Identifiant: Mot de passe:

Plagues - Les Races

LES RACES

Depuis les jours sombres de l'invasion d'Ordann par les morts-vivants et l'arrivée de la cendre, les races ont connu de grands changements comme indiqué ci-dessous. Techniquement, cela se traduit dans les règles de D&D3 par des ajustements raciaux spécifiques qui seront communiqués aux joueurs au cours de la création de leurs personnages.

  • Humains
    Cette race est celle qui résiste le mieux. Elle ne connaît aucun modificateur racial.
  • Nains
    Les nains se sont vaillamment battus contre les hordes morts-vivants et la plupart se sont retranchés dans leurs forteresses souterraines à part de rares aventuriers qui parcourent les terres de l'Empire du Nord. La race des nains souffre d'une étrange maladie depuis le début des pandémies : la calcification. Au fur et à mesure qu'il avance en âge, un nain perd de sa souplesse et de son agilité, son organisme se transformant progressivement en pierre... A ce jour, aucun remède n'a été trouvé à ce mal, et un nain ne peut guère espérer vivre au-delà de ses 80 ans avant de devenir littéralement une statue.
  • Elfes
    Presque dès le début des pandémies, les elfes se réfugièrent dans leurs forêts millénaires et en interdirent l'accès aux autres races. Ils subirent malgré tout comme les autres les attaques des hordes de morts-vivants, et ils y perdirent beaucoup des leurs. A l'instar des nains, les elfes furent atteint eux aussi par une étrange maladie, le dépérissement : s'ils vieillissent désormais comme les humains, leurs yeux deviennent aussi progressivement grisâtres et leur peau cendreuse et maladive. Ils sont littéralement rongés de l'intérieur et perdent peu à peu toute force physique... Aujourd'hui les elfes ne sortent quasiment jamais des forêts dans lesquelles ils ont réussi à survivre. Ceux qui s'aventurent au-dehors sont très mals vus par les humains qui leur reprochent leur comportement isolationniste et surtout qui se méfient de leur apparence cadavérique.
  • Demi-elfes
    Les demi-elfes ne sont pas beaucoup mieux vus que les elfes (voir ci-dessus). Ils souffrent comme eux de la même maladie dégénérative et ils vieillissent comme des humains.
  • Demi-orques
    On se méfie partout de cette race à cause de son comportement parfois violent. En effet, depuis le début des pandémies et comme toutes les races gobelinoïdes, ils connaissent des accès de rage incontrôlables pendant lesquels ils attaquent toute cible à leur portée, qu'elle soit amie ou ennemie.
  • Gnomes & Halfelins
    Ces deux races ont presque toutes disparu, et ceux qui restent sont vus la plupart du temps comme des sous-races inutiles et encombrantes qui ne méritent pas qu'on leur porte attention. Ils souffrent aussi d'une étrange mélancolie qui les rend dépressifs et sans la moindre joie de vivre. Leur destin les amène la plupart du temps à avoir des comportements suicidaires.