Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: Chapitre 2 : Elandil, un jour, un procès !  (Lu 1107 fois)

Kadrik

  • Invité
Chapitre 2 : Elandil, un jour, un procès !
« le: 31 mars 2016, 03:36:11 pm »
Donamorie Notter, Zellanne Peuplier, Lehrm, Helmyriel Ombrelame, Kyor Ugui, Ochan le Combattant

Face à vous se dresse dix individus dont certains ont des visages familiers. Tu reconnais Iomé au centre, le Sergent Caher à sa droite, Meldanal à sa gauche. Le gigantisme de la pièce donne une fausse sensation de liberté. Intégralement faite de roche, la fraîcheur est maître en ces lieux. L'austérité du décore rappelle rapidement que cette salle est celle du Conseil. Celle des dix représentants des ambassades dont Iomé, la seconde épée des chevaliers d'Ozem, Epée de la Justice à Elandil, en est la représentante.

Le Tengu des discussions se trouve face à au Conseil. Aux côtés de ... RAZEL ! Tous deux semblent en mauvaises postures.



Tous

L'Halfelin du Conseil s'avance. Sous sa longue chevelure blanche, ses yeux bleux océaniques se fixe sur Razel. Son ton solennel et amicale résonne dans la salle.

- Le Conseil reconnais votre sagesse. Prendre de telles décisions sans savoir de quoi il retourne doit être difficile. Beaucoup aurait paniqué. Voilà pourquoi votre situation parait douteuse. Vous n'êtes pas connu pour vos exploits de courage dans la cité. Où bien serait-il temps de vous attribuer des fonctions dignes de vos talents de diplomates...

- Il suffit ! interrompt alors sèchement le Gnome du Conseil. - Votre discours est bien beau, mais ce tengu s'est faufilé chez vous, c'est un fait ! Et en plus, il semble vous obéir d'après ce que je comprend. Il est de notre droit de vous soupçonner d'être la tête pensante de ce duo maléfique. Qu'avez vous fais du corps ?!

L'Ifrit du Conseil prend alors la parole.

- Certes. Mais nous devons reconnaître que son histoire peut tenir la route. En revanche ce qui m'inquiète le plus, c'est comment un Elandilis peut être au courant de l'existence de l'île du Solitaire. Cette information devait rester restreinte au Conseil.

- Par ma barbe Tengu ! Pourquoi vous promener dans les appartements du Gouverneur sans nous informer de tout ceci? Vous savez cet acte passible de l'exile. Surtout que vous détenez des objets ne vous appartenant pas. Armé d'une dague de surcrois ! Le Nain du Conseil fait une courte pause. Ayant aperçu de nouveaux arrivant dans la salle du Conseil, il esquisse un sourir avant de reprendre.- Je serai curieux de vous entendre. Vous devez être envoyé par Faërun ?

Visiblement, si une grande partie du Conseil semble accorder du crédit à Razel, leurs inquiétudes reposent avant tout sur la disparition du gouverneur et ce Tengu. Meldanal, Caher et Iomé, bien qu’impassible, échange entre eux, en marge du Conseil tandis que vous voilà réuni de nouveau.
« Modifié: 12 avril 2016, 09:10:43 am par Kadrik »

Hors ligne Razel

  • PJ Pathfinder - Les Cendres de la Révolution
  • Chevalier
  • *
  • Messages: 566
  • Mercenaire
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Chapitre 2 : Elandil, un jour, un procès !
« Réponse #1 le: 12 avril 2016, 12:35:25 pm »
Je jette un rapide coup d'oeil aux nouvelles personnes qui entrent dans la salle avant de répondre au conseil.

Croyez moi, je n'ai rien d'un diplomate et ce n'est vraiment pas un poste pour moi. D'autres sont plus doués et à l'aise pour ce genre d'exercice. J'ai simplement énoncé les faits tels que je les connais et je dis toujours la vérité. dis-je sus un ton neutre.

Mentir m'est strictement impossible, mais, si vous en doutez, je me soumets à la magie de votre justice pour vérifier que je ne mens pas. Sur le champ s'il le faut. . On peut deviner que c'est un point sensible qui touche à mon honneur, aussi ai-je appuyé ces propos sur un léger ton outré et de défi.
« Modifié: 12 avril 2016, 12:38:48 pm par Razel »

immortel

  • Invité
Re : Chapitre 2 : Elandil, un jour, un procès !
« Réponse #2 le: 12 avril 2016, 01:43:39 pm »
Helmyriel Ombrelame s'ance en compagnie des deux drows, les devançant légèrement. Il s'incline quelque peu de façon respectueuse en mettant une main sur le coeur face au conseil.

Nobles membres du conseils, permettez-moi de me présenter, je me nomme Helmyriel Ombrelame et j'ai effectivement été envoyé par Faërun pour enquêter sur cette affaire en faisant part à ce conseil de ce que j'aurais pu découvrir notamment grâce à mes talents de vision.

Deux autres personnes ont également enquêté sur ce cas de figure de façon plus concrète. Je leur laisserait donc le soin de se présenter elles-mêmes et d'expliquer ce qu'elles ont pu découvrir dans leur investigation.

Les visions que m'a envoyée Shélyn concernant cet évènement sont claires mais ne montrent qu'une succession de moments qui se succèdent de manière discontinue. Elles ne montrent pas l'ensemble de ce qui s'est passé et il est donc nécessaire de corroborer celles-ci avec les faits que mes collègues exposeront juste après.


Helmyriel prend une profonde inspiration et ferme les yeux probablement pour revisualiser les détails de ce qu'il a pu percevoir et décrire précisemment ce qu'il a vu.

Je m'approche d'une table ovale d'où semble émaner des réminiscences d'une puissante magie où je pose la main ce qui provoque une vision.

Une silouhette que je ne connais pas apparaît assise devant moi face à cette table ovale, elle fait environ un mètre quatre ving dix, elle a une paire d'elle déchirée et deux cornes d'une bonne trentaine de centimètres se terminant en volupte au dessus de sa tête.

Elle est assise devant une table ovale, possiblement en faisant face à quelqu'un, elle se lève tout à coup rapidement et en moins de temps qu'il ne faut pour cligner des yeux, elle est proche du bureau au fond de la salle, la personne en question pose un genou à terre d'épuisement.

Suite à cela, je vois un objet sombre sur un support métallique posé sur le bureau et la personne est penchée au dessus d'un coffre.

Peu de temps après, la pièce est vide et calme.

Enfin, je distingue un homme à plumes et au bec crochu. Il détient une dague à la main, près du bureau. Il prend délicatement la masse sombre sur le bureau. Il est alerté par des cris venant des escaliers. Il fait tomber le support métallique et s'enfuit par la fenêtre.


Helmyriel réouvre les yeux un peu hébété et s'exprime à nouveau en s'adressant a conseil.

Voilà ce que mes dons d'oracle ont pu percevoir. En espérant que cela puisse vous aider en corrélation avec l'investigation menée par ces demoiselles.

Sur ce, Helmyriel s'écarte pour laisser la place aux deux drows.


Hors ligne Donamori Notter

  • PJ Pathfinder - L'espoir fait vivre
  • Héros
  • *
  • Messages: 917
    • Voir le profil
Re : Chapitre 2 : Elandil, un jour, un procès !
« Réponse #3 le: 12 avril 2016, 03:09:33 pm »
Arrivant dans la pièce avec mon écuyer, je me met discrètement dans un coin et écoute ce qui se dit tout en murmurant à Ochan:

"Ça ressemble à de la politique, le truc pour lequel j'ai quitté le Chéliax et suis allez au Mendev. Là-bas la mode c'est plutôt la chasse au cultiste démoniaque. C'est tout aussi meurtrier mais je continu de penser que c'est plus sain."
"Taïaut compagnon! Pour l'honneur et la gloire!"



Fiche de personnage

kyorugui

  • Invité
Re : Chapitre 2 : Elandil, un jour, un procès !
« Réponse #4 le: 12 avril 2016, 06:57:37 pm »
Entré après les autres je salue le conseil de manière martiale puis mes compagnons d'un geste moins protocolaire. A peine une journée sans les voir et tant de choses se sont déjà passées.

Puisque certains ont déjà la parole je vais attendre pour m'exprimer.

Lehrm

  • Invité
Re : Chapitre 2 : Elandil, un jour, un procès !
« Réponse #5 le: 12 avril 2016, 09:36:57 pm »
Je regarde le conseil, fais un bref sourire à Meldanal quand je la vois assise sur la haute place. J'écoute les paroles de chacun. Je ne peux empêcher d'être surprise des révélations du ménestrel. A la fin de ses paroles, je fais un pas m'approchant de lui, tout sourire et lui souffle à l'oreille.

- Vraiment amusant, tu proposes d'investiguer ensemble puis tu gardes les renseignements pour toi au lieu de nous dire ce que tu as appris, contrairement aux fourbes drows qui jouent cartes sur table.... Chaque fois tu nous fais ton petit jeu... Va vraiment falloir te décider de changer les pratiques si tu veux bosser avec d'autres, le solo, c'est pas bon pour le long terme et les patiences de chacun ont des limites, voir les limites ont déjà été dépassées...


Je continue d'avancer en sautillant. Je fais une révérence respectueuse face au Conseil. je prends une voix forte et sérieuse.

- Conseil, je suis également envoyée de Faërun pour enquêter sur ce qui se passe sur cette île. Je suis Lehrm de la Maison Talinak, heureuse de faire votre connaissance.


Je me redresse, droite.

- L'enquête sur les appartements de Darkfender a été stoppée trop vite par la demande de venir expressément nous présenter au Conseil. Il y encore sans doute encore des indices à trouver sur le site.

Je fais une courte pause et reprends.

- Ce que je peux affirmer, c'est que combat il y a eu. Combat, mais pas de traces de sang, ou alors le sang a été bien nettoyé. Le combat était entre une seule personne possédant une arme à lame unique et une ou plusieurs autre créature qui ont utilisé des griffes animales ou naturelles. Plusieurs traces de griffures différentes ont pu être découvertes. Je pense que l'ouverture des coffres pourraient peut-être nous apprendre quelques éléments en plus. C'est tout ce que j'ai pu découvrir en 10 minutes dans le bureau....


Je me tourne pour me reculer, je jette un oeil à Razel, puis reprends ma place initiale plus en avant.

- Conseil, j'aimerai ajouter quelque chose de plus. Ce que je vais dire n'a pas de preuve, c'est plus un pressentiment.


Je fais un pause, puis je reprends d'un ton de voix grave, sérieux.

- Cet elf masqué n'est pas un traitre à la cause. Il a déjà fait ses preuves. Je le crois franc et honnête. J'ai pu faire sa connaissance, il y a de cela quelques jours. Je ne sais pas ce qu'il vous a dit sur cette disparition de Darkfender, mais je le crois innocent. Je le crois innocent car nous avons... je le crois innocent.


Je me tourne vers Meldanal.

- Désolé ma sœur si j'ai outrepassé mes droits et la question posée.


Je me recule en regardant Razel. Je lui fais un petit sourire en coin.
« Modifié: 12 avril 2016, 09:38:34 pm par Lehrm »

Hors ligne Zellanne Peuplier

  • PJ Autres Univers - La Fin d'un äge
  • Roi
  • *
  • Messages: 1 218
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Chapitre 2 : Elandil, un jour, un procès !
« Réponse #6 le: 12 avril 2016, 10:07:47 pm »
Je m'approche a mon tour du conseil. Je m'incline respectueusement face au sage du conseil. D'une voix forte je m'adresse a eux.

Je m'appelle Zellanne Peuplier. Comme Vous l'as dit ma soeur Lehrm nous avons eu peu de temps pour trouver des indices dans les appartement de sir Darkfender. Rien sous le lit, les murs ne cachent aucune porte ou excavation. Il y a des traces de luttes mais pas de sang.

Darkfender étant un elfe ailée et le tengu un homme corbeau je trouve que l'absence de plume est mysterieuse si il y eu lutte entre eux C'est tout ce que je peux déclarer pour l'instant de mes investigations.


Je regarde le conseil avant d'ajouter

- Nous venons du continent par bateau envoyés par nos factions en réponse a votre appel. Ce voyage a durée quelques mois. Cette elfe etait du voyage avec nous. Ce matin encore nous étions sur la route pour venir a Elandil. Entouré par Iomé l'épée de justice, le Sergent Caher , Meldanal. Cet elfe était parmi nous je doute qu'il aie quelques chose a voir avec cet incident.

Si j'aie dépassé ce que l'on attendais de moi. Je vous en demande pardon mais je ne peux me taire si on accuse un innocent.


Je m'incline denouveaux et recule de trois pas.
Sous les terribles tempêtes l'arbre tiens bon et casse, alors que le roseau se plie et survie.

Feuille de perso de : Zellanne

immortel

  • Invité
Re : Chapitre 2 : Elandil, un jour, un procès !
« Réponse #7 le: 13 avril 2016, 05:05:03 am »
Helmyriel regarde et écoute la drow dénommée Lherm qui s'agite, une fois de plus, en tentant d'interpréter le moindre détail por essayer de me faire culpabiliser ou afin de s'efforcer de me discréditer de façon non fondée et je lui rétorque une fois qu'elle a fini de parler.

Pour ma part, je n'ai rien cherché à vous dissimuler, j'ai simplement évoqué les éléments qui me paraissaient pertinents devant vous et Zéliane pour faire vite mais devant le conseil il m'a paru plus judicieux de leur donner la version plus complète de ce que j'avais perçu car il s'agit de rendre la justice et la vie de personnes sont en jeu.

Par ailleurs, de votre côté, il ne m'a pas semblé que vous avez donné tous les éléments que vous avez trouvé ou déduit devant ce conseil. Pensez-vous que ce soit judicieux ?
« Modifié: 13 avril 2016, 04:38:11 pm par Helmyriel Ombrelame »

kyorugui

  • Invité
Re : Chapitre 2 : Elandil, un jour, un procès !
« Réponse #8 le: 13 avril 2016, 07:25:38 am »
Je m'approche de Donnamori.

Je vous en prie chevalier.
Vous étiez là le premier.


J'attends mon tour pour présenter ce que j'ai découvert tout à ma discipline militaire.

Hors ligne Donamori Notter

  • PJ Pathfinder - L'espoir fait vivre
  • Héros
  • *
  • Messages: 917
    • Voir le profil
Re : Chapitre 2 : Elandil, un jour, un procès !
« Réponse #9 le: 13 avril 2016, 04:08:36 pm »
"Et donc tu vois Ochan, le problème avec la chasse au démon c'est que les gens sont stupide ou l'utilisent comme prétexte pour faire des massacres...comme beaucoup d'autres truc d'ailleurs. Si c'est bien fait ça ne tue pas d’innocent, on ne peux pas en dire autant de la politique. "

Kyor arrive après que j'ai monologué ces paroles à mon écuyer. Je me tourne vers l'hobgobelin et lui dit de mon ton habituel:

"Ho, vous pensez que j'ai aider à l'enquête? Avec mon armure de plate et mon épée dans le dos? Non, ce n'est pas mon style. Allez y, moi je n'ai rien à leur dire au conseil."
"Taïaut compagnon! Pour l'honneur et la gloire!"



Fiche de personnage

kyorugui

  • Invité
Re : Chapitre 2 : Elandil, un jour, un procès !
« Réponse #10 le: 13 avril 2016, 07:39:34 pm »
Je remercie Donamori d'un signe de tête.

Si c'est votre dernier mot chevalier !

Je m'avance vers le conseil, les salue et me met au garde à vous effectuant mon rapport dans les formes qui me sont habituelles.

Bonjour Noble Conseiller.
Je suis kyor Ugui de la nation hobgobeline, j'ai été envoyé par mon peuple et ait voyagé jusqu'à vous en compagnie des personnes ici présentes.

Faerum m'a mandaté pour enquêter auprès de Goert qui affirme avoir vu Darkfender passé le mur de l'enceinte de la ville juste avant l'aube ce matin. Puis se diriger vers le nord est de l'île disparaître dans la forêt dans la zone interdite.
Il semble être censé. Je ne vois pas de raisons objectives pour lesquelles le chef du mur nord mentirait.
Il serait le dernier à avoir vu Darkfender vivant.


Je m'incline et attend la réaction des conseillers.

Kadrik

  • Invité
Re : Chapitre 2 : Elandil, un jour, un procès !
« Réponse #11 le: 14 avril 2016, 12:09:58 pm »
Caher, à droite de Iomé, resté silencieux jusque là, s'avance à son tour.

- Et bien je dois avouer que je suis surpris par la rapidité et l'efficacité dont vous faites tous preuves.

Avant toute chose, Capitaine Ugui, je me dois de vous corriger. Le chef du mur du Nord, c'est moi. Et accessoirement, je suis le premier Hobgobelin de cette cité. Tsenk ne manquait pas d'éloge à votre égard, je comprend pourquoi. En revanche, puisque vous avez parler à Goert, le chef du mur du nord est, soyez sûr membre du conseil que ce que dis le capitaine est juste.


Meldanal sort également de sa discrétion.

- Je suis fière de vous mes soeurs. Calistra ne peut être qu'honorer que de vous comptez parmi ses filles. Quand à votre dévouement envers Razel, bien que cela me surprenne, est louable.

Iomé, impassible jusque là, lève les mains à mi hauteur. Chacun des membres du conseil se tait. Baissant la tête solennellement, ils se regroupent en cercle sans un mot. Sortant de l'ombre d'une colonne, vous voyez apparaître un chevalier d'ozem particulier tant par sa taille que par son armure.D'une hauteur d'un mètre quatre vingt dix, son armure est tout à fait différente du précédent confrère. Vêtu d'une tunique rouge dégradant vers le noir, son armure totalement noire contraste avec ses habits. Une ceinture à sa taille est faite de carré et de formes triangulaires en or. Le bas de sa tunique est marqué par le temps et le combat aux vues des nombreuses retouches à faire. Son épée posée sur l'épaule, tu ne peux que constater la réalité. Celle ci est plus grande que toi !Il s'agit cependant d'un chevalier d'Ozem. La garde de son épée bien que d'un noir luisant représente un soleil étincelant.

Se placant à vos côtés, il fait mine d'appartenir à votre groupe. Se penchant en avant, il fixe son regard de ses yeux noirs sur la poitrine de Zellanne dans un premier temps. Se faufillant entre vous, il se place derrière la druide. Sa main gauche à hauteur de son sein, il lui murmure dans le creux de l'oreille les mots suivants que vous entendez difficilement.

- Puis-je? Je serai ravi d'en apprendre un peu plus sur l'unique druide de cette cité. Il se peut que vos atouts que la nature vous a confié puisse sauver les bois d'Estrid. Que diriez vous de boire une pinte accompagné d'un Homme?

Puis se redressant, il appercoit la raison de sa venue. Baissant son bras baladeur, il se déplace sans attendre la réponse de Zellanne et campe entre Ochan et Donamorie.

- Bien joué les gamins ! Je suis fier de vous. Surtout de toi Donamorie. Vous n'avez rien appris au cours de ce tournoi?

Le conseil ayant terminé leur conciliabule, Iomé s'avance pour prendre la parole.

- Razel, au nom du Conseil, et avant tout en mon nom, recoit nos plus sincères excuses. Il en ressort que tu t'es retrouvé bien malgré toi dans une situation peu confortable. Aussi, rien ne sera retenu contre toi. Sinon que tu as fais preuve de lucidité et de bienveillance à l'égard d'un inconnu qui ne demandais que de l'aide. Si tous les Elandilis étaient comme toi, alors nous pourrions profiter d'une sainte retraite.

Quand à toi, Bräk ! Nous levons l'accusation de meurtre. Il semble en effet que Darkfender ai pris des décisions sans nous solliciter, ni même prendre le temps de nous avertir.


Faisant une courte pause, Iomé lance un regard glacial à l'égard du chevalier en proie à une joute verbale et gestuelle insolite avec Zellanne. Puis elle reprend sur un ton plus sec.

- En revanche, tu es inconnu à nos yeux. Tes seuls dires concernant tes liens avec le gouverneur ne peut nous suffit. De plus, tu as volé un objet qui semble être d'une dangerosité extrême. De surcroît, tu connais maintenant l’existence d'une tour qui devait rester secrète. Aussi, tu seras gardé au secret dans le palais, le temps d'éclaircir la situation.

Iomé reste sur place, glaciale. La seconde épée semble vouloir poursuivre son discours mais aucun son ne sort de sa bouche.

Hors ligne Razel

  • PJ Pathfinder - Les Cendres de la Révolution
  • Chevalier
  • *
  • Messages: 566
  • Mercenaire
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Chapitre 2 : Elandil, un jour, un procès !
« Réponse #12 le: 14 avril 2016, 01:06:30 pm »
Je fais un pas en avant avant de répondre au conseil et en particulier à Iomé.
Vos excuses sont acceptées. En ce qui me concerne, il ne s'agit pas de bienveillance mais de justice. Le bien et la mal n'ont pas leur place dans mon choix de décision. J'ai passé un marché avec lui qu'il a accepté et honoré. J'ai donc tenu ma part du marché.

Je jette un regard à mes compagnons, puis poursuis à l'attention de Iomé:
Je remercie ceux qui se sont portés garant pour moi. Comme vous l'avez mentionné grande Iomé, ils sont très efficaces. Je les ai vu à l'oeuvre et de part mon expérience et en tant que citoyen depuis plusieurs années, Elandil gagnerait à leur proposer un poste pour ceux qui veulent s'investir ou une mission. Et également d'or pour s'équiper, améliorer le matériel ou tout simplement pour vivre.

Hors ligne Zellanne Peuplier

  • PJ Autres Univers - La Fin d'un äge
  • Roi
  • *
  • Messages: 1 218
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Chapitre 2 : Elandil, un jour, un procès !
« Réponse #13 le: 14 avril 2016, 06:25:17 pm »
Toute chaleur disparait de mon visage. Face a ce malotru qui se prends pour un chevalier. C'est d'un ton plein d'ironie que je prends la parole.

- Ho un grand chevalier que voilà nous sommes sauvés mes soeurs. Croyez vous que j'aie besoin de la compagnie d'un cloporte pour boire une pinte. Non messire cloporte vous devriez faire pénitence et apprendre les principes de la bienséance pendant que vous serez gardez au secret.
Sous les terribles tempêtes l'arbre tiens bon et casse, alors que le roseau se plie et survie.

Feuille de perso de : Zellanne

immortel

  • Invité
Re : Chapitre 2 : Elandil, un jour, un procès !
« Réponse #14 le: 14 avril 2016, 06:53:24 pm »
Helmyriel Ombrelame, habitué des jeux de cour, observe avec nonchalance les différents échanges en restant en retrait.
« Modifié: 14 avril 2016, 08:32:39 pm par Helmyriel Ombrelame »