Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: [7] Temps long  (Lu 1002 fois)

Hors ligne MJ_celesste

  • Moderator
  • Divinité
  • *****
  • Messages: 5 560
  • Nerd et fier de l'être
    • Voir le profil
[7] Temps long
« le: 07 février 2020, 02:11:45 pm »
Avec la fin de la bataille, un inventaire du butin récupérer peut-être fait.

Sebastien portait sur lui une armure lamellaire d'acier +1, une amulette d'armure naturelle +1, une cape de résistance +1, une dague de maître, une épée courte de maître et un arc long +1.
Oskro disposait d’un harnois +1, d’une amulette d'armure naturelle +1, d’une cape de résistance +1, d’une hache d'arme +1 et d’un écu, tous taillés pour un ogre. La hache peut être utilisé par un humain comme une hache à deux mains.
L’assassin halfling vous a remis ses deux dagues, une +1 et une de maître. Vous trouvez également sur lui un gambison +1 et cape de résistance +1.
Feu Tariannor était équipée d’un bracelet d'armure +1, d’une amulette d'armure naturelle +1, d’un anneau de protection +1 et d’une baguette de projectile magique (49 charges restantes).

Icara n'est pas très surprise de retrouver, dans l'entrepôt, certaines affaires ayant appartenu à Dom. A savoir son armure cérémonielle en soie, sa cuirasse flexible +2, sa broche de défense et son symbole sacrée en argent. Mais ce qui préoccupe plus la paladine est ce qui manque : la monture, les armes, la pierre d'alerte et le havresac.

De plus, vous recevez 3 600 pièces d’or de rançon des mercenaires de Dema, pour permettre leur départ. Vous avez aussi trouvé dans le coffre de Dema 13 000 pièces d’or supplémentaire. A cela s’ajoute 700 pièces d’or en vin, parfum et nourriture de luxe ainsi que 1 400 pièces d’or de meubles de luxes, auquel s’ajoute une harpe de maître.
Il faut de plus ajouter les stocks d’argent déjà miné, dont la valeur reste à évaluer, ainsi que l’équivalent d’une année de vivre pour 50 personnes (ce qui représente une centaine de jour pour votre population actuelle). Ainsi que bien sur de nombreux matériaux de reconstruction.

Si tout ce butin est mis à votre disposition, vos mercenaires s’attendent, comme toujours, à en recevoir une partie.

Du côté des mauvaises nouvelles, une battue de trois jours n’a pas permis de retrouver Dema. Les chefs mercenaires ont préféré rentrer plutôt que de trop s’écarter de Roc d’Argent. Cependant, il doit toujours être possible de la traquer.

Avec l’assaut du Sabre Brisé contré et la disparition de Dema, une période de calme semble s’ouvrir pour vous. Il va être possible de consolider votre installation.
« Modifié: 07 février 2020, 02:31:09 pm par MJ_celesste »

Hors ligne Icara

  • PJ Pathfinder - Rué Vers L'damant
  • Vétéran
  • *
  • Messages: 434
    • Voir le profil
Re : [7] Temps long
« Réponse #1 le: 07 février 2020, 03:51:10 pm »
Quand je vis les affaires de ma soeur je m'étais remise à pleurée silencieusement, ma culpabilité me revenant douloureusement en tête et me serrez le coeur.
Je suis toujours en colère contre Amélie pour ce qu'elle a fait à la mage, aussi je reprends les possession de Dom et vais soigneusement les ranger avec mes affaires, néanmoins je met son symbole sacré immédiatement autour de mon cou.

Puis je m'éloigne en remontant sur mon cheval et je sors du camps et je parcours un peu les alentours.
J'essaie de méditer, de retrouver mon calme.
Mais c'est pour le moment impossible, d'un côté je pleure ma sœur et de l'autre je bouillonne contre Amélie.

Je sers le symbole de Dom dans ma main, parfois je regarde notre camps qui s'étale non loin de moi, je sais parfaitement que je suis à porter de vue de nos remparts.

Du coté de Satis celle ci boude de devoir ne plus voir les personnes avec qui elle avait passer le plus clair de son temps mais elle n'a pas le choix, elle a hérité des mains d'Icara la cuirasse flexible de feu Dom qu'elle astique d'un air frustré de ne pas participer à quoi que ce soit et en plus de ne plus pouvoir parler à qui elle veut.

Au bout de deux jour ou je n'ai pas spécialement changer de sentiment je me décide à aller interroger le halfeling .
La justice ne pouvait pas être repousser indéfiniment...
"La justice guide mon bras, ma vie, mon avenir !"

Hors ligne Amélie

  • PJ Autres Unvivers - Un Pays en Ruine
  • Chevalier
  • *
  • Messages: 521
  • Des vies, des coups, du sang.
    • Voir le profil
    • Fiche de Personnage
Re : [7] Temps long
« Réponse #2 le: 07 février 2020, 07:11:30 pm »
Le premier jour, Amélie n'est point sortie de sa tente. Reste à savoir s'il s'agissait de méditation, de raisons médicales, de préparation de sorts ou d'une toute autre raison.

Othos quand à lui, c'est occupé du corps de Tariannor (récupération de sang pour Amélie) très tôt le matin, après être passé la veille voir Dame Ana. Il passa l'après-midi à soigner les blessés et à discuter avec les anciens "sous contrat" de Dema qu'il soigna sans faire de différence avec les Hommes d'Ana.

Circë est assez triste, elle qui pensait pouvoir s'entraîner avec Satis se voit refusée par la grande Paladine, elle passa donc la journée entre les lieux de soins et les espaces pour chevaux.


Le deuxième jour, Amélie était à l'entrainement à l'extérieur du campement, détruisant les rochers environnants les uns après les autres.

Othos, après s'être occupé des derniers blessés le matin, propose à Icara de prendre le thé sur l'un des remparts.

Circë, elle, semble s'être éloignée de quelques centaines de mètres du campement, pour une raison encore inconnue et passa son après midi là bas.
« Modifié: 10 février 2020, 12:34:35 am par Amélie »
Si vous gagnez, vous gagnez tout.
Si vous perdez, vous ne perdez rien.
Tel le pion on avance sans reculer.

Hors ligne Dukhal Rex

  • PJ Autres Unvivers - Un Pays en Ruine
  • Mercenaire
  • *
  • Messages: 209
  • Dieu de l'arène
    • Voir le profil
Re : [7] Temps long
« Réponse #3 le: 12 février 2020, 04:55:54 pm »
Je participe à l'après bataille en gérant le moral de nos troupes.
Par rapport à la monotonie de la prospection et de la construction, profiter de la victoire pour gonfler notre orgueil et donner de la joie s'avère assez facile finalement.
Le butin va être partagé et un nouvel ennemi est en déroute. C'est la principale information à retenir.

Après ça, je m'attèle à plusieurs projets d'envergure:

Construire une auberge.
L'auberge sera un établissement sur deux étages et capable d'accueillir un gros volume de clients. La grande salle au rez de chaussée sera découpée en plusieurs alcôves pour limiter le bruit et donner un semblant d'intimité. L'endroit sera convivial, décoré selon les alcôves par du matériel de minage ou des symboles de guerriers.
Le premier étage sera plus luxueux, plus petit et fera office de salle privée donnant sur un large balcon et servira à recevoir les invités plus fortunés et plus importants.
C'est également à cet étage que se trouveront les chambres pour les personnes en visite à Roc Argent.
Olova se chargera de nourrir tout ce monde avec ses bons petits plats et ses boissons épicées dont elle seule à le secret.

Une cave à vin sera construite sous le sol, à coté d'un garde manger abondant.
Je compte engager des commis pour assister Olova, des gardes qui seront placés sous les ordres de Faustius pour assurer la sécurité et des employés pour le ménage et j'e cherche aussi à engager (faire venir) un tavernier qui pourrait s'occuper de la gestion de l'établissement.


J'engage des constructeurs pour que l'auberge se monte. Si possible de l'aide de la harpe magique pour gagner du temps sur les fondations et la forme.
MJ stp, dis moi combien couterait le projet, sachant que je vais aussi acheter vin, bière et nourriture.



Construire une ferme.

Je demande à Culmor de chercher des plantes, fruits ou légumes qui pourraient pousser dans cet environnement. Je lui demande également de trouver le bétail qui pourrait également être élevé ici.
Une fois ces informations trouvées, je fais venir quelques familles de fermiers pour cultiver la terre, et j'engage des gens qui assisteront Néa qui supervisera l'élevage.
L'idée est, à terme, d'être autonome sur les denrées de base. Tout en continuant à importer, il nous faut un moyen de subsistance.
Je dépense ce qu'il faut pour le matériel, les têtes de bétail et le personnel, ainsi que pour construire l'infrastructure nécessaire.


Construire une forge.

Laf est jeune mais il est déjà doué pour travailler armes et armure.
Encore une fois je construis l'infrastructure afin que le jeune homme puisse vendre ses services aux guerriers du coin.
Le but est de responsabiliser Laf et lui donner un peu d'autonomie alors il tiendra son échoppe seul au début.


Prendre contact.

De mon coté je compte rencontrer des tribus orcs. Les gardiens des pistes semblent un bon départ et je passe donc les jours qui suivent la mise en marche de mes projets pour rencontrer cette tribu.
J'affine les recherches avec Culmor et pars avec lui et une petite troupe pour essayer de prendre contact.
A plus long terme, je veux visiter l'ancienne capitale de la Main Vide.
Ashdautas Vrasubatlat

Hors ligne Amélie

  • PJ Autres Unvivers - Un Pays en Ruine
  • Chevalier
  • *
  • Messages: 521
  • Des vies, des coups, du sang.
    • Voir le profil
    • Fiche de Personnage
Re : [7] Temps long
« Réponse #4 le: 14 février 2020, 10:26:11 pm »
Le matin du troisième jour, je rejoignis Dame Ana et les autres afin de lui annoncer un départ malgré mon arrivée il n'y à pas si longtemps que cela au campement. Othos m'accompagne, restant dans un premier temps muet.

J'ai à vous parler. Ayant séjourner ici pendant quelques jours, cet endroit me plaît et je souhaite m'y installer avec mes compagnons.

Après une courte respiration, je continue :
Mais une grande partie de mes besoins pour survivre et me développer ici ne sont pas présents en ce moment même. Je vais donc devoir m'absenter avec Circë pendant une période d'environ deux mois. Ce temps me servira à ramener en ces lieux de quoi m'établir convenablement tout en gardant ma mobilité à laquelle je tiens tant.

Je prend une courte pause, laissant à Dame Ana le temps d'assimiler toutes les informations que je lui délivre.

Othos restera ici dans le but de développer mon rôle ici. J'ai entièrement confiance en lui et il saura choisir selon mes principes pour renforcer nos relations.

Othos s'avance alors pour prendre la parole, n'oubliant pas les bonnes manières en saluant ses interlocuteurs :
En l'absence de Dame Amélie, je m'occuperais en premier lieu développer une petite échoppe afin d'apporter aux habitants d'ici d'accéder aux commodités des gens de la ville et de combler les besoins primaires.

Le second besoin que nous estimons nécessaire est de développer est une troupe militaire efficace et puissante.


Il prend ensuite lui aussi une courte pause :
Les soins semblent aussi un point sensible de cet endroit. Bien que je porte aide aux blessés, le voyage de Dame Amélie m'empêchera de prendre plus de mon temps pour ce genre de choses. Nous sommes trois mercenaires,... trois tueurs.

Après m'être assurée des paroles de mon compagnon, je m'éloigne alors que celui-ci reprend :
Nous aurons besoin d'un terrain d'une envergure convenable afin que je puisse commencer les plans que je vous présenterais.

Si Dame Ana n'a pas de question, Othos s'incline légèrement tout en lâchant une dernière tirade :
Bien que simple sorcier, je ne laisserais personne porter atteinte à l'Honneur de dame Amélie en son absence sans en payer l'affront de sa vie, laissant sonner ces derniers mots comme une marque que leur implantation définitive et qu'ils ne comptent pas être au même niveau que les autres mercenaires.


Le reste de la matinée, l'on me retrouve à une cinquantaine de mètres devant le campement, en train de méditer. Des arcs de foudres figés dans le temps stagnent autour de moi, dans un rayon d’environ 10 mètres de large sur 3 de haut. [Image accomplie]
Othos est sur les remparts, réfléchissant aux jours à venir, tandis que Circë est proche d’Amélie, alternant les phases d’entraînement et de méditation. Ces attributs animaux semblent prendre l'avantage sur son apparence elfique à certains moments.

Mes actions temps long seront postées après la répartition du butin mais voici une idée.
Si vous gagnez, vous gagnez tout.
Si vous perdez, vous ne perdez rien.
Tel le pion on avance sans reculer.