Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: l'ENQUÊTE (RP)  (Lu 1748 fois)

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
l'ENQUÊTE (RP)
« le: 13 janvier 2020, 12:00:50 »
Ici vous pouvez discuter de l'enquête et la résumer à vos envies
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Kitsuki Kosuke

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 74
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #1 le: 13 janvier 2020, 18:48:52 »
La journée s'était passée d'une traite, fuyant tel un nuage emporté par le vent. Malgré la fatigue et les courbatures nées de la traction de ma charrette à bras dans les collines ceignant Toshi Ranbo, je m'étais senti encore suffisamment alerte pour m'inquiéter de la santé de notre équipée, espérant pouvoir trouver dans la ville occupée assez de boutiques suffisamment achalandées pour revoir nos provisions de bouche en vue des prochains jours... Soit de quoi pouvoir préparer de la soupe Miso pour tous - le Miso, c'était bien connu, s'avérait le remède absolu à tous maux de ventre - si jamais la situation ne s'arrangeait pas...

... Mais où trouver de beaux oignons, une botte de poireaux, un gros navet et surtout, du wakame, dans cette ville inconnue devant désormais nourrir pareille armée? De tous ces ingrédients, seul la fameuse purée de haricots fermentée, aisément transportable et surtout, se conservant longtemps, ne manquait pour l'instant pas à l'appel...

...Réflexions remises à plus tard lorsque au sortir de mes nouveaux quartiers - les écuries, encore -, j'étais interpellé par un serviteur venu relayer la requête de Min-Ho-sama. La soupe pourrait attendre.

Quelques instants plus tard, je fais mon entrée de toute la discrétion dont je sois capable - pas si évident lorsque votre bedaine vous précède en tous lieux -, et vais patienter debout le long d'un mur, attendant qu'on requiert mes services.

Une petite pièce est préparée avec le nécessaire exigé, Daikon rejoint ceux d'entre-vous qui siègent autour de la table basse sur laquelle sont posés la carte, les éléments de l'enquête, du thé et des bols.

Je pose des marqueurs en bois sur les lieux des crimes, puis cherche une carte plus précise de la région Gakka pour positionner Niisa, place où le dernier crime a eut lieu.
Quand le médecin arrive, je lui explique le remède qu'il doit préparer et distribuer pour une dizaine de personnes.

Je réfléchis à un protocle de sécurité :
"Magistrat-sama, vu l’affaire en cours, je pense qu'il vaut déjà à présent mettre en place des principes forts de sécurité et de protection, en particulier de votre personne. Il m'a semblé voir trois bushis dont les écoles sont renommées comme yojimbo :
-Shiba Masahiro-san
-Shiba Orihibe -san
-Daidoji Gyomei -san
De plus, les autres yorikis dont moi doivent être organisé."


Puis j'attends plus d'instructions.
Le chemin a été particulièrement laborieux, et même si j'ai peu manger, ma faible constitution fait que j'ai moi aussi souffert de maux de ventres et de nausées.
Néanmoins, le fait de pouvoir méditer et mon calme naturel m'ont permis d'assurer les convenances et mes fonctions.
J'arrive toutefois a destination l'air affaibli, mais aux aguets.
Je ressemble déjà plus a un bushi que lors de la réception au Palais de la magistrature.
Je porte un kimono de facture solide, dont la couleur orangé et les bordures noires paraissent bien usées. Les manches sont relevées laissant apparaître des kotes (gantelet) d'un noir mat qui viennent compléter les suneates (jambières) et le do (plastron) qui sont de la même couleur.
Bien que d'aspect simple, les pièces d'armures semble faite d'un seul tenant excepté le plastron qui semble fait de plaques articulé au niveau de l'abdomen. Seule fioriture apparente est le mon de la famille Shiba qui apparaît en relief au niveau du coeur.
Tout le long du chemin, j'ai pris soin de ne jamais quitter mon nagamaki, qui est toutefois rester dans son fourreau de bandes écarlates.
Mon visage se renfrogne encore plus quand je vois l'accueil fait par le clan du lion, je ressert ma poigne sur la garde de mon arme et les observent discrètement.
Je me rapproche d'autant plus du magistrat impérial, pour apparaître comme un de ses yojimbo.

Autant que possible je reste jamais très loin de lui, mais restant aussi discret que possible.

Hors ligne Kitsuki Kosuke

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 74
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #2 le: 13 janvier 2020, 18:49:09 »
- Effectivement, je serai une cible privilégiée maintenant que cette enquête m'a été confiée. Mais ne perdez pas de vue que l'ennemi vous verra également comme un moyen de m'atteindre.
Soyez vigilants.
L'individu, si il s'agit d'un seul homme, que nous cherchons est compétent, rusé et je pense, capable de se fondre dans son environnement.
Nous reviendrons sur son cas plus tard.


Je saisis un pot d'encre et un pinceau puis commence à noter en même temps que je prononce:

Mon premier yojimbo est Agasha Seishiro-san, il sera chargé d'organiser ceux qui l'appuieront dans cette tâche.
Et vous, Shinjo-san serez mon assistant pour tout ce qui concernera la tenue de cette enquête.


Ma main est sûre et mon écriture, extrêmement soignée. Je marque une pause après avoir relevé la main et me tourne vers vous.

J'aimerais maintenant que chacun annonce ce pour quoi il a été formé pour qu'il puisse au mieux servir la magistrature.
Après quoi nous pourrons ouvrir l'échange au sujet de l'enquête en elle même.

Hors ligne Shiba Orihibe

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 49
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #3 le: 13 janvier 2020, 22:06:37 »
Jusque là très discret et en retrait, quand le dragon nous demande notre utilité, je réponds d'un ton très calme et posé :
Magistrat sama, j'ai reçu la formation de base de l'école de bushi de la famille Shiba, mais j'ai surtout servi en tant que messager en tant de guerre.
Je suis aussi bien formé au combat qu'au cryptage et décryptage des messages.

Je dis cela comme si c'était un simple fait et non une fanfaronnade.
« Modifié: 13 janvier 2020, 22:09:09 par Shiba Orihibe »

Hors ligne Shinjo Min-Ho

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 157
  • Mélodie exotique
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #4 le: 13 janvier 2020, 22:45:24 »
"Je suis un magistrat dans mon clan, qui doit gérer essentiellement des problèmes de bandes de pillards. Je suis à l'aise avec la traque et la poursuite d'individus, la recherche d'indices et je maitrise le code de loi. Je suis également et avant tout un bushi à l'aise au sabre et à l'arc."
Port altier (noble de naissance)
Allure exotique (nom gaijin)
Joueur de flûte

Hors ligne Daikon

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 65
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #5 le: 14 janvier 2020, 04:34:19 »
Je conserve pour l'instant le silence, faisant de mon mieux pour me faire oublier tant que je ne serai pas certain que l'invite à se présenter s'étende également à moi. En attendant, je reste attentif aux attitudes de chacun, prêt à devancer toute attente d'ordre domestique émanant de quiconque assistant à la réunion.

Hors ligne Kitsuki Kosuke

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 74
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #6 le: 17 janvier 2020, 16:02:15 »
J'ai l'air satisfait à la réponse d'Orihibe.

Très bien, si par école "de base" vous entendez la formation de yojimbo, vous serez donc avec Agasha-san sur cette fonction.
Quant au reste de vos compétences, cela me sera utile pour confronter mes propres théories sur le décryptage.
Je vais vous faire fournir une copie des écrits trouvés sur les victimes. Vous pourrez les étudier plus minutieusement et découvrir si quelque chose nous a échappé dès le départ.


Puis je me tourne vers le magistrat:

Bien, vous pourrez donc appuyer les recherches et mener les traques à chaud. C'est une bonne chose.

Laissant à ceux qui sont restés silencieux l'occasion de répondre à ma question, j'enchaine peu de temps après d'un ton ferme.

J'attends de chacun d'entre vous une rigueur exemplaire et de la minutie dans votre travail. La collecte de preuves doit se faire de manière réfléchie.
Un shugenja peut par exemple tirer des informations de certains objets, une preuve ne doit donc pas être altérée.
Plus important encore, mon travail se base aussi sur l'analyse de témoignages. Ne doutez pas une seule seconde que des témoins vous mentiront, que ce soit par malveillance, par peur ou par intérêt.
Nous ne serons pas toujours en groupe complet, aussi je veux que vous listiez les gens que vous avez interrogés, ceux que vous auriez voulu interroger mais n'avez pas pu, ceux que vous avez remarqué.
J'attends de vous des rapports à heure fixe.


Je montre d'un lent geste de la main l'éta adossé contre un mur.

Enfin, Daikon ici présent est mon assistant. Il est volontaire, capable de vous appuyer dans les tâches qui incombent à sa caste et il sait également lire et écrire. La confiance que je lui porte ne sera pas remise en question et j'attends de vous que vous vous tourniez vers lui si l'enquête l'exige.



Tout ceci est-il clair ?


Hors ligne Shiba Orihibe

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 49
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #7 le: 17 janvier 2020, 19:43:20 »
hai! Kitsuki sama, il en sera fait comme vous l'ordonnez. Nous pourrions peut être prendre contact avec un ordre monastique pour en savoir plus sur le sutra du lotus ou demander l'autorisation d'accéder aux archives ikoma?

Hors ligne Kakita Jun

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 52
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #8 le: 18 janvier 2020, 22:01:45 »
Apparemment, tout le monde a décidé d'énumérer ses talents et ses instructions avec la précision d'un archer du clan de la Guêpe... Je les laisse parler sans rien dire, attends que quelqu'un s'intéresse à ma présence, mais rien ne vient. J'enchaîne donc après la petite pique du Shiba sur le sûtra du Lotus, que j'apprécie à sa juste valeur même si je doute que l'idée puisse simplement lui effleurer l'esprit.

- Je ne suis qu'une shugenja-ko aux modestes compétences. En quoi pourrais-je vous être utile pour obéir à mon seigneur ?

Des rapports à heure fixe... Quelle drôle d'idée.
La revanche est un acte de passion, la vengeance est un acte de justice.

Hors ligne Agasha Seishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 183
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #9 le: 19 janvier 2020, 17:50:07 »
Après mon bain et mes prières, je rejoins la salle qui nous est affectée après réception d'un message d'information émit par le Shinjo.
Je me présente à mon tour à la demande du magistrat.
-Je sers pour le Dragon comme yojimbo ou duelliste au service de nos représentants et de nos prêtres.Je glisse un œil vers la seule femme du groupe n'ayant pas encore identifier si elle relevait de l'un ou l'autre de ces qualificatifs.
-J'ai été envoyé pour me mettre à votre service par ordre de mes supérieurs, je remplirais la fonction que vous jugerez bon de me confier.

Je prends acte de ma nomination comme premier yojimbo en m'inclinant devant Kousuke sama. Je salue aussi Orihibe san
-C'est un honneur pour moi de vous servir. Je suis également honoré de travailler avec vous Orihibe-san. L'expertise de votre école en matière de protection sont reconnues et j'espère que nous pourrons apprendre l'un de l'autre en remplisant notre mission.

J’énumère ces formalités d'un ton égal et d'une voix grave comme si je récitais un sutra. Il est impossible d'y voir la moindre moquerie cachée.

J'écoute ensuite les isntructions sur la méthodologie désirée par Kousuke sama. Je n'en suis guère surpris même si j'ai peu côtoyé de Kitsuki jusqu'ici.
Je souris intérieurement en comprenant que la Kakita est une prêtresse, ces atours et autant que sa tenue pouvant laisser entendre un rôle plus politique.

-Les archives Ikoma pourraient nous fournir une idée historique et factuelle d'une série de crimes passés similaires à notre enquête mais elles n'ont pas la réputation de s'ouvrir aux premiers venus. Pour ce qui est du sutra, nous avons avec nous quelqu'un d'éclairé avec nous. Peut être devrions nous nous penchez sur les victimes pour voir si quelque chose en émerge. Enfin en descendant vers le Sud, nous pourrions passer par Bishamon Seido. Ce temple accueille des prêtres et de moines militants, or la Secte du Lotus est en conflit d'influence avec une autre secte militante, celle d'Osano wo kamisama. Peut être pourront-ils nous éclairer sur la question à Bishamon Seido.

J'ai émis mes idées mais je ne suis pas enquêteur de formation. J'attends de voir si ma réflexion se valide ou pas.

Hors ligne Shinjo Min-Ho

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 157
  • Mélodie exotique
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #10 le: 20 janvier 2020, 19:46:22 »
Le magistrat impérial semble un peu étrange dans ces manières, il faudra bien l’appuyer pour certaines choses. Qui d'autre peut être particulièrement important pour l'aider dans leur tâche ? La shugenja.
Je me tourne vers elle pour engager la conversation poliment.
"Kakita Jun-san, je suis enchanté d'avoir une personne pouvant communier avec les kamis à nos côtés. Votre sagesse et vos dons sont une bénédiction dans notre domaine de métier. Je suis certain que vous serez indispensable pour démêler cette enquête complexe.
N'hésitez pas à venir me voir si vous avez besoin de quelque chose ou pour partager une découverte."

J'ajoute après une légère réflexion.
"Faites attention à votre sécurité. Ce cas est très dangereux et vous et le magistrat sont exposés."
Port altier (noble de naissance)
Allure exotique (nom gaijin)
Joueur de flûte

Hors ligne Kitsuki Kosuke

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 74
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #11 le: 21 janvier 2020, 11:11:35 »

- Je crains qu'en cette période de guerre, accéder aux archives Ikoma soit trop chronophage. Nous aurions sans plus de réponses en prenant contact avec un ordre monastique comme le suggère Agasha-san.
Ce qui m'intéresse dans un premier temps, c'est l'importance de ce sutra pour le meurtrier et l'intérêt de le diffuser lorsqu'il commet ses crimes.


Puis je me tourne vers la gracieuse et polie Kakita:

Et bien j'attends que vous puissiez me le dire Kakita-san. Votre possession du Don, que vous ne révélez que maintenant, ne va pas de pair avec des compétences bien spécifiques.
Quel type de prières êtes-vous capable de réaliser ?
Seriez-vous capable de protéger nos entretiens présents et futurs des oreilles indiscrètes par exemple ?


A la longue tirade de mon frère de clan, je commente d'une simple phrase:

Excellentes réflexions.

Enfin, les échanges de civilités se poursuivent avec l'intervention du Shinjo et je continue à expliquer ma méthode de travail.

D'une manière générale mais tout en restant courtois, j'aimerais que nous évitions les excès de décorum dans cette suite. Nous cherchons des faits, être directs nous fera gagner temps et clarté.

Nous allons tous être des cibles pendant cette enquête. A aucun moment ne devez vous croire que mon statut me protégera des intentions de ces criminels.
J'ai pour habitude de découvrir la vérité aux dépends de personnes ambitieuses et les moyens qu'elles mettent en place pour me stopper sont...conséquents.
  Aucune vantardise ne transparait dans ma voix quand je sousentends l'importance de mes précédents enquêtes, encore une fois, je suis tristement factuel...

Hors ligne Kakita Jun

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 52
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #12 le: 24 janvier 2020, 23:06:11 »
- Je vous remercie de votre sollicitude, Shinjo sama. Croyez bien que j'apprécie l'intérêt que vous portez à ma sécurité, et que je saurai me souvenir des conseils avisés d'un magistrat aussi expérimenté que vous.

Je me tourne vers le dénommé Daikon et lui adresse un sourire aimable, puis lui demande :

- Pourrais-tu nous apporter un peu de thé et si ton maître l'autorise, ce serait une bonne idée que tu participes à cette conversation. En ta qualité d'assistant, tes compétences nous seront probablement très utiles au sein des autres castes.

J'attends que le thé arrive avant de faire le service et de poser une tasse devant chacun des membres de notre groupe, puis je m'adresse au magistrat qui nous chapeaute.

- J'ai le don de parler aux kami, en effet, mais personne ne m'a demandé ce que je savais faire, Kitsuki sama, pas plus que je ne sais ce sur quoi nous menons l'enquête. Peut-être avez-vous supposé à mon allure que j'étais une courtisane ? Ah, les apparences... Qu'il est difficile de lutter contre elles.

Je porte la porcelaine à mes lèvres et ajoute :

- Je puis demander bien des choses aux esprits, à commencer par soulager les maux de mes semblables. Quant à savoir ce qui est le plus utile à notre mission parmi mes compétences, les choses les plus simples sont souvent les plus efficaces. Toutefois, j'ignore comment faire ce qui vous intéresse.
La revanche est un acte de passion, la vengeance est un acte de justice.

Hors ligne Daikon

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 65
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #13 le: 25 janvier 2020, 03:22:46 »
Après m'être précipité avec toute la célérité dont j'étais capable - ce qui n'est guère impressionnant - pour répondre à la demande et revenir avec le thé demandé, je recule de deux pas et m'incline profondément.

- ...J'espère de tout cœur pouvoir vous être utile, Kakita-sama
, fais-je d'un ton hésitant, en profitant de la pause dans les débats qu'instaure la dégustation du breuvage. A ce propos, et si mon maître l'autorise - bref coup d’œil en direction de Kitsuki-sama afin de vérifier que j'ai bien son aval -, je crois de mon devoir d'attirer votre attention sur la méthode employée par l'assassin pour ôter la vie à ses victimes: La strangulation.

Les honorables magistrats victimes de cette ignominie auraient fort bien pu décéder de leurs blessures si celles-ci n'avaient pas été superficielles, hors c'est par l'emploi délibéré d'une corde qu'on leur a volé leur dernier souffle. Ce qui semble tout autant significatif que l'emploi de ces extraits de textes sacrés retrouvés sur les dépouilles.

Peut-être plus, même, car c'est se donner beaucoup de mal que de veiller ainsi à affaiblir sa cible pour lui ôter enfin la vie de pareille manière. Cela prend du temps, requiert un effort physique bien supérieur à celui d'une mise à mort par les armes et à moins qu'il ne s'agisse de pendaison, exige une indécente proximité avec la victime.

« Modifié: 25 janvier 2020, 03:30:24 par Daikon »

Hors ligne Kitsuki Kosuke

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 74
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #14 le: 25 janvier 2020, 09:01:40 »
- Ce qui m'intéresse, Kakita-san, c'est de ne pas avoir à me répéter et que tous fassent preuve d'une concentration de chaque instant.
J'ai demandé il y a quelques minutes ce que chacun était capable de faire. Quant à votre nature, j'en ai conscience depuis notre première rencontre. Mais comme je l'ai déjà dit, aucun prêtre des kami n'est le même.

Si, par contre, vous n'êtes pas au fait de cette enquête, la faute me revient et nous allons rattraper cette faille dès à présent.
Aussi, écoutez.


Inutile de dire que je semble agacé lorsque je m'adresse à la Grue et cela se sent encore un peu dans ma voix quand j'en reviens à l'enquête et à ce que dit Daikon; que j'ai laisser s'exprimer sans mettre de barrière de caste.

C'est exact, la méthode de mise à mort permet une proximité entre le meurtrier et ses victimes. On peut imaginer qu'il les regarde dans les yeux ou qu'il leur parle pendant qu'il commet son ignominie.
Tout ça semble personnel pour lui. Il est impliqué émotionnellement et il semble se cacher derrière sa foi.

Notre assassin, si il est seul, est quelqu'un d’extrêmement compétent en combat. Il serait capable de défaire des équipes de yojimbo pour atteindre un magistrat.
Je l'imagine aussi comme capable de passer inaperçu ou de se faire passer pour quelqu'un d'autre. Il a fait preuve de mobilité et il a réussi à s'approcher suffisamment de ses victimes et de leurs gardes pour pouvoir agir.
Or, un guerrier solitaire ne passe pas inaperçu sur les terres d'un clan dans ce climat de guerre. Il est donc probable que nous recherchions un ordonné ou quelqu'un se faisant passer pour un heimin ou un éta.


Je jauge la réaction de chacun face à ses explications assez crues, aussi bien dans les faits que dans l'élaboration des motivations du coupable.

Bien sûr, pour vérifier une théorie il faut observer les preuves. Et mis à part les textes du sutra retrouvés sur les victimes, nous n'en avons observé aucune.
Deux cas sont donc encore possibles:
Nous traquons un illuminé qui s'attaque directement à l'autorité impériale.
Nous traquons un ou des êtres instruits, compétents et bien organisés qui noient leurs actions derrière une façade fanatique. Cachant encore leur véritable motivation.

« Modifié: 25 janvier 2020, 09:03:13 par Kitsuki Kosuke »

Hors ligne Shinjo Min-Ho

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 157
  • Mélodie exotique
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #15 le: 25 janvier 2020, 09:59:44 »
J'ajoute un peu malgré moi :
"Ou un Oni ou un esprit empli de vengeance, un gaki."
Je bois du thé.
"Je sais que cela usuellement ne se demande pas, mais dans le cadre de notre enquête, il est important de le savoir. Quelqu'un sait-il détecter les traces d'usage de magie noire ou la présence de créature du sombre seigneur ?"
Je regarde qui réagit puis complète :
"J'ai de vagues notions sur la lutte contre l'outremonde, mais jamais je ne m'y suis confronté."
Port altier (noble de naissance)
Allure exotique (nom gaijin)
Joueur de flûte

Hors ligne Kakita Jun

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 52
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #16 le: 25 janvier 2020, 17:17:56 »
Je me contente de sourire à la diatribe du magistrat. Que les gens sont imbus d'eux-mêmes et de leurs talents. L'histoire ne leur apprendra-t-elle donc rien ?

- Si le Champion d'Emeraude a décidé que je devais vous assister, alors c'est qu'il a estimé que j'étais assez compétente pour vous éviter de bisser.  S'il m'a donné comme instruction de me mettre à votre service, c'est que je suis capable de réfléchir et d'écouter.

Je me ressers une tasse de thé sans me préoccuper des autres.

- Vous parlez de strangulation. C'est une méthode d'exécution silencieuse et rapide quoi qu'on en dise. Elle a surtout l'énorme avantage de ne nécessiter aucune arme autre qu'une cordelette de soie, facile à dissimuler et d'usage courant. Mais vous supposez que le tueur fait face à ses victimes, ce qui n'est à mon avis pas le cas. La meilleure prise se fait par derrière. Elle écrase la gorge et empêche la cible de crier. S'il opère dans le dos, la force qu'il doit déployer n'est pas nécessairement importante, surtout avec un garrot et un peu de technique. Il n'a pas besoin de se protéger des coups de quelqu'un qui va chercher à se défendre puisqu'il ne peut pas vous atteindre. Mais je vous le concède, il peut toujours parler.

Je lève les yeux au plafond et prends quelques instants de réflexion.

- Ces victimes doivent avoir un point commun. Ils étaient magistrats, ils se connaissaient peut-être. Ils ont peut-être travaillé sur une affaire et lésé l'une des parties. Ils étaient peut-être corrompus - nous ne pouvons exclure cette possibilité. Etrangler une personne est un acte très personnel. Un assassin engagé pour éliminer ces gens aurait procédé autrement, et surtout avec plus de discrétion. Présenté ainsi, cela ressemble à une vengeance et si l'on suit cette hypothèse, le sûtra fait partie d'une mise en scène ou bien sert d'avertissement pour d'éventuelles autres victimes. Mais je ne dispose pas de toutes les informations dont vous avez connaissance, mon raisonnement reste parcellaire.

Je me tourne vers le magistrat de la famille Shinjo.

- Les gaki sont des être immatériels, ils n'étranglent pas les gens. Je ne connais pas grand-chose aux créatures impies, je ne pourrais pas présumer d'une éventuelle implication. Mais ce n'est pas très plausible. Je sais qu'un oni s'invoque par le biais d'un rituel, et cette magie laisse beaucoup de traces tant sur le plan spirituel que matériel. Lorsqu'on l'utilise, les kami sont perturbés et nous autres shugenjas pouvons le sentir.
La revanche est un acte de passion, la vengeance est un acte de justice.

Hors ligne Kitsuki Kosuke

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 74
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #17 le: 25 janvier 2020, 19:04:33 »
Je plisse les yeux avant même que la Kakita ne commence à parler, mon agacement montant encore d'un cran avant la première parole prononcée. Je secoue un peu la tête avant de répondre:

- Non.
Il s'agit d'une corde utilisée dans la marine visiblement. Au moins pour un corps. Rien de subtil donc.
De plus, tuer discrètement un homme dans le dos alors qu'on vient de défaire toute sa garde devant lui est improbable.

Et non, ces magistrats ne se connaissaient pas et n'avaient jamais travaillé ensemble, selon les informations transmises par Kakita-no-kimi. Le point commun semble l'autorité qu'ils représentent.

Ce qui concerne la personnalité et les méthodes du meurtrier ne sont que des suppositions en attendant d'avoir des preuves.


Un peu plus neutre dans mon ton, je poursuis.

Ces réflexions et échanges restent des plus constructifs. C'est ainsi que nous travaillerons lorsque nous étudierons de nouveaux éléments.

Me tournant vers le Shinjo, je termine.

Je n'ai aucune connaissance en la matière, les vôtres seront donc vitales pour écarter cette piste. Dans le cas contraire, l'affaire echouerait à la magistrature de Jade.
« Modifié: 25 janvier 2020, 19:20:24 par Kitsuki Kosuke »

Hors ligne Kakita Jun

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 52
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #18 le: 25 janvier 2020, 19:42:08 »
Je me permets un autre sourire avant de répondre à notre si brillant magistrat :

- Une démonstration flagrante de la manière dont on peut se fourvoyer sans information. Avez-vous d'autres renseignements sur les précédents meurtres qui puissent m'éclairer ?
La revanche est un acte de passion, la vengeance est un acte de justice.

Hors ligne Daikon

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 65
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #19 le: 25 janvier 2020, 20:29:08 »
- ...D'autre part, toussé-je d'un ton plutôt gêné, des blessures légères avaient été constatées sur les victimes, ce que vient par ailleurs confirmer la présence de sang souillant l'écrit sacré retrouvé sur ces dernières. Tout suggère donc pour l'instant qu'il y a eu lutte préalable, et non agression en traître sans que les magistrats n'aient pu tenter de se défendre. Ce que devrait aisément pouvoir démontrer l'examen à venir du corps de la dernière victime.

Concernant l'outil ayant servi à la strangulation, cela aussi devrait être aisé à confirmer, ne serait-ce que par la largeur de la marque imprimée sur le cou des victimes, ou encore la différence entre un cisaillement des chairs et un écrasement de ces dernières.

Bref instant de silence, durant lequel me reviennent subitement en mémoire des images incongrues de ce repas où ma maladresse m'avait fait gâcher du sel en en perdant une partie dans le foyer... Lorsque je reprend, c'est d'un ton d'autant plus enthousiaste.

- ...Enfin, s'il s'agit bien d'un cordage, peut-être aurons-nous la chance de pouvoir récupérer quelques brins de paille de riz, dont l'une des propriétés est d'aisément s’effilocher, lors de l'examen futur.

Il pourrait peut-être même, dans ce cas, s'avérer possible d'arriver à déterminer si la corde en question provient bien d'un navire ayant navigué en mer. Le sel teintant les flammes d'une vive lueur jaune, peut-être qu'en faisant sécher les brins de paille en question, puis en les enflammant...
« Modifié: 25 janvier 2020, 21:18:45 par Daikon »

Hors ligne Shinjo Min-Ho

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 157
  • Mélodie exotique
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #20 le: 25 janvier 2020, 22:42:15 »
"Disons que vu la semble t-il facilité qu'à eu le tueur pour se débarrasser des gardes et de sabreurs de renom, du surnaturel est peut-être en jeu. Ou alors, c'est une bande organisée qui frappe avec un éventuel leader."

Je finis mon thé.
"De toute façon, nous spéculons mais ce sera sur place que nous pourront trouver."
Port altier (noble de naissance)
Allure exotique (nom gaijin)
Joueur de flûte

Hors ligne Agasha Seishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 183
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #21 le: 26 janvier 2020, 19:54:20 »
J'écoute les échanges et note la réaction de la prêtresse et celle qu'elle provoque chez mon supérieur. Je n'agis pas sur ce point mais garde cela en mémoire.

J'écoute en agitant parfois la tête pour acquiescer à telle ou telle idée.

-Détrompez moi si je m'égare Shinjo san mais pour certains meurtres, la Forêt de Shinomen était proche et tous nos cas où presque sont à proximité de terres plus ou moins neutres. Ces terres sont connues pour être les lieux privilégiés de repli pour des bandes criminelles. Au moins fourniraient-elles des zones de replis le cas échéant pour notre cible. La situation chaotique ambiante pourrait achever de couvrir les déplacements de notre cible.


Je fais un silence le temps de poser ma réflexion avant de poursuivre.

-Des magistrats impériaux sont éliminés avec leur suite, le chaos ambiant....peut être avons à faire un homme ou un groupe cherchant à profiter de la situation pour placer ses intérêts au Sud de l'Empire...ou ouvrir la voie vers le Nord. Des actions en prévisions d'un coup plus massif. La piste d'une révolte paysanne pourrait être envisagée. Ces dernières se cachent souvent derrière des idées hérétiques. Un individu ayant une interprétation biaisée du Sutra du Lotus pourrait avoir décidé d'aider les classes inférieures en ces temps durs où l'autorité de notre caste pourrait sembler fragilisée par cette tentative de coup d'état à l'encontre de notre plus grand symbole.
Éliminer des magistrats en responsabilité de secteur pourrait correspondre à cette logique. Et notre cible pourrait être un faux prophète ou un individu ayant trouvé une voie pour sa vengeance personnelle. 


Je laisse les autres évaluer mon idée en sirotant le thé proposé. Je réagis à la réflexion du pertinent Daikon.
-Pour ce qui est de la corde nous avons un guide de la Mante si je ne me trompe pas. Son expertise en la matière pourrait s'avérer utile.

Hors ligne Shinjo Min-Ho

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 157
  • Mélodie exotique
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #22 le: 27 janvier 2020, 10:13:32 »
J'écoute le garde du corps Dragon puis corrige sa conception de la magistrature impériale.
"Attention, les révoltes paysannes ne sont pas du ressort de la magistrature impériale. Ce sont les magistrats du clan qui en sont chargés. Seuls les crimes englobant plusieurs clans sont dans la juridiction impériale, ainsi que certains types de crimes spécifiques.
La disparition d'un magistrat impérial n'entraîne pas de chaos dans une province. Par contre elle préviens la découverte de crimes plus larges comme des conspirations ou des sectes interdites ayant un réseau multiple.
Mais je vois mal un réseau. Les crimes sont similaires, personnalisés, ils ont vraiment l'oeuvre d'une même intelligence. De plus les temps entre chaque crime correspond au délai nécessaire au voyage et à une observation."

L'ossature de l'Empire repose sur le travail des magistrats de clan.
Port altier (noble de naissance)
Allure exotique (nom gaijin)
Joueur de flûte

Hors ligne Agasha Seishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 183
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #23 le: 27 janvier 2020, 13:16:27 »
-Loin de moi l'idée de dénigrer le travail des magistrats de clan. Mais nous sommes obligés d'admettre que les clans sont occupés ailleurs. Le Scorpion n'existe plus et un crime a eu lieu sur ses anciennes terres. Le Lion et la Grue sont de nouveaux à couteaux tirés. Le Crabe n'a de cesse de se plaindre. On sait que les magistrats sont aussi des forces utiles à l'effort de guerre. Or dans notre cas la dernière force réellement palpable, c'est la force impériale. Il n'y a pas eu de rappel des magistrats impériaux. Ils sont encore tous en place ce dont on ne peut être certains dans le cas des clans concernés par notre affaire.

Les crimes sont probablement issus d'une intelligence, je vous suis absolument sur ce point. Toutefois c'est la portée du message délivré par le Sutra du Lotus qui me fait insister sur l'idée d'un objectif plus grand qu'un individu seul. Il parle d'aider l'autre comme Shinsei nous a aidé. Dans l'idée. Cet individu n'aide pas sa personne en tuant surtout des cibles aussi diverses. Si son acte visait un but personnel, il me semble que ses crimes seraient plus cohérents. Là la seule cohérence visible c'est une attaque à l'autorité impériale. Or il me semble contre productif de focaliser l'attention des magistrats impériaux sur soit quand on veut s'aider comme le dit le Sutra. Alors que s'en prendre à l'autorité impériale peut aider un groupe plus large. Une sédition c'est dans l'aire du temps malheureusement. Une révolte paysanne: l'histoire montre qu'elles ont souvent une vocation hérétique et/ou une prétention de renversement de caste. Une lutte religieuse car la défense des temples relève aussi de l'autorité impériale. Ou une troupe de bandits ou un réseau criminelle désireux de profiter du chaos ambiant.

Jusqu'à ce que nous ayons les preuves en main, la solution du criminel solitaire comme celle du groupe sont valables.


Malgré la défense d'une théorie, je parle d'une manière systématique plate, sans emphase. Je me ressers du thé pour soulager ma gorge sèche et abîmée.

Hors ligne Kitsuki Kosuke

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 74
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #24 le: 27 janvier 2020, 22:38:54 »
Le peu de courtoisie qui habillait mes paroles s'efface quand je perçois encore une fois l'impertinence de la Grue.
Je réponds avec une lassitude qui montre ma désapprobation envers mon interlocutrice et mon agacement de constater le triste déroulé de cette première réunion.

- Vous comblerez vos lacunes grâce aux informations que Shinjo-san vous fournira plus tard, ce que vous auriez du faire en amont de cette conversation.
En attendant, vous pourrez faire profiter cette suite de votre savoir à guérir les maux qui nous aurait pourtant été bien utile depuis le début de ce voyage. Je souhaiterais également connaitre la raison de notre souffrance, si vous pouviez la découvrir.

Vous pourrez aussi décider si vous comptez poursuivre vos interactions avec moi par cette insolence mal dissimulée ou si vous comptez apporter un avis critique et constructif à cette enquête sans chercher à vous aliéner ceux qui tentent de la résoudre.


Après ça l'élaboration de théories se poursuit et je les écoute en silence, jaugeant les interventions de chacun.

Hors ligne Shinjo Min-Ho

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 157
  • Mélodie exotique
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #25 le: 28 janvier 2020, 12:18:39 »
Je tente de recentrer les échanges sur l'organisation et pas trop sur les oppositions de style entre les clans représentés.
"Je pense que nous devrons organiser nos recherches sous la forme suivante :
- Daikon va se renseigner dans les basses castes. Souvent des informations pertinentes s'y trouvent.
- Ichiru peut se renseigner dans les bas quartiers. Ronins, pègre voir marchands.
- Shinjo Min-Ho peut se renseigner dans les quartiers marchands et auprès des représentants de la loi.
- Kakita Jun, Agasha Seishiro et Shiba Masahiro peuvent aller se renseigner auprès des temples, des moines et des bibliothèques.
- Sa seigneurie magistrat, Shiba Orihibe et Daidoji Gyomei superviser les actions des autres, apporter leur expertise là où ils pensent être les plus à même de contribuer.
La scène de crime et les preuves collectées passeront sous le regard de chacun avant d'orienter ses recherches de témoins ou d'autres informations.
Les deux personnes les plus à même d'être des cibles sont ainsi protégées par deux gardes du corps experts.

Ichiru et moi même traineront non loin l'un de l'autre. Eventuellement l'un de nous peut protéger de loin votre serviteur Daikon si nécessaire."


Port altier (noble de naissance)
Allure exotique (nom gaijin)
Joueur de flûte

Hors ligne Daikon

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 65
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #26 le: 28 janvier 2020, 18:14:24 »
Perdu depuis un moment dans ce qui ressemblait furieusement à une intense cogitation silencieuse, regard fixé sur un invisible horizon et sourcils froncés de concentration, je tressaute à la mention de mon nom, arrête illico de torturer les brins de barbe que je torsadais distraitement durant mes réflexions, et reprends une pose un peu plus protocolaire en m'inclinant à nouveau profondément.

Autant par respect que par reconnaissance d'ailleurs.

Hors ligne Ichiru

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 108
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #27 le: 28 janvier 2020, 18:18:34 »
Lorsque l'Agasha fait une allusion directe à mon encontre, je hoche la tête de façon un peu énigmatique. D'une manière générale, j'affiche un air assez désintéressé, qui friserait l'insolence si la shugenja ne s'attirait déjà pas les foudres du magistrat.

Sa présence m'arrange bien, de fait, sans compter qu'elle est un plaisir pour les yeux. Mon regard devient lascif, mais je me reprends pour répondre au Licorne.

Hai. S'il y a bien quelque chose que je peux faire contrairement à vous, messeigneurs, c'est entamer la conversation avec quelqu'un, quel que soit son statut.

Je hoche ensuite la tête, que ce soit à sa mention de rester à sa vue, ou de garder un œil sur Daikon. Je baisse la lèvre inférieure en parlant, pour montrer mon assurance.

Je connais les cordes et je saurai s'il a été pendu ou ataqué, mais je crois qu'il faut surtout qu'on puisse jeter un œil sur ... sur un corps, arriver sur place. Que Sœur Kitsuki...

Je hausse le menton vers la shugenja.

... interroge les esprits sur ce qu'il s'est passé. Ça nous épargnera bien de parlottes, d'enquêtes et de ronds de jambe.

J'esquisse un regard vers le magistrat, confiant. Je suis confiant.
« Modifié: 29 janvier 2020, 22:45:45 par Ichiru »
Tigre de l'herbe : Ancêtre Kaimetsu-Uo, Joli cœur, Ascète.

Hors ligne Kakita Jun

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 52
    • Voir le profil
Re : Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #28 le: 01 février 2020, 15:16:13 »
J'attends que mes voisins finissent de s'exprimer avant de répondre au magistrat, qui semble décidé à me rabrouer et à se contredire dès qu'il en a l'opportunité.

- Magistrat sama, ce que vous avez considéré comme de l'insolence n'était qu'une façon de me moquer de mon ignorance, et non un quelconque manque de respect. Peut-être ne le savez-vous pas, mais le Champion d’Émeraude m'a faite quérir au temple à peine dix minutes avant notre première rencontre, et nous sommes pratiquement partis dans la foulée.
De plus, nous avons tous été souffrants depuis notre départ de la capitale. Quand donc aurais-je pu m'informer sur les événements qui ont précédé la décision de mon seigneur ? Je ne me serais certainement pas permise de déranger qui que ce soit pendant les rares occasions qui vous étaient données de vous reposer.
Au début de cet échange, lorsque je vous ai dit que j'ignorais tout de ce sur quoi vous enquêtiez, vous avez vous-même considéré que cette charge vous incombait et offert de me communiquer les différents renseignements que vous avez obtenus au cours de cette réunion, ce dont je vous remercie encore une fois. Je ne dispose d'aucune note relative aux meurtres sur lesquels vous investiguez, seulement de ce que chacun a bien voulu m'en dire. Pour l'instant en vérité, je ne sais toujours pas grand-chose.
Ne croyez pas non plus que je n'ai rien fait pour endiguer le mal qui nous touche. J'ai tenté de comprendre la source de l'étrange affliction dont nous sommes victimes lorsque j'ai constaté que mes prières aux Fortunes étaient inefficaces. J'ai préparé diverses infusions, plusieurs décoctions. J'ai fait appel à mes connaissances d'herboriste. Mes suppliques à Jurojin ne soulagent que quelques minutes à peine. J'ai eu beau changé mes formules, les mélanges d'herbes que j'ai testés. Rien n'y fait. J'ai préféré utiliser de petites quantités sur moi pour ne pas gaspiller mes réserves quand j'ai réalisé que les recettes habituellement souveraines restaient sans résultat. Tout ce que je peux dire, c'est que plus nous nous éloignons de la capitale, plus le malaise se dissipe. Vous comprendrez bien qu'il m'est impossible de sauter aux conclusions et de mettre ces deux événements en relation sans en savoir plus.
Mon seigneur m'a demandé de vous accompagner et de vous servir au mieux de mes capacités. Je ne vais pas bafouer la confiance qu'il m'a témoignée en pensant que je pouvais vous être utile, et je ne vais certainement pas le déshonorer par un comportement indigne de l'honneur qu'il m'a fait.


Je termine ma tasse et j'attends la réaction du Kitsuki avant de continuer à participer à cette discussion.
La revanche est un acte de passion, la vengeance est un acte de justice.

Hors ligne Kitsuki Kosuke

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 74
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #29 le: 07 février 2020, 11:05:05 »
Mon ton est neutre quand je réponds à Jun.

Savoir que notre but à tous est de faire avancer cette enquête est l'essentiel en ce qui me concerne.
Nos débuts ne se font pas dans les meilleures conditions mais il sera possible de rattraper notre retard.

A ce sujet d'ailleurs et puisqu'il ne sert à rien de tergiverser. Qui serait capable de déduire si nous avons été empoisonnés ?
Ces maux m'ont déjà privé de deux de mes assistants et il s'en est fallu de peu pour qu'aucun d'entre nous ne puisse remplir la mission confiée par le Champion.


Je laisse la question en suspend avant de revenir vers la Kakita. Je prends le temps de lui expliquer en détail les éléments que nous avons à disposition.
Le nombre de meurtres, l'identité des victimes, les causes de la mort, la distance et le temps entre les meurtres, les gardes qui protégeaient les victimes, les paroles du sutra retrouvés sur les corps.

Comme vous pouvez le constater, les seules preuves que nous avons vu sont ces morceaux de papier.
Les meutres semblent être une déclarationde guerre contre l'autorité impériale, voir contre le Champion lui même.
Reste à savoir si ces revendications religieuses sont réelles ou si elle ne sont qu'une façade pour détourner l'attention.


Hors ligne Kakita Jun

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 52
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #30 le: 07 février 2020, 18:28:22 »
Je réfléchis quelques instants à ce que le magistrat m'apprend avant de dire :

- Quelque chose m'échappe... D'après vous, seule la dernière victime a été tuée alors qu'elle était entourée d'ashigaru, pas les autres. En revanche, les deux premières étaient des maîtres d'armes accomplis, et la troisième était un bushi de la famille Matsu (je le suppose de par sa famille et son affectation sur les terres du clan du Crabe). Et puis la quatrième n'a été identifiée que grâce à ses vêtements puisqu'elle était méconnaissable ; on ne peut donc pas écarter l'hypothèse qu'il ne s'agissait pas du magistrat. Peut-être est-ce un détail, mais en dehors du magistrat Iuchi, tous ceux qui sont morts appartenaient à des familles vassales. Cela n'a peut-être aucun rapport... Je me devais pourtant de soumettre ces réflexions à votre sagacité.

[HRP] : J'ai posé quelques questions au MJ sur le reste du message de Kosuke, j'attends ses réponses.
La revanche est un acte de passion, la vengeance est un acte de justice.

Hors ligne Kitsuki Kosuke

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 74
    • Voir le profil
Re : l'ENQUÊTE (RP)
« Réponse #31 le: 18 février 2020, 16:21:50 »
La suite de la conversation se fait plus naturellement et on entend à mon ton que cela me satisfait.

C'est très juste Kakita-san.
Vérifier le corps de la quatrième victime, si cela est possible, nous permettrait de nous assurer de son idendité.
Pour ce qui est des circonstances des morts oui, une des victimes était entourée de gardes qui ont tous été tués. Et les autres étaient réputées pour être des combattants émérites.

Ce que nous ne savons pas c'est si les autres victimes étaient également protégées ou si elles comptaient sur leur simple talent. Dans tous les cas, cela semble indiquer une formation toute particulière de la part de notre assassin.

Quant au fait que quatre d'entre eux étaient issus d'une famille vassale. Je ne vois pas de lien pour le moment mais il faut conserver cette information pour plus tard, elle pourrait s'avérer utile.