Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: [5] La tempête  (Lu 403 fois)

Hors ligne MJ_celesste

  • Moderator
  • Divinité
  • *****
  • Messages: 5 514
  • Nerd et fier de l'être
    • Voir le profil
Re : [5] La tempête
« Réponse #30 le: 16 août 2019, 01:31:26 am »
[Initiative :
Mal : 21
Dukhal : 20
Amélie : 18
Chef rôdeur orc : 16
Rôdeur orc/Archer mercenaire : 15
Othos et Circë : 14
Guerrier d'élite orc/berseker orc : 13
Ana/Chef mercenaire/Manius : 12
Légionnaire mercenaire/Guerrier orc : 11
Icara/Gregal : 10]


Mal accompagnent Dukhal et surgit un peu avant lui pour frapper le chef rôdeur orc de ces dagues. Ces lames s'enfoncent dans un point vital, créant une violente blessure (37 dégât et 2 point de force).

Le gladiateur attaque juste après, causant une violente entaille qui met le chef rôdeur au porte de la mort (18 dégât).

Amélie lance un sort, se préparant à frapper.

Sachant sans doute qu'il va mourir, le chef rôdeur tente de frapper Mal dans un dernier effort. Mais Icara utilise sa magie pour forcer l'attaque sur elle, et l'orc est incapable d'y résister (volonté échec). Ses deux frappes sont facilement bloqué par la paladine.

Les deux rôdeurs restent près de leur chef et l'imitent dans ses actions. L'un parvient à résister à la magie d'Icara pour frapper Mal, tandis que l'autre cible la paladine. Des échecs dans les deux cas.

C'est finalement Icara qui porte le coup fatal au chef rôdeur, par une entaille peu sérieuse, mais suffisante vu l'état de son adversaire (9 dégât).

Mal achève un des rôdeurs d'un coup spectaculaire (24 dégât et 1 dégât de force) et le second se voit infliger le même sort par Rex, qui, malgré ses efforts et son savoir faire, est cette moins impressionnant que le tifelin (17 dégât). Amélie ne peux constater l'absence de cible, alors même qu'elle était prête à frapper.

Avec la mort de ces trois là, le campement est maintenant sécurisé. Les seuls orcs présent sont devant la porte, où, faisant honneur à la stupidité légendaire de leur race, ils continuent de frapper au bélier. Visiblement, la notion de plan de secours ne semble pas familière aux Sabres Brisés. A moins qu'ils ne se soient même pas rendu compte que la porte était protégé par magie...

Dans ses conditions, Rex n'a aucune difficulté à retrouver Manius. L'officier est légèrement blessé, surement parce qu'il n'a pas prit le temps de revêtir son armure.

- Bordel, dit-il à Dukhal, dans un rare moment de mauvais humeur. Si je retrouve nos sentinelles après ça, je vais leur passer le savon de leur vie ! Même si je pense qu'elles en auront rien à foutre, vu l'état dans lesquelles ont risque de les retrouver, ajoute-t-il, d'une voix soudainement calme et froide.

- Enfin, continu-t-il. Le fort est sécurisé. Y'a plus qu'a s’occuper des ennemis devant la porte. J'ai fais monter quelques archers sur les remparts. Ça devrait forcer les orcs à se replier. On peut aussi tenter une sortie, si toi et les autres voulez tuer plus d'orc et récupérer plus de butins. Suis d'avis que les mercenaires auront rien contre.

Hors ligne Amélie

  • PJ Autres Unvivers - Un Pays en Ruine
  • Vétéran
  • *
  • Messages: 400
  • Toi, ton coeur de pierre, moi, mon coeur de sang.
    • Voir le profil
    • Fiche de Personnage
Re : [5] La tempête
« Réponse #31 le: 16 août 2019, 02:52:14 pm »
Alors que j'arrive au niveau de l'Orc, je m'aperçois que du sang sort du torse du chef Orc, et que ces yeux sont vides. J'arrête mon déplacement presque tout aussi vite, plantant ma lame au sol afin de mettre un terme à mon élan. Il ne faudrait pas que je touche Rex par accident. Ma lame se décharge alors dans le sol, et une odeur de brûlé se fait sentir.

Ma lame lâche une courte tirade dans un language étrange, mais traduisible dans toutes les langues.
&#@µ¤!
Tu en tuera d'autres, lui répondis-je.

J'oriente ensuite mon regard vers les portes du fortin. Ces Orcs commencent à me taper sur le système.
Si personnage ne me demande autre chose:
Je me met en marche vers la porte.

De son coté, Othos donne un légère aide à tous les blessés qu'il voit. [1d8+2 de soin à tous ceux qu'il croise (Malédiction)]

Circë me cherche du regard, puis cherche à me rejoindre, m'annonçant les dégâts subis.
Si vous gagnez, vous gagnez tout.
Si vous perdez, vous ne perdez rien.
Tel le pion on avance sans reculer.

Hors ligne Icara

  • PJ Pathfinder - Rué Vers L'damant
  • Vétéran
  • *
  • Messages: 375
    • Voir le profil
Re : [5] La tempête
« Réponse #32 le: Hier à 09:52:43 pm »
Une fois mes trois ennemis mort, je ne peux retenir un sourire de contentement avant de me diriger avec mon cheval vers la porte, mais j'attends de voir ce que les autres vont décider.

Même si personnellement j'aurais bien été leur foncé dedans.

Satis m'a suivie et reste en retrait.
"La vie seras toujours faite de compromis. La vie ne seras jamais simple."