Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: Chapitre 5: En mer  (Lu 11542 fois)

Hors ligne Esther Hayes

  • PJ - Par delà les Montagnes Hallucinées
  • Créature Supérieure
  • ***
  • Messages: 561
    • Voir le profil
Re : Chapitre 5: En mer
« Réponse #630 le: 10 novembre 2019, 03:23:06 pm »
Je prends une grande inspiration.
— Inutile que tout le monde prennent des risques. Je vais bouger pour m'éloigner de la paroi. Si c'est engin de malheur a été placé tout contre la paroi de la Gabrielle s'est pour créer une voie d"eau. Si je me place le plus près possible du centre de la cale, l'explosion, si explosion il doit y avoir, détruira les avions mais cela devrait sauver le bateau.

Je marque une légère pause.
— Charlène, remontez, je vous prie. Messieurs, il serait bon que l'un de vous deux reste près de l'échelle, pour guider mes pas et que l'autre prévienne des secours comme vient de le suggérer Lawrence. Il ne m'apparient pas de décider de qui doit rester et de qui doit remonter. Puis prévenant toute éventuelle protestation de la part de Charlène, je vous conjure de faire remonter Miss Whitston...
En dépit de la situation ou peut-être à cause d'elle dans une volonté désespérée de donner le change, je lance d'un ton se voulant enjoué,
— Je connais un jeune assistant qui nous en voudrait beaucoup s'il devait lui arriver quelque chose.


Hors ligne David C. Sandström

  • PJ - Par delà les Montagnes Hallucinées
  • Créature Supérieure
  • ***
  • Messages: 596
  • Glaciologue, Expédition Starkweather-Moore
    • Voir le profil
    • Fiche de perso
Re : Chapitre 5: En mer
« Réponse #631 le: 10 novembre 2019, 04:48:48 pm »
J'opinai du chef et allais remonter quand Esther a pris la parole. Je reste alors figé sur place, pris d'une crise de panique à l'idée de voir Esther déplacer la bombe et...
Je secoue la tête pour essayer d'en chasser les visions apocalyptiques.
- Je vais y aller, Lawrence est mieux placé pour vous aider. Mais je vous en conjure, aucune imprudence avant l'arrivée des secours !

Miss Whitston, remontons, voulez-vous ?


Je vais pour sortir, mais me tourne avant vers Esther pour la regarder quelques secondes, puis Lawrence, à qui j'envoie un regard appuyé.
- Je vous la confie, Lawrence. S'il vous plaît faites attention...

Je soupire puis ouvre la porte et vérifie que personne ne nous observe depuis une coursive.
- Allons-y, miss Whitston. Nous devons agir avec célérité.
"Et alors nous aperçûmes enfin les glaces éternelles du Pôle Boréal, tel les contreforts d'un monde non pas mort mais juste endormi, prêt à se réveiller au moment propice. Malgré moi, j'en conçus un frisson non de froid mais d'appréhension." David Sandström, carnets

En ligne Lawrence P. Mayfair

  • PJ - Par delà les Montagnes Hallucinées
  • Créature Supérieure
  • ***
  • Messages: 808
  • Géophysicien Expédition Starkweather - Moore
    • Voir le profil
    • Feuille de personnage
    • E-mail
Re : Chapitre 5: En mer
« Réponse #632 le: 10 novembre 2019, 05:57:08 pm »
J'ai un faible sourire à l'attention de David.
- Ne vous en faites pas. Nous réglons cette affaire et je vous la libère pour que vous puissiez déjeuner ensemble.

J'ajoute d'un air un peu plus angoissé.
- Si vous pouviez par contre ne pas traîner en route...

Puis revenant à Esther.
- Si vous pouviez attendre un moment, Miss, que je vous rejoigne...

Je descends donc en me laissant glisser, peu convaincu par l'idée et la détermination de la journaliste.
*Dieu tout puissant. Si cette chose doit sauter et touche les explosifs de bord, c'est tout le navire qui sombrera.*

Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu’endormis. Edgar Allan Poe.

Hors ligne Charlene Whitston

  • PJ - Par delà les Montagnes Hallucinées
  • Adepte
  • ***
  • Messages: 45
  • En attente du Nom du Joueur
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Chapitre 5: En mer
« Réponse #633 le: 10 novembre 2019, 08:29:20 pm »
J"acquiesce d'un signe de tête et rejoins l'échelle pour remonter des profondeurs de la cale.
Une fois remontée sur le pont, je vais au plus vite à la recherche du professeur Moore ou, à défaut, de Mr Starkweather.

Hors ligne Telfarcov

  • Moderator
  • Créature Supérieure
  • ****
  • Messages: 1 748
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Chapitre 5: En mer
« Réponse #634 le: 10 novembre 2019, 08:35:53 pm »
David aide Charlene à regagner au plus vite le pont principal. Monter les barreaux pour rejoindre l'air libre et quitter cette atmosphère pesante, obscure et dangereuse, y laissant seuls La
"Il est absolument indispensable, pour la paix et la sécurité de l'humanité, qu'on ne trouble pas certains recoins obscurs et morts, certaines profondeurs insondées de la Terre, de peur que les monstres endormis ne s'éveillent à une nouvelle vie" William Dyer, Les Montagnes hallucinées.

Hors ligne Telfarcov

  • Moderator
  • Créature Supérieure
  • ****
  • Messages: 1 748
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Chapitre 5: En mer
« Réponse #635 le: 10 novembre 2019, 08:44:36 pm »
… y laissant seuls Lawrence et Esther vous paraît durer une éternité. Les secondes défilent lentement, mais barreau après barreau, vous arrivez enfin à poser le pied à la surface. Et c'est avec un certain choc que vous regardez tout autour de vous la vie tranquille et quotidienne qui anime la SS Gabrielle.

Avery Giles, qui discutait avec l'archéologue Charles Myers en effectuant une petite promenade à l'extérieur vous aperçoit de loin et avec un grand sourire vous adresse un grand signe.
Hélas pour lui, vous êtes particulièrement pressés, c'est le moins que l'on puisse dire, et, lui tournant le dos, marchez rapidement vers les cabines. Vous savez que vous pouvez trouver éventuellement le professeur Moore dans le laboratoire, en train de travailler.
Charlene exprimant le souhait de le trouver en premier lieu, c'est donc là que vous dirigez vos pas. Ouvrant la porte, vous constatez que vous ne vous êtes pas trompés.
Moore lève les yeux de ses notes, et vous adresse un regard étonné.
-Oui? Vous avez besoin de quelque chose?

Aparté Lawrence et Esther
"Il est absolument indispensable, pour la paix et la sécurité de l'humanité, qu'on ne trouble pas certains recoins obscurs et morts, certaines profondeurs insondées de la Terre, de peur que les monstres endormis ne s'éveillent à une nouvelle vie" William Dyer, Les Montagnes hallucinées.

Hors ligne David C. Sandström

  • PJ - Par delà les Montagnes Hallucinées
  • Créature Supérieure
  • ***
  • Messages: 596
  • Glaciologue, Expédition Starkweather-Moore
    • Voir le profil
    • Fiche de perso
Re : Chapitre 5: En mer
« Réponse #636 le: 10 novembre 2019, 09:04:29 pm »
- Professeur, nous avons un problème ! En fouillant la cale, nous avons découvert, dissimulée près de la niche et des sacs de ciment, un engin explosif. Miss Hayes et le docteur Mayfair sont encore là-bas pour dégager l'engin. Nous avons besoin d'aide, au moins l'un des foreurs : O'doule ou Gilmore. Rapidement, et discrètement.

La voix tremblante, le regard implorant, j'enjoins le professeur à ne pas perdre de temps.
"Et alors nous aperçûmes enfin les glaces éternelles du Pôle Boréal, tel les contreforts d'un monde non pas mort mais juste endormi, prêt à se réveiller au moment propice. Malgré moi, j'en conçus un frisson non de froid mais d'appréhension." David Sandström, carnets

Hors ligne Jonathan Mc Lean

  • PJ - Par delà les Montagnes Hallucinées
  • Profond
  • ***
  • Messages: 373
  • Sécurité Expédition Starkweather - Moore
    • Voir le profil
    • Fiche de personnage
Re : Chapitre 5: En mer
« Réponse #637 le: 10 novembre 2019, 10:58:22 pm »
En faisant une petite pause dans mes recherches et en attendant le retour de mes demandes d'enquêtes, je sors sur le pont pour prendre l'air. Je compte ensuite aller voir où en sont mes compagnons dans leurs recherches.
Mes personnages
Les bars, les putes et le bourbon, la vie de flic résumée en trois mots.

Hors ligne Telfarcov

  • Moderator
  • Créature Supérieure
  • ****
  • Messages: 1 748
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Chapitre 5: En mer
« Réponse #638 le: 17 novembre 2019, 08:53:19 pm »
Le professeur Moore, une fois n'est pas coutume, bondit de sa chaise, vous observant, les yeux exhorbités.
-Comment? Que dites-vous? Un engin explosif? Grands dieux!

Il fait un pas dans votre direction, faisant presque tomber sa chaise au passage, s'arrête net, puis réfléchit.
-Oui. Il nous faut un spécialiste bien sûr. Vous avez parfaitement raison. Mais essayons de garder la tête froide.

Fermant les yeux, il se plonge dans une réflexion intense, de quelques secondes, puis lève la tête.
-Nous allons demander à O'Doule et Gilmore. Deux paires d'yeux et la somme de leur connaissances vaudront mieux, je pense. Par contre, pas un mot, pas un seul au capitaine ou à toute autre personne! Y compris monsieur Starkweather! Je veux le moins de personnes possibles dans la confidence! Nous aurons ainsi quartier libre pour coincer ce salopard! Il ne sait pas que nous avons trouvé sa petite invention, il sera obligé de se déplacer sans doute pour la mettre en marche. A moins qu'il y ait un système de minuterie?

Allons voir cela de plus près. Monsieur McLean est-il au courant? C'est un enquêteur chevronné, il pourra nous aider. Il a peut-être déjà été confronté à ce type de situation. Allez le chercher et retrouvez-moi dans la cale, je vous amène nos foreurs. Surtout, pas de panique et agissez normalement.


Il sort aussitôt et d'un pas mesuré mais néanmoins décidé, part à la recherche des foreurs.
"Il est absolument indispensable, pour la paix et la sécurité de l'humanité, qu'on ne trouble pas certains recoins obscurs et morts, certaines profondeurs insondées de la Terre, de peur que les monstres endormis ne s'éveillent à une nouvelle vie" William Dyer, Les Montagnes hallucinées.

Hors ligne David C. Sandström

  • PJ - Par delà les Montagnes Hallucinées
  • Créature Supérieure
  • ***
  • Messages: 596
  • Glaciologue, Expédition Starkweather-Moore
    • Voir le profil
    • Fiche de perso
Re : Chapitre 5: En mer
« Réponse #639 le: Aujourd'hui à 01:17:12 pm »
- Ne tardons pas allors, nous allons chercher McLean !

Et nous nous mettons à sa recherche.
"Et alors nous aperçûmes enfin les glaces éternelles du Pôle Boréal, tel les contreforts d'un monde non pas mort mais juste endormi, prêt à se réveiller au moment propice. Malgré moi, j'en conçus un frisson non de froid mais d'appréhension." David Sandström, carnets