Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: 2. Le Bann et le bandit  (Lu 5641 fois)

Hors ligne Amélie

  • PJ Autres Unvivers - Un Pays en Ruine
  • Vétéran
  • *
  • Messages: 262
  • La Nature l'emportera toujours.
    • Voir le profil
    • Fiche de Personnage
Re : 2. Le Bann et le bandit
« Réponse #390 le: 08 mars 2019, 12:16:09 am »
Je tire, continuant de m'assurer qu'aucun gobelins ne vienne sur moi.
Ces gobelins ne feront pas long feu. j'espère qu'ils s'enfuiront vite. Ce combat n'a que trop duré.
« Modifié: 09 mars 2019, 10:32:08 pm par Amélie »
Aucun homme n'a reçu de la nature le droit de commander aux autres.

Hors ligne Athanor

  • PJ Autres Unvivers - Un Pays en Ruine
  • Mercenaire
  • *
  • Messages: 107
  • Chauffeur de salle
    • Voir le profil
Re : 2. Le Bann et le bandit
« Réponse #391 le: 08 mars 2019, 11:49:52 am »
Dans ma course effrénée, j'essaye de voir si je ne peux pas profiter du décors pour continuer à ralentir mes poursuivants.
Un nid de guêpe à leur faire tomber dessus ? Un passage avec ronce ou orties pour leur nuire et que ma peau rugueuse me permettrait d'éviter ? Une branche à plier sur mon passage et à leur relâcher dans la trogne avec toute la tension récupérée? Dans le cas contraire... Je continue ma fuite entre les arbres.
De petite étincelle naît souvent grand feu.

Hors ligne Bardok

  • PJ Autres Unvivers - Un Pays en Ruine
  • Mercenaire
  • *
  • Messages: 177
    • Voir le profil
Re : 2. Le Bann et le bandit
« Réponse #392 le: 09 mars 2019, 09:50:41 pm »
Voyant que nos ennemie vert hésitent, Je me prépare à nouveau à une autre attaque. J’essuie mon épée sur un des vêtements des gobelins mort et je fixe le groupe restant en prenant un aire de fureur. Puis, je fonce sur eux bouclier en avant en criant des obscénités. Le tout pour les faire hésiter encore plus.

Hors ligne Magdalena

  • PJ Autres Unvivers - Un Pays en Ruine
  • Vétéran
  • *
  • Messages: 272
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : 2. Le Bann et le bandit
« Réponse #393 le: 10 mars 2019, 07:52:47 pm »
Voyant que nos ennemis hésitent suite à la diversion d'Athanor, réduisant leur force que nous diminuons encore un peu plus par nos attaques, je me lance à la suite de Bardok dans la mêlée.

Galvanisée par la tournure des évènements je fonds sur nos ennemis.
- N'en épargnez aucun! Cette engeance doit disparaître!

Hors ligne MJ_celesste

  • Moderator
  • Divinité
  • *****
  • Messages: 5 414
  • Nerd et fier de l'être
    • Voir le profil
Re : 2. Le Bann et le bandit
« Réponse #394 le: 15 mars 2019, 05:00:25 pm »
Amélie abat un gobelin d'une flèche à l'oeil (dex, 12, 8 dommage) tandis qu'Athanor regarde autour de lui, cherchant un moyen de ralentir ses poursuivants. Son œil avertie trouve ce qu'il cherchait : un buisson d'ortie, dans lequel il n'a aucune difficulté à s'engager, là où les gobelins hurlent de démangeaison qui les arrêtent dans leur course (sagesse, 10).

Les manœuvres de Bardok pour intimider les gobelins remplissent leur objectif et font fuir les petites créatures. Néanmoins, le vieux guerrier a été un peu trop enthousiaste dans ces actions et manque l'occasion d'abattre un autre gobelin dans leurs fuits (charisme, 9).Madgalena et Arwyl, eux, y arrivent.

La petite tribu se dispersent dans la forêt, vous laissant seul avec le précieux chargement de vin...et le tonneau de bière Guimprf, encore à moitié plein.
Revers de la médaille: nombre d'entre vous sont plus ou moins blessés et vous devez toujours neutraliser un groupe de neuf bandits d'ici trois jours.

Hors ligne Arwyl von HammerBurg

  • PJ Autres Unvivers - Un Pays en Ruine
  • Mercenaire
  • *
  • Messages: 108
  • DUMSTAKEEER!!!
    • Voir le profil
Re : 2. Le Bann et le bandit
« Réponse #395 le: 17 mars 2019, 12:01:49 am »
Dumstaker fracasse un dernier gobelin, l'envoyant voler comme un pantin désarticulé. Je me tourne vers les derniers, passablement ensanglanté et beugle:
- Revenez ici, veules pleutres! Lâches! Gobelins!!

J'écume encore un instant, respirant comme un soufflet de forge. J'attends quelques secondes, voir si d'autres peaux-vertes ne reviennent pas, avant de me laisser tomber bruyamment sur les fesses. Crachant par terre, je récupère mon sac et en sors les bandages que j'ai acheté la dernière fois. J'en envoie un à Athanor, et en propose un deuxième à Magda et Bardok, selon qui veut se soigner le premier. Je me sers du troisième pour m'occuper des plaies les plus importantes, en grognant. Régulièrement, mon regard vient se poser sur le tonneau de Guimprf, tentant de refréner l'envie puissante de goûter le tonneau.
"Un pain dans ta gueule vaut mieux que deux dans la mienne"

Arwyl von HammerBurg

Hors ligne Amélie

  • PJ Autres Unvivers - Un Pays en Ruine
  • Vétéran
  • *
  • Messages: 262
  • La Nature l'emportera toujours.
    • Voir le profil
    • Fiche de Personnage
Re : 2. Le Bann et le bandit
« Réponse #396 le: 17 mars 2019, 03:47:34 pm »
Je semble contente, mon arc ne c'est pas détendu.  Maintenant que le combat est terminer, il va falloir rentrer.

Avant cela, je vais voir si la flèche que j'ai utilisée va pouvoir resservir, je ne suis jamais contre de petites économies.

Bardok me propose de l'aide, ma foi, celle-ci est la bienvenue.:
Cela ne serait pas de refus en effet.

Ensuite, pendant que mes compagnons font usage de bandage humains, je regarde si n'y aurait pas de quoi en faire un plus ... naturel. Sinon, je me contente de vérifier que mes blessures ne sont pas en train de me vider petit à petit de mon sang.

Mon compagnon reste à mes côtés, il à l'air de ne  pas apprécier les blessures que je me suis prise dans ce combat. Heureusement que je ne le comprend pas, sinon je me serait faite grondée pendant des heures.


« Modifié: Hier à 06:46:17 pm par Amélie »
Aucun homme n'a reçu de la nature le droit de commander aux autres.

Hors ligne Bardok

  • PJ Autres Unvivers - Un Pays en Ruine
  • Mercenaire
  • *
  • Messages: 177
    • Voir le profil
Re : 2. Le Bann et le bandit
« Réponse #397 le: 17 mars 2019, 09:00:21 pm »
Finalement, nous avons le dessus sur ces satanés de gobelins. Je regarde autour de moi, mes compagnons semblent bien mais un peu amocher. Tout comme Arwyl, je reprends mon souffle et m’approche de ce dernier qui m’offre un bandage. Je retrouve aussi mon paquetage et sort une potions de soins que je prends.

Je lance un coup d’oeil vers Amélie et lui dis.

- Comment va tes blessures. J’ai peut-être une autre potions de soins quelque part dans mon paquetage si tu veux.

Hors ligne Athanor

  • PJ Autres Unvivers - Un Pays en Ruine
  • Mercenaire
  • *
  • Messages: 107
  • Chauffeur de salle
    • Voir le profil
Re : 2. Le Bann et le bandit
« Réponse #398 le: Hier à 12:12:08 pm »
Je reviens vers mes compagnons après avoir vu avec soulagement que les gobelins avaient choisi de fuir plutôt que de vendre fanatiquement leur vie pour cet alcool.

J'ai de multiples blessures partout sur le corps, aucun suffisamment profonde pour être fatale mais leur nombre important indique que j'ai passé un très sale moment.
Malgré cette évidence et la modération flagrante que je place dans mes gestes pour éviter de trop solliciter les parties atteintes, je garde un flegme caractéristique et fait preuve d'une dignité exemplaire.

Quand le fier guerrier nain me tend ses bandages je les prends d'une main tout en inclinant légèrement la tête en guise de remerciement.

- Vivre sans ami, c'est mourir sans témoin... Heureusement pour moi je peux me vanter aujourd'hui de n'est concerné par aucune partie de cet adage.  

Nettoyant d'abord les plaies à l'eau claire, je m'applique à bander les blessures en demandant de l'aide pour celles que je ne peux atteindre et en offrant la mienne pour celles de mes compagnons.
Une fois mes soins terminés je déclare aux autres.

Il m'ennuie de laisser sévir telle vermine en cette contrée, mais nous pouvons nous réjouir d'avoir réussi notre mission et plus encore sans déplorer de drame dans nos rangs.

Peut-être devrions nous fouiller cette grotte avant de repartir vers notre cher cocher.


De petite étincelle naît souvent grand feu.