Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: Le conseil municipal (quatrième mois)  (Lu 1391 fois)

Malon

  • Invité
Re : Le conseil municipal (quatrième mois)
« Réponse #30 le: 24 novembre 2015, 09:44:31 pm »
Lorsque nous sommes à bord des navires, je m'explique avec Elwin, sur mon attitude et mes paroles au conseil :
Général, lorsque vous accompagnez une ambassade, il serait judicieux de ne pas contredire à demi-mot votre ambassadeur. Au demeurant, mes propositions commerciales étaient très creuses, et pour solliciter leur intérêt je n'avais pas d'autre alternative que de leur faire entrevoir des possibilités qu'ils n'ont certainement pas.
En particulier le service de mercenaires.
Je dois attirer votre attention sur un point essentiel : nous sommes allés au conseil sans aucun atout dans notre manche, nos marchandises n'intéresse personne. Partant de ce constat, j'ai fait miroiter la possibilité de louer les services de mercenaires, j'attire votre sagacité sur un point important, j'ai fait miroiter une promesse mais j'ai bien mentionné qu'il y aurait des conditions, ces conditions je ne les ai jamais décrites et pour cause.
Je n'ai jamais pensé que nos mercenaires seraient loués pour une bouchée de pain ou contre une quelconque marchandise. A service exceptionnel, le paiement doit être lui aussi exceptionnel !

Je finis ma tirade et retourne dans mes quartiers !

Walegrin Fleur de Lune

  • Invité
Re : Le conseil municipal (quatrième mois)
« Réponse #31 le: 24 novembre 2015, 09:50:11 pm »
Suite à cette diatribe, j'ai un sourire contrie.

*Hum, les esprits s'échauffent.*

Hors ligne Zellanne Peuplier

  • PJ Autres Univers - La Fin d'un äge
  • Roi
  • *
  • Messages: 1 218
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Le conseil municipal (quatrième mois)
« Réponse #32 le: 24 novembre 2015, 09:52:57 pm »
Je regarde Malon effaré par la déclaration qu'il viens de faire. La moutarde me montant au nez je lui dit.

- D'après vous espèce de diplomate . Si nous louons nos force à d'autre, avec quoi allons nous défendre notre colonie ?

Je serais curieuse d'entendre votre réponse.
* espèce d'imbécile prétencieux.*
Sous les terribles tempêtes l'arbre tiens bon et casse, alors que le roseau se plie et survie.

Feuille de perso de : Zellanne

celeste

  • Invité
Re : Le conseil municipal (quatrième mois)
« Réponse #33 le: 24 novembre 2015, 09:56:50 pm »
Le commandant Elwyn écoute le monologue du diplomate sans broncher en l'observant attentivement et le laisse partir dans sa cabine, sans dire mot, en conservant sa froideur habituelle. il fait un signe d'apaisement de la main à la chef des éclaireurs pour lui signifier qu'il est inutile de discuter. Puis, il s'adresse au capitaine du bateau calmement avec l'autorité qui le caractérise.

Je crois que nous pouvons appareiller pour rentrer chez nous, Capitaine !
« Modifié: 24 novembre 2015, 09:58:45 pm par Elwyn »

Cesthandé

  • Invité
Re : Le conseil municipal (quatrième mois)
« Réponse #34 le: 24 novembre 2015, 11:31:09 pm »
Liane, Malon n'a jamais eu l'intention de louer nos soldats, surtout pas actuellement, mais fait miroiter la possibilité. C'était un bluff, et manifestement, Edwyn et vous êtes tombés dedans. Plus que le conseil d'ailleurs. Nous avons chacun nos expertises, nous devrions nous faire confiance quand ce que nous faisons tombe dedans.
Par contre, je ne vois pas en quoi le problème d'Ailen est réglé Commandant. Si je me rappelle bien, nous devions l'amener à un temple de Rayen pour essayer de lui faire face à ses propres contradiction. De même, nous devions chercher de possibles recrues ici, et je ne pense pas, comme cela semble être votre cas, que ça soit sans espoir.

celeste

  • Invité
Re : Le conseil municipal (quatrième mois)
« Réponse #35 le: 25 novembre 2015, 12:15:41 am »
Le commandant se retourne vers le mage elfe :

En fait, pendant que vous vaquiez à vos occupations respectives nous sommes aller voir un prêtre du peuple de l'eau qui se trouvait dans un temple en ville et nous avons dit à celui-ci que nous avions un artefact se faisant appelé Allen avec nous sur notre navire. Je suis donc retourné sur le bateau en compagnie d'un envoyé de ce prêtre. L'artefact a semblé heureux de cette visite inopiné et a demandé à être ramené par la main de l'autochtone auprès de ce peuple en ajoutant que j'avais expié la faute que j'aurais commise à son encontre soi-disant en l'insultant, selon lui et que j'étais maintenant libéré de la tâche de le ramener auprès du peuple de l'eau.

Par conséquent, le problème de  cet artefact est réglé, pour le moment !
Déclare de façon glaciale le commandant.

D'après ce que j'ai compris le peuple de l'eau, tout comme les colons, n'a pas l'air désireux d'établir des contacts avec nous, d'autant plus que maintenant cet artefact est avec eux pour leur conseiller de ne pas le faire. De plus, ils ont, semble-t-il, des sérieux problèmes avec les colons locaux qui risquent de dégénérer. Par conséquent, Je pense qu'on obtiendra pas grand chose de plus ici si ce n'est des ennuis. Laissons ces gens à leurs préoccupations qui ne sont pas les nôtres et retournons chez nous.


Cesthandé

  • Invité
Re : Le conseil municipal (quatrième mois)
« Réponse #36 le: 25 novembre 2015, 12:30:57 am »
J'ignore simplement l'attitude du soldat demi-elfe et préfère répondre aux dires uniquement.

Vous avez décidé unilatéralement de donner un puissant artefact que nous avons trouvé au premier roturier venu. Je comprends bien ? Vous savez que notre objectif avec cet artefact était de chercher un moyen d'y gagner quelque chose. L'un des moyens évoqués était la possibilité de forcer un face à face entre Ailen et la divinité qui l'a enfantée. Je pense encore que c'est quelque chose que nous devrions tenter. Je sais très bien que vous ne voulez que vous en débarrasser du fait de la malédiction qu'elle a lancé sur vous, mais en même vous avez reçu ce que vous méritiez. Je ne suis donc pas du tout d'accord avec votre décision de donner Ailen au premier venu et de rentrer à Eutropia.
De même, je crois que vous ne m'avez pas écouté : il y a des possibilités de trouver des gens qui seraient intéressés par rejoindre notre colonie. Simplement, ils seraient davantage motivés par des raisons personnelles que par un ordre venant de leur administration. Je ne suis donc pas d'accord avec votre analyse de la situation et votre décision.
Je pense et je conseille que nous devrions accompagner Ailen jusqu'à un temple majeur de Rayen, ou ce qui y ressemble.

Hors ligne Zellanne Peuplier

  • PJ Autres Univers - La Fin d'un äge
  • Roi
  • *
  • Messages: 1 218
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Le conseil municipal (quatrième mois)
« Réponse #37 le: 25 novembre 2015, 12:16:55 pm »
J'étais avec lui, et ma foi je pense qu'il as raison d' avoir fait lever cette malédiction.

Certes on ne rationalise pas tout comme vous le faites. Mais notre instinct reste fort présent en nous. Je vous respecte en tant qu'être pensant. Mais croyez moi ceux qui voudrons bien venir. Chercherons avant tout à profiter de notre système. Nous y perdrons plus que nous y gagnerons avec ces gens.
Sous les terribles tempêtes l'arbre tiens bon et casse, alors que le roseau se plie et survie.

Feuille de perso de : Zellanne

celeste

  • Invité
Re : Le conseil municipal (quatrième mois)
« Réponse #38 le: 25 novembre 2015, 01:10:36 pm »
Le commandant se plante devant l'elfe et lui répond avec autorité en le regardant droit dans les yeux :

Je note votre désaccord, mage ! Toutefois, sachez que le prêtre voulez qu'une personne de confiance voit l'artefact et que c'était la volonté de l'artefact de partir avec cet homme lorsqu'il la rencontré ; or, comme vous l'avez mentionné, je ne vois pas qui aurait pu s'y opposer. Par conséquent, aucune des personnes sous mon commandement n'ira risquer sa vie pour une hypothétique récompense dans ces marais extrêmement dangereux.

Par ailleurs, si vous pensez pouvoir recruter des personnes dans cette cité ou auprès du peuple de l'eau, vous avez jusqu'à l'aube pour trouver ces perles rares avant que nous appareillerons !

Puis, pendant que nous en sommes aux reproches, je n'atais pas non plus d'accord que vous rameniez ces deux artefacts dont au moins l'un d'entre eux, dont nous sommes maintenant débarrassé, est une menace pour notre colonie. De plus, si j'atais vous, j'examinerais mieux celui qui est en votre possession parce que peut-être qu'il vous berne depuis le début en vous carressant dans le sens du poil. Si ces gens, aussi déplaisant fût leur acceuil, disent qu'il leur a causé du tort, vous devriez peut-être vous poser des questions et vous demander quelle est son degré de dangerosité pour nous plutôt que de lui faire une confiance aveugle par attrait pour la puissance magique qu'il vous procure.





Cesthandé

  • Invité
Re : Le conseil municipal (quatrième mois)
« Réponse #39 le: 25 novembre 2015, 08:10:29 pm »
Je regarde tout aussi fixement Elwyn.

Je ne suis pas sous votre commandement, soldat ! Je pense que vous faites une erreur et je le dis. Ce que je vois, c'est qu'à cause de vous et de votre ego, Eutropia a perdu un artefact d'une puissance rare. Et croyez-moi que ma décision vis à vis d'Ailen était empreinte de doutes, mais qu'il fallait en prendre une, et c'est effectivement une décision que je regrette. Mais c'est votre attitude à son égard qui nous a aliéné définitivement un artefact divin, et possiblement un peuple voisin. Vous devriez aussi vous remettre en question Commandant.
Parce que vous avez été vexé par une épée, vous ne voulez pas tenter d'en retirer un gain quelconque. Sur le coup, ce serait plutôt à moi de vous reprochez votre aveuglement.
Quant à Tito, j'ai identifié ses pouvoirs avant de l'acquérir et l'Inquisitrice Soval est garante de sa moralité. Je n'ai jamais nié son implication dans les atrocités des Wibawa, mais n'oubliez pas qu'il reste un outil et qu'il n'a pas forcément eu son mot à dire sur ça.

celeste

  • Invité
Re : Le conseil municipal (quatrième mois)
« Réponse #40 le: 25 novembre 2015, 10:41:14 pm »
Le charismatique commandant laisse s'installer un léger moment de flottement, qui rend la tension palpable pour chaque personne qui assiste à la scène, tout en continuant de fixer le mage droit dans les yeux, puis, il finit par rétorquer de façon neutre mais avec autorité.

En dépit de votre grand savoir, mage, vous ne percevez que ce qui vous arrange. Sachez que ce n'est pas par égo que j'ai provoqué ce qui s'est passé avec cet artefact mais j'ai testé ses limites pour estimer la dangerosité qu'il pouvait repréenter pour notre colonie et je sui convaincu d'avoir pris la meilleure décision en nous débarrassant de cet relique incontrolable qui nous aurait causé plus de tort que de bien car vous n'avez certainement perçu ce que j'ai ressenti lorsque je suis rentré en communion avec cette objet contre-nature. Sachez que si j'avais voulu me venger de cette aberration, je n'aurais certainement pas pris cette décision là qui a pour but de protéger la colonie d'une grave menace que vous y avez amené.

Cela ne m'étonne nullement que vous n'approuviez pas ma décision, égaré que vous êtes par votre cupidité. Néanmoins, je vous accorde que vous êtes rusé mage, car vous prétendez servir les intérêts de la colonie alors qu'en fait ce qui vous intéresse c'est d'accroître votre puissance en se servant des opportunités que votre position vous offre en donnant le change par l'utilité de vos capacités que vous vous pressez de montrer pour cacher, tel un écran de fumée, vos véritables buts. La preuve en est que vous vous êtes empressé de vous emparer de l'artefact se faisant appelé Tito sans vraiment demander quel était l'intérêt de la colonie mais plutôt le vôtre.

Alors, puisque vous parlez de se remettre en question, seriez-vous prêt à vous séparer définitivement de cet autre artefact qui se fait appelé Tito, dans l'intérêt de la colonie, en l'envoyant au Taldor puisque vous aviez cela comme projet pour l'autre artefact que vous ne gardiez pas pour vous-même. Vous disiez que cela pourrait montrer la rentabilité de la colonie aux détracteurs de notre princesse

« Modifié: 25 novembre 2015, 11:10:16 pm par Elwyn »

Walegrin Fleur de Lune

  • Invité
Re : Le conseil municipal (quatrième mois)
« Réponse #41 le: 26 novembre 2015, 10:08:38 pm »
Me raclant la gorge pour m'éclaircir la voix, je rétorque :
Pardonnez moi de m'immiscer dans cette discussion passionnée, mais ce qui est fait est fait, chacun en tirera les leçons qu'il souhaite, mais je me permettrais cette petite métaphore. La rivière suit son cours et poursuit sa folle course déviant ici et là par les hasards de mère nature ou les artifices de l'eau. Mais je pense que nous devons de l'avant et utilisez vos énergies respectives en ce sens.

Puis je me tais faisant quelques pas en arrière pour reprendre mon observation des lieux où nous sommes encore.

Cesthandé

  • Invité
Re : Le conseil municipal (quatrième mois)
« Réponse #42 le: 27 novembre 2015, 02:17:30 am »
Je secoue la tête.

C'est donc ainsi que la confiance qu'on ne porte les uns aux autres finit ? Vous déformez énormément les faits et les dires vis à vis de Tito. De même que je ne crois pas un traitre mot de vos raisons vis à vis d'Ailen. Vous avez agis stupidement, sans consulter votre supérieur direct. Plutôt que de regarder de mon côté et de Tito, dont je n'hésiterai pas à me séparer s'il le fallait et comme je l'ai déjà dit, vous devriez regarder du vôtre. Car vous agissez sans tenir compte des autres, égoïstement et impulsivement, sur des affaires qui ont prouvé dépasser votre entendement.
Mais manifestement, vous n'êtes pas digne de confiance. Donc arrêtons ici cette conversation. Je ne vous crois pas. Vous ne me croyez pas. Qu'il en soit ainsi.
Sur ce, je vais donc chercher "ces perles rares" et revenir avant l'aube.


Je me recule d'un pas, et utilise un sort de vol pour quitter le navire.

celeste

  • Invité
Re : Le conseil municipal (quatrième mois)
« Réponse #43 le: 27 novembre 2015, 06:11:17 am »
Le commandant regarde l'elfe battre en retraite sans mot dire et donne l'ordre de faire les préparatifs pour appareiller à l'aube.  Ils demandent aussi aux soldats d'être en alerte maximum jusque là.