Identifiant: Mot de passe:
collapse

* Règles

Règlement
Les combats
Jets de dés et résolution
La gamme Dark Ages

Les menus ci-dessous vous permettent d'accéder à l'ensemble des univers disponibles au sein du Monde des Ténèbres. Vous avez la possibilité d'afficher le menu ou le rétracter en cliquant sur la flèche située en face du titre principal.

La Bête et les Voies de Salut


Qu'est-ce que la Bête et comment fonctionne-t-elle ?

Les voies sont des croyances qu’utilisent les caïnites. Ces croyances mystiques développées par de sages caïnites au  fil des millénaires les aident à garder la raison face au poids du temps, mais aussi à combattre la Bête qui est en eux, à la contrôler ou vivre avec elle en harmonie.
Un cainite qui n’a plus aucune croyance dans aucune des voies de l’illumination sombre vite, à jamais, sous le contrôle de sa Bête et n’est plus qu’un animal sanguinaire, sans raison.

En plus d’aider un caïnite à accepter et comprendre sa malédiction et à acquérir un certain contrôle sur sa Bête, les voies enseignent aux vampires qu’ils ne sont pas sans espoir, ni salut. Les voies sont appelées ainsi parce qu’elles mènent les caïnites hors des abysses de la damnation vers la lumière d’un état mythique appelé Golgonde.
Un état d’équilibre et de paix entre la nature humaine et vampirique, une forme de rédemption.

Ils existent de nombreuses voies, certaines même développées et connues seulement de quelques caïnites.
On peut les considérer comme des philosophie de non-vie, permettant à chaque vampire de ne pas se laisser sublmerger par la Bête. Ce sont des lignes de conduite comportant aussi leurs propres contraintes. Elles nécessitent de respecter un certain nombre de précepte, et de ne pas commettre certains actes appelés "péchés".

Une voie est notée avec une valeur allant de 0 (vous rendez alors votre fiche au Conteur, car la Bête a pris définitivement le dessus sur vous et vous n'êtes plus qu'un animal assoiffé de sang et de violence agissant uniquement par instinct) à 10 (une sorte d'état de sagesse ultime à travers lequel le vampire accepte sa situation et vie en harmonie parfaite avec lui-même...).
Plus la valeur de votre voix est élevée, plus vous suivez avec assiduité ses préceptes, mais plus il est difficile de continuer de la suivre... Il est facile de résister à des tentations simples mais plus vous y résistez, plus les tentations suivantes seront difficiles à repousser !
Afin de gérer l'évolution de votr score dans une voie d'illumination, le Conteur vous fera parfois faire des jets de dés afin de savoir si la Bête prend le dessus ou si vous arrivez à la maîtriser. Ces moments particulièrement éprouvants et tendus entre vous et votre Bête intérieure sont des risques de régresser dans votre voie et de prendre des points.

Voici celles qui sont les plus connues des sombres nuits médiévales.
Pour chaque voie, il existe une hiérarchie des péchés auxquels il faut résister pour être en accord avec sa philosophie. Lorsque vous choisissez une voie, votre Conteur, vous donnera plus de détails sur cette hiérarchie et sur les péches à éviter.

La voie de la bête : Elle enseigne l’instinct et encourage la nature prédatrice de tout les caïnites, les vampires sont des prédateurs et des chasseurs telle des loups.
La voie de la chevalerie : celle-ci prêche l’honneur et la noblesse d’une personne, le respect de ses supérieurs et des tâches et devoirs qui lui sont confiés, ses besoins personnels et son plaisir passe au second plan face à tout cela. La voie prêche aussi la défense du faible et de l’opprimé et l’équité envers tous.
La voie des cieux : Ses suivants prétendent que, même s’ils sont maudits, les caïnites sont des agents d’un pouvoir supérieur, divin de par leur nature et leur mission. Ils sont des envoyés du seigneur venu sur terre pour guider les hommes. Certains pensent même être des élus de Dieu, leur malédiction étant une épreuve infligée par celui ci  pour prouver leurs valeurs.
La voie de l’humanité : Elle enseigne, que même s’ils sont maudits, les vampires sont toujours des humains et que le salut repose dans la suppression des instincts de la bête.
La voie de la métamorphose : Elle prêche la transcendance de toutes choses, de la compassion humaine aux faiblesses de la chair. Le corps n’est que de l’argile, qui doit être modelé pour parfaire l’esprit. C’est une voie secrète, ouverte aux seuls démons et aux Tzimisces.
La voie de la nuit :  Ces adeptes considèrent que les ténèbres et tout ce qui y vit leur reviennent de droit. Ils sont également attirés par les ténèbres internes des autres, cherchant les pécheurs pour les punir. Cette voie est très commune parmi les lasombra.
La voie des ossements :  Les adeptes de cette voie morbide sont fascinés par la nature de la mort et de l’âme et par la manière dont la non-vie des damnés est reliée aux deux. Ils étudient la mort sous toutes ses formes avec un froid détachement, cherchant à en apprendre plus sur sa nature véritable. La voie a peu d’adhérents, principalement des membres du clan cappadocien.
La voie du paradoxe :  Son principe de base est que toute créature vivante a une destinée spécifique. L’étreinte crée un paradoxe fondamental en éloignant une personne de sa destinée et la seule manière de compenser cela est d’aider les autres à accomplir leurs destinées ou prendre la vie de ceux qui ne respectent pas les règles du destin.
La voie du péché : Celle ci se concentre sur les noirs penchants de la nature d’un caïnite et ses adeptes nourrissent les pulsions malveillantes de la bête pour qu’elle ne les submerge pas.
La voie des rois : Ses suivants affirment que les vampires sont supérieurs aux mortels et que leur destin est de régner sur l’humanité, ainsi que sur toutes choses, même les autres caïnites.
La voie du sang : Elle enseigne que le sang de Caïn est un don puissant et dangereux, dont seuls les adeptes de cette voie sont réellement dignes.  Ils traquent et diablerisent les autres vampires.
La voie du serpent : Elle est une branche de la voie du péché, bien qu’étant une voie à part celle ci combine la voie du péché avec une volonté de  prêcher le retour et la déification de Seth.