur écrivain de ce siècle, ni même de cette décade, tout au plus peut être pour votre famille et votre boulanger (Vous avez de la famille en boulangerie ? 3 chocolatines aux amandes je vous prie !). Bref. Il n'y a rien à gagner, si ce n'est pour vous même : la satisfaction d'avoir réussi à - enfin - écrire l’œuvre, l'histoire qui vous trottait dans la tête depuis un moment, un challenge de réussi, une ponctuation d'auteur ; ça compte l'égo créatif ?!

Ceci dit, si la gloire est votre leitmotiv, il y a tout de même quelques participants qui chaque année arrivent à se faire remarquer et qui après avoir travaillé et retravaillé ce brouillon obtenu au bout de 50 000 mots on finit par être publiés ; certains jeunes auteurs français même... (Et oui, ne vous attendez pas à écrire en 1 mois votre livre clefs et reliures en mains - remaniements et correction apportés - il ne s'agira surement que d'un premier jet comme ils disent dans le milieu de l'écriture.)

Pour vous accompagner, aider, motiver ou inspirer dans cette ardue épreuve, au-delà des outils et supports que le site peut proposer, la communauté internationale ou régionale sera votre meilleur atout ; même si le site semble entièrement en langue de Shaque Chakespea Lovevraft, il existe des communautés dans tous les pays même et surtout Francophones, et elles vous seront d'une grande aide allant de la simple discussion à 4h du matin, aux partages d'astuces, voire à des rendez-vous bien physiques pour draguer écrire ensembles et vous émulsionner la plume...

Et si vous échouez au terme des 1 mois ? Vous recommencerez l'année prochaine !
Dans le pire des cas, mais vraiment le pire des cas, vous pourriez bien avoir sous les yeux un brouillon, un morceau de premier jet qui aura commencé à prendre vie et que vous souhaiteriez continuer, avec ou sans challenge... Et n'est ce pas là le plus important ? Se mettre le pied à l'étrier, ou dans le cas présent le clavier dans l'encrier !

Alors, qui de vous connaissait, a déjà tenté par le passé et/ou tentera l'aventure en cette année 2014 ?



Site officiel » http://nanowrimo.org/
La Communauté Européenne/Française » http://nanowrimo.org/en/regions/europe-france

Hors ligne Killjoy

  • PJ - Harlequin
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 2 215
  • Deckeuse Extra-ordinaire
    • Voir le profil
    • Ficher de personnage
    • E-mail
Re : NaNoWrimo, et vous ?
« Réponse #1 le: 08 octobre 2014, 12:32:18 am »
Je viens de jeter un petit coup d’œil. Fun, et assez stimulant pour tous les ecrivators en herbe je pense :).

Personnellement et malheureusement, le temps s'égraine mais ne me laisse pas l'occasion de planter les milliers d'histoires qui secouent ce crâne qui veut un jour toucher les nuages. La banalité d'un quotidien inéluctable m'a malheureusement rattrapé (du moins pour le moment, je cours très vite ;)) et je suis contraint de passer sur ce genre d'expériences avec un sourire triste. Tant pis, si l'année prochaine m'est plus favorable peut-être ^^.

Pour commenter un peu Kant (étrange, j'aurais jamais cru dire ça à part à mon ex-prof de philo) je confirme que ça peut être un réel plaisir d'achever son "masterpiece", et 50.000 mots, même si vous devez mettre quelques années à y arriver, ça peut valoir le coup d'essayer d'un point de vue challenge personnel.

Et je confirme aussi, que pour avoir été publié (une nouvelle shadowrun, il y a quelques années...Chuut, c'est secret ;)) ben ça n'a absolument rien changé à part pour ma famille, mes amis, les ventes du bouquin de nouvelles en question en France, et mon boulanger, évidemment.

Donc n'hésitez pas, si vous ne cherchez qu'à raconter une histoire, et que la gloire, l'amour et le goncourt concours ne sont pas vos aspirations premières, alors foncez, et n'hésitez pas à nous en faire une copie une fois fini...Tel Hannibal, j'ai un terrible et insatiable appétit de lecteur.

Bonne chance et bon courage à ceux qui tenteront l'expérience, en espérant moi aussi pouvoir vous rejoindre un de ces jours !  :-*
Mess with the best, die like the rest...