Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: La lettre trimestrielle SR-Online (Septembre-Octobre-Novembre 2012)  (Lu 2437 fois)

Hors ligne Killjoy

  • PJ - Harlequin
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 2 215
  • Deckeuse Extra-ordinaire
    • Voir le profil
    • Ficher de personnage
    • E-mail
Le Flash News trimestriel de SR Online, Episode #0 (Septembre-Octobre-Novembre 2012)



EDITO :

Bonjour à tous, et bienvenus dans les Ombres de SR Online !

Nous y voilà. Eh oui, contraints et forcés (sisi) par un membre de la communauté des forums Cerbère que nous ne citerons pas (Efflam),  et pour concurrencer les programmes de la chaîne de World Of Darkness Online, vos Sysop préférés (aka le triumvirat RVB des Admins : Volesprit, Lee Hong, Faust) vous proposons notre première mouture de cette lettre d’information trimestrielle sur le forum SR Online.
Oui, on est carrément narcissiques, et en bons runners nous adorons nous regarder le nombril en nous félicitant. Mais pas uniquement, car cette lettre d’information a aussi pour but de combler le vide laissé par la défunte Newsletter des Pbfs Online.

Un petit mot sur le contenu et l’organisation de cette lettre. En premier lieu, elle va nous permettre de vous faire un état des lieux des différentes parties en cours de façon un peu plus régulière. Elle amènera aussi son lot d’informations importantes que vos Sysops voudront faire passer comme LE message ou l’info importante du trimestre (en parlant de ça je vends ma Harley Scorpion 2055 et un Dragon neuf TBE, si ça intéresse quelqu’un, et là je vais me faire cuire des pâtes). Enfin le reste du contenu variera en fonction des propositions, participations et différents intérêts de la communauté : récits de vos rencontres « In Real Life » entre membres de la communauté shadowrun online ou avec d’autres communautés, organisation et/ou résultats de concours, article sur un sujet spécifique, interview, etc. N’hésitez pas à nous faire partager vos envies, ni à proposer votre participation !
Le tout sera rédigé sur un mode qui se voudra assez « apéro » et « à la bonne franquette », dans une ambiance sans prises de tête.

Pour les News de ce trimestre : outre une revue sur les parties en cours dans la section Y A QUOI À REGARDER SUR SRO CE TRIMESTRE ?, nous vous ferons dans la COMMUNICATION DE LA SEMAINE un petit laius sur le manque cruel de MJ de la communauté Cerbère à la sauce Oncle Sam : opération marketing sur la fonction de MJ et ces avantages, accompagnée d’une petite recette sur la meilleure façon de cuisiner une partie sur notre forum. Ensuite dans DEVINES QUI VIENT MEUJEUTER CE SOIR nous vous proposerons une  petite interview d’un des membres de Shadowrun Online. Pour tout savoir sur lui, son parcours, ses intérêts, ses préférences sexuelles, bref  notre invité du trimestre, Cyol, MJ de DW:LA et ancien auteur d'Oural, une campagne sur la Russie, se prêtera au jeu de dévoiler un peu plus son intimité.

Voilà. Nous espérons que cette petite communication trimestrielle sans prétention vous sera utile, que vous ne vous emmerderez pas (trop) en la lisant, et que vous passerez ensuite trois mois enfin tranquillisés, mettant ainsi fin à toutes ces crises d’angoisses que provoquaient ce vide d’information sur votre lieu virtuel préféré (mais je comprends, ça me fait la même chose).

Amicalement,
Le Trium Virat des admins SR Online.



AU SOMMAIRE DE CE NUMÉRO 0




Y A QUOI À REGARDER SUR SRO CE TRIMESTRE ?

Il fait moche, on a envie de s'enfermer chez soi, c'est la déprime. Bref, c'est la rentrée. Mais comme toutes les corpos trideos (dont nous ne faisons pas partie) nous avons ce qu'il vous faut, la grille de nos programmes ! Avec pas moins de 8 campagnes en cours actuellement.Bon évidemment, la plupart des parties sont en redémarrage, vu que les équipes de réalisateurs comme d’acteurs sont pour la majorité d'entre eux tout juste revenus de leurs vacances.

Ce programme vous sera proposé avec  l’adjonction de son petit synopsis sur chacune, et un petit commentaire pour vous tenir en haleine.

New-York, New-York :
« Bienvenue en 2070, un monde "parfait" pour les SINner. Pas comme vous. Vous êtes des runners, des anonymes, travaillant pour les mega-corporations qui dirigent ce monde. Vous allez devoir vous battre pour survivre. Vous n'avez pas choisi cette vie mais c'est désormais la vôtre. Vous vivez dans un monde qui ne vous fera aucune concession. »

Eh oui, contre toute attente cette série est à nouveau programmée sur notre chaîne. En effet notre rapport annuel  2011-2012 annonçait tristement que son réalisateur (Finkelstein) avait pris sa retraite. Mais comme tout le monde le sait quand on est un bon la retraite c’est pour les autres ! Toujours basée sur les scénarios des excellentes « Shadowrun Missions », cette série relate les péripéties d’une équipe de Runners dans la pomme pourrie d’un New-York sauce 2070. Le casting a un peu changé, mais vous retrouverez dans cette saison la recette de ce qui a fait le succès de la précédente : après avoir couru après une fille des triades, avoir été engagé pour extraire une œuvre d’Art transgénique, retrouvez une partie de la fine équipe avec les nouveaux pour un scénario où nos runners doivent faire une « grande farce ». Une saison qui promet d’être haute en couleur !  

L’Europe des Ombres :
« Un choc des cultures, mon pote. C’est ça l’Europe, point barre. Un jour tu te bats contre des pirates marocains sur les docks de Lisbonne, et le suivant tu te la joues intello avec les élites académiques de Paris. C’est un sacré foutoir de gens et d’endroits, qui vivent ensemble comme une grande famille de tarés. Les Ombres européennes sont dangereuses à explorer, mais crois-moi mec, ses opportunités sont infinies. »

Ce monument de notre grille des programmes attaque son deuxième opus : après s’être concentré plusieurs saisons sur les Ombres de Paris, Volesprit le réalisateur déjanté vous propose de visiter l’Ile de beauté. C’est donc maintenant dans la Corse Libre que notre fine équipe va vivre ses nouvelles aventures. Au programme soleil, piscines, Triades et belles plantes Orkes. Mais ne croyez pas que nos "héros" auront la belle vie : ce sont des Runners, après tout !

[Doc Wagon : Seattle] À l’Article de la Mort
« DocWagon est le leader des services médicaux grâce à son offre complète d'assurances médicales incluant des services d'ambulance armés extrêmement rapides.
Les High Threat Response – (Intervention grande menace) sont la vitrine médiatique de DocWagon. Elles sont constituées de trois auxiliaires médicaux et quatre "threat support personnel", TSP (personnel de soutien contre les menaces), qui ont la fonction de gardes de sécurité. Les TSP protègent l'équipe et le client durant l'extraction.
"Relevez le défi ! Rejoignez nous...." DocWagon AA »


Une autre réalisation de Volesprit production, cette fois accompagné d’un autre Admin, Lee Hong, auteur par ailleurs de la fameuse série Highway to Hell. Avec ces héros qui ont plus de réparties cynique qu’un Docteur House et au moins 300 cc d’Adrénaline de plus que les héros d'Urgences, ce début de saison augure un produit d’appel très prometteur. Pourquoi la nouvelle unité 511 de Redmond se retrouve en plein milieu de l’Enfer à cause d’un gang irradié venant d’un autre district ? Que faisaient là ces clients déjà morts et visiblement opérés sur des bâches ? Comment et par qui le réseau sécurisé Doc Wagon a-t-il été détourné ? Les soupçons et les hypothèses sont nombreux, mais vous le saurez dans le prochain épisode de cette magnifique série.

[DocWagon : Los Angeles] Sous le feu des projecteurs
« Los Angeles, Cité des Anges, mais surtout Cité d'Horizon, cette jeune mais brillante mégacorpo spécialisée dans le média de masse et la communication.
Suite à un accord commercial entre DocWagon et Horizon, une équipe HTR devient encore plus "vitrine" de sa société en ayant son propre compte P2.0 avec en prime des drones-caméra d'Horizon qui les suivent au jour le jour (en mission comme à la ville !)
Une production Horizon ! »


Devant la popularité de la série Doc Wagon, et la volonté de l’auteur de ce nouvel opus de faire une série sur le même thème, voici donc son petit frère : un spin off1d’une équipe HTR, mais ayant pour cadre cette fois Los Angeles, la ville la plus « hype » et branchée  de toute la côté Ouest. Suivant une longue tradition de Spin-Off,  DW :LA reprend le fonctionnement de la structure de Doc Wagon : Seattle, tout en la rendant originale. L’équipe en question est recrutée par Horizon dans un partenariat destiné à redorer le blason de la firme médicale en diffusant la vie d’une unité HTR au jour le jour. Ce qui sera compliqué a bien des titres, à la fois pour les journalistes d’Horizon, désireux de dévoiler l’intimité de l’équipe et de faire de l’audimat, mais aussi pour l’équipe fraîchement créée, qui devra faire son job en gardant la tête froide malgré toutes les tentations et entraves de ce show permanent. Encore un succès de son auteur, Cyol, qui ne cesse de nous surprendre avec des concepts de séries aussi originaux qu’efficaces. DW: LA amène la (sur)médiatisation d’Horizon à son paroxysme : un score de popularité P2.0 est affiché directement sur les profils des acteurs, et des topics de sondages, de votes, de discussions sont mis en place pour le plus grand plaisir des spectateurs qui sont tous invités à poster. Bienvenue dans le monde merveilleux de la communication globale et instantanée !

1Série télévisée reprenant tout ou partie de l'univers et/ou l'histoire d'une autre série mais mettant généralement en scène d'autres personnages et un autre décor.

High Way To Hell
« Alors gamin, tu crois être assez "Underground" pour t'aventurer dans notre sillage? c'est pas pour jouer qu'on fait tout ça, es-tu vraiment prêt pour te joindre aux frères motards du Seine Saint-Denis Krew? avec nous tout va à deuxcent à l'heure, tu vois? pas le temps d'se branler et là on va avoir besoin de recruter sévère! c'est ton jour de chance gamin, ya des places qui viennent de s'libérer, j'espère qu't'es bon pilote, que tu sais tirer et qu'tas pas peur de mourir sinon t'as pas la moindre chance...Le boss plaisante pas avec ça, c'est un vrai tueur d'asphalte. Allez suis-moi tu vas passer le rituel d'initiation... »


Une des deux plus anciennes campagne de la chaîne (avec l’Europe des Ombres), la série est actuellement en pause pour cause d'absence prolongée de son réalisateur, Lee Hong. En attendant son retour, gageons que cette série très street, haute en hémoglobine, en bécanes, en gangs et en bitume continue sur la lancée de son succès. Une atmosphère réellement étouffante se dégage des Rues du 9-3, et une odeur de pneus brûlés et de chrome arrive presque à crever l’écran ! Retrouvez donc tous les anciens et nouveaux membres du Seine Saint Denis Krew et leur leader, Léon la gâchette, aux commandes d’opérations aussi crades qu’illégales.


Sous la neige, la boue...
« Montréal, Hiver 2071. Alors que le froid et la neige recouvrent la ville, étouffants les cris de la misère aux nantis, la préparation aux élections municipales bat son plein. Les barrens du Nord et de l’Est sont en effervescence, luttant pour leur survie. Alors que dans les bâtiments de Ville-Marie la guerre se fait plus discrète mais tout aussi mortelle. Les allégeances vont et viennent, des nuyens changent de mains, et les ombres s’en ressentent. Toute la ville pulse, mais où tout cela nous mènera-t-il ?»

Eh oui, Mesdames et Messieurs, notre scénariste plus qu'à poil Sasquatch le bien nommé est sorti de son hibernation et a décidé de reprendre les aventures au pays de l'Hiver. Il nous propose de lire les frasques rocambolesques de cette équipe de runners Montréalais au coeur d'une intrigue à vous glacer le sang. Engagés pour intégrer une classe de neige un peu spéciale afin de protéger la fille d'un homme influent, que vont-ils découvrir dans la partie immergée de cet Iceberg de luxe ? Angelo le face dragueur saura-t-il briser la glace avec la dangereuse Léthé sans y perdre la mémoire (ou pire) ? Raven est-elle seulement une hackeuse fille à papa ? Looping va-t-il faire des Wheelings avec une luge ?  Nekhar le Troll alcoolique arrivera-t-il à skier droit ? Vous découvrirez tout cela, et bien plus,  en lisant Sous la neige, la boue... Une série à consommer on the rocks !

Vermillion
« Miami, 2071. Alors que la campagne pour les élections de la CAM bat leur plein, chacun joue ses cartes pour prendre le contrôle d’une ville qui renaît de ses cendres après la crise qui a débuté dans les années 40. D’exsangue, la situation économique s’est embellie avec le retour d’un tourisme de luxe et des corporations qui s’implantent sur un marché en pleine expansion. Si la menace pirate est toujours sensible, Miami a miraculeusement été épargnée ces dernières années. Pourtant, dans les Ombres, certains acteurs tirent de dangereuses ficelles pour l’avenir de la cité. Saurez-vous naviguer dans les eaux troubles de la ville qui ne dort jamais ? »

Reprise de cette série qui a connu hors antenne de nombreux rebondissements et dont le projet avait été avorté,  cette série haute en couleur et « caliente » vous tend les bras pour mieux vous piéger dans une toile complexe. Ce premier opus s’ouvre sur une enquête échevelée dans les boites de nuits et autres lieux louches pour retrouver la fille d’un politicien. Quoi de plus banal pour une équipe de shadowrunners, me direz-vous ? Peut-être pas si banal, surtout lorsque les élections du politicien en question sont imminentes, et qu’une drogue d’un nouveau type fait son apparition en ville. Pourquoi, comment, dans quel état j’erre ? Vous le saurez en lisant Vermillion, un scénario très polar qui fait la part belle au mystère dans une ambiance aussi moite qu’étouffante, et mené de main de Maître par Masika. Soulignons qu’il a pour l’occasion créé presque tout le BG de ce Métroplexe atypique. À Miami, il y fait chaud mais les ombres y sont aussi troubles et dangereuses que les Everglades…

Cartels Fantomes
« Une nouvelle BAD (drogue génétiquement éveillée) fait son apparition dans la rue et boulverse l'ordre établi. Le sang commence à couler et les runners sont sollicités de part et d'autres pour enquêter ou éliminer un rival. »

Reprenant la Campagne commerciale éponyme, Sally Amande Anderson et son équipe de Runners vous plongeront directement dans l’intrigue échevelée de ces scénarii mettant en scène l’arrivée d’une nouvelle drogue éveillée, la Tempo, et de tous les enjeux qui sont cachés dans cette lutte de pouvoir du sombre milieu des narcotiques. Autant dire que les opportunités pour notre fine équipe de runners ne manquent pas, mais arriveront-ils à tirer leur épingle du jeu sans risquer l’overdose ? La première Saison s’ouvre sur une enquête de deux dealers de tempo des First Nations. Jusqu’où remontera leur piste ? Il vous suffit de regarder Cartel Fantômes !

Under the Rain

« Seattle, mars 2070. Pour changer, il pleut, et ça fait un moment, des jours. Mais vous vous y êtes accoutumés désormais. Selon les prévisions, c'est pas fini. Vous courrez vous mettre à l'abris. Tout ce que vous espérez par ce temps, c'est qu'on vous contact, recevoir ce coup de tel qui vous donnera votre prochain contrat. Mais qui sera votre prochain Johnson ? Vous voici à Seattle, La Cité Emeraude, ville-état isolé des UCAS, ville portuaire aux confins des NAO. Toutes les corpos ont un pied ici. Et les gangs et les mafias se querellent tous les jours leurs trafics. Ça offre pas mal de perspectives tout ça. Et dans les ombres du Space Needle, pour le moment vous êtes anonymes. »

Notre petite nouvelle. Dans le plus pur style « classique » des runs qui ont bercé de la première jusqu’à la 3ème Edition, Threepoints et son équipe de runners tout de béton et d’émeraude vêtus vous proposent une série « Roots », prenant place à Seattle et basée sur une ambiance sombre et désespérée, là où les runners retrouvent leur rôle de chair à canon pour corporations. Un Johnson, des runs, un fil rouge en forme de disparition d’une autre équipe, voilà qui augure une première saison pleine de rebondissements !



Voilà. Maintenant que vous êtes bien gavé de séries à regarder au coin du feu pour ce trimestre, et pour faciliter un peu votre digestion, changeons de chaîne pour passer à un reportage sur une des carrières les plus prometteuses du Pbf, et pourtant souvent si peu appréciée  : Maître de Jeu.

LA COMMUNICATION DE LA SEMAINE : MJ We love you, we need YOU !
Retour au sommaire


Et voila, c’est r'parti …Allez, on va encore se faire engueuler…
(un joueur anonyme de SRO)

« Ne vous demandez pas ce que votre forum peut faire pour vous, mais plutôt ce que vous… ».Ahem. Eh bien non, on va s’arrêter là pour les sermons, en plus ça commence à faire « déjà-vu », vous trouvez pas ?

Alors oui, comme ça ce sera dit, pauvres et misérables joueurs que vous êtes, vilains petits qui voulez le beurre, l’argent du beurre et le c** de la crémière en levrette dans une chambre toute équipée SM…Vous n’êtes qu’une bande de sales profiteurs, voilà, c’est dit !...

Non, je rigole (à part pour l’histoire de la chambre). Nous comprenons bien (et votre serviteur à tête verte enflammée le premier) que le temps vous manque, que les frites des petits sont froides et que la facture d’eau est impayée (ou que la copine attend et que le devoir maison n’est pas fini, selon votre âge). La galère du quotidien nous rattrape tous, et tous nous avons des hauts et des bas dans le monde réel.

Et passés tous les soucis quotidiens, le rôle de MJ c’est contraignant et on s’en sent pas tous capables. En plus, toute ces histoires de scénario, de balises de forum, les joueurs à gérer, se tenir à un rythme pour donner l’exemple…Bref, ça fait beaucoup de soucis tout ça. Oui, promis, « nous vous avons compris » (Re-Ahem…).

Je pense  d’un autre côté qu’une communauté Pbf ce n’est pas une entreprise. Déjà parce que sinon je pourrais me faire payer des heures sup’ à rédiger ces niaiseries, et ensuite et surtout parce qu’à part la hiérarchie qu’on est un peu obligés de mettre en place pour pas que ça dérape -bandes d'anarchistes- ben au final personne n’a de poste défini autre que celui ou ceux qu’il choisit d’endosser. On a bien tenté la torture, le chantage et le kidnapping, mais les résultats étaient finalement assez moyens (et votre serviteur à dû s'expatrier en Argentine pour de sombres histoires d'extradition).

Mais ça veut dire aussi que s’il n’y en a pas assez qui se désignent pour être MJ…Eh bien selon l’égalité Faustienne parfaite bien connue : Pas de Mjs=pas de parties= pas de Pjs  = pas de plateforme. Égalité fort simple à établir, mais qui comme vous pouvez le constater de visu va finir par poser quelques soucis logistiques...

Évidemment, je grossis volontairement le trait. Sur notre plateforme tout est loin d’aller aussi mal. Nous avons déjà 8 parties en cours, et la plateforme se porte relativement bien. Mais nous pouvons (et voulons) proposer encore quelques parties pour combler l’écart entre l’offre et la demande.

Donc N'HESITEZ PLUS, proposez nous, nous sommes là pour vous aider à tout mettre en place, assistance h24/7j sur site, et en prime vous décrochez en tant que MJ une « place premium » en tant que PJ pour toute partie qui se monterait si vous n’en avez pas déjà une, juste pour vous récompenser du travail que vous fournissez. Elle est pas belle la vie ? J’suis toi, juré, j’achète !

Voilà. Je pourrais vous la faire en version culpabilisatrice, vendeur, et j’ai encore d’autres techniques psychologiques plein mon sac.

Mais honnêtement, ça ne me plait pas. Non que je ne veuille pas de Mjs. Non que je ne pense pas que ce serait un plus pour les joueurs en attente.

Mais parce que je veux que vous puissiez encore voir la masterisation comme une opportunité et pas une contrainte. Une opportunité de faire rêver des gens, de vous amuser aussi, et finalement de vous faire plaisir en donnant du plaisir. Et sachez qu’on vous maternera jusqu’à ce que vous soyez assez à l’aise pour faire rêver dans la joie et la bonne humeur ceux qui vous font rêver, et inversement (moi non plus je n’ai rien compris à cette phrase mais ça avait l’air classe sur le coup).

Ce petit Laius terminé, et en ayant peut-être convaincu deux ou trois (un ?) nous allons bientôt mettre en place de petits tutoriels détaillés pour savoir ce qu'il vous faut pour commencer l'aventure, histoire de vous faire gagner du temps (et à nous nous éviter de rabâcher, déjà qu'on se fait vieux ^^).



Maintenant qu'on vous a fait notre petit laius sur le rôle de MJ, allons en voir un en pixel et en chrome, au moins pour se prouver que ça existe.

DEVINES QUI VIENT MEUJEUTER CE SOIR ?
Retour au sommaire



"Tu es qui tu connais." (proverbe urbain).

Interview d’un MJ : Cyol (Doc Wagon : Los Angeles – Oural)

Dans une communauté Pbf, et quelquefois même sur la même plateforme, on se connait…Mais pas vraiment.

On regarde sa partie quand on est joueur, sa partie quand on est MJ, et quelquefois une partie supplémentaire « coup de cœur ». Et certains n’ont pas le temps/l’envie de participer aux sujets « hors rôle », qui sont de toute façon assez limités.

Donc ce qu’on vous propose ici c’est une petite conversation au coin de l’écran avec un MJ ou un membre notoire de la communauté, histoire de faire plus ample connaissance et partager nos expériences de cet Art du Play By Forum.

Aujourd’hui nous avons choisi Cyol, MJ qu’on ne présente plus sur cette plateforme. Cyol est un MJ atypique. Vous savez, c’est le genre de gars qui a toujours une idée originale qui lui trotte dans la tête. Le style de mec qui pourrait vous proposer une partie horreur dans Toon RPG et non seulement ça vous semblerait pas choquant, mais même super. Et le pire, c’est que le résultat serait en plus à la hauteur de sa façon de vous le raconter. Allons voir cet hurluberlu de plus près…


Faust : Alors, Cyol, comment un gars sain d'esprit comme toi (comme nous tous) est-il arrivé au jeu de rôle ?
Cyol : C'est parce que je suis sain d'esprit justement. Un esprit ouvert, curieux, imaginatif. Et en jouant à Cthulhu, ce sont nos perso qui perdent de la SAN, ce qui nous épargne la notre !

Faust : Et à jouer sur forum ?
Cyol : À une époque je jouais avec une catégorie particulière de joueurs : ceux qui ne veulent jamais masteriser. Du coup, j'ai commencé sur Internet pour pouvoir être Joueur. Avec le temps j'ai appris à jouer par forum, qui es une façon bien différente que de jouer sur table. Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Faust : Tes jeux de rôle préférés, ce serait quoi ?
Cyol : Je n'ai pas vraiment de préférence. Un Univers qui me parle peut me faire aimer un JdR, un Système que je trouve intéressant aussi. Dans ceux qui m'ont bien marqué :
L'Appel de Cthulhu, les Terres de Légende, Star Wars (D6), Simulacre/SangDragon, Ars Magica, plus récemment SR4, Cats la mascarade et Bloodlust Métal. J'attends avec impatience la Boite des Légendes de la Garde.
Marrant, en relisant la liste ce sont ceux que j'ai Maîtrisé. Il faut que je réfléchisse plus mais j'ai passé de bons moments aussi en tant que joueur sur Warhammer, Nightprowler. Deux que je n'ai jamais eu l'occasion de jouer mais que j'ai dans ma bibliothèque : Rêves de Dragon et Ambre (Couvertures de Florence Magnin sur les deux, ça joue aussi)
Des systèmes que je veux essayer :
  • 3.16 Carnage dans les étoiles (pour jouer du Starship Trooper ou du Death Squad [BD de Mike] ) avec un système ou on construit le background des personnages au fur et à mesure de la campagne par l'utilisation de Flashback.
  • Bliss Stage (pour jouer de l'Evangélion) avec un système où les relations entre les PJ et les PNJ servent de base pour connaitre la force des "Angels" des PJ. Et donc où les joueurs doivent jouer aussi les scènes de relation avec les PJ. J'ai découvert ça dans le podcast de la Cellule, un bon podcast sur le Jeu de Rôle : http://t.co/OoawdIBX

Faust : Musique, lecture, jeux vidéo, cuisine, un petit florilège de tes goûts en dehors du Jdr ?
Cyol : Vu que c'est très vaste, je prend le parti de répondre juste le dernier truc en date.
Musique : "Le plus grand Festnoz", des Bourrées, Laridés, Andro et mazurka. Et oui, je connais les pas de certaines aussi.
Lecture : "Légende" de David Gemmell. Je viens de découvrir l'univers du jeu de rôle Bloodlust et ça se rejoint comme ambiance.
Jeux vidéo : allez voir cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=BSLPH9d-jsI car ça répond à la question et en plus c'est un bonheur à écouter et regarder. Et comme je veux vraiment que vous preniez le temps d'aller la regarder, je vous répondrais pas ici. ;)
Cuisine : Tacos. Quand je cuisine, je coupe un oignon et ce faisant je réfléchis à ce que je vais faire. Et ça rejoins un brin ma façon de masteriser. Quand je masterise, je prend une vague idée et en la décortiquant et l'écrivant, je réfléchis à ce que je vais faire.
 
Faust : Ça fait longtemps que tu masterises (table ou forum), ou cette expérience forum sur SRO était ton dépucelage ?
Cyol : Le masterisage ça date. Mon premier fut sur les Terres de Légende, un médiéval fantastique "classique". A l'époque, avec les copains qui jouaient, on avait chacun quelques JdR et on tournait sur les séances. Plus tard, les études nous éloignant les uns des autres, j'ai trouvé des joueurs. Mais de la famille qui ne veut pas maitriser. Du coup, j'ai assuré le truc. Et c'est comme ça que j'ai commencé à joueur sur le net. Histoire de pouvoir être joueur moi aussi.
Et j'ai fini par masteriser aussi.

Faust : Est-ce que les règles ont une grande importance dans tes parties de Shadowrun sur forum ?
Cyol : Un avantage du PbF : on a le temps de composer sa réponse. Et donc de feuilleter les 36 suppléments pour retrouver le point de règle particulier. Pour [DocWagon:Los Angeles] j'applique à la lettre les règles car le moindre jet de dés peut faire basculer la notoriété des Personnages sur le réseau social P2.0 et que cet élément est au cœur de la campagne.
Sur table, si on ne veut pas casser le rythme, il vaut mieux parfois improviser une règle sur le moment.

Faust : Quelle est (ou a été) ta plus grande difficulté en tant que MJ Forum ?
Cyol : Trouver un rythme à l'équipe. Ne pas perdre le rythme. Le plus dur: les vacances et les empêchements (maladie, crash d'ordi, ...) , surtout du mj, qui tuent le rythme.
Et au final, qui tue la partie.
Mais bon, ce n'est pas propre à ce forum. C'est propre au JdR par forum.
Il y a malheureusement aussi le fait que certaines personnes viennent en consommateur. Enthousiastes au début, puis un moment ils zappent. Ni au revoir, ni merci. C'est malheureusement trop courant. Je considère qu'un minimum de respect est de dire "ça ne m'intéresse plus, mais merci pour le temps consacré".
Les autres s'investissent pour l'histoire qu'on monte ensemble et plutôt que de laisser les gens dans l'expectative, dire une bonne fois pour toute "fin pour moi", ça règle le truc.

Faust : Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à un futur MJ sur notre forum ?
Cyol : "Comment commencer à masteriser ?" Etape 1, commencez. Etape 2, continuez !

Faust : pour Hackercomplètement le modèle d'interview d'Efflam' que j'aime bien (oui oui, je passe la vaseline), je te propose de participer à un petit portrait shadowrun sauce chinoise :

  • Si tu étais un Runner ?
    Mort et dépouillé dans un caniveau. Je suis trop optimiste/idéaliste pour pouvoir survivre dans cet univers.

  • Si tu étais une corpo ?
    Rachetée et écartelée dans au moins 5 filiales différentes d'une mégacorp avant de définitivement disparaitre. Pareil, beaucoup trop idéaliste pour cet univers.

  • Si tu étais un supplément de Shadowrun ?
    Émergence, parce que c'est un sacré morceau de trames historiques.

    Faust : En tout cas merci à toi, Cyol, et en espérant que tu t'éclateras encore longtemps sur ce forum !


Voilà. Notre petite Newsletter s'arrête ici. En espérant que vous avez pris autant de fun à la lire que nous à l'écrire. N'hésitez pas à lâcher vos blinds de coms en dessous.Allez, je vous laisse, j'ai des Runs sur le feu, et rendez-vous dans 3 mois, bande de punks !
« Modifié: 16 septembre 2012, 12:26:38 pm par Faust »
Mess with the best, die like the rest...

Hors ligne Léthé

  • Sans campagne
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 1 889
  • Commlink : ouvert
    • Voir le profil
    • Fiche de personnage
Re : La lettre trimestrielle SR-Online (Septembre-Octobre-Novembre 2012)
« Réponse #1 le: 14 septembre 2012, 12:58:31 pm »
Mais il est fou lui, il a même pas parlé de la partie ou JE joue (avec quelques faire-valoirs il est vrai) : Sous la neige, la boue qui doit bientôt reprendre.

Je t'avertis, mon petit Faust, que j'ai des relations au Polit'bureau et que cela va se payer très cher !
Tu penses donc je sais !

Hors ligne bogdania

  • Sans campagne
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 679
    • Voir le profil
Re : La lettre trimestrielle SR-Online (Septembre-Octobre-Novembre 2012)
« Réponse #2 le: 14 septembre 2012, 01:47:39 pm »
Bande de COPIEURS!!!  :P :D :P :D :P :D
Did you Fucked my Pony !

Hors ligne Killjoy

  • PJ - Harlequin
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 2 215
  • Deckeuse Extra-ordinaire
    • Voir le profil
    • Ficher de personnage
    • E-mail
Re : La lettre trimestrielle SR-Online (Septembre-Octobre-Novembre 2012)
« Réponse #3 le: 16 septembre 2012, 12:33:26 pm »
Mais il est fou lui, il a même pas parlé de la partie ou JE joue (avec quelques faire-valoirs il est vrai) : Sous la neige, la boue qui doit bientôt reprendre.
Je t'avertis, mon petit Faust, que j'ai des relations au Polit'bureau et que cela va se payer très cher !

Ouh là...Menace de Léthé, qui relance d'un Alchys, carrément !  :-\ -fouille dans son barda et ressort son stylo vrtuel-

Wouala. Injustice flagrante réparée, Mea culpa j'avais finalisé cette lettre avant que Sasquatch n'annonce sa reprise, sorry ;).

Bande de COPIEURS!!!  :P :D :P :D :P :D

Oui, c'est d'ailleurs totalement assumé, nanmého ! :P

Pis bon, comme indiqué, c'est la faute d'Efflam', qui écrit suite à sa propre lettre d'info :

Tu sais ce qui te reste à faire sur SR  ;D

Exhaucé ;D.
Mess with the best, die like the rest...

Hors ligne Pixel

  • PJ - L'échiquier de l'Ombre
  • Sr. Member
  • *
  • Messages: 485
    • Voir le profil
    • feuille de perso
    • E-mail
Re : La lettre trimestrielle SR-Online (Septembre-Octobre-Novembre 2012)
« Réponse #4 le: 16 septembre 2012, 04:06:34 pm »
Aaaaaa.... (soupir).... le meujeutage...
"Par le pouvoir des dés ancestraux!!! je détiens la maîtrise toute puissaaaannnte!!!

C'est vrai que c'est tentant... Il va d'abord falloir que je révise sérieusement l'univers de Shadowrun avant de créer l'Ultracopro Pixel, Sprite & Co
Mais ça mérite réflexion quand même :p
« Modifié: 17 septembre 2012, 08:37:02 am par Pixel »
"Bip dut truiiil dip dip booop"
(R2D2)

Hors ligne Cyol

  • Sans campagne
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 1 961
  • Admin Shadowrun - MJ [DocWagon:Los Angeles]
    • Voir le profil
    • Mon Who's Who
Re : La lettre trimestrielle SR-Online (Septembre-Octobre-Novembre 2012)
« Réponse #5 le: 17 septembre 2012, 08:28:04 am »
Alors si on vous propose de répondre à un interview et tout...


C'est un piège !

(Pas l'interview en soit, mais ce qui suit... Bientôt sur vos écrans...)

Hors ligne Nimrod Maues

  • PJ - L'échiquier de l'Ombre
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 822
    • Voir le profil
    • Fiche personnage
    • E-mail
Re : La lettre trimestrielle SR-Online (Septembre-Octobre-Novembre 2012)
« Réponse #6 le: 20 septembre 2012, 10:47:07 pm »
Ça se lit tout seul, excellent !

Merci 8)

Hors ligne Killjoy

  • PJ - Harlequin
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 2 215
  • Deckeuse Extra-ordinaire
    • Voir le profil
    • Ficher de personnage
    • E-mail
Re : La lettre trimestrielle SR-Online (Septembre-Octobre-Novembre 2012)
« Réponse #7 le: 05 novembre 2012, 12:28:10 pm »
Merci pour ces petits retours. Nous sommes dans l'écriture de la prochaine, donc si vous avez des envies particulières sur ce que vous souhaiteriez y voir (ou ne pas y voir) n'hésitez pas à poster ici vos commentaires ;). Dans les bacs en Décembre, si aucun crash informatique, pandémie, Dragon ou autre catastrophe apocalyptique ne vient réveiller notre petit monde ;).

PS : et si certains se sentent une âme d'ecrivator et ont des sujets à proposer, n'hésitez pas à me contacter par MP les vaillants journalistes forumiques en herbe ;).
« Modifié: 05 novembre 2012, 12:29:49 pm par Faust »
Mess with the best, die like the rest...

Hors ligne sasquatch

  • Sans campagne
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 978
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : La lettre trimestrielle SR-Online (Septembre-Octobre-Novembre 2012)
« Réponse #8 le: 07 décembre 2012, 12:44:09 pm »
Il vous faut une interview de mj à chaque fois... et puis après des joueurs "emblématique", voir ce qui pourrait être drôle, des perso...
Ce pays, ce n'est pas un pays: c'est l'hiver!
(digression sur une citation de Gilles Vigneault)

SI EFFLAM  A PAS SES PARTIELLES, ON LE BAN DU SERVEUR GENERAL!

NAMEO! Allez hop! on révise  "petit " punk. 

Hors ligne Efflam.

  • Membre du Polit'Bureau
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 769
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : La lettre trimestrielle SR-Online (Septembre-Octobre-Novembre 2012)
« Réponse #9 le: 07 décembre 2012, 12:47:20 pm »
L'interview de persos, bonne idée.
Je la garde pour un autre numéro de celle de WoD-Online.

Au passage notre seconde newsletter est disponible ici ;)