Identifiant: Mot de passe:

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Kervignac

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 54
31
Arcanes funestes - Espace Commun / Re : 5 janvier 1645
« le: 02 octobre 2019, 16:53:06 »
Je délaisse Blanchard en lui adressant une dernière remarque l’œil pétillant mais sans daigner me retourner et me rapproche de Lelouedec devant lequel je m'incline en un salut poli après un regard de connivence à Adrehilde.

- Capitaine nous souhaiterions effectivement vous  entretenir d'un projet qui pourrait vous intéresser... nous entretenir en privé ...

32
Arcanes funestes - Espace Commun / Re : 5 janvier 1645
« le: 28 septembre 2019, 00:14:26 »
Je continue pour ma part à échanger avec Blanchard en jetant de temps à autre des regards circonspects à Lelouedec.

33
Arcanes funestes - Espace Commun / Re : 5 janvier 1645
« le: 25 septembre 2019, 03:14:06 »
Je poursuis pour ma part mon œuvre de neutralisation de l'Albatros, et lâche d'un ton sourd qui n'est destiné qu'à ses propres oreilles :
Gngngngngngg
ngngngngngn

34
Arcanes funestes - Descriptions Générales / Re : HRP Général
« le: 24 septembre 2019, 04:41:57 »
Je vous laisse seuls juges pour décider si Uther enjolive ou pas, par contre l'histoire du castor devenu poisson pour lutter contre les jours maigres est authentique (mème si ce ne sont pas les jesuites qui l'on decrété)...

35
Arcanes funestes - Espace Commun / Re : 5 janvier 1645
« le: 24 septembre 2019, 04:38:28 »
C'est vers Blanchard que se tourne mon attention, redoutant qu'il ne cède à une provocation  facile, voire qu'il se laisse tenter par une clôture rapide d'un différent qui semble s'enraciner profondément, je m'interpose entre lui et le contrevenant pour tenter d'éviter l'éclat.

 Ma posture est volontaire, et je me tiens prêt si nécessaire à poser ma main sur la sienne si d'aventure elle se rapproche de la garde de son épée pour empêcher cette dernière de sortir trop vivement de son fourreau. mes mots sont ceux de la conciliation :

- Laissez dire,  l'homme ne se possède pas, vous vous abaisseriez en le tuant ...

36
Arcanes funestes - Descriptions Générales / Re : HRP de combat
« le: 24 septembre 2019, 03:35:22 »
 :)
Ca me manquait presque tiens !

37
Arcanes funestes - Espace Commun / Re : 5 janvier 1645
« le: 23 septembre 2019, 03:14:11 »
Je m’incline en un salut courtois à l’invite de Bonaventure avant de redresser pour faire face à mon auditoire :

- Soit, il est vrai que je dois bien ce sacrifice à mes amis qui m’ont fait l’honneur d’accepter de me suivre ici …

Je prends la mesure de l’assistance d’un regard circulaire destiné à capter si besoin l‘attention, et j’essaye, ce faisant,  de faire en sorte que tous soit persuadé que je m’adresse à lui seul ou presque …

- L’histoire de ma relation à la Nouvelle France commence par le décès de mon frère Jean, au séminaire de Ville-Marie emporté par la variole en 1623. Mon frère était pour moi une sorte de héros aventureux et il m’a fallu attendre dix ans, pour me rendre sur la terre qui l’avait vu disparaitre. Ce voyage qui commençait sur une note bien triste, s’est bien vite transformé en quelque chose qui ressemble à une révélation : comme l’exprime nos compatriotes qui s’y sont installés : je suis tombé en amour avec cette partie du monde et j’y suis resté 5 ans, à courir les bois et apporter mon concours aux pères noirs qui parcourent inlassablement ces régions hostiles pour apporter les lumières de la foi aux peuple Hurons, Missisauga  et autres.


Je marque une très brève pause, destinée uniquement à renforcer, par l’ébauche de l’attente, l’attention de mon auditoire, et je poursuis, un demi-ton plus bas pour conférer à mon récit une note de complicité chaleureuse :

- Compter par le menu toutes ces journées et ces nuits en forêt, ces hivers effrayants mais où règne pour qui sait la trouver une chaleur incroyable, m’apporterait sans doute beaucoup de plaisir en nourrissant ma nostalgie, mais je ne doutes pas de vous faire sombrer incontinent dans un profond sommeil … aussi je préfère me limiter à une anecdote  survenue lors de ma toute première course en forêt et qui je l’espère se contentera de vous faire sourire …

- Je devais accompagner un père jésuite de Montréal à la toute jeune de colonie de Chicoutimi ou ce dernier devait s’installer.

Nous  étions accompagnés par un guide, un coureur des bois qui répondait au sobriquet de « Sans-piste » et dont je n’ai jamais su le nom chrétien…

J’observais dès les premières semaines de notre voyage l’anormale fréquence de viande rôtie, grasse et juteuse à nos bivouacs or nous étions en période de carême et le bon père Celestin ne sembalt pour autant pas s’en émouvoir. Des que l’occasion se présenta, j’en glissais un mot au Sans-Piste qui me rétorqua d’un air matois en bourrant sa pipe :

- "C’point d’la viande, c’est du castor"


- Bien entendu je lui fît part de mon étonnement devant ce qui  me paraissait être un forme de sophisme et voici ce qu’il m’apprit d’un air goguenard :

- "C’est les père noirs qu’ont décidé ça … quand les premiers  sont arrivés z’ont découvert les castors, et z’ont découvert aussi que c’te bestiau passe la moitié de sa vie sous l’eau, et il y fait même son nid alors … chair ou poisson ... ça valait qu’on s’pose à question : y a quand même plus de 150 jours maigres dans une année et l’hiver est rude… alors les jésuites ont tranché ; l’castor c’est un poisson … tu peux en manger  toute l’année … y a pas mieux qu’un jésuite quand ils s’agit de trouver un arrangement avec la religion …


Je laisse passer le tonnerre d’applaudissement, et suivant son volume, j’accepte de livrer une ou deux anecdotes supplémentaires pour enrober tout ceci, mais je prends bien garde de rester léger et n’évoque l’âpreté de la vie en Nouvelle France et des guerres qui nous opposés avec nos alliés aux iroquois et aux anglais qu’à travers des allusions.



38
Arcanes funestes - Espace Commun / Re : 5 janvier 1645
« le: 20 septembre 2019, 03:05:34 »
J'adresse un rapide regard d'intelligence à Bonaventure, puis me retourne vers Blanchard pour lui demander sans me départir d'une politesse exempte d'aspérités :

- Nous nous ferons bien evidément une joie de satisfaire à la tradition, mais pouvez en préciser les contours ... nous ne faisons que découvrir la chose ...

39
Arcanes funestes - Espace Commun / Re : 5 janvier 1645
« le: 16 septembre 2019, 18:20:25 »
Je ne peux m'empêcher de hausser un sourcil assorti d'une moue reprobatrice lorsque Bonaventure profère son curieux juron lequel me semble avoir des relents sulfureux.

Mon attention est toutefois détournée par l'intervention de Blanchard dont je me rapproche pour tenter d'accrocher son attention et laisser le champs libre à Bonaventure.

- Oh, si j'ai bien compris ce que j'entend nous n'avons rien à faire avec ces deux là, quand aux affaires malouines, nous en apprenons bien d'avantage ici depuis quelques minutes que durant nos dernières heures passées dans les tavernes de la rue Sainte Barbe...


J'ajoute en souriant, aimable et sans faire cas de l'hostilité de Blanchard :
- J'ai conduis mes amis ici pour apprendre les derniere nou elles de La Nouvelle France, mais j'admet volontiers prendre plaisir à mettre à jour mes connaissances de la vie de la Cité... il y a bien dix ans que je n'y étais pas revenu...

40
Arcanes funestes - Descriptions Générales / Re : HRP Général
« le: 15 septembre 2019, 17:12:13 »
En ce qui me concerne, j'ai une petite préférence pour les mercredis, mais il n'y a rien de réellement bloquant pour les lundis...

Pour le reste,  j'attaque ma saison  "sèche" et partant plus régulière au mois d'octobre.

41
Arcanes funestes - Espace Commun / Re : 5 janvier 1645
« le: 13 septembre 2019, 16:47:16 »
Mon regard passe d'un interlocuteur à l'autre, j'essage tant bien que mal de recoller toutes ces bribes d'information...

42
Arcanes funestes - Espace Commun / Re : 5 janvier 1645
« le: 11 septembre 2019, 22:25:07 »
Cette fois ci, c'est d'une moue dubitative que je ponctue la question de notre diplomate.

43
Arcanes funestes - Descriptions Générales / Re : HRP Général
« le: 11 septembre 2019, 21:54:23 »
Zutre ! En ecrivant "Bien sur !" et en visant le coup de pot, je compaaos bine pâsser pour une type malin ... pfff ca marche pô ...
Au sud de la Pologne ... hum ... la Hongrie ? Et ses fameux sabreurs ? (je parles Huns bien sur mais côté école d'escrime bon ... )

44
Arcanes funestes - Descriptions Générales / Re : HRP Général
« le: 11 septembre 2019, 18:53:36 »
La Pologne bien sur !

45
Arcanes funestes - Descriptions Générales / Re : HRP Général
« le: 11 septembre 2019, 15:21:27 »
Le Portugal ?

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 54