Identifiant: Mot de passe:
collapse

* Règles

Règlement
Les combats
Jets de dés et résolution
La gamme Dark Ages

Les menus ci-dessous vous permettent d'accéder à l'ensemble des univers disponibles au sein du Monde des Ténèbres. Vous avez la possibilité d'afficher le menu ou le rétracter en cliquant sur la flèche située en face du titre principal.

Dark Ages : Fae - Les Races de Fae


Il existe 3 sortes de Fae différentes dans leurs natures, distinguées selon leur origine.
Pour plus de détails sur les règles concernant les races de fae, cliquez ici...


Nous sommes les vrais enfants des Brumes  et les héritiers de la Création. Si l'homme a été créé à l'image de Dieu, alors nous sommes Dieu !

Les Premiers-Nés sont nés avant toute chose, ils sont convaincus d'avoir créé le monde et chaque chose qui s'y trouve, ils n'ont rien d'humain et sont de véritables monstres de contes et légendes. Les Premiers-Nés se nomment eux-mêmes les "Vraies Fae" pour appuyer leur supériorité naturelle sur les Changelins et les Inanimae.

Les Premiers-Nés naissent de l'accouplement entre deux membres de leurs race. Ils peuvent représenter toute chose qui orne ce monde, le coulis de l'eau sur la roche, la brume des marécages ou encore l'amour des enfants pour leur mère… Ce sont les plus mystiques de toutes les Fae et sans doute les plus puissantes.

Les Premiers Nés sont souvent les rois des Cours et occupent d'importantes positions dans la hiérarchie féerique.

Leur naissance directe des Brumes leur offre une facilité à développer leurs pouvoirs et de toutes les Fae, ce sont les plus proches des Brumes et celles qui les appréhendent le mieux.
En revanche, les Premiers-Nés n'ont aucune affinité avec les humains et la plupart d'entre eux ne les comprennent pas. De ce fait ils subissent des Échos bien plus violents que les autres Fae.
Les Premiers-Nés enlèvent souvent des humains et concluent des Serments avec eux pour essayer de comprendre leurs nature, d'une façon joviale ou macabre suivant les cours…


Les ondulations de l'eau d’aujourd'hui créent les orages de demain.

Les Inanimae sont des Esprits féeriques qui assument des formes élémentaires.
Elles sont classées en cinq familles : Feu, Eau, Air, Bois et Terre.
Une Inanimae peut naître de n'importe quelle plante ou élément des familles ci-dessus. Un volcan, un arbre, l'eau d'un lac ou de la mer… Tous les éléments existants dans notre monde donnent de très nombreuses catégories d'Inanimae. Elles peuvent surgir d'un évènement naturel important, ou de l'accouplement de deux Inanimae d'un même élément (ceci est très mal vu et est un signe de faiblesse).

Ces Fae n'ont pas de forme humaine naturelle mais peuvent néanmoins s’en créer une à force d’observations. Parfois grossière, parfois parfaite, cette apparence leur permet d'interagir avec les Hommes sans risquer de provoquer un Écho ou d'être chassé. Il y a toutefois toujours un petit quelque chose d'étrange dans leur nouvelle forme.

Les Inanimae ne sont pas civilisées de par leur nature, mais certaines, telles les Inanimae de l'eau, se passionnent pour la musique par exemple… D'autres cherchent le pouvoir au sein des Cours féeriques car elles pensent y mériter les places importantes tout autant que les Premiers-Nés.


J’ai été enlevé de ma famille lorsque je n’étais qu’un nourrisson,
Et je suis de plus en plus reconnaissant pour ça chaque jour qui passe.


Les Changelins sont le produit de l’esclavage des Premiers-Nés.
Humains à l’origine, ces bébés, à force de vivre dans les royaumes féeriques et au contact des "Vraies Fae" deviennent des Changelins grâce à la magie des Brumes qui s’adapte à l’enveloppe charnelle des humains.
Il existe aussi des Changelins nés d'un Premier-Né et d'un humain. Ceux-ci grandissent parfois dans la société humaine avant de subir un changement majeur, une sorte d'éveil, qui les conduiront vers leur vraie famille.

Ainsi les Changelins deviennent à leur tour immortels et gagnent des capacités féeriques, mais de par leur composante humaine, il est difficile pour eux d’acquérir du pouvoir dans les Cours.  La Cour de l’Automne étant l’exception qui confirme la règle.

Les Changelins, à la différence de toutes les autres Fae, restent assez proches du monde des Hommes, que ce soit dans leur façon de penser ou dans leur manière de vivre.
De ce fait, ils ressentent moins violemment les Échos mais commencent le jeu avec moins de pouvoir car ils sont plus éloignés du monde féerique que les Inanimae ou les Premiers-Nés.