Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: I. Le début du commencement.  (Lu 20648 fois)

Kartamakaz

  • Invité
Re : I. Le début du commencement.
« Réponse #420 le: 10 décembre 2013, 09:43:53 pm »
Ouch !
Un rapide coup de gantelet pour me masser la mâchoire et c'est reparti. Aux grands mots, les grands remèdes, c'est à deux mains qu'il va falloir s'y mettre, manifestement il n'y a que la manière forte qui ce bestiau comprend !
Insensible à la douleur, je brandis mon épée au-dessus de ma tête et après une volte, je l'abats de toutes mes forces sur mon adversaire.

Retourne en enfer, démon !!

Gaifel

  • Invité
Re : I. Le début du commencement.
« Réponse #421 le: 11 décembre 2013, 08:50:41 pm »
Trop loin pour tenter un dernier sort. Il faut que je me repositionne sur la droite, je pourrai peut être chopper les deux avec une couleur dansante. Pas trop m'exposer tout de même, en demi cercle autour de cette chose, je crois que nous ferions une belle cible.

Je commence à me décaler sur la droite du combat, entre le semi ogre et Biquette.
Le grognement de douleur de l'Ogre a répondu à ma question.

Restant légérement en retrait, je sors ma baguette de ma ceinture, et jette un Soin Léger sur Kartamakaz.
 

KingofThorns

  • Invité
Re : I. Le début du commencement.
« Réponse #422 le: 30 décembre 2013, 03:47:53 pm »
Biquette, opiniâtre, écoute les indications de son maître et croque à pleines dents le caoutchouc organique qui relie les deux frères...mais sans effet notable. Les dents d'une biquette manquent sans doute de tranchant pour véritablement entailler ce véritable lien de sang, et cela ne semble pas particulièrement douloureux pour les deux êtres.

Corvus dégage sa lame du corps de son adversaire, mais ce n'est que pour mieux lui abattre un second coup, qui même s'il n'est cette fois-ci pas renforcé par un élan quelconque, n'en reste pas moins redoutable !

Kelewän sort sa chaîne et tente, tout en restant à une distance prudente, de larder le corps difforme d'une belle estafilade, mais sans succès.

Kaz, revigoré au passage par la baguette de Iona (3 pv), abat lui aussi sa grande lame sur le "barbu", et cogne durement son bras-pince.

Jamin, de son côté, se concentre sur "le chauve", qui, absorbé par le combat se déroulant à ses pieds, ne l'a pas vu. Une flèche bien ajustée, et la chose glapit de douleur en contemplant l'empennage dépassant de son ventre. Ses yeux inexpressif cherche l'auteur du vil trait, et se fixe sur notre brave prêtre. A grands pas d'échassier, le chauve se rapproche de Jamin, repassant un instant derrière la tour derrière laquelle les frères maléfiques étaient cachés, la membrane fraternelle dans son sillage. Une fois à portée, il darde sa langue vers Jamin, qui se fait violemment déchirer l'épaule ! (8 pv en moins jamin, j'ai compté ta RD)

En contrebas, le barbu ne rigole plus. S peau est déchirée, révélant en de multiples endroits ses os jaunes. Il abat sa pince, que Kaz bloque avec son gant clouté, mais cela lui donne l'occasion de happer de ses mâchoires féroces le bras de notre colosse au sang mêlé ! (5 pv pour Kaz)

Ses choses ont l'air très endurantes, et cognent dur ! Mais l'une au moins commence à faire pâle figure !

Jamin Jabalis

  • Invité
Re : I. Le début du commencement.
« Réponse #423 le: 31 décembre 2013, 06:30:27 pm »
-Aïaïouille!
*foutu monstre à grande langue!*

Blessé, et courageux comme je suis, l'éventualité de la fuite me vient bien sûr en tête...

... et c'est bien ce que je compte faire!

Je repars donc en sens inverse pour aller me trouver, si possible, une planque derrière  un abri bien total, le plus loin possible de mon vilain ennemi.
-Si je risque ce faisant une attaque opportuniste, je fais usage d'une retraite en bonne et due forme (action de retraite = action complexe)
-Sinon, une fois loin (et planqué?), je me fais une petite prière pour un soin léger...   
« Modifié: 07 janvier 2014, 10:30:50 pm par Jamin Jabalis »

Ouroboros

  • Invité
Re : I. Le début du commencement.
« Réponse #424 le: 01 janvier 2014, 06:14:58 pm »
Ces démons sont coriaces ! Mais ils flanchent !

Je tente à nouveau de frapper le monstre qui vient a attaqué Kaz.

marsat

  • Invité
Re : I. Le début du commencement.
« Réponse #425 le: 03 janvier 2014, 02:28:48 am »
Bien lancé dans mon combat je suis heureux de voir comment on taille en pièce ce monstre quand tout à coups j'entends le cri de Jamin et le vois dans une fâcheuse posture.
*merde il va se faire défoncer...*
Frappe le Kaz!
Tout en me rapprochant des tonnelles pour rentrer dans l'angle mort de la bête je lâche mon écu et ma bâtarde et profitant de mon allonge je cours dessous la tonnelle tout en agrippant le cordon en espérant déséquilibrer ou tout du moins gêner les deux adversaires en tirant dessus de toutes mes forces.
jet de lutte
« Modifié: 03 janvier 2014, 09:47:24 pm par Corvus Dolorei »

Kartamakaz

  • Invité
Re : I. Le début du commencement.
« Réponse #426 le: 05 janvier 2014, 11:35:11 am »
*Ah, quand même, ça finit par rentrer quand on tape fort !*

Le sang qui coule de mes premières blessures et celui de mon adversaire qui gicle à chaque coup d'épée trouble ma vision et j'ai du mal à suivre ce qui se passe de l'autre côté de cette membrane, il faut que je reste concentré sur celui qui se trémousse de ce côté-ci. Comme disait mon instructeur à Mur-Gris, "continue de taper, ça finira bien par le faire flancher", je redouble d'efforts pour abattre ma bâtarde là où ça fait mal, c'est à dire partout sur mon adversaire mais le plus fort possible !!

Gaifel

  • Invité
Re : I. Le début du commencement.
« Réponse #427 le: 07 janvier 2014, 09:16:47 pm »
Je sors ma dague et tente une attaque sournoise sur le barbu.
« Modifié: 13 janvier 2014, 03:44:50 pm par Iona »