Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu  (Lu 2346 fois)

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« le: 10 décembre 2017, 12:21:14 »
Une femme est suspendue à un mètre du sol, coincée dans un filet comme un animal sauvage. Ses excréments ont formé un tas glauque et nauséabond sous la nasse, et elle n'est éclairée que par du lychen phosphorescent qui pousse naturellement sur les parois de ces étroits corridors.

Hirsute et à bout de force, elle cesse de bouger lorsqu'elle voit un petit écureuil se poster devant elle, ses deux petits pattes de devant repliées sur sa poitrine, et sa queue touffue dressée derrière sa frêle silhouette.

Cette apparition est tellement incongrue que la femme croit fermement avoir perdu l'esprit cette fois...
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Doji Uraken

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 167
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #1 le: 10 décembre 2017, 18:43:14 »
C'est marrant. Quand j'étais gosse, mon père me parlait des shinigamis qui venaient emporter les mourants là où ils étaient censés aller. J'avais pas d'idées précises sur leur apparence, mais j'aurais pas imaginé un petit écureuil. En y réfléchissant, c'est sûrement mon cerveau qui déraille. Peut être le fruit de mon désir de voir un petit truc sympa une dernière fois avant d'y passer.

"Salut bonhomme..."
Ma voix toute cassée me fait penser à celle d'une vieille sorcière à moitié folle. Je tend la main pour gratouiller le ventre de la petite bête, mais j'interromps mon geste à mi-chemin de peur de l'effrayer. Au lieu de ça, je lui tend une petite boulette de céréales que j'avais mis de coté.
"Tu me rappelles un acteur que j'ai connu avant la guerre. Il était tout choupi comme toi.."
Puis, je crois apercevoir une ombre derrière moi. Le chuchote en espérant que les enfants sont trop loin pour m'entendre.
"Qui que vous soyez, foutez le camp. C'est bourré de pièges ici. Les enfants me gardent en vie comme appât et j'ai..."
Je suis secouée d'un sanglot de honte.
"j'ai pas eu le courage de me suicider! J'aurais du me trancher la langue avec les dents mais j'ai pas pu!"
Je m'étais promis de ne plus me laisser prendre vivante. Je m'étais promis de ne plus laisser personne derrière. Au temps pour les promesses.
Je me recroqueville comme un fœtus, oubliant l'écureuil. Entre deux sanglot, je marmonne des "pardon" à peu près reconnaissables.
Deux intellectuels qui restent assis vont moins loin qu'une brute qui marche

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #2 le: 14 décembre 2017, 20:23:03 »
Le filet craque par en haut, et Haryu est récupérée au vol par un solide gaillard au visage couvert de bandages sanguinolents, puis emmenée au pas de course dans une niche rocheuse, en arrière.

Là, l'homme dévoile une sacoche remplie de fioles et de matériel de soins comme en a rarement vu la Matsu.

Pendant qu'il l'examine -ce qu'elle n'a de toute façon pas la force d'empêcher- avec l'assurance et la maîtrise d'un médecin, une créature monstrueuse et velue se rapproche de la scène. Le furet sur l'épaule, l'énorme rat à taille humaine crisse et babille des choses à l'attention du médecin, qui acquiesce et maintien la Matsu allongée.

-Rassurez-vous. Dit-il à son attention. Tmitr est un membre d'une race ancienne, elle ne vous veut aucun mal.
C'est elle qui vous a trouvée.
Continue t-il en pansant et désinfectant sa patiente. Pour ma part je suis Kuni Kiruta. Et vous ? Êtes-vous seule ?
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Doji Uraken

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 167
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #3 le: 14 décembre 2017, 22:30:48 »
Il s'est passé tellement de trucs dingues depuis deux ans qu'un homme-rat... ou plutôt une femme rate géante ne me surprend même plus, même quand on m'annonce que toute une race comme elle existerait. Oui, c'est ça ou alors je suis simplement trop faible pour m'étonner.
"Haryu..."
Kuni... un samouraï, donc. Je sais plus de quel clan, mais un samouraï. Inutile de cacher mon identité, je ne pourrais pas me faire passer pour un heimin.
"Autrefois, Matsu Haryu. Je pense que tout mes camarades sont morts."
Tâchons de rester efficace. Ce type n'a pas l'air d'être un sectateur, ni un bébé scorpion. 
"Je servais dans ce fort aux ordres de Daïdoji Miyaki."
J'hésite un instant à tout lui dire. Si c'est un loyaliste, il me tuera. Dans le cas contraire, il y a une petite chance pour qu'il ne soit pas trop tard pour la délégation.
"Nous faisions partie de la rébellion du lion noir. Le fort était un point de passage pour des réfugiés, des survivants d'un peu partout... Un groupe extrêmement important était censé arriver dans les prochains jour! Il faut les retrouver et leur dire d'éviter le fort! Les sectateurs vont en faire qu'une bouchée..."
Je tousse un bon coup, sans savoir si ce que je crache est de la glaire ou du sang.
"Les enfants... des orphelins scorpions.. ils ont posé des pièges partout dans la zone et ils la connaissent par cœur. Ils sont malins.. Ils se sont servi de moi comme appât pour attirer mes camarades et les ont tous tués sans problèmes. Ne les voyez pas comme des enfants à moins d'être sûr de pouvoir vous le permettre"
Deux intellectuels qui restent assis vont moins loin qu'une brute qui marche

Hors ligne Tmitr-A'ichtr'foo

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 180
  • Oh la jolie chose qui brille-brille... A moi !
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #4 le: 15 décembre 2017, 10:12:03 »
Je reste dans l'ombre, observant en retrait l'humaine aux cheveux hirsutes, tout en conversant avec Kiruta et le pressant de questions à l'intention de la Matsu.
De moi, elle ne peut voir que deux yeux violacés brillants dans la pénombre, ainsi que des reflets moirés que revoie ma fourrure très faiblement éclairée par le lichen.

Toujours un peu craintive, je manque de laisser s'échapper Scouik qui se débat d'entre mes pattes et cherche à faire plus ample connaissance avec l'humaine. Je le rattrape par la queue et lui intime de rester sage en le posant sur mon épaule.

Je m'avance doucement, sortant à peine de la pénombre et la hume prudemment. Elle sent fort. Surtout pour une humaine. Je fronce le museau et éternue plusieurs fois, projetant quelques embruns humides sur elle.
Tendue, je sursaute violemment lorsque celle-ci tousse ; je regarde avec elle ce qui gît dans sa main, perplexe.
Sans lever les yeux de sa main, je m'adresse à Kiruta, lui conseillant de lui donner quelques plantes apaisantes et de l'eau.
Pour le bain, nous verrons plus tard.

J'écoute avec attention ce que me traduit Kiruta.
Des bébés scorpions ?
Lion noir ? Rébellion ??
Sectateurs ? ??
Ce que j'en retiens concerne surtout le fait que ces petites vermines pullulent autour de nous et ont piégé les couloirs.
Il faudra veiller à ne pas tomber sur eux au risque de devoir en écraser quelques uns...

"Hââââ-rrri-Houuuu", articulé-je fièrement.
"Tmitr-A'ichtr'foo", dis-je en pointant du doigt ma poitrine.
Puis, après réflexion : "Scouik", ajouté-je en désignant du menton mon furet.
« Modifié: 15 décembre 2017, 10:42:07 par Tmitr-A'ichtr'foo »
Gniarf gniarf couic

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #5 le: 15 décembre 2017, 18:15:50 »
-Ces galeries sont truffées de pièges depuis bien des années. Répond Kiruta.
Je miserais plus sur une zone d'entrainement, Haryu san. Ces enfants connaissent sans doute les lieux et en jouent... Merci de l'avertissement en tout cas.
Un groupe important ?
Tout groupe de survivant est important de nos jours neh ?

La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Doji Uraken

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 167
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #6 le: 15 décembre 2017, 18:22:00 »
"Aah bon... hajimemashite euh... Temiteru Haishiteru Fu?"
Ma prononciation laisse à désirer mais j'ai fait de mon mieux.

J'ai pas le cœur à me formaliser de m'être fait éternuer dessus par ce.. truc. Je suis déjà bien contente de retrouver un visage amical, même sur une tête de rat. De toute façon, j'aurais même pas la force de gueuler.
"Pardon d'insister.  Évidemment que tous les survivants sont importants, mais certaines vies ont plus de valeur dans la mesure où elles peuvent en sauver d'autres et je pense que c'est leur cas. On ne m'a pas donné les détails mais, justement, c'est dire à quel point on faisait attention. S'il y a la moindre chance pour les retrouver avant que les fous furieux leur tombent dessus, il faut le tenter."
« Modifié: 16 décembre 2017, 12:07:54 par Matsu Haryu »
Deux intellectuels qui restent assis vont moins loin qu'une brute qui marche

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #7 le: 15 décembre 2017, 19:09:41 »
-Commencez par le commencement voulez-vous ?

Parlez-nous des sectateurs.
Demande Kiruta de sa voix douce et ferme, serrant un bandage et donnant à manger à Haryu.
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Doji Uraken

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 167
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #8 le: 16 décembre 2017, 00:45:58 »
Je me permet de reposter tout de suite vu que la question m'est directement adressée

Je vais tâcher d'être aussi précise que possible, mais prenez en compte que je ne suis qu'une bushi, et pas des plus assidus aux offices des temples je l'admet.

Repenser à tout ça me donne la chair de poule, littéralement. Je dois me porter un tout petit peu mieux car j'arrive maintenant à me sentir folle de rage contre moi même en sentant mes poils se hérisser. Preuve que j'ai encore un long chemin à faire si je veux un jour mourir dignement.
Le soir où ils nous sont tombés dessus, je comprendrais que vous me croyez folle mais la lune était rouge sang. Je ne suis pas seule à l'avoir vu. Ils ont surgi de nulle part sans nous laisser aucune chance de riposter ou même de s'organiser.
Je ne supporte pas de me faire nourrir comme une gosse. Je me suis déjà chié dessus comme un nourrisson, on va peut être s'arrêter là. J'essaie de tendre au moins le bras pour au moins saisir la nourriture que le médecin me donne. Pour m'encourager, je marmonne:
"Allé, saloperie de main! Bouge!"
L'effort me coûte un bras. Haha. Même si mon rire est tout intérieur pour protéger ce qui reste de mes côtes, je suis fière de pouvoir encore plaisanter un peu. A part ça, mon bras retombe. Manque de volonté. Manque de discipline. Pas assez forte dans ma tête. Inacceptable!
Je reprend une grosse inspiration en ignorant mes douleurs thoracique et me concentre sur l'essentiel. 
J'ignore s'ils étaient déjà planqués parmi nous ou s'ils sont apparus comme ça, ni l'un ni l'autre ne me surprendrait. En tout cas, une seule nuit leur a suffi pour prendre le fort.
J'ai au moins compris qu'ils vénèrent onotangu, qu'ils sont cannibales, et qu'ils font des morts-vivants à partir de leurs sacrifices humains. Apparemment, ils ont voulu m'offrir à une autre euh... divinité, féminine celle là. Une copine à sire lune, je saurais pas en dire plus. C'est pour ça qu'ils m'ont jeté dans cette fosse.
« Modifié: 16 décembre 2017, 12:35:05 par Matsu Haryu »
Deux intellectuels qui restent assis vont moins loin qu'une brute qui marche

Hors ligne Tmitr-A'ichtr'foo

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 180
  • Oh la jolie chose qui brille-brille... A moi !
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #9 le: 17 décembre 2017, 11:06:55 »
J'observe attentivement Haruy et Kiruta alors qu'ils échangent entre eux.
J'essaye de rester concentrée, mais leurs babillages s'éternisant et Kiruta tardant à me traduire, occupé qu'il est à converser avec l'humaine, bientôt, je baille et me gratte l'oreille de la patte arrière droite en laissant mon regard s'attarder sur les lieux.

Évidemment, d'autres humains ont été capturés et ont besoin de notre aide.

Tssss.
« Modifié: 18 décembre 2017, 10:04:14 par Tmitr-A'ichtr'foo »
Gniarf gniarf couic

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #10 le: 17 décembre 2017, 11:35:06 »
Kiruta acquiesce, grave, lorsqu'une ombre prend vie et se détache d'une paroi de pierre.

L'effet est saisissant et vous flanque un coup au cœur, avant que vous ne réalisiez qu'il s'agit d'un homme de taille et de corpulence modeste, ayant noué ses vêtements près du corps, et attaché son sabre dans le dos.

Shiki, le compagnon de Kiruta et de Tmitr fais le signe du silence, puis prend la parole à voix basse.

-Il y a une présence très néfaste ici.
Nous ne sommes pas prêts à lui faire face, il faut partir, vite, avant qu'elle ne nous consume.
Plus loin, nos compagnons se sont regroupés, je ne sais pas combien.
J'ai marqué les parois, allez-y.
Je vais m'occuper des enfants qui rôdent.


Il fouille dans ses habits, et sort un fragment de lumière pure, qui luit dans l'obscurité avec la clarté d'un rayon de soleil.

-Ce cristal était à mon frère. Dit-il en le tendant à Kiruta. Gardez-le, toujours.
Si l'un des enfants m'échappe, tendez-le lui et projetez sa lumière sur lui.


Il s'écarte, à nouveau avalé par les ombres.

-Hâtez-vous.
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Doji Uraken

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 167
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #11 le: 17 décembre 2017, 19:55:34 »
"Whoa!"
la vue de l'ombre mouvante derrière moi me fait lâcher malgré moi un juron blasphématoire à faire rougir un Hida.
Il fut un temps où le monde me semblait simple et prévisible. Dire que je trouvais ça ennuyeux à l'époque! J'étais vraiment qu'une petite conne.
Ses paroles me cassent le moral. Partir vite? Quelle bonne blague. En rampant bien, je devrais atteindre au moins la vitesse d'un escargot qui se dépêche.
"Navrée pour les efforts et le matériel gâché, mais je crois qu'il va falloir me laisser là. Je peux pas fuir dans mon état."
En quelques heures, je me suis crue foutue, puis sauvée, puis à nouveau foutue. Sans être d'un naturel anxieux, j'aimerais bien être fixée.
"Vous auriez toute ma reconnaissance si vous vouliez bien seulement m'adosser à peu près droite contre un mur et me poser dans la main n'importe quoi qui puisse servir d'arme."
« Modifié: 17 décembre 2017, 20:54:37 par Matsu Haryu »
Deux intellectuels qui restent assis vont moins loin qu'une brute qui marche

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #12 le: 18 décembre 2017, 18:56:28 »
Kiruta demande à Tmitr de quitter les lieux avec Haryu, de la mettre à l'abri, et de veiller sur la retraite de ceux qu'ils trouveront ici, avant de suivre les indications de Shiki.

[Tmitr et Haryu vous restez ici, les pnjs s'en vont]
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Tmitr-A'ichtr'foo

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 180
  • Oh la jolie chose qui brille-brille... A moi !
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #13 le: 19 décembre 2017, 11:22:47 »
Je lâche un glapissement de peur en voyant surgir Shiki des ombres, immédiatement remplacé par un grondement sourd à peine audible.
Cet étrange humain me porte sur les nerfs.
On n'a pas idée de se faufiler ainsi dans le dos d'un Nezumi !
Je ne me l'avouerai pas mais ses capacités - salvatrices en ces conditions - me hérissent le poil...

Présence néfaste ? Ici ? Non, sans blague...

Mes yeux ne peuvent se détacher du bel objet brillant que tend Shiki à Kiruta...
Un bien bel objet.
Brillant.
Très brillant.
Vraiment joli...

Je secoue la tête pour retrouver le fil de la conversation.
Je jette un regard à l'humaine et lâche une sorte de soupir exaspéré.
Ces humains sont si fragiles...
J'abaisse mes épaules au ras du sol et émets à claquement de langue à l'attention de Kiruta pour qu'il aide la Matsu à se hisser sur mon dos.
C'est avilissant mais dans son état, elle n'ira pas loin. Et nous devons faire vite.

Humains, Nezumis, s'sith*... décidément, je suis vraiment A'ichtr'foo**.

Si K'Thatch'uk me voyait...


* s'sith = furet
** A'ichtr'foo = litt. grande matrone.
Gniarf gniarf couic

Hors ligne Doji Uraken

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 167
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #14 le: 19 décembre 2017, 15:03:58 »
Je comprend vaguement que la grosse Nezumi envisage de me porter sur ses épaules, ce qui laisserait croire que la mort me laisse encore un sursis. On se croirait au Kabuki où Chiyo me traînait, avec ses retournements pas possibles et ses héros qui sont morts, qui sont plus morts, qui l'ont jamais été...
Bien que les derniers évènements m'aient fait perdre pas mal de poids, je reste massive. J'espère que c'est pas trop pour elle.
"Si on s'en sort, j'arrête de boire et de bâfrer"

Mais j'arrête pas les onagata, non! Plutôt crever.
« Modifié: 19 décembre 2017, 15:20:01 par Matsu Haryu »
Deux intellectuels qui restent assis vont moins loin qu'une brute qui marche

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #15 le: 19 décembre 2017, 18:46:14 »
Kiruta aide Haryu à monter sur Tmitr et pose son lourd manteau sur la bushiko.

Tmtir parvient rapidement à rejoindre l'extérieur, où le froid saisis la jeune femme, piquant ses extrémités et fouettant sa peau. Sans le manteau elle serait gelée, mais la course de la nezumi est rapide et précise, et vous rentrez bientôt dans d'autres galeries, plus naturelles.
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Doji Uraken

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 167
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #16 le: 21 décembre 2017, 15:18:10 »
Pendant la course, alors que la perspective d'une mort imminente s'éloigne au moins un petit peu, je réalise que j'ai omis de poser une question importante.
Temiteru san, votre ami a parlé de compagnons. Pouvez vous me dire qui ils sont?"
S"il y a encore des gens qui se battent contre Fu Leng avec des moyens crédibles, j'ai envie d'en faire partie.

Puis, je traite de grosse conne en me rappelant qu'elle parle pas le rokugani
Deux intellectuels qui restent assis vont moins loin qu'une brute qui marche

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #17 le: 21 décembre 2017, 17:32:04 »
-Un ramassis de bons à rien, de mange-merde et de poissards tiens. Répond une voix âgée et nasillarde dans un rokugani chuinté.

Deux formes massives s'approchent de vous, deux autres rat.

L'un est énorme, mesure plus de deux mètre de haut et possède une fourrure fournie et hirsute, et l'autre est chétif, le poil rat, gris et dru, ses yeux chafouins et malicieux rehaussés d'imposants "sourcils".
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Tmitr-A'ichtr'foo

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 180
  • Oh la jolie chose qui brille-brille... A moi !
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #18 le: 22 décembre 2017, 11:54:46 »
Je me hâte de déguerpir ventre à terre de ses souterrains malsains, l'humaine sur le dos.
Bien qu'elle doive s’agripper comme elle peut, je me retiens de ne pas lui mordre les doigts lorsqu'elle se rattrape à mes oreilles pour ne pas tomber.

Bientôt, je retrouve nos galeries et ralentis un peu l'allure, rassérénée.

Alors que je trottine sous terre, j'entends Haryu s'adresser à moi et m’apprête à lui répondre quand la voix de cloche fêlée de K'Thatch'Uk retenti près de nous.
Au son de sa voix, je sens que son accueil n'est pas vraiment cordial et lui adresse un petit sifflement de mise en garde.
Je dépose l'humaine contre une paroi et entreprends de vérifier si les soins de Kiruta n'ont pas besoin de reprise.
Tout en m'occupant d'elle, et replaçant son manteau comme une couverture, je m'adresse à mes compagnons :

"Kiruta et l'homme-sans-Nom ont trouvé d'autres humains dans les souterrains.
Ainsi qu'une étrange... menace.
Kiruta et lui vont nous envoyer les autres humains.
Donk, vient avec moi pour les récupérer. Nous les escorterons jusqu'ici.
K'Thatch'UK, veille sur l'humaine. Elle est faible... et elle pue. Essaye de la soigner et de la laver."
Je ne peux réprimer un sourire goguenard, voyant le vieux se déconfire à cette demande.

Je me tourne vers Haryu et tend le doigt vers le vieux : "K'Thatch'Uk", puis désigne Donk : "Donk".
Puis la désigne elle et pointe le doigt vers le sol, puis joins ma patte restante à mon moignon et désigne le vieux qui marmotte dans ses moustaches, exprimant ainsi, j’espère, le fait qu'elle reste ici, veillée par mon vieux compère.

J'ajoute en nous désignant tous les trois, puis elle à nouveau : "Rik-rik*".

Après réflexion, je saisis Scouik par la peau du dos et le dépose doucement sur l'épaule de Haryu.
Je caresse tendrement la tête de mon furet, puis regarde Haruy et après un moment d'hésitation lui tapote doucement la tête.

Puis je fais signe à Donk que nous nous mettons en route.


* ami


[edit : j'avais encore oublié qu'il me manquait une patte...]
« Modifié: 22 décembre 2017, 17:05:27 par Tmitr-A'ichtr'foo »
Gniarf gniarf couic

Hors ligne Doji Uraken

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 167
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #19 le: 22 décembre 2017, 21:18:28 »
Je grelotte sous ma couverture. J'ai l'impression d'être un bébé fragile qui a encore besoin qu'on lui donne la popote et qu'on lui nettoie son petit cul merdeux.
Et j'aime pas ça! Je déteste me sentir faible.
Au moins, je suis vivante et dans une relative sécurité, c'est même pour ça que je trouve la force de me plaindre.

Je me baffe mentalement en me rappelant de penser pratique au lieu de pleurnicher. "Qu'est ce que je peux apporter d'utile?" C'est la première question à se poser en situation critique.

"J'ai vécu plusieurs mois au fort des sept dards et je connais un peu la campagne autour, en tout cas en surface. Une fois tous réunis, je peux rien promettre mais peut être que j'arriverais à vous trouver des abris. A part ça, Je suis une guerrière spécialisée dans le combat rapproché, le déplacement en terrain difficile et le repérage mais ça, ce sera seulement utile quand je tiendrais debout. Je sais pas trop à quoi d'autre je peux servir. Si vous avez des idées précises, je vous écoute."

Deux intellectuels qui restent assis vont moins loin qu'une brute qui marche

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #20 le: 23 décembre 2017, 13:59:01 »
Le rat écoute la Matsu parler à cent à l'heure, penser à voix haute plutôt, et penche de temps en temps la tête d'un côté puis de l'autre, l'air agacé. Lorsque Haryu a terminé le rat appuie sur une des blessures de la bushiko, qui se tétanise de douleur.

-Tu veux aider, poney ? Alors repose toi.
Ça nous f'ra des vacances putain.


Il soupire, presque humain en cet instant.

La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Doji Uraken

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 167
    • Voir le profil
Re : Chapitre 14ter - Réservé à Tmitr et Haryu
« Réponse #21 le: 25 décembre 2017, 11:36:31 »
"Yarhgl! D'accord j'ai compris, je me rend."

Je fait quand même un petit peu la gueule parce que... bon, chui pas une Doji d'accord, mais me comparer à un poney! Enfin bref, je me recouche et j'obéis, pour changer. Je grogne quand même dans mon absence de barbe
On croirait entendre mon père...
Deux intellectuels qui restent assis vont moins loin qu'une brute qui marche