Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: Chapitre 2 - L'Oxygéne  (Lu 12212 fois)

eric

  • Invité
Re : Chapitre 2 - L'Oxygéne
« Réponse #180 le: 12 octobre 2012, 07:41:08 am »
Un large sourire apparaît sur mon visage et je jette un regard à ce qui se pass dans le van, mais sans m'apesantir....
Bingo..il connaît Caïman ce batard.......
Bonne nouvelle les amis....j'ai craqué son link et devinez qui est dans ses contacts.... Caïman....
Il a raison, on le largue quelques part et on s'ocuppe des gus qui ont attaqué l'oxygen et pendant ce temps j'essaie de localiser Caîman....

Hors ligne Jade

  • Sans campagne
  • Sr. Member
  • *
  • Messages: 363
  • Adepte Pistolero "Spicy"
    • Voir le profil
    • Fiche de personnage
    • E-mail
Re : Chapitre 2 - L'Oxygéne
« Réponse #181 le: 12 octobre 2012, 04:40:42 pm »
"Arrete toi deux minutes juste là Jade!"
Une vague d'adrénaline m'électrise  une seconde. Son ton ne me plait pas du tout, et me mettrait presque vraiment en rogne. Mais pourtant je ne me sens pas de lui dire quoi que ce soit. Je me gare donc en marche arrière dans la petite rue avant le croisement du Boulevard, arrête le moteur et coupe les phares.

"T'as bien raison c'est pas toi le chef et on va se débarrasser de Styx dès maintenant.[...]Putain de merde Jade, ouais tu me fais chier à pleurnicher tout le temps !!!"
Je serre les dents et jette un regard assassin à Sovenko. Putain, Omae, j'vais vraiment finir par t'ravager ta p'tite gueule de parano débile..., me dis-je avec la rage au ventre. Ce métier nous pousse tous à être paranos. Mais Sovenko avait déjà franchi la frontière de la paranoia professionnelle depuis un moment.
Un message s'affiche en surimpression dans mon champ de vision. Crash :
Jade a raison, faut faire gaffe à pas butter ce connard....
On le largue dans un coin quand on aura fini en lui faisant bien comprendre que s'il parle de nous, il finira en hot-dog.....
Et putain, calmez-vous ou changez de string s'il vous rentre dans le derrière....on va pas se fritter entre nous....
On a failli crever là....donc j'aimerais bien pouvoir profiter un peu de la thune qu'on va gagner....

Bizarrement, je me demande d'abord s'il a fait exprès de mettre l'histoire du string dans sa phrase, avec une petite pensée contrariée à l'image du mien roulé en boule dans mon sac. J'en conclue que oui, et je fronce les sourcils en le regardant dans le rétro. Mais il a raison, cette petite guéguerre doit finir, et visiblement il faudra que ce soit moi qui m'la ferme, comme d'habitude...

Styx reprend la parole, pour nous annoncer ce dont j'me doutais déjà. Mais Crash nous annonce que ce gros lard connaissait Caïman, et qu'il essaie de la localiser. Remarques, il a jamais dit qu'il la connaissait pas...

Je remets mon manteau par dessus ma robe. Je teste le mécanisme de mes flingues dans mes manches tout en jetant un autre regard dangereux à Sov' au travers de mes lunettes de soleil. -Schlick-Schlik-

J'ai un petit sourire malsain à Karl. Je commence vraiment à en avoir ras-le-bol de cette immobilité. On pourrait pas avoir une affaire simple pour une fois ?...Une extraction, j'sais pas moi...

Je commence à penser qu'on devrait vraiment arrêter d'écouter Sovenko, si les autres sont d'accord pour relâcher ce gros porc encombrant. Mais j'attends en silence de voir la réaction de celui qui me sert de mentor et de Karl. Pendant ce temps là je me sors une clope, vérifie que personne ne nous fixe trop et tire une taffe en soufflant un peu trop bruyamment la fumée. Soirée de merde...
« Modifié: 12 octobre 2012, 04:41:28 pm par Faust »
T'as ? Un gros calibre ?...Mmmmm...*Schlink-Schlink*...Tu sens ça, Omae ? Ah, tiens...On dirait qu'mwens deux calibres sont plus gros qu'ton piti toiso, missiou.

Marasme

  • Invité
Re : Chapitre 2 - L'Oxygéne
« Réponse #182 le: 12 octobre 2012, 07:15:59 pm »
Une fois qu'il a fini de plaider pour sa cause, je recule en lui tournant le dos et en arrachant un cri de colère, surjouant un peu la scene pour montrer que j'étais à deux doigts de peter les plombs.

"Rrrhhhaaaaaaa.... !"

Ensuite je regarde Jade, tout en reprenant miraculeusement mon calme et lui disant sur un ton plus que posé et un sourire charmant.

"Je vais passer un coup de fil, 'jen ai pour deux minutes ! Tu peux me le garder au chaud s'il te plait ?"

Ensuite je m'eloigne de quelques metres afin que personne ne puisse entendre la conversation (surtout styx)
[MP au meujeu]

Marasme

  • Invité
Re : Chapitre 2 - L'Oxygéne
« Réponse #183 le: 19 octobre 2012, 07:21:31 pm »
Je marche seul, faisant les cent pas en parlant à mes differents contacts. Soudain ... le monde s'effondre sous mes pieds et je plonge dans le .... marasme ....
Toute ma vie se résume finallement à ce mot et à chaque instant de ma vie, je finis toujours par retomber au fonds du trou à purin dans lequel j'arrive plus à nager. Encore une fois, repartir de rien, pour aller où et comment retrouver la force ?
Putain de réalité !Y a des mecs qui sont plein aux as et des poissards qui seront toujours pauvres et dans la merde. Mes contacts venaient de m'enfoncer bien profondement dans ma réalité ...

Mes coequipiers n'étant pas loin de moi, je ne veux pas qu'ils me voient pêter un câble. (Et non, jusqu'à présent j'ai été assez soft ...) Sûr qu'à l'instant présent, j'aimerais bien m'en envoyer plein les narines avant de m'exploser la tête avec mon propre calibre ... Peut être que c'est faisable, mais pas tout de suite.
Je reviens vers Styx Provider, et tout en regardant Jade et en affichant une mine desespérée, je lui lâche un "Fais en ce que tu veux, de toutes manières, il est déjà mort ..." et je me dirige droit vers le van.

Quand ils vont entrer me rejoindre, ils vont pas aimer le deuxieme effet alors je me prépare ...
Crash me voit entrer et préparer un petit sachet qui va me permettre de passer la première étape de mon plan ...
« Modifié: 19 octobre 2012, 07:27:39 pm par Sovenko 'Marasme' Vorobiev »

Hors ligne Karl Dobshoy

  • Sans campagne
  • Full Member
  • *
  • Messages: 185
    • Voir le profil
    • Feuille de Personnage
    • E-mail
Re : Chapitre 2 - L'Oxygéne
« Réponse #184 le: 22 octobre 2012, 06:19:54 am »
Bien adossé contre la carlingue du SUV, bras croisés, j'ai suivi d'un oeil soupçonneux le manège du taré qui nous sert de chef. Le voyant rentrer dans le véhicule, je pousse un long soupir tout en secouant la tête, tandis que ma chevelure se colore d'un noir de jais. Par le biais des électrodes qui parcourent mon crâne, je compose un message à l'adresse de Jade, à qui j'adresse un hochement de tête appuyé :

@Jade : Laisse filer le gros, moi faut que je parle avec Sovenko...

D'un bond, je rentre à mon tour dans le SUV, pour tomber nez à nez avec Sovenko en train de se faire son petit mélange. Un instant interdit, je finis par m'accroupir face à lui, rivant mon regard mauvais dans le sien :

- Oh, tu fous quoi là ?! Pas l'moment d'te shooter mec, faut rester lucide là !!

Je l'agrippe par les épaules pour le forcer à me répondre, haussant la voix.

- Vas y raconte ! On fait quoi maint'nant ?!

Discrètement, je tente d'identifier le mélange qu'il est en train de préparer. En aucun cas je n'ai l'intention de le laisser s'en mettre plein les narines, aussi suis-je prêt à lui arracher le sachet des mains s'il tente de se poudrer le nez...

Marasme

  • Invité
Re : Chapitre 2 - L'Oxygéne
« Réponse #185 le: 22 octobre 2012, 06:04:39 pm »
Putain celui là ça fait longtemps qu'il me les brise avec ses reflexions ! Une tête brulée, une vraie. C'est pour ça que j'aime bien son boulot mais là ...

Le regard mauvais qu'il m'envoie lui revient aussitôt en pleine figure lorsque je daigne le regarder devant cette provocation. Mon visage est crispé et je me concentre pour que devant lui, il redevienne le visage de Sovenko et plus celui de Hank Donner.

"Je te demande pas ce que tu fumes pour changer la couleur de tes cheveux ou pour balancer au mieux ta magie alors laisse moi gérer ma lucidité tu veux ! Tu connais pas ce truc, ça s'apelle du sov4012, un derivé de mon cru pour ralentir l'activité neuronale quand elle entre dans le rouge et là ! tu vois, ça clignote !"

J'accompagne mes paroles a des geste de doigts qui font les clignotants avant de reprendre ma came.

"Pour savoir ce qu'on fait, on n'a plus d'autre choix que de retrouver la trace de l'autre mage dans little haiti."

Je passse ensuite en silence radio pour ne pas lui reveler la dernière mauvaise surprise avant l'arrivée de Jade ...

eric

  • Invité
Re : Chapitre 2 - L'Oxygéne
« Réponse #186 le: 23 octobre 2012, 08:01:10 am »
Je lève la tête vers Sov, un peu inquiet....
La tension qui règne dans le van est palpable et m'inquiète grandement....
Calmez-vous....on doit rester soudés pour gérer ce bordel et la suite des évènements..
Et toi Sov, ne déconne pas averc ta came.....on a besoin de toi avec les idées claires....

Hors ligne Remi Lebeau

  • Sans campagne
  • Sr. Member
  • *
  • Messages: 301
    • Voir le profil
Re : Chapitre 2 - L'Oxygéne
« Réponse #187 le: 23 octobre 2012, 10:31:15 am »
J'étais parti pour me reposer un peu, reprendre mes esprits, me calmer, absorber le choc de la magie... Mais avec le raffut dans le SUV impossible de se détendre.

Cette situation ne peut pas durer.

Symptôme numéro 1 : L'elfe sous acides.
J'attrape la main de Sov' qui semble s'être éteinte après sa danse frénétique.
Le contact rassure et créé un lien propice à l'échange.
"- Sov', tu devrais te calmer. C'est mauvais pour ta santé et celle des autres. Si ce truc te rassure, vas y. Mais n'oublie pas que tant que le job n'est pas fini on est tous responsables les uns envers les autres."
Le rassurer et lui donner un objectifqui lui ramène les pieds sur terre.
[Baratin=8d]

Symptôme numéro 2 : Le nain hyper-actif.

Je me tourne vers le nain pour lui faire face. Mon visage est à quelques centimètres du sien. A cette distance difficile d'échapper à son haleine et à la pluie de postillons. Mais il a besoin de ce rapport viril je le sais.
"- Karl, tu devrais le laisser tranquille. Sa manière est pas commune mais jusqu'à maintenant il a su gérer. Laissons lui le bénéfice du doute. Tu veux?"
Je lui balance un clin d’œil assorti d'un sourire complice. Je compte sur notre amitié pour faire le reste.
[Baratin=8d]

Symptôme numéro 3 : La bomba haïtienne en manque... d'action.
Je regarde ensuite en direction de Jade. Quelle allure la gamine. Une vrai pro. Je souris.
"- Ça va aller Jade. J'aurais aimé te laisser régler personnellement le cas de Mr Styx-Provider mais il a décidé de nous aider à sa manière. N'est ce pas?"
Je regarde le gros avec un œil noir digne d'un bokor énervé.
"Mr va sortir de notre véhicule et vite se réfugier chez ses amis. Bien au chaud. Et puis il va leur demander de nous laisser le champs libre d'accord? Sinon... et bien on a le choix : Soit je décide de le transformer en cochon gratté, soit j'en fais un joli porc grillé. Où qu'il soit. Rien ne serait le protéger de ma magie. D'accord?"
J'enflamme ma main devant lui pour accompagner mon explication.
[Commandement=8d]

Puis je retourne à ma place. Je me cale dans mon fauteuil en regardant vers l'extérieur. Je contemple les rues du Little Haiti. Ma patrie depuis tant d'années....

Hors ligne Jade

  • Sans campagne
  • Sr. Member
  • *
  • Messages: 363
  • Adepte Pistolero "Spicy"
    • Voir le profil
    • Fiche de personnage
    • E-mail
Re : Chapitre 2 - L'Oxygéne
« Réponse #188 le: 23 octobre 2012, 04:29:03 pm »
Je regarde Sovenko partir comme une furie pour aller téléphoner. Je hausse un sourcil. Mais il nous fait quoi ?..... Même moi je sais qu'il n'y a plus besoin de vocaliser à haute voix pour téléphoner, voir plus du tout en matriciel. Donc je me demande pourquoi il s'exile.

Puis il revient, et là c'est le festival. Il me dit d'en faire ce que je veux, puis je le vois s'installer et sortir tranquillement un sachet de poudreuse. ??!!
Je dois avouer que ma première réaction est la surprise. Pas que je me doutais pas qu'il se droguait. Ça je pense que tout le monde le savait déjà. Mais qu'il fasse ça en plein milieu d'une Run et DEVANT NOUS...Non, là c'est trop pour moi.

Je commence à serrer le volant et m'apprête à sortir pour aller lui en foutre un. Mais je suis doublée par karl qui dit à voix haute une partie de ce que je pense. Puis c'est l'altercation entre les deux, et Rémi finit par s'en mêler.

C'est une chose que je n'ai jamais réellement comprise chez Rémi. Il attend que la situation dégénère, puis il essaie de calmer le jeu. À quoi ça sert !? Vaudrait mieux lui foutre une bonne claque dès l'départ, oui !. Mais il faut croire que Rémi a une Foi dans les Loas et dans l'être humain que je n'ai pas.

Malgré tout, il a décidé de prendre le groupe en charge, et intérieurement ça me soulage que le pouvoir change de main. Enfin...S'il change de main...

Je répond par l'affirmative à sa phrase, et écoutes ses menaces. Je ne suis pas sûre qu'il en avait besoin, mais ça lui rappelle qui domine la partie, et ça c'est bien. On dirait un peu Jet Cash dans Instinct Diabolique, mon petit Rémi, et ça me ferait presque rire. Mais il le fait bien.

Je joue donc son jeu, en essayant de ne pas prêter attention à ce qui va suivre du côté de Karl et Sovenko. Après tout, Sovenko cherche trop la merde pour rien en ce moment...

J'ouvre ma portière, ouvre celle du Russe (du gros lard que je suppose être Russe), et -SHLINK- je sors mes deux flingues de mes manches pointés sur sa tête, me donnant un air étrange entre la tenue de soirée, les lunettes de soleil en pleine nuit et mon manteau de Runneuse, le tout sans chaussures. je hausse un sourcil avec un air de tueuse :
- Le Monsieur t'as posé une question Omae...
[J'aide Le Sieur Rémi sur son jet de commandement en y ajoutant mon intimidation...]
« Modifié: 24 octobre 2012, 06:31:50 pm par Faust »
T'as ? Un gros calibre ?...Mmmmm...*Schlink-Schlink*...Tu sens ça, Omae ? Ah, tiens...On dirait qu'mwens deux calibres sont plus gros qu'ton piti toiso, missiou.

Hors ligne Masika

  • Vermillion
  • Membre du Polit'Bureau
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 403
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Chapitre 2 - L'Oxygéne
« Réponse #189 le: 24 octobre 2012, 06:12:18 pm »
[Par principe, je ne jette pas les dés sur des relations sociales entre PJs, car je n'aime pas forcé le RP d'un joueur contre un autre, sauf effet externe au RP (Magie ou autre). Je vous laisse donc le choix de réagir, en accord avec ce que vous jugez du rp de l'autre et des réactions logiques de votre personnage...]

Votre volumineux captif s'extrait difficilement du SUV, sa silhouette portant les stigmates de l'âpre soirée qu'il vient de passer. Néanmoins, il a encore la force de fixer Rémi lorsque ce dernier s'adresse à lui, puis à fixer le trou noir des canons que jade lui pointe sur le crâne. Sa voix est étonnamment tranquille et un auditeur averti peut même y déceler une certaine résignation:

- Tu peux baisser tes calibres fillette et lâcher les menaces. Vous savez très bien que je ne suis pas décideur des représailles ni de leur délais. Je vous en dois une et je fermerai ma gueule tant que ça ne me menacera pas directement de vous couvrir. Mais croyez-moi, ils n'attendront pas après moi pour trouver qui vient de foutre en l'air un de leurs business...

Il fixe ensuite Sovenko, occupé à se repoudrer le nez:

- Toi, on se retrouvera, je te le promets.


Si aucun de vous ne le retient, il s'éloigne d'un pas pesant sans même un regard en arrière dans votre direction.

Il est tard et l'heure pour vous de choisir quelle sera votre prochaine action.
« Modifié: 24 octobre 2012, 06:28:18 pm par Masika »
J’ai vu tant de choses, que vous, humains, ne pourriez pas croire... [...] Tous ces moments se perdront dans l’oubli, comme les larmes dans la pluie. Il est temps de mourir.

Marasme

  • Invité
Re : Chapitre 2 - L'Oxygéne
« Réponse #190 le: 25 octobre 2012, 08:46:56 am »
HRP
Juste pour préciser un pt de détail qui a son importance pour moi ! Styx devait être descendu du camion et je garde mon visage de Hank Donner jusqu'à ce que je suis plus en face de lui normalement.
Quand je remontais dans le van, il devait plus être à l'intérieur. Pour pas tout changer, il faut juste considérer que je change mon visage apres qu'il soit parti.
Merci !


RP
Apres avoir ingéré une petite dose, je ferme les yeux et tente de reprendre mes esprits.
Je dis calmement aux autres :
"Vous faites pas de soucis pour moi, tout baigne et je suis parfaitement opérationnel ! C'est juste que Johnson veut pas cracher un nuyen de plus malgré les soucis qui nous tombent sur la pomme et ça m'fous vraiment les boules.
Au fait ! Pour des têtes brulées, vous êtes vraiment bons et ça m'énerve de voir que mes contacts me servent à rien dans ces passes difficiles.
Vous êtes toujours partant pour little Haiti ?
Si vous voulez pas, je ne peux que comprendre alors dites le moi maintenant ! Hors de question que je vous prenne en traitre."

Les yeux toujours fermés et la voix étonnement calme, il est difficile de savoir si le but n'est pas d'attendre patiement qu'une balle soit tirée ...

Hors ligne Jade

  • Sans campagne
  • Sr. Member
  • *
  • Messages: 363
  • Adepte Pistolero "Spicy"
    • Voir le profil
    • Fiche de personnage
    • E-mail
Re : Chapitre 2 - L'Oxygéne
« Réponse #191 le: 25 octobre 2012, 07:08:15 pm »
Pardon, je dois avouer que je n'avais pas compris que tu gardais la tête de Hank, sinon j'aurais modifié certains commentaires :). Sourry, je rattrape ça tout de suite ! (enfin sauf si ça convient pas à notre vénéré Mj, auquel cas j'éditerais)

Je rengaine mes flingues, et notes la remarque qu'il fait à Sovenko. Enfin, Hank. Malgré son côté complètement schizo, je dois avouer qu'il a au moins l'intelligence de ne pas s'exposer complètement.

Je laisse donc passer notre Russkoff, et jette un oeil à Sovenko par la portière, qui se remodèle le visage comme s'il s'agissait d'argile. Pour être honnête, cette phase m’écœure et me fascine à la fois. Mais ça m’écœure surtout, donc je remonte la tête tandis qu'il lâche sa bombe.

D'une colère que j'ai du mal à retenir avec tout ce qu'il se passe, je frappe le toit de ma main droite en me mordant le piercing. Enfoiré de bourge ! Évidemment, il s'en fout, c'est pas lui qui va prendre les balles !

Je sais qu'après tout vu le tarif qu'il nous paie, je devrais être aux anges. Mais c'est le principe qui m'énerve. Je vais jusqu'au coffre, me change (très) rapidement, puis remontes dans le SUV accompagnée d'une grande mallette que je mets aux "pieds" de Karl avec un clin d’œil presque malicieux. Vous savez que c'est mon Ares Alpha Combat Gun. Je baisse mes lunettes et vous regarde tous un par un, un regard vide trouant mon visage si mignon. Et tandis que je démarre le moteur, je dis sur un ton assez dur :
- Si quelqu'un veut descendre, c'est maintenant. Chacun a sa part du gâteau, on peut se séparer ici. Moi je vais aller faire la peau à ces enfoirés, parce que j'peux pas laisser des pauvres keums comme ça infester Little Haiti, et puis je commence à avoir une réputation, et c'est pas un putain de groupe d'amateurs qui vont me la pourrir, ou je m'appelle plus Jade...
« Modifié: 25 octobre 2012, 07:39:21 pm par Faust »
T'as ? Un gros calibre ?...Mmmmm...*Schlink-Schlink*...Tu sens ça, Omae ? Ah, tiens...On dirait qu'mwens deux calibres sont plus gros qu'ton piti toiso, missiou.

Hors ligne Remi Lebeau

  • Sans campagne
  • Sr. Member
  • *
  • Messages: 301
    • Voir le profil
Re : Chapitre 2 - L'Oxygéne
« Réponse #192 le: 29 octobre 2012, 10:29:51 am »
Je confirme mon engagement en acquiesçant de la tête. C'est dans ces moments là qu'il faut savoir rester souder.

Je regarde Sov' prendre son énième shoot. Comment fait ce gars? Je comprends toujours pas comment il arrive à encaisser autant de merde...

Je m'installe confortablement histoire de récupérer un peu. Pour l'instant ce n'était pas avec beaucoup de succès. Mais d'expérience je sais que ça payera à un moment ou à un autre.

J'aime l'énergie que dégage Jade. Elle me rappelle ce gars rencontré à Port de Paix. Une vraie tête brûlée mais un charisme à ranimer les morts...
"Pas question de laisser notre petite Haiti à des cochons grattés! Tu as raison!"
J'ironise pour faire descendre la pression pas pour me moquer. J'espère qu'ils auront captés la nuance.

"Au fait j'ai toujours pas de virement sur mon compte. Qu'est ce que tu fous Sov'!"
Je rigole de ma bêtise.

Sur le chemin je vérifie le contenu de ma sacoche.

Hors ligne Karl Dobshoy

  • Sans campagne
  • Full Member
  • *
  • Messages: 185
    • Voir le profil
    • Feuille de Personnage
    • E-mail
Re : Chapitre 2 - L'Oxygéne
« Réponse #193 le: 31 octobre 2012, 01:34:46 pm »
L'intervention de Rémi m'a laissé dubitatif. Ce ton léger et ses plaisanteries douteuses commencent à me taper sur le système, mais pourtant ses mots ne sont pas totalement dénuées de bon sens. Je décide donc de laisser de côté le cas Sovenko, d'autant que sa dose semble avoir eu un effet positif sur le comportement de ce dernier.

Puis je rends à Jade un regard équivoque lorsque celle ci ramène son engin, bien rangé dans cette grande mallette. J'ai cette image fugace de la belle en train de dessouder sans pitié tout un tas de gangers plus vilains les uns que les autres, tandis que j'écoute attentivement ce qu'elle et Rémi ont à dire, et acquiesce vivement à leurs discours de vengeance. Un sourire sinistre sur les lèvres, je tire sur les pans de ma veste avant de renchérir :

- Ha ! Enfin ! Allons faire griller ces p'tits cons pour gagner not' pognon !!!

Faisant craquer mes doigts, je jette un regard mauvais en direction de Sovenko...