Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: Autour de la Maison Longue - Culture et vie quotidienne.  (Lu 124 fois)

Hors ligne Alfodr

  • Moderator
  • Scribe
  • *****
  • Messages: 188
    • Voir le profil
Autour de la Maison Longue - Culture et vie quotidienne.
« le: 07 décembre 2018, 11:45:06 »
Culture et vie quotidienne.


- Le mot viking vient de l'expression en vieux norrois "fara i viking" (partir en expédition). Le terme désigne donc difficilement un groupe de personne et est de toute façon postérieur à cet âge.
Les casques à cornes ou à ailes n'existaient pas ou seulement à des fins décoratives lors de certains rituels.
Les scandinaves ne buvaient pas dans des crânes, mais dans la branche courbe du crâne... La corne évidée d'un bovin.

- La langue parlée dans tous les royaumes est le vieux norrois, le dansk tunga (langue danoise). Des différences régionales existent bien entendu, mais elles ne sont pas des barrières suffisantes au dialogue.

- La structure de base de cette société s'articule autour de la famille et du clan. C'est ainsi que les habitants de la Scandia définisse le plus leur identité.
On se défini comme fils ou fille de lorsque se présente avec le suffixe -son ou -döttir, puis à son clan.
Pour les prénoms et noms, ce site explique la manière de procéder et donne une liste de prénoms en vieux norrois:
http://idavoll.e-monsite.com/pages/vie-quotidienne/noms-et-prenoms-des-vikings.html

Cette notion de famille est de clan est l'explication du principe courant de vendetta et l'obligation de demander réparation.
Le dédommagement s'appelle wergeld.

- La hiérarchie sociale se découpe en castes.
On trouve au sommet la noblesse, qui tire ce rang d'un ancêtre passé dans la légende ou la tradition. Ils sont les plus grands propriétaires et les plus influents dans cette société.
Viennent ensuite les hommes libres, les bondi. Ce sont des citoyens et ils ont des droits, dont celui de voter à l'assemblée, de fonder une famille et de posséder des biens.
Enfin on trouve les esclaves, les thrall, ce sont souvent des prisonniers de guerre ou des condamnés. Ils ne peuvent fonder une famille qu'avec des esclave et si il en a l'autorisation. Leurs enfants naitront esclaves. Ils n'ont pas contre aucun droit de possession.

- Les femmes détiennent les clefs d'un foyer et sont responsables des décisions concernant la maison et son fonctionnement. Les tâches domestiques sont de leurs attributions et elles dirigent aussi les esclaves, éduquent les enfants et gèrent l’élevage du bétail.
Elles peuvent posséder des biens et sont soumises aux mêmes lois que les hommes, ce qui leur permet de demander justice devant le jarl.
Elles n'ont pas l'autorisation (sauf exception) de participer à l'assemblée mais ont une voix dans leur maison. Elles n'hésitent pas à se mêler de politique, servant d’éminences grises ou de décisionnaire lorsque les hommes sont en guerre.
Il n'y a qu'une seule épouse légitime mais un bondi peut avoir autant de concubines qu'il le désire sous son toit à condition qu'il puisse subvenir à leurs besoins et que l'épouse garde son statut de maitresse dans sa demeure. ( la femme n'a pas le droit d'être infidèle, elle)
Les enfants de concubines sont illégitimes et ne peuvent pas toucher d'héritage, sauf si ils sont reconnus devant l'assemblée.
Les femmes comme les hommes peuvent réclamer le divorce, si elles sont mal traitées, elles peuvent en parler devant le thing.
Enfin, il existe des cas où lorsqu'elles sont particulièrement puissantes ou indépendantes, les femmes remplissent les mêmes rôles que les hommes.

- Le Thing, ou l'assemblée, se tient chaque année à ciel ouvert et regroupe tous les hommes libres de la communauté. (Au niveau d'un royaume, le roi tient ce genre d'assemblée avec ses jarl.)
Pour que personne n'ait le dessus cette réunion se tient en cercle. On débat des problèmes de tous les jours ou de ceux d'exception, de ceux qui concerne tout le monde ou juste une personne.
Les participants décident des punitions et votent de nouvelles lois, c'est un moment de rencontre autant que de loi et cela entraine souvent une fête. Une personne est désignée pour rappeler les lois en début de session.
Hors du thing, le jarl reste maitre des sanctions contre les fautifs.

- Le wergeld " prix de l'homme", est le montant d'argent demandé en réparation à quelqu'un coupable de meurtre ou d'un autre crime grave.
C'est une pratique important qui résout la plupart des différents, c'est une amende payée à la victime ou à ses proches.

- La vendetta doit être reconnue devant le thing, c'est une pratique dangereuse et déclenche une guerre ouverte entre les deux parties.

- Les autres crimes, considérés comme graves, sont réglés plus rapidement. Les voleurs et parasites sont haïs: on les pend ou on les décapite.
Ceux qui ne peuvent payer leur amende ou qui commettent des crimes graves contre le clan sont bannis. ( les insultes et la diffamation sont considérées comme grave)
Un banni, vargr ( loup, criminel, hors la loi) n'a pas le droit à l'aide des autres. Tout le monde lui claque la porte au nez.
Le nourrir ou l'abriter est un délit.
Le bannissement peut être temporaire ou réduit selon l'influence de la personne qui plaide la cause du banni.
Enfin, le bannissement est perçu comme une sentence pire que la mort.

- Les insultes sont une faute grave. Attenter à l'honneur d'un bondi, de sa famille ou de son clan en mentant est considéré comme ignoble.
L'insulté à le droit de se venger en tuant l'offenseur.
Les insultes sont le plus souvent: le caractère homosexuel d'un individu, qu'il soit passif, réel ou surnaturel (se changer en animal femelle et avoir une portée). Le non respect d'une vengeance familiale, pratiquer des activités de femmes ou d'esclave, comparer à un hors la loi...

- Le Destin a une place prédominante dans la culture. Il permet déjà de relativiser sur les choses qui arrivent dans la vie, mais il est considéré comme lâche de ne pas se battre pour autant. La fin est écrite mais il faut affronter l'inéluctable, c'est l'apanage des héros.
Chercher à se détournement de son Destin est la chose la plus dangereuse qu'un homme du nord pourrait faire.

- Une vie calme n'est pas pour un nordique. Ces hommes vivent de gloire et de conquêtes. Le nom des héros leur survivent et ils veulent surtout mériter leur place dans les hall de la Valhöll au coté du Très Haut. On meurt tôt et un quinquagénaire est considéré comme une vénérable.
Dès qu'il tombe malade, le vieillard préfèrera s'exiler pour ne plus être un fardeau pour les siens.

- Les nordiques sont superstitieux, très superstitieux. Que ce soit les divinités, le destin ou juste leur monde, les signes sont omniprésents. Les mystiques sont donc très respectés.

- Le code de l'hospitalité oblige qu'un vagabond ou un voyage soit nourri et logé pour la nuit. Personne de digne ne doit passer la nuit dehors. Il n'existe pas d'auberge en Scandia.

- L'hygiène est primordial, les demeures possèdent un coin dédié à la toilette avec un bain qu'on utilise au moins une fois par semaine.
Le rituel du bain consiste à former de la vapeur en jetant de l'eau sur la roche chauffée. Les personnes présentes transpirent et se frottent avec des tiges de saules.
Les barbes et moustaches de tout genre, ainsi que les cheveux, sont bien entretenus. Les barbiers sont courant.
Les hommes et les femmes se maquillent les yeux en soulignant de noir pour rendre leur regard plus intense.

- La tradition est orale et si il existe quelques runes servant à écrire, cette méthode reste très peu utilisée. Mis à part pour quelques endroits sacrés, dans la vie quotidienne c'est la parole qui compte.

- Le principe de Serment est important dans cette société. C'est le manquement à une promesse qui fait que les dieux subiront le Ragnarok.
L'un des plus sacré est le serment de frères jurés, qui lie deux individus à un serment de sang leur interdisant toute trahison.

- Les hommes du nord adoraient l'argent. Ils commercent soit avec des onces de ce métal précieux ou en faisant du troc. Il n'existe pas vraiment de monnaie.

- La religion chez les hommes du Nord n'est pas dogmatique. elle ne s'appuie sur aucune révélation, ni aucun prophète, et la prière est inconnue.
Les temples sont rares et il n'existe pas de caste organisée de prêtres consacrés et initiés.
Un exécutant des rites, le gódi, s'occupe de la gestion des sanctuaires en général en plein air et de leur respect. Il ne s'agit que d'une charge et il peut aussi être chef de clan, jarl ou simple chef de famille.
La religion nordique n'existe que dans les rites saisonniers et sociaux (mariage, funérailles, serments)


* Culte

Un vé est un lieu de culte et il est souvent en plein air.
Il y réside l'essence et l'esprit d'un Dieu. Des piquets souvent en noisetier, reliés entre eux par une corde marquent son emplacement.
On peut y tenir un duel ou un tribunal.
Un hof est un temple, c'est une construction très rare et il se trouve alors non loin d'un bosquet, d'un tertre, d'un bois ou d'un marais. On peut trouver à l'intérieur des statuts en métal précieux, le plus souvent de Thorr, d'Odhinn ou de Freyr.
 
« Modifié: 11 décembre 2018, 09:54:04 par Alfodr »