Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: Livre 1, chapitre 15 - Le Havre  (Lu 28584 fois)

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« le: 30 janvier 2018, 20:39:42 »
L'afflux de nouveaux arrivants a semé le trouble dans un premier temps dans la cité, mais cette animation a également donné du travail tous ceux qui comptaient les heures qui passent. S'occuper de réfugiés, traiter les blessures du corps et de l'âme a rassemblé la communauté.

Même si la venue d'ogres et de nezumi ne fut pas accueilli d'un bon oeil, Kinto et d'Isas ont convaincu l'assemblée de les loger à l'écart, de l'autre côté de la cité (hors de question pour les Ogre de loger dans les étages inférieurs à ceux occupés par les hommes).

Tous les nouveaux venus ont eu besoin de temps pour récupérer, hormis cette femme sculpturale et colossale qui fréquente hommes, nezumi et ogres sur le même plan. La plupart sont à peine capable de se lever et de faire quelques pas, d'autres vont garder des séquelles de leur échappée infernale à vie...


Pour le convoi (donc pas Vipères)

Terre 2 - Vous écopez de l'un des désavantages suivants de manière permanente : Amputé, Épilepsie, Estropié, Faible (un trait physique), Blessure permanente, Sens atrophié (comme mauvaise vue), Peu assuré (lié à une compétence telles que bugei, chasse, athlétisme). Vous êtes également considéré comme étant en condition "Étourdi" et ne pouvez accomplir aucune action autre que marcher quelques pas, vous reposer, et discuter quelques temps pendant trois jours, après quoi vous serez "Hébété" deux jours (-3G0 aux jets), et "Fatigué" une journée (+5 aux NDs).

Terre 3 -
Vous êtes considéré comme "Étourdi" pendant deux jours, puis serez "Fatigué" une journée.

Terre 4 - Vous serez "Étourdi" une journée, puis serez "Fatigué" la suivante.

Terre 5+ - Vous serez "Fatigué" pendant deux jours.

Les Vipères seront Fatigué pendant deux jours (Ogres exceptés)


Aujourd'hui cependant, les deux leaders de la communauté de la Cité Naga vont pouvoir échanger avec leurs hôtes...
« Modifié: 30 janvier 2018, 21:22:42 par Sombre Destin »
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Asako Kinto

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 438
  • Le dernier Sensei
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #1 le: 30 janvier 2018, 21:10:39 »
Un vieil homme au regard ancien et profond s'appuie sur un long bâton orné d'une tête de serpent. Il a l'air en forme et pas du tout marqué par les épreuves de la vie, tout au plus de la fatigue causée par une activité intense les deux derniers jours. Escorté par un ou plusieurs rudes sohei, une grande partie de la communauté tourne autour de lui.

C'est lui qui a donné les zones de répartition des groupes nouvellement arrivés et a souvent insisté sur le fait que les ruines en dessous ne devaient pas être visitées pour le moment. Des pièges magiques et physiques y sont toujours et la zone n'a été que peu observée.
De sa petite voix il s'adresse aux gens lui faisant face.
"Bonjour, je suis Asako Kinto, et voici Isas. Je m'occupe des affaires spirituelles et mon ami des affaires matérielles. Au nom de notre communauté, permettez moi de vous souhaiter la bienvenue ici. Puisse les bienfaits reposer vos corps et vos âmes."
Un vieil homme marchant droit mais lentement, entouré de ses fidèles dévoués.

Une aura magnétique émane de lui.

Son regard sage s'illumine lorsqu'on parle de sujets ésotériques.

Hors ligne Kou Yukishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 698
  • « - Sale Gosse »
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #2 le: 30 janvier 2018, 21:48:24 »
- Kou Yukishiro -

J'ai fuit, couru, même porté quelques coups de sabre à nos ennemis, j'ai vécu ces évènements dans un tourbillon de fureur et de cris, portés par les ultimes forces animant mon corps déjà brisé... et j'ai sombré dans un sommeil sans rêves, dénué de couleurs ou de sensations. Bringuebalé comme une poupée désarticulé, j'ai été tiré et placé sur des traineaux sans que je n'en ressentent les poignes me manipulant.

Je n'ose imaginer la tache qu'a été celle des personnes ayant dû purifier mon corps marqué par les privations et épreuves. Résultat de ma chute sur l'amoncèlement de cadavres, chaque parcelle de ma peau ne devait être qu'un reliquat d'humeurs et de sang gâtés...

Combien de temps suis-je resté ainsi, l'esprit et le corps anesthésié ?
Incapable de me mouvoir sans que se dérobent mes jambes au bout de cinq pas, je donc reste alité, tour à tour dormant, méditant et fixant les rayons chaud et colorés au travers des lattes de la porte d'où je me trouve. Ma seule demande envers mes soigneurs aura été de voir disposé mon sabre à mes cotés.

J'attends.
« Modifié: 30 janvier 2018, 21:50:22 par Kou Yukishiro »
~ Mate, shikashite kibouseyo ~

Hors ligne Doji Uraken

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 167
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #3 le: 31 janvier 2018, 00:32:16 »
hnnnngn....me rappelle pas bien des détails.
Je sais juste qu'à un moment, la cavalerie est arrivée.
Me demandez pas quelle cavalerie. Ils étaient avec nous et sur l'instant, c'est tout ce que je voulais savoir.
J'ai pris Chiyo sur mon dos et j'ai décampé comme j'ai pu. En temps normal je l'aurais porté d'un bras mais là, j'en chiais rien que de l'avoir sur les épaules. Le gros Kitsu faisait de son mieux pour nous couvrir toutes les deux, sans armes et avec un bras pété. Forcément, il y a eu des ratés. Un petit malin a réussi à le passer pour nous sauter dessus. Je crois pas qu'il s'attendait à me voir rompre la distance aussi vite. Eh ouais coco! L'école Matsu c'est pas que du boum boum, c'est aussi de la mobilité. Comme j'avais les deux bras occupés, j'y ai mis un crâne. Hé! On m'a toujours dit : "Au combat, sers toi de ta tête!" Ca l'a calmé le temps qu'un autre s'occupe de lui et j'ai pas eu trop de problèmes ensuite.

J'étais pas au bout de mes surprises, ni de mes émotions. A sortie, on est tombé sur des ogres! J'aurais bien fait dans mon froc mais j'avais plus de froc, alors ça valait pas le coup. Finalement, ceux là aussi étaient de notre coté. C'était plutôt une bonne nouvelle vu ce qu'ils ont collé aux autres. La vache, c'était pas propre!

C'est là que j'ai compris qu'on était à peu près sauvés, et c'est là que j'ai tourné de l'œil. Ca me démangeait depuis un bout de temps.
J'ai fait de beaux rêves dans l'ensemble. On m'a raconté que dans mon sommeil, j'avais choppé la tête d'un gars qui me soignait et je l'avais collé sur mes nibards en marmonnant "Appelle moi onee-chaaan"
C'est pas impossible.
...
C'est même probable.
...
je rougis là, non?
« Modifié: 31 janvier 2018, 00:34:15 par Matsu Haryu »
Deux intellectuels qui restent assis vont moins loin qu'une brute qui marche

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #4 le: 31 janvier 2018, 12:30:18 »
J'ai tiré l'un des traineaux chargés comme une bête de somme, expliquant brièvement aux autres que ces ogres et gobelins haïssent Fu Leng et qu'au passage ils haïssent plus encore la race des nezumi.
Puis je me suis enfermée dans l'effort jusqu'à ce que nous arrivions dans la cité providentielle.

Sur place j'ai vite appris que le sumo que nous avions rencontré avec Kanyo avait perdu la vie, qu'importe je raconte tout de même cet épisode aux locaux: nous étions chez les ogres à parler au maitres des éléments et Onka nous est apparu et nous a offert son aide.
J'ai la joie de retrouver Ishigaki et ses Fourmis, de voir que Yukishiro est toujours en vie malgré son état critique, tout comme Dairu qui a miraculeusement survécu aux Tombes, mais je vois finalement d'un mauvais œil l'absence du prince et de l'Akodo.

Je n'ai pas vraiment réagis aux mots de bienvenue du Phénix, ma "méfiance" naturelle pour les prêtres de ce clan me dictant de l'éviter pour l'instant.
Je me familiarise avec les lieux, observe les autochtones et maintiens un entrainement physique intensif.

Après quoi, je cherche rapidement à rassembler les membres du "conseil" du convoi,  Dairu, Ishigaki, Genkishi, Kiruta, Sakura, Kanyo, Yukishiro et la rate Tmit'r.
Je profite des périodes de lucidité des plus souffrants ou m'arrange pour que le message leur soit transmis dans leur couche.

- J'ai beaucoup à dire, avec Kanyo on a découvert pas mal d'truc après la fuite des Tombes...

On sait où sont Tonnerre et Jade, les Dragons...
On sait où est l'entrée d'la Tombe du Chrysanthème d'Acier...
Et on a appris deux ou trois autres trucs qui pourraient nous aider à faire chier Fufu.

Comme une magie interdite, l'existence de deux Kamis, un héritage d'Isawa et aussi un ennemi pire qu'le Neuvième, mais lui vous l'avez aperçu j'crois bien...
« Modifié: 31 janvier 2018, 12:43:43 par Ichiro Kannazuki »
Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Mirumoto Sakura

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 466
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #5 le: 31 janvier 2018, 13:18:23 »
Sakura ne se souvient plus vraiment de comment s'est déroulée la suite des événements vu le mauvais état dans lequel se trouvait son corps et l'intense fatigue de son esprit. Elle se rappelle juste que Dairu, son frère jumeau, est vivant et cette simple pensée suffit à lui donner la détermination de continuer à vivre. Toutefois, pour l'instant, elle n'est pas suffisamment en état pour faire quoi que ce soit et elle dort, d'épuisement.
La beauté et la grâce personnifiée ;
Sociable et bienveillante la plupart du temps ;
Toutefois, mieux vaut ne pas réveiller la colère du Dragon !

Le sage est celui qui survit pour continuer à faire face au mal !

musique : https://youtu.be/Gw_o7XUX3fg

Hors ligne Kanyo

  • L5R - Onsen - MJ
  • *
  • Messages: 1186
  • MJ - Onsen
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #6 le: 31 janvier 2018, 21:41:38 »
Si je suis moi aussi épuisé par le voyage, j'ai quitté les Sept Dards en meilleur état que nos compagnons d'origine. Après un peu de repos, si je ne peux pas pratiquer moi-même de soins, je suis à-même de conseiller les gens, sur place, sur les méthodes à suivre. Je veille avec joie Yukishiro, Dairu, et Kiruta, et je salue avec émerveillement les anciennes et nouvelles tête, et choisis de profiter un peu de calme et du répit que nous offre ce lieu.

Lorsque le vieux sage et l'autre chef nous accueillent, je présente les personne que je peux, et je précise :

Nous avons besoin de repos, et de nous réunir entre nous. Après, nous aurons beaucoup à discuter avec vous. Nous sommes d'accord pour rester à l'écart et suivre vos règles ; nous avons perdu notre dirigeant, de toutes façons. Et il va falloir qu'on retourne le sauver. Et comme nous l'avons dit au grand sumotori, nous avons des pistes pour lutter contre le Sombre Seigneur.

Puis, je rejoins Kannazuki lorsqu'elle tente de reformer le conseil.

Je masque momentanément ma joie de revoir tout le monde et l'envie de leur demander ce qu'il s'est passé, mais j'approuve du chef quand Kannazuki leur parle.

Oui, et nous sommes sur une terre particulière, cité d'un peuple ancestral, et pour l'instant protégés du Neuvième. Profitons-en pour reprendre des forces, réfléchir, et prendre les bonnes décisions.

Hors ligne Asako Kinto

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 438
  • Le dernier Sensei
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #7 le: 31 janvier 2018, 22:43:35 »
Kinto ne dit rien à l'homme hirsute, il laisse Isas répondre.
Un vieil homme marchant droit mais lentement, entouré de ses fidèles dévoués.

Une aura magnétique émane de lui.

Son regard sage s'illumine lorsqu'on parle de sujets ésotériques.

Hors ligne Doji Ashidaka Michitaka

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 131
  • Frère orphelin
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #8 le: 01 février 2018, 19:31:16 »

Lorsque je rentre dans la cité, une ombre est visible dans mes yeux et je vais rapidement rejoindre l'auberge pour chercher l'apaisement au sein de ce lieu familier.
J'ai besoin de m'occuper l'esprit et je ne perds pas un instant pour me mettre au travail et concocter un repas pour la communauté.

Biwa est naturellement l'une des premières personnes que je retrouve.
Je suis heureux de la voir mais elle même peut voir à mon air volontairement neutre que ce voyage nous a énormément couté.
Une absence immense est déjà notable.
Onka n'est plus, avalé par la montagne.

Je vais ensuite voir les familles et amis des cinq autres personnes a avoir été fauchées par cette expédition insensée.
J'apprends à Koebi la mort de son ami Raccourci et aux autres de nos membres la fin de leur proche.

Je suis digne pendant l'échange, faisant honneur à la mémoire du disparu sans prendre en compte sa naissance.
Tous sont morts d'avoir été des héros.

Lorsque nos invités humains sont accueillis par Kinto je suis présent.
A cette occasion, je ne manque pas de m'adresser à Isas.

-  J'ai eu vent des récents évènements.
Mon ami, aurais tu en plus cédé ton autorité au vénérable ?

Je sais que notre pensée a divergé de celles qui animaient l'Empire, mais nous avons plus que jamais besoin d'une hiérarchie forte.


La discussion suit son court et je répondrai d'une voix vibrante à cet individu hirsute en toutes circonstances.

- Onka ne peut plus vous accueillir chers hôtes, le voyage vers les Sept Dards fût des plus ardus...
Quoiqu'il en soit, il nous avait prévenu de cette rencontre et je plus que disposé à entendre ces solutions dont vous parlez.
Nous pourrons peut-être en discuter autour d'une soupe dans l'auberge locale lorsque vous aurez trouvé vos marques ?
Du matin au soir
Écoutant le bruit de mes pas
Je marche.

Hors ligne Kou Yukishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 698
  • « - Sale Gosse »
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #9 le: 01 février 2018, 21:30:18 »
- Kou Yukishiro -

Dans ma convalescence, les quelques venues de Kannazuki m'auront systématiquement trouvées lourdement endormi ; chose que je peux clairement affirmer, tant j'aurai veiller à garder scrupuleusement les yeux fermés à ses occasions...
~ Mate, shikashite kibouseyo ~

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #10 le: 02 février 2018, 09:38:42 »
@Kinto Le katana est peut-être Jadoku, le Katana d'Isawa Chuda, fondateur du clan du Serpent.
Le Wakisachi est un wakizachi d'inquisiteur, mais sa lame est ancienne et jumelle de Jadoku... Elle est incrusté de jade imputrescible.
Le médaillon (un cristal dans lequel perle une goutte de sang, entouré d'une serpent) est également originaire de ce clan. Son corps ne porte par contre aucune trace de marques sacrificielles de type maho-tsukai.
Les énergies les plus pures et élémentaires entourent encore en partie le garçon.

Il y a également un autre éveillé : l'éphèbe somptueux et pâle dont on a arraché les deux mains.
Souillé, il est ravagé par des blessures innommable, mais tu sens qu'il est mu par une volonté indomptable.
Il a des affinités avec l'Air et l'Eau, et les esprits élémentaires lui répondent encore -preuve qu'il n'est encore déchu. Du fait des glyphes, il loge dans la zone réservée aux fous, malades, et souillés. Il a toutefois été placé dans un quartier privé. Un solide bushi ne disposant d'aucun mon prend régulièrement de ses nouvelles.

Un membre de la famille Kuni est présent aussi.
Son visage est mutilé au delà de toute guérison, percuté par une roche, et il a perdu un oeil après la rupture de l'un de ses pommettes et de son arcade. Il ne dispose pas du don, mais en sait plus sur la souillure et les moyens de la traiter que quiconque ici. Après une rapide conversation, Kinto a compris que ce bushi était doublé d'un érudit extrêmement compétent, et d'un médecin de combat.

Dans les nouveaux arrivants il y a aussi plusieurs nezumi, qui se sont trouvé un nid dans la vallée, se séparant rapidement du groupe pour éviter les ogres... Et peut-être la cité. Sadako, Haryu et Kannazuki peuvent les approcher et connaissent les signaux à faire pour provoquer un rendez-vous.

Les survivants du convoi sont 36, tous des soldats d'expérience et des bushis.
Les civils et les combattants les moins virulents sont restés prisonniers là-haut pour être sacrifiés et mangés, ou sont morts dans la chute vers l'abysse.

Il y a beaucoup de blessures, foulures, fractures et engelures à traiter, et tous ne s'en sortiront pas indemnes.
En ville, la rumeur monte, les gens se souciant d'une attaque de ces monstres qui vivent au fort, à quelques sommets de là... Sans parler des orgres.

Les bushis qui entourent à nouveau Kannazuki s'intègrent très vite, ayant une philosophie de la vie très similaire à celle de la communauté -et quelques "affinités" avec Tsuruchi. Toshiken est le premier à faire un rapport et à Kinto et à Isas, et il demande à ce que l'attitude de la communauté envers les ogres soit rapidement statué -ainsi que la gestion de ce qui se tapi sous le fort.

Pur le convoi, les membres les moins amochés demandent une ouverture de conseil au plus tôt également.
« Modifié: 02 février 2018, 09:55:47 par Sombre Destin »
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Kasuga Haruna

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 232
  • Miaou !
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #11 le: 02 février 2018, 10:15:00 »
Je suis revenu du fort transis de fatigue, gelé jusqu'aux os. Arrivé dans la cité Naga des hérétiques, je me suis effondré sur la première paillasse disponible et me suis endormi comme une masse. Un sommeil long, profond, sans rêve.

J'ai au moins la satisfaction du devoir accompli - qui sait ce qui serait advenu de tous ces samouraïs si nous ne les avions pas rejoints pour les guider jusqu'à ce refuge ? Je souris légèrement en me demandant comment le vieux mystique va gérer la venue de deux généraux Lion.
« Modifié: 02 février 2018, 10:41:47 par Kaiu Ieyasu »

Hors ligne Asako Kinto

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 438
  • Le dernier Sensei
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #12 le: 02 février 2018, 10:56:58 »
Chuda. Un nom à faire peur en ces temps-ci. Un nom bien connu des Inquisiteurs.
Mais ici c'est celui des historiens qui importe. Isawa Chuda. Brillant esprit, fidèle serviteur de l'Empereur et ennemi résolu du mal.
Aux siens, il présente les objets :
"C'est le daisho d'Isawa Chuda. Le reflet pur du fondateur. Son descendant semble partager le Feu de son ancêtre."

Kinto fais nettoyer les lames, leur trouve un présentoir et les fais déposer, scellées, près du garçon. Si nécessaire, il fait ajouter un saya. Il échange un moment avec le médecin de combat et lui fournit ce dont il a besoin pour s'occuper des siens. Les cas les plus graves, il les traite par magie, d'un simple mouvement nonchalant de la main, soulignant son immense pouvoir.
A Toshiken et Isas (et aux autres présents), Kinto révèle le pouvoir de deux ogres :
"Deux ogres portent en eux Tonnerre et Jade. Curieux choix. Bref, a mon avis, mieux vaut leur faire s'installer un peu à l'écart, car les protections vont les frapper. A toi Isas de voir tout cela."

Dès qu'il le peut, il va voir Sadako pour parler.
"Sadako-san, je suis très heureux de vous revoir. Je suis triste d'apprendre la disparition des nôtres, je leur réserve une place dans mon cœur. Je pense qu'on devrait faire une cérémonie pour leur dire au revoir dès que possible."
Puis trépignant un peu sur place.
"Vous avez pu échanger avec les Nezumis ? J'ai discuté en votre absence avec l'esprit Naga et il m'a dit que les nezumis pouvaient franchir les protections car leur race auparavant était les serviteurs des Naga. Fascinant n'est-ce pas ? J'aurais besoin de leur aide pour cela. Vous pensez pouvoir m'aider ? Cela évitera un rituel complexe et dangereux que j'ai tenté de mener. Votre appel l'a perturbé mais sans conséquences."
« Modifié: 02 février 2018, 13:22:08 par Sombre Destin »
Un vieil homme marchant droit mais lentement, entouré de ses fidèles dévoués.

Une aura magnétique émane de lui.

Son regard sage s'illumine lorsqu'on parle de sujets ésotériques.

Hors ligne Kitsu Genkishi

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 583
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #13 le: 02 février 2018, 17:16:21 »
Ca est trop puissant. La lutte semble veine. Pourtant la découverte de liens d'esprits et leur utilisation nous a fait gagner le temps nécessaire à se faire secourir. Mon esprit garde un souvenir paradoxal de cette fuite.
L'urgence, la peur, Ca...tout cela forme un brouillard moite et pesant qui alourdit mes sens et mes pensées. Pourtant mes lubies ont été exacerbées. Je me souviens de Ca et de son mystère, la magie du cristal, les Nezumis, les ogres, cette cité. Autant de mystères que j'ai cherchés et étudiés depuis les Tombes. Autant de questions qu'il me faut résoudre.
Autant de choses pour me détourner de la réalité.

Kasaru et Chiyo, le Prince....Chiyo...

Mes blessures sont bien traitées. Un infini réconfort dans ces temps de douleurs. Finalement les conséquences de notre passage dans la montagne et la chute à travers la montagne ne m'handicaperont pas physiquement dans ma mission. Pour l'instant lorsque je sors, je garde encore le bras en écharpe dans mon kimono pour le ménager. Une succession de blessures aux jambes a raidi ma démarche et un boitillement visible est apparu le temps que la douleur passe définitivement. Peut-être.

Pas aussi simple pour mon esprit. Beaucoup de choses embrument et appesantissent mes pensées. Sans être hagard, les soignants et ceux qui me visitent les premiers jours après notre retour me sentent ailleurs. Une pensée me fait sourire malgré tout: je dois faire vraiment peur à ces nouveaux venus. Mon apparence dérangeante doit atteindre son paroxysme avec les conséquences des privations et des blessures. Plus fantôme qu’humain.

Je profite du repos physique qui m’est accordé. Je recherche le repos de mon âme.  A défaut, je fais le point dans le silence de la petite chambre qu’on m’accorde. Mais ces épreuves ont eu quelques mérites. Senshi-sensei et mon grand-père m’ont manqué comme guides et chefs hiérarchiques. Mais j’ai surmonté cette perte aussi bien que j’ai pu dans ce contexte.  Je prends de plus en plus ma place dans ce nouveau monde. Dans cette guerre avant tout.
Il m’a ébranlé mais Il ne m’a pas encore brisé.  La tentation de Ca ne m’a pas pris. Mon rôle comme veilleur spirituel est d’autant plus important maintenant. Si le grand sens de tout ceci m’échappe encore, les bribes qui m’en sont apparues me donnent un but. Je retire une froide résolution de tout ceci. Là où l’honneur, peut-être l’orgueil, d’être un Lion et servir les Kitsu était ma raison d’agir ; le devoir envers l’Empire, quelle que soit la forme que ce mot recoupe aujourd’hui, et la sauvegarde des âmes de ses sujets a pris le pas sur tout autre considérations.
La perte du Prince et de Kasaru restent deux ombres à ce tableau et me préoccupent grandement lorsque je suis à peu près éveillé et alerte.
C’est dans cet état que l’on me trouvera lorsqu’on me cherchera.

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #14 le: 02 février 2018, 17:36:36 »

Percevant dès la première fois que le petit prêtre simule l'endormissement, je ne n'essaierai pas plus d'aller le voir.
Et quand les révélations que Kanyo et moi avons à offrir ne déclenchent aucune réaction immédiate, je cherche à m'entretenir avec les chefs de la communauté locale.
Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #15 le: 02 février 2018, 18:03:52 »
Avant d’être accaparé par Kinto, Kiruta a passé beaucoup de temps avec Kanyo, qu'il a simplement pris dans ses bras lorsqu'il l'a revu.
Isas et Kinto apprennent vite  que les ogres exigent d'être reçu.
Ils envoient trois emissaires.
Un ogre muni d'un grand pendentif de jade, un ogre scarifié à la peau bleue, et un autre qui est suivi par un bélier...
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Akodo Keitaro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 491
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #16 le: 03 février 2018, 14:42:53 »
Depuis l'arrivée du convoi, j'ai fait ce que j'ai pu pour parer au plus presser: accueillir nos invités, soigner ceux qui pouvaient l'être, apaiser ceux dont l'âme avait été meurtrie. autant dire que ce n'est pas Kinto qui a organisé le logement et les soins des nouveaux arrivés, mais bien Isas et ses hommes.

Cependant, je me suis muré dans le silence durant ce temps, car ce qui était ma communauté est devenu une entité totalement différente et où chacun va devoir trouver sa place, moi y compris.

En son temps, j'aurai répondu à Mishitaka:

Non. Je n'ai ni passé la main, ni démissionné du devoir qu'implique la responsabilité. Biwa a été très agitée de son côté et j'ai de la peine à la cerner aujourd'hui. Je lui ai offert de faire partie de mes conseillers proches -pas de mes lieutenants- car elle est bien placée pour percevoir ce qui se joue en sous-main; elle ne m'a pas encore répondu.
Avec maître Kinto, qui ne fait pas non plus partie de mes lieutenants soi-dit en passant, nous sommes d'accord sur le fait que cette communauté à justement évoluée et qu'il faut repenser sa direction: je ne me soumettrai cependant pas à l'ancienne hiérarchie sans de très bonnes raisons et je serai juge de mon adhésion ou non à cette nouvelle donne. A l'heure actuelle, je suis encore le maître des lieux et l'hôte de tout ce monde; quand chacun sera installé et soigné, nous nous assiérons à la même table pour décider de notre avenir commun ou non.

Nous avons un autre problème sur les bras que cet afflux de réfugiés masque: un meurtrier et un traître vit en notre sein, et il ne faut pas laisser la piste se refroidir...

Je suis heureux que vous soyez revenus vivants pour la plupart de cette expédition, et je pleure la disparition d'Onka. Nous reparlerons donc de tout cela plus tard...


Quant à Asako Kinto:

Je vous remercie de votre aide en ces temps difficiles. Nous avons désormais des Nezumis à disposition. Vous pouvez donc vous remettre à vos travaux...

Cela dit, je reprends mes tâches jusqu'à la demande de délégation de la part des Ogres. Je me rends auprès d'eux accompagné de mes lieutenants.

Vous avez demandé à être entendus. Je suis Isas, le chef de cette communauté et voici mes lieutenants: Borogi, Jinmen et Yamazaru. Nous vous écoutons...

Je suis un bel homme au regard sévère et au front barré d'une ride de souci. Je porte quasi en permanence mon armure lourde et mes armes, comme un général en temps de guerre; ce qui est en un sens le cas.
« Modifié: 03 février 2018, 19:50:44 par L'Insaisissable »
"Je découvris que la voie du samouraï, c'est la mort. Tenu de choisir entre la vie et la mort, choisis sans hésiter la mort. Rien n'est plus simple: rassemble ton courage et agis..."
                                                                      Hagakuré

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #17 le: 03 février 2018, 15:37:27 »
Il faudra aller jusqu'aux ogres ou leur demander de venir.
Pour le moment il y a des réfugiés qui reprennent conscience, voir qui sont actifs depuis leur arrivée.

Tsuruchi a repris ses postes, et maintiens une surveillance des lieux.

La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Doji Ashidaka Michitaka

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 131
  • Frère orphelin
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #18 le: 03 février 2018, 19:32:40 »

Je poursuis ma conversation avec Isas au moment où elle a lieu.
Mon ton est bienveillant et j'essaye bien de conseiller notre dirigeant,.

- Je n'ai visiblement pas été assez clair dans mon intention, excuse moi.
Nous parlons de serpents de plusieurs mètres de long suffisamment intelligents pour construire des cités et les protéger par des pièges magiques.
Les gens ont peur Isas et je peux les comprendre, Biwa n'est qu'une voix parmi tant d'autres.
Ils ont besoin de savoir que tu diriges au dessus de tout autre et que tu es capable de stopper la fascination aveugle du vénérable.

Il n'est pas question d'adopter le système que nous avons fuit, il est question d'avoir un leader unique et fort.
Toi.

Sans quoi chaque groupe en marge de notre communauté se donnera le droit d'agir comme il pense être le mieux.
C'est l'exemple qui est donné à tous ces nouveaux venus et c'est pourquoi la question est urgente, autant que l'est la découverte de cet assassin.


Du matin au soir
Écoutant le bruit de mes pas
Je marche.

Hors ligne Akodo Keitaro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 491
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #19 le: 03 février 2018, 19:55:36 »
Légère distorsion temporelle puisque je n'ai hélas pas vu tout de suite le fil de discussion dans la partie principale: avec Mishitaka donc:

Je t'entends bien, mais un leader ne peut être fort que s'il a de bons appuis et des conseils avisés. Je te remercie pour tes paroles sages, mais si je souhaite être suivi, je ne m'imposerai pas non plus à l'encontre de la volonté de la majorité.

Pour l'heure, je dois rappeler au "noble" Kinto sa mission première et je dois également m'entretenir avec les chefs de file des différentes factions nouvellement arrivée ici.

Je serais très heureux que tu m'en dises plus, toi qui les a côtoyé dans l'adversité...
"Je découvris que la voie du samouraï, c'est la mort. Tenu de choisir entre la vie et la mort, choisis sans hésiter la mort. Rien n'est plus simple: rassemble ton courage et agis..."
                                                                      Hagakuré

Hors ligne Jens

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 188
  • Le Haut
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #20 le: 03 février 2018, 20:02:43 »
Un homme fin et agile portant de longs cheveux en chignon et une barbe, fumant la pipe, et arborant un magnifique daisho, parcourt le camp. Il affiche un air accueillant pour les nouveaux venus, parfois mutin. Lorsqu'il croise Sakura, il lui lance un clin d'oeil et un :

Salut beauté, ça va depuis la dernière fois ?

Alors qu'il s'était fait plutôt discret, il est maintenant aux côtés d'Isas, même s'il n'est clairement pas identifié comme un de ses lieutenants. Il se tient, non loin, les bras croisés, lorsqu'il échange avec les nouveaux.
"Pour Dieu et la Guerre"
Saxon allié
Chevalier errant, sincère et pragmatique.
Taille légendaire et barbe démesurée

Hors ligne Doji Ashidaka Michitaka

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 131
  • Frère orphelin
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #21 le: 03 février 2018, 21:16:25 »
J'offre un sourire radieux à Isas.

- A la bonne heure mon ami.
Je suis à ton entière disposition pour t'épauler dans cette dure tâche.

En attendant et pour ce que je sais des membres de ce convoi: ils semblent amputés de leurs dirigeants majeurs.
Le prince et le commandant du Lion sont encore retenus prisonniers par la secte du Seigneur Lune et la magistrate Lion compte parmi les victimes de cette étrange affliction...


Je grimace en mentionnant cet ennemi terrible. Il faudra que nous parlions de cette chose d'ailleurs...
Je reprends mon énumération, m'éloignant vite du sujet de "Ça".

Il reste alors la samurai à la chevelure blanche actuellement en convalescence et qui parlait au nom du prince la dernière fois.
Puis il y a ce groupe -" Les Fourmis "- dirigé par le dénommé Ishigaki, lui aussi samurai.
Ils nous ont évité la mort sur le trajet en nous ouvrant leur refuge, ils sont organisés et compétents et sont visiblement fidèles à la colossale bugeisha qui vadrouille dans la cité.

Pour les ogres, je ne peux dire.
Ils sont apparus en sauveurs justement avec cette femme et l'isha qui a fort à faire depuis son arrivée.
Tu sais, cet homme hirsute ?
Sans eux nous serions également mort dans les montagnes.

Quant à ces "nezumi", je préfère ne pas m'aventurer sur ce terrain qui m'est inconnu.
Ils accompagnaient un kuge, c'est déjà une piste je crois.

Du matin au soir
Écoutant le bruit de mes pas
Je marche.

Hors ligne Kou Yukishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 698
  • « - Sale Gosse »
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #22 le: 04 février 2018, 02:47:09 »
- Kou Yukishiro -

[HRP : sorry, je ne sais pas trop à quel jour on est, mais vu mon état, je pars du principe que Yukishiro ne peut interagir qu'à compter de J3]

Mes premiers jours en ces nouveaux lieux n'auront été qu'un long sommeil, tant mes quelques périodes de lucidités ne méritent pas même le terme de "réveil". Ces nuits sans rêves auront pourtant été des plus douces car dénuées également de cauchemars.

Enfin rendu à pouvoir me tenir assis sans soutien, mes premières attentions auront été pour le pendentif passé à mon cou, et pour mes armes que je découvre alors respectueusement déposées sur un présentoir à ma gauche. Une main passe sur mon visage et glisse jusqu'à mon flanc gauche que je tâte au travers des bandages pour en ressentir l'hématome qui s'y trouvait quelques jours plus tôt.
Je prends alors conscience des odeurs qui m'entourent, ou plutôt de l'absence de certaines d'entre elles. L'air ici semble doux, dénué de tout parfum de charogne. Dans la pénombre de ma cellule, je reste yeux fermés, laissant ma respiration bercer mon esprit...
Faire le Vide en moi...
Je ne veux pas questionner, ni même signaler mon réveil, mais simplement profiter de cet instant.

J'entends finalement pulser le médaillon à ma poitrine et résonner les paroles dans tout mon être.
J’écarte la couverture et me défait du nemaki me couvrant le corps pour passer un yukata sobre semblant avoir été laissé à ma disposition. Je passe mon sabre court à la ceinture et confectionne, avec la ceinture de mon pyjama, de quoi passer mon katana au dos.
Mes gestes ralentis et mon visage fermé trahissent mon vertige initial et les douleurs que me provoquent le moindre mouvement, mais c'est pourtant debout que je me présente devant la porte me séparant de l'extérieur.
La lumière douce et chaude qui s'offre à moi en serait à me bruler les yeux, tant ceux-ci s'étaient accoutumés au brouillard de cendres et à la disparition des couleurs.
Sur le pas de la porte ouverte, je reste quelques instants immobile le visage levé au ciel et yeux clos, cherchant à ressentir mon chemin.

Je dois le rejoindre.
~ Mate, shikashite kibouseyo ~

Hors ligne Kanyo

  • L5R - Onsen - MJ
  • *
  • Messages: 1186
  • MJ - Onsen
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #23 le: 04 février 2018, 10:11:55 »
Une ombre vient cacher la lumière qui éclaire le jeune maitre alors qu'il est levé, sur le pas de la porte.

Je suis debout, et d'autres visages familiers ne sont pas loin.

OOOOOY ! Allez chercher Kannazuki ! Sa Sainteté est éveillé !

Je pose simplement la main sur son épaule. Le geste est fébrile et contrôlé. Je résiste visiblement à l'envie de l'étreindre.

Les larmes aux yeux, je dis simplement.

J'ai l'impression que cela fait des mois, mon ami, que je n'ai vu votre pâle petite figure...
« Modifié: 04 février 2018, 10:14:01 par Itadeshi Kanyo »

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #24 le: 04 février 2018, 11:01:36 »
L'ensemble des gens du convoi se lèvent et trouvent la force de se rendre devant la petite figure qui se dresse sous la voûte de sa grotte, une main fébrile encore accrochée au rideau qui en barre l'accès.

La plupart s'agenouillent, Kiruta affiche son plus large sourire, la larme à l’œil.
Ishigaki et les fourmis s’esclaffent et dansent tandis que la silhouette fantomatique de Dairu apparait au seul petit maître (bien que Genkishi et d'autres éveillés puissent sentir sa présence). Porté par les esprits de l'Air, l'esprit du joueur de flûte joint ses mains devant son splendide visage et s'incline en guise de respect, et de remerciements aux dieux et fortunes.

Les membres de la communauté sont surpris, et font également vite passer le message que quelqu'un d'important est réveillé "un saint" dit-on !
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Mirumoto Sakura

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 466
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #25 le: 04 février 2018, 11:11:05 »
Sakura se réveille quelques temps plus tard, visiblement encore affaiblie. Elle a faim et se lève pour chercher de quoi se sustenter. Elle ne sait si elle a rêvé que son frère était toujours en vie ou si c'est bien la réalité. Elle cherche du regard un indice : une odeur, un vêtement, un objet ou quelque chose qui pourrait lui confirmer de façon factuelle ce qu'elle ressent au fond d'elle, à savoir que Dairu, son frère jumeau est bien vivant. Ses sabres sont absents et elle porte un kimono tout simple à peu près à sa taille sur lequel semble avoir été recousu les Môns du clan du dragon, de la famille Mirumoto et de l'école du Nitten de sa famille.

Ses tempes martèlent les paroles de son ancêtre lui prouvant que ce n'était pas un rêve. Elle prend le pichet d'eau fraîche et se sert à boire pour se désaltérer un peu. Elle réajuste ses vêtements et s'efforce de comprendre où elle se trouve vraiment, puis, elle se lève et fait quelques pas pour voir les gens qui se trouve en ces lieux, peut-être un visage amical à qui elle pourrait demander où elle se trouve. Des mots provenant de la part d'un individu arborant un magnifique Daïsho et fumant une pipe à l'odeur un peu acre. Un peu désorientée et surprise, elle ne répond pas verbalement à son salut mais s'incline instinctivement de façon respectueuse. Elle se souvient de qui est cet individu, un maître du Nito-Kenjutsu.
Elle retourne vers l'individu et elle se met en quête de celui-ci pour lui demander où elle se trouve.
« Modifié: 04 février 2018, 11:19:59 par Sombre Destin »
La beauté et la grâce personnifiée ;
Sociable et bienveillante la plupart du temps ;
Toutefois, mieux vaut ne pas réveiller la colère du Dragon !

Le sage est celui qui survit pour continuer à faire face au mal !

musique : https://youtu.be/Gw_o7XUX3fg

Hors ligne Asako Kinto

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 438
  • Le dernier Sensei
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #26 le: 04 février 2018, 11:33:18 »
Kinto marche vers Koebi et lui donne une perle.
"Je pense que l'esprit de Raccourci est dans cette perle. Je tiens à vous la donner. Il faut que je communie avec pour bien vérifier que c'est lui, mais je voulais en premier vous la confier. Si vous voulez mon ami, je pourrais vous mettre en contact avec lui pour que vous lui fassiez vos adieux."
Il répète le manège avec les perles des autres disparus, à l'exception d'Onka dont le corps portant le bijou enchanté n'a pas été retrouvé. Ses paroles sont emplies de tristesse pour les disparus. Chaque mort lui est difficile.

Un vieil homme marchant droit mais lentement, entouré de ses fidèles dévoués.

Une aura magnétique émane de lui.

Son regard sage s'illumine lorsqu'on parle de sujets ésotériques.

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #27 le: 04 février 2018, 18:05:20 »
Je suis perchée en hauteur quand on vient m'apprendre la nouvelle, fixant l'horizon vers l'endroit où pointent les plus hauts sommets de la chaine.
Pour éviter au messager de se briser la nuque dans l'ascension, je dévale la paroi en me projetant de prise en prise avec une facilité déconcertante.

Sitôt l'information transmise je lui réponds.

- C'est une bonne nouvelle.
Il va sur'ment vouloir rencontrer Tonnerre chez les Ogres, ou l'inverse...
Ils sont pas à coté alors faites le accompagner.


Je reste les bras croisés, indiquant par là que je ne suivrai pas le porteur du message.
« Modifié: 04 février 2018, 18:19:56 par Ichiro Kannazuki »
Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Jens

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 188
  • Le Haut
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #28 le: 04 février 2018, 19:08:27 »
Je reçois la perle de Kinto, et reste silencieux. Mes épaules se relâchent, comme si elles étaient auparavant retenues par des liens invisibles. Le merci que je bredouille est d'une sincérité troublante.

Je range rapidement la perle dans ma ceinture en voyant la belle kensei me chercher du regard et sèche mes larmes en vitesse. Je m'approche d'elle et l’accueille avec un sourire goguenard.

Alors, on a goûté à Crevette et on n'peut plus s'en passer, c'est ça ?

Voyant l'embarras dans lequel je semble la plonger, je décide de cesser la torture. Je m'incline devant elle, sans doute pas de la bonne façon.

J'me présente, je suis Koebi, j'suis le sensei du dojo d'ici. Allez pas m'chercher un nom d'famille, j'en ai pas. Vous êtes arrivés dans notre antre, où vous s'rez mieux accueillis qu'aux Sept-Dards, pour peu qu'vous cherchiez pas à nous imposer vot' hiérarchie.

Ici dis-je en montrant du bras la cité derrière nous. Vous êtes dans une cité naga. C'pour ça qu'l'air est aussi pur. On est épargnés de dehors, fait qu'on peut encore faire des choses d'avant, comme faire pousser des légumes et brasser du saké. Balaise non ?
« Modifié: 04 février 2018, 20:21:23 par Koebi »
"Pour Dieu et la Guerre"
Saxon allié
Chevalier errant, sincère et pragmatique.
Taille légendaire et barbe démesurée

Hors ligne Doji Uraken

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 167
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #29 le: 04 février 2018, 22:30:49 »
J'en ai maaaarre de rester couchée, alors même si je flageole encore je vais sortir prendre un peu l'air et essayer de me renseigner sur Chichi. En plus quand j'étais couchée, il me semble avoir entendu que ça parlait de saké, rien que d'y penser ça redonne des forces.
En baissant le nez, je m'aperçois que je porte des fringues simples mais décentes. Je devrais pouvoir sortir avec ça sans provoquer une esclandre.
En sortant, je vois des gens qui causent, dont certains me rappellent la bande de bras cassés, au sens littéral, avec qui on a fui les sept dards.
"Ohayoooo!"

J'approche d'eux en boitillant. Je reconnais le gosse, le type à l'air sérieux qui lui tient l'épaule et la jolie fille, maintenant sapée aux couleurs du dragon. A coté d'elle, il y a un gars que je connais pas avec une longue pipe, mais je jurerais que c'est lui qui parlait de saké quelques heures plus tôt. Rien que pour ça je l'embrasserais s'il était pas si "masculin".
"On n'a pas trop eu le temps de se présenter pendant la grande baston et la fuite du château. Je crois qu'il faut commencer par là, du coup."
Je fais un salut à peu près correct
"Mon nom est Matsu Haryu, autrefois du clan du Lion, puis au service du lion noir Akodo Toturi. Je gardais le fort des sept dards avant que les fous furieux de la lune nous tombent sur le râble et commencent à tuer tout le monde. Notre supérieur, Daïdoji Miyaki... ouais, on avait des Grues aussi, on avait un peu de tout. Bref, il nous avait prévenu un peu avant que ça parte en... un peu avant qu'on soit pris d'assaut qu'un convoi spécial avec des gens très importants allaient passer bientôt par le fort et qu'il fallait les aider au mieux. Là où ça devient cocasse, c'est que je crois qu'il parlait de votre groupe."
Je me redresse et me masse un peu le visage, encore bien vaseuse.
"A tout hasard, vous avez des nouvelles de Chichi? J'veux dire, de Matsu Chiyo? Allez y, je peux encaisser la vérité."
Deux intellectuels qui restent assis vont moins loin qu'une brute qui marche

Hors ligne Mirumoto Sakura

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 466
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #30 le: 04 février 2018, 23:38:53 »
Trouvant le dénommé Koebi, je suis quelque peu mal à l'aise des propos qu'il emploie, ne comprenant que partiellement ce qu'il veut vraiment dire, je me contente de baisser la tête et d'attendre qu'il finisse en ne sachant pas trop quoi lui répondre.

Senseï Koebi, je suis honoré de vous rencontrer. J'ai pu voir que vous maîtrisiez des techniques Nitten à un haut niveau et j'avoue que j'aimerais bien progresser dans la pratique de cette technique.
La beauté et la grâce personnifiée ;
Sociable et bienveillante la plupart du temps ;
Toutefois, mieux vaut ne pas réveiller la colère du Dragon !

Le sage est celui qui survit pour continuer à faire face au mal !

musique : https://youtu.be/Gw_o7XUX3fg

Hors ligne Kou Yukishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 698
  • « - Sale Gosse »
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #31 le: 05 février 2018, 00:01:57 »
- Kou Yukishiro -

Bien que la pâleur de mon visage tout comme ma nécessité de me soutenir trahissent sans peine mon état, c'est un air résolu et volontaire que j'affiche.
Ma main vient se poser sur le poignet de l'isha, et c'est avec d'un sourire sincère que je lui répond.

« - Je suis heureux de te revoir... après tout cela... »

L'instant ne se prêtant guère à l'intimité, j'embrasse bien vite du regard les compagnons venus me saluer, adressant saluts et hochements de tête à chacun d'entre eux. Les membres présents me voient alors plaquer mes mains devant moi et m'incliner face au vide en prononçant quelques paroles.

« - Dairu-san, vous avez donc survécu ! J'ai tant craint que votre apparition ne soit qu'une illusion... »

Puis me tourne de nouveau vers les survivants du convoi réunis, et m'incline face à eux.

« - Compagnons, amis.... Louées soient les Fortunes de nous voir ainsi réunis. »

Bien vite, je me vois cependant obligé de rompre ma position pour saisir le bras de Kanyo à mes cotés, et m'éviter un déséquilibre.
~ Mate, shikashite kibouseyo ~

Hors ligne Akodo Keitaro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 491
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #32 le: 05 février 2018, 08:43:13 »
Le brouhaha causé par le réveil du "Saint vivant" est parvenu jusqu'à nous. Avant que les discussions ne puissent débuter. J'avoue en être quelque peu soulagé, savoir à qui j'aurai affaire avant de débuter les palabres sera bienvenu.
Je m'incline donc face à ces créatures et prend congé, afin d'aller voir ce qui se passe.

toujours flanqué de mes lieutenants, je me rends donc sur place. Parcourant la foule du regard, j'avise Koebi:

Hoï Crevette! Qu'est-ce que tout ce raffut?
"Je découvris que la voie du samouraï, c'est la mort. Tenu de choisir entre la vie et la mort, choisis sans hésiter la mort. Rien n'est plus simple: rassemble ton courage et agis..."
                                                                      Hagakuré

Hors ligne Jens

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 188
  • Le Haut
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #33 le: 05 février 2018, 11:36:52 »
Je dévisage la femme, un sourcil levé. Je n'imagine pas ce qu'elle vient de traverser, dans le genre horrible à faire trembler les plus balaises, et elle me demande ... un cours ?! Je m'approche d'elle, affichant une moue digne qui me transfigure complètement.

Mes cours sont ouverts à tous ceux qui ont de la noblesse en eux. Mais j'parle pas de la noblesse du sang, ou du nom. Ça j'en ai rien à carrer. Je parle de la VRAIE noblesse. Si t'es prête à ça, alors oui tu peux v'nir. Dès qu'vous aurez l'droit d'entrer dans la Cité.

Je salue la Matsu qui nous harangue, et laisse ses copains répondre, ne voyant pas de qui elle parle. Quand Isas vient me trouver, je lui montre Yukishiro du menton.

C'est l'gamin, là, celui avec les sabres, accroché au hirsute. C'est lui que Kinto a vu plus tôt. 'Pparemment c'est leur Kinto à eux. Version jeune, et eux z'ont l'air tous dingues de lui.
"Pour Dieu et la Guerre"
Saxon allié
Chevalier errant, sincère et pragmatique.
Taille légendaire et barbe démesurée

Hors ligne Asako Kinto

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 438
  • Le dernier Sensei
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #34 le: 05 février 2018, 12:28:28 »
"Jeune, mais grande force mystique. Il porte les armes des Chuda, le clan du Serpent disparu il y a longtemps. Son corps est ravagé par les difficultés et les privations subies. Il lui faut du repos et du calme."
Il regarde l'assemblée très disparate.
"Ogres, Nezumis, humains impériaux, hérétiques, paysans, nobles,... Tu vas avoir beaucoup de travail Isas pour que personne ne poignarde personne. Ne rend pas les armes rapidement. Tant que les gens ne sont pas habitués les uns aux autres.
Peut-être faut-il créer un groupe de juges, avec des représentants de chaque groupe ? On prend trois places et on donne trois places. "
Un vieil homme marchant droit mais lentement, entouré de ses fidèles dévoués.

Une aura magnétique émane de lui.

Son regard sage s'illumine lorsqu'on parle de sujets ésotériques.

Hors ligne Akodo Keitaro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 491
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #35 le: 05 février 2018, 13:38:41 »
Je déciderai en temps et en heure comment nous procéderons. Pour l'instant, je vais rencontrer chaque représentant de chaque communauté afin de connaître leurs besoins, leurs attentes et ce qu'ils peuvent nous apporter en retour...

Je m'approche alors du jeune homme et de sa "béquille". Je m'incline légèrement devant lui:

Vous me voyez heureux de vous trouver réveillé. Je suis Isas, dit l’Insaisissable, votre hôte en ce lieu.

Mais je vois que peut-être vous auriez encore besoin de repos? Je vous laisse donc le temps de pleinement vous remettre et de rassembler vos idées.

Vous êtes les bienvenus ici tant que vous respectez nos règles. Lorsque le temps sera venu, venez me trouver et nous parlerons.
"Je découvris que la voie du samouraï, c'est la mort. Tenu de choisir entre la vie et la mort, choisis sans hésiter la mort. Rien n'est plus simple: rassemble ton courage et agis..."
                                                                      Hagakuré

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #36 le: 05 février 2018, 17:31:53 »

Je décide d'aller voir l'un de ceux qui ressemblerait à un leader.

- Salut, j'suis Kannazuki.

Je m'essuie le nez d'un revers de la main.

J'viens voir si vous avez b'soin d'un coup d'main pour l'boulot ici, ça m'occuperait.
J'dors pas des masses et j'vois qu'vous avez des soucis d'gravas dans l'coin.

Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Doji Ashidaka Michitaka

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 131
  • Frère orphelin
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #37 le: 05 février 2018, 17:36:30 »

Je garde mon On quand Isas coupe court à la conversation que nous menions et le suis jusqu'au lieu de ce soudain rassemblement.
Quand le moment le permet, je me présente au jeune prodige.

- Je suis ravi de vous voir debout vénérable, je suis Doji Ashidaka Michitaka.

A cet instant je remarque que d'autres convalescents du convoi ont eux aussi émergés comme cette Matsu ou la Mirumoto à l'allure de Grue..
Je les salue également et propose à tous:

- Permettez-moi de vous offrir un repas chaud et de trinquer à votre venue.
Nous avons la meilleure auberge du pays !
Du matin au soir
Écoutant le bruit de mes pas
Je marche.

Hors ligne Doji Uraken

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 167
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #38 le: 05 février 2018, 18:03:33 »
Je tourne la tête en tous sens, un peu déboussolée. Ces gens ont tous l'air d'être des cadors dans leur domaine, même le p'tiot. Pas étonnant que chichi voyage avec eux.

"Excusez moi d'insister lourdement. Je voudrais surtout pas passer pour une ingrate... et grailler un coup serait pas de refus bien sûr doji-san, mais avant je voudrais vraiment savoir ce qui est arrivé à ma copine."
Je me tourne vers l'enfant et la fille dragon
"Matsu Chiyo, ça vous dit rien? C'est pas dur, c'est la seule Matsu qui ressemble à une princesse de Kabuki : A peu près cette taille là, toute mignonne, stratège d'élite, érudite... la dernière fois que je l'ai vu elle était avec un Kitsu énorme qui l'appelait sa soeur."

« Modifié: 05 février 2018, 18:07:12 par Matsu Haryu »
Deux intellectuels qui restent assis vont moins loin qu'une brute qui marche

Hors ligne Doji Ashidaka Michitaka

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 131
  • Frère orphelin
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #39 le: 05 février 2018, 18:09:13 »

Dans un sourire figé, de ceux qu'on prend lorsque l'on aborde la mort, je réponds à la Matsu.

- La magistrate se trouve parmi les personnes frappées par l'affliction Matsu-san.
Ce sont là des stigmates de notre fuite du fort des Sept Dards je le crains et elle ne peut être approchée en l'état...
Du matin au soir
Écoutant le bruit de mes pas
Je marche.

Hors ligne Doji Uraken

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 167
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #40 le: 05 février 2018, 18:59:21 »
Je me vide de toutes mes couleurs.
C'est bizarre. Quand je servais aux sept dards, j'avais abandonné l'idée de la retrouver. Pour ce que j'en savais, elle pouvait très bien être morte et j'y pensais jamais. On était toujours dans l'action, faut dire.
Je vais pas rechialer comme une gamine. Ce serait pas digne de ce qu'elle t'a appris. Et puis tout le monde a perdu des personnes chères ici.
Je me reprend, frotte rapidement mes yeux et relève la tête.
"Puisque la maj...jistrate..."
Putain c'est dur. Je me mord un coup la lèvre.
"... n'est plus en état de continuer sa mission, j'vous accompagnerais à sa place si vous voulez bien de moi. J'ai pas son niveau en tactique, ni en stratégie, ni en intendance mais j'ai les bases qu'elle m'a apprise et je sais tenir une arme depuis que que j'ai l'âge de tenir debout."
Deux intellectuels qui restent assis vont moins loin qu'une brute qui marche

Hors ligne Kanyo

  • L5R - Onsen - MJ
  • *
  • Messages: 1186
  • MJ - Onsen
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #41 le: 05 février 2018, 21:19:35 »
Je laisse Yukishiro s'appuyer sur moi. Mon attitude se veut protectrice : je laisse les retrouvailles et les présentations se faire, mais si je le vois faiblir, je l'emmènerai se reposer.

Oui, ce serait une bonne idée de manger un morceau, histoire de prendre des forces. Ensuite, tu as l'embarras du choix, j'imagine. Tu peux rencontrer le guide spirituel, Asako Kinto.

Je lui indique le vieillard.

C'est lui qui étudie les nagas et qui a pris soin de ton daisho. Ou sinon, tu peux aussi aller parler à Tonnerre, je pense. Il est dans un ogre, à l'écart de la cité, et Jade aussi. Il sera sans doute heureux de te voir. Ajoute-je avec un sourire.
« Modifié: 05 février 2018, 21:23:02 par Itadeshi Kanyo »

Hors ligne Kou Yukishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 698
  • « - Sale Gosse »
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #42 le: 06 février 2018, 02:09:10 »
- Kou Yukishiro -

Je reçois l'accueil de notre 'hôte' en lui rendant son salut, ne laissant transparaitre rien de plus qu'un respect poli.

« - Soyez remercié pour nous avoir reçu en ces lieux. Je tourne un instant la tête de gauche à droite. Où sommes-nous d'ailleurs ? »

Sans même attendre de réponse, ma main se dresse pour désigner plusieurs personnes du convoi.

« - Ishigaki-san, Kitsu Genkishi-san, ma main marque une légère pose avant se tourner lentement en direction de la silhouette massive restée au loin, Ichiro Kannazuki-san... impossible de ne pas saisir la froideur dans ce dernier nom. Votre place : vos règles, je ponctue d'un léger hochement de tête, mais je vous recommande de voir cela avec ces représentants de notre convoi. »

Je rends le salut au Doji et me rends finalement compte d'un oubli.

« - Je me nomme pour ma part Kou Yukishiro, et je crois me souvenir vous avoir vu parmi nos renforts aux Sept Dards. Nouvel hochement de tête. Soyez remercié pour votre aide. »

Je laisse alors un Lionne inconnue prendre la parole et en profite pour m'adresser à Kanyo.

« - Je dois retrouver quelqu'un, je vais avoir besoin de ton aide... il m'a appelé... »

C'est alors que l'Isha prend la parole.

« - Tonnerre est ici ? Je dois le voir Kanyo, aide moi : je dois le voir. »
~ Mate, shikashite kibouseyo ~

Hors ligne Kanyo

  • L5R - Onsen - MJ
  • *
  • Messages: 1186
  • MJ - Onsen
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #43 le: 06 février 2018, 11:08:52 »
Je regarde les personne comme il les désigne. Alors que j'allais faire un signe à Kannazuki pour lui dire de nous rejoindre, je sens que quelque chose ne va pas, et je me retiens.

Interloqué, je réponds au petit prêtre :

Quelqu'un t'a appelé ? Qui ?

Puis, alors que je le vois devenir fébrile à la mention du Dragon, je le calme aussitôt.

Oh là, Tonnerre est ici, et ne bougera pas pour l'instant. Tu dois reprendre des forces, tu es en malnutrition. Tu tiens à peine debout. Tiens, écoute ton isha.

Je lui tends une gourde ; elle contient un thé froid qui a été sucré avec beaucoup de miel. J'ajoute, à voix basse.

Pourquoi ne pas accepter la proposition de l'aubergiste ? Ou au moins, manger un petit quelque chose en attendant que j'aille demander si nous pouvons aller voir les ogres.

Hors ligne Doji Ashidaka Michitaka

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 131
  • Frère orphelin
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #44 le: 06 février 2018, 17:52:25 »

Je réponds à Haryu.

- Votre fougue est communicative Matsu-san, mais je me dois de vous informer que la communauté dans laquelle vous êtes accueillie ne dépend pas du convoi que vous attendiez.
Nous mettons ce havre à disposition pour que vous puissiez panser vos plaies mais je vous invite à voir avec les membres de ce dit convoi pour ce qui est de votre aimable allégeance.

Du matin au soir
Écoutant le bruit de mes pas
Je marche.

Hors ligne Asako Kinto

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 438
  • Le dernier Sensei
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #45 le: 06 février 2018, 22:05:28 »
"Pendant que ceux-ci se reposent et se restaurent sous la supervision de Michitaka, peut-être pourrions-nous aller voir les Ogres. Le Dragon du Tonnerre habite le corps de l'un et le Dragon de Jade un autre. Cela mérite notre visite le plus vite. Ces deux entités de puretés ici présentent c'est une prophétie en marche.
Je ne sais comment le dire... C'est... L'espoir ?"

 
Un vieil homme marchant droit mais lentement, entouré de ses fidèles dévoués.

Une aura magnétique émane de lui.

Son regard sage s'illumine lorsqu'on parle de sujets ésotériques.

Hors ligne Kou Yukishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 698
  • « - Sale Gosse »
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #46 le: 07 février 2018, 01:02:11 »
- Kou Yukishiro -

« - Non Kanyo, je dois aller à sa rencontre... avec ou sans toi... »

Puis intervient le vieil homme resté jusqu'alors silencieux, accueillant sa proposition d'un hochement de tête.

« - Si vous le permettez. »
~ Mate, shikashite kibouseyo ~

Hors ligne Akodo Keitaro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 491
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #47 le: 07 février 2018, 08:24:12 »
voilà une occasion de faire d'une pierre deux coups, aussi reprends-je la parole:

Je n'entends rien à votre "Tonnerre et Jade", mais ces Ogres ont demandé à être entendu par moi également. Je vous propose donc de faire route ensemble. Cela nous permettra également de faire peut-être un peu connaissance.

Je donne rapidement des instructions à mes lieutenants:

Borogi, assure-toi de la sécurité de nos hôtes à l'auberge; et Yamazaru, accompagne-moi avec une escorte minimale.

Dès que tout est prêt, nous nous mettons en route...
« Modifié: 07 février 2018, 10:34:41 par L'Insaisissable »
"Je découvris que la voie du samouraï, c'est la mort. Tenu de choisir entre la vie et la mort, choisis sans hésiter la mort. Rien n'est plus simple: rassemble ton courage et agis..."
                                                                      Hagakuré

Hors ligne Kanyo

  • L5R - Onsen - MJ
  • *
  • Messages: 1186
  • MJ - Onsen
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #48 le: 07 février 2018, 08:52:18 »
Je hausse les épaules.

Non, bien sûr. Je t'accompagne, si tu avales ça. Je les connais, c'est mieux, je pourrai vous expliquer comment leur parler sur la route.

Dis-je en hochant la tête vers le leader et le gourou de la communauté. Je demande à ce que nous soit amené quelque chose à manger, et je veillerai à ce que Yukishiro avale, en petites quantités, avant et pendant le trajet, de la soupe et du riz.

Oh, il faudra que je te dise qui d'autre nous avons rencontré là-bas.

J'ai les yeux qui pétillent.
« Modifié: 07 février 2018, 11:00:08 par Itadeshi Kanyo »

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Livre 1, chapitre 15 - Le Havre
« Réponse #49 le: 07 février 2018, 12:06:48 »
Borogi acquiesce, poing sur la poitrine, et part sans un mot faire son devoir.

Yamazaru a les yeux qui pétillent, et dit : Une escorte en retrait alors ? Certains d'entre-nous peuvent être plus intimidants qu'une escorte, et moins nous serons, moins nous paraitrons vouloir les chasser. Je pense.

IIIiiiieeeek répond son singe albinos perché sur son épaule.

Vous voyez ? Ajoute Yamazaru.

-Je souhaiterais participer à cette rencontre, également.
Dis la voix cassée de Sakura, toujours faussée par l'affreuse blessure qui lui barre la gorge. Son bras gauche dévoré par le gel est emmitouflé dans une étoffe et des bandages, Kanyo ayant du l'amputer pour que la gangrène ne l'emporte pas, tout comme plusieurs doigts de pieds.
Pâle et épuisée, elle est aidée par Toshiken.
Vous remarquez qu'elle a coupé ses cheveux.
Je dois parler aux Dragons, comprendre.
« Modifié: 10 février 2018, 13:06:24 par Sombre Destin »
La certitude élimine la possibilité