Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: Livre 1 chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille  (Lu 13589 fois)

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Livre 1 chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« le: 18 juin 2017, 09:57:59 »
L'onde de choc, chargée de poussière, se répand dans les couloirs, et souffle une bonne partie des torches encore allumées. Seules les lanternes sacrées, et les braséros de pureté enchâssés dans la roche, restent allumés.

La panique est totale, et vous tâtonnez dans le noir, tantôt piétinés, tantôt agrippés par les civils.
« Modifié: 30 janvier 2018, 20:42:57 par Sombre Destin »
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Dagoth

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 527
  • Tout ce qui est sous le Ciel
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #1 le: 18 juin 2017, 20:56:01 »
Je fais de mon mieux pour me faire entendre (un point de vide)

"C'EST VOTRE EMPEREUR QUI VOUS PARLE : DU CALME !"
"NOUS ALLONS VERS UNE ISSUE, KASARU-SAN PROTEGE LE CONVOI !"
"QUE CHACUN... !"
« Modifié: 18 juin 2017, 21:18:10 par Sombre Destin »

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #2 le: 18 juin 2017, 21:17:53 »
La panique fait son œuvre, et si quelques personnes proches du prince réagissent à ses encouragements et consignes, l'écrasante majorité continue de courir et de se bousculer -empêchant le prince de finir sa phrase.
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Hida Tomoe

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 857
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #3 le: 18 juin 2017, 21:54:01 »
Les rugissements, la déflagration, le souffle de poussière, l’obscurité, la panique !

Je devrais être terrifiée.
Mais un calme froid me saisi.
Juste teinté de fierté pour le sacrifice de Grand-Père.
Et d'un réalisme glacé et brutal.
Ployer comme le bambou, vivre et servir.
Et croire à la survie des miens et du plus grand nombre.

J’attrape à la hâte une pièce du haidate (tablier/jupe d'écailles de l’armure du samouraï ) de mon yojimbo, comme une fillette attraperait la manche de sa mère.
Du moins, j'espère que c'est bien lui …

Toussant la poussière qui nous étouffe,
Itaro-san ! Nous devons être à la sortie au plus vite pour superviser le retour à l’extérieur.
Le convoi ne doit pas sortir paniqué !


Point de Vide pour ne pas lâcher mon yojimbo malgré ma force par contre je joue sur mon agilité pour le suivre.
« Modifié: 18 juin 2017, 21:59:14 par Matsu Chiyo »
Feuille de paulownia,
Couleurs du Soleil,
Partout la cendre !

———————————
Grâce sulfureuse - beauté du diable
Présence apaisante - caresse des Royaumes spirituels (Tengoku)

Hors ligne Mirumoto Sakura

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 466
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #4 le: 18 juin 2017, 23:26:48 »
Je demeure au côté du prince prête à toute éventualité autant que faire se peut. Par ailleurs, je ne peux m'empêcher de penser intérieurement à mon frère, Dairu, en espérant qu'il s'en soit tiré malgré ce qui s'est passé.
« Modifié: 19 juin 2017, 18:25:26 par Mirumoto Sakura »
La beauté et la grâce personnifiée ;
Sociable et bienveillante la plupart du temps ;
Toutefois, mieux vaut ne pas réveiller la colère du Dragon !

Le sage est celui qui survit pour continuer à faire face au mal !

musique : https://youtu.be/Gw_o7XUX3fg

Hors ligne Ikoma Kasaru

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 559
  • Le Dernier Akodo
    • Voir le profil
    • Cadre de campagne 'NIN'
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #5 le: 19 juin 2017, 00:52:40 »
Le Chaos.

Dans mon esprit, lorsque les images et sentiments d'une autre vie m'assaillirent sous le Temple.

Dans cette cour, lorsque je suis sorti du temple et est réalisé ce qu'il s'était déroulé en mon absence.

Dans mon coeur, lorsque je cherchais Chiyo du regard alors que les non-morts déferlaient sur nous.

Dans ce souterrain, à présent, alors que résonnent les cris de panique, les quintes et suffocations face au souffle chargé de poussière qui a soufflé nos torches, le bruit de la chair et des os que l'on piétine...

Une horde sauvage, paniquée nous renverse, nous heurte et nous dépasse alors que je me relève. Prendre les rênes du cheval de tête, le faire s'arrêter lui et ainsi stopper les autres.

Mais ce n'est pas un cheval, mais un hydre aux multiples têtes que nous devons maîtriser.

J'entends l'appel du Prince, mais l'Hydre y reste sourde.

*Dairya, Reika, Kitsu Tsugi et le noble Kitsu, les samurais et prêtres qui ont donné leurs vies pour que l'on puisse sauver le peuple...*

Je saisis alors de la main gauche une lanterne brûlant du feu sacré des Kitsu et l'agite devant moi, tel un feu follet, jetant une lumière spectrale sur mon  visage et les alentours.

*Ce peuple qui à présent nous met tous en danger par sa peur légitime...*

De la droite, j'agrippe par le col un heimin paniqué, remontant ma prise jusqu'à son cou, pour stopper nette sa course en le soulevant légèrement du sol.
[Agilité/Jiujutsu : Saisie] Pas de dégâts, ou dé le plus petit conservé si je n'ai pas le choix

*Ce peuple que nous avons juré de protéger, quitte à le protéger de lui-même...*

" MATTE ! Arrêtez de courir ainsi si vous voulez que l'on vous sauve des esprits régnant ici, pauvres fous ! " hurle-je de rage.
[Volonté/Intimidation]

Je plante mon regard dans les ténèbres et les dizaines d'yeux se ruant vers moi, brillant du feu spectral de ma lanterne, et brûlant de folie et de peur, me plantant sur mes jambes armurées, me préparant à tenir le choc physique si mes mots et mes actes demeurent sans effet...
[Posture de la Terre]

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #6 le: 19 juin 2017, 12:32:23 »
J'avance dans le couloir obscur le dos bombé, comme le ferait un animal se méfiant de tout ce qui l'entoure et bouge autour de lui.
Mon bras gauche tendu vers l'arrière fait barrage à ceux qui voudraient trop s'approcher de Kanyo, bloquant aussi l'isha du coté du mur pour que je ne puisse pas le perdre dans le chaos alentour.

Les lanternes peinent à éclairer au milieu de cette poussière et nos seuls repères visibles se résument à des zones de fumée où s'enfoncent et surgissent les silhouettes paniquées des derniers survivants de ces tombes.

Je montre mes dents, grognant presque à chaque fois que l'un d'eux s'approche un peu trop de moi ou de mon protégé. Je tiens le sabre dans ma main droite comme un tonfa, la lame vers le sol et longeant mon avant bras.

Le monde s'écroule autour de moi, des voix s'élèvent mais je ne les reconnais pas, je ne les entends pas.
Qu'importe... Elles ne me seraient d'aucune aide... Je dois sortir et sauver l'isha de cette folie.

Par ma force, je repousse ceux qui représenteront un obstacle pour mon ami ou moi, n'usant d'une puissance létale que si notre vie était en danger direct.
J'observe les symboles sur les murs, essayant de déduire plus que comprendre la piste qu'il faut suivre pour quitter le souterrain.
« Modifié: 19 juin 2017, 13:23:17 par Percey »
Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Kanyo

  • L5R - Onsen - MJ
  • *
  • Messages: 1186
  • MJ - Onsen
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #7 le: 19 juin 2017, 14:29:00 »
Protégé par la guerrière, je ne me rends pas compte de la violence de la cohue autour de moi.

J'ai toujours, sous les yeux, les gravats et les décombres, enterrant mes amis, et moi impuissant à les en délivrer.

Cette fuite est loin de la mise en scène qu'avait imaginée Dairya. De temps à autre, un paysan surexcité avance vers moi, et je tends la main pour calmer ses nerfs, mais le rempart Kannazuki a tôt fait de le repousser.

Chancelant, je traine mon cabas en peau de requin, et je crois que ma malle en osier est partie dans l'éboulement. Peut-être que quelqu'un l'aura pris ; le vieux rat ou même...

KANNAZUKI ! LES AUTRES, OU SONT LES AUTRES ?

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #8 le: 19 juin 2017, 18:01:28 »
Kanyo hurle sa question pleine de désespoir.
Je sens sa crainte, son besoin d'entendre ne serait-ce qu'une bonne nouvelle dans tout ce malheur, mais je sais que rien de bon ne ressortirait du témoignage que je lui ferais.

Si il est une leçon à retenir de cette journée c'est que la peine n'apporte aucune aide. Aussi, je décrète que les émotions n'ont plus le droit à la parole en cet instant.
Seule compte la survie.

Un coup d'épaule envoyé vers un de nos malheureux "assaillants" me suffit à dissimuler ma crispation et je continue à trainer l'isha vers l'avant en lui répondant sans aucun tact.

- J'y vois pas plus que toi.
Ils sont là, autour du prince, des Lions...

D'abord on sort et ensuite on avise.

« Modifié: 19 juin 2017, 18:04:50 par Ichiro Kannazuki »
Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Mirumoto Sakura

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 466
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #9 le: 19 juin 2017, 18:30:37 »
vu que je me tiens à côté du Prince, je lui glisse assez fort pour qu'il m'entende.

Prince Otomo Tsunamori sama, nous devrions faire le nécessaire pour sortir le plus vite possible ainsi il vous sera peut-être plus aisé de donner des consignes lorsque vous serait à l'extérieur visible de tous alors que maintenant beaucoup sont dominés par leur peur et/ou leur instinct de survie ce qui fait qu'ils ne sont pas en mesure de vous écouter ni de vous voir. Lorsqu'ils verront leur Prince en vie, beaucoup devraient se rallier naturellement à vous car ils comprendront probablement assez vite que vous obéir sera leur seule chance de survie.
La beauté et la grâce personnifiée ;
Sociable et bienveillante la plupart du temps ;
Toutefois, mieux vaut ne pas réveiller la colère du Dragon !

Le sage est celui qui survit pour continuer à faire face au mal !

musique : https://youtu.be/Gw_o7XUX3fg

Hors ligne Kitsu Genkishi

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 583
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #10 le: 19 juin 2017, 21:03:49 »
Après avoir été trouvé par Sanzo, je m'active avec lui auprès des hommes pour maintenir la concentration sur la mission qu'était l'évacuation.
La douleur des pertes et de l'affrontement mental avec l'Ennemi pèse lourd sur mon esprit mais je suis animé d'une nouvelle flamme. Je m'active le long de la file, glissant un mot d'encouragement aux civils et aux soldats. Notre assurance est la seule chose qui maintient un temps soit peu la cohésion et la confiance. Je me déplace sans difficulté, l'obscurité ou la semi obscurité régnant ici ne me gêne visiblement pas.
Les échos de la bataille au dehors résonnent dans les couloirs. Je sais que je dois rester ici, Senshi sensei est quelque part dans cette cohue. Ma soeur aussi. Je veux y croire en tout cas.

A un moment j'ai pris le temps de glisser à Sanzo:
-Ouvrez l'oeil Toritaka san. Au delà des esprits, ces tunnels ont scellé un ennemi particulièrement dangereux. Akodo O Mikamisama a donné sa vie pour bloquer cet ennemi. Il ne faudrait pas que nous leur donnions l'opportunité de revenir.

Nous avons repris la mission en cours jusqu'à ce que la secousse vienne souffler les dispositifs mis en place pour éclairer notre fuite. Au delà du choc physique c'est une véritable secousse psychique qui me tombe dessus. Mes sens spirituels perçoivent la fin de mon grand père et du Kitsu. L'écho de leur dernier cri de défi à l'Ennemi se répercut en moi avec un terrible violence. L'écho de la fin d'Akodo décuplant la force de ce cri.
Je suis choqué et doit me tenir fermement à mon arme, solidement plantée dans le sol, pour ne pas chuter. La cohue qui s'ensuit me parait extrêmement lointaine pendant un moment. Les implications de cette perte me rappelle durement ce que je viens de traverser. Il faut qu'un civil me percute dans le noir et la poussière pour me sortir de ma torpeur. Nous n'avions plus le temps de pleurer les morts. J'adresse la même prière que je l'ai fait pour les morts.

Je m'abrite contre la paroi entre deux braseros de pureté diffusant toujours leur salutaire mais pâle lumière pour essayer de percer le nuage de poussière et y voir un peu mieux.



Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #11 le: 19 juin 2017, 22:16:17 »
De longues minutes (heures ?) se passent alors que vous courrez, tâtonnez, et errez dans le noir.
Les braséros vous guident jusqu'à ce que vous vous rendiez compte que dans la panique, plusieurs ont été renversés. Bientôt, vous vous perdez dans le dédales noir comme la nuit.
Lorsque vos jambes vous font souffrir et que vos gorges sont devenues sèches, vous faites halte, et découvrez quelques camarades parmi les civils essoufflés et hagards.

Le silence domine a présent les corridors, aussi tangible que la brume qui stagne au dessus du sol, humide et lourde, et qui s'agrippe à vos chevilles comme la main d'un non-mort.


Tsunamori, Nakadai, Akagi, Chiyo, Sakura
Se retrouvent dans une petite salle creusée dans la roche, et munie de deux espèces de bans de pierre ainsi que d'une anfractuosité dans laquelle brûle un feu sacré bleuté et fantomatique. Les traits tirés de leurs visages sont déformés par les ombres mouvantes et crochues qui dansent sur leurs visages comme sur un panneau shoji. Autour d'eux se massent plusieurs dizaines de civils, qui les ont suivis ou précédés, et plusieurs unité de soldats Lions et du convoi entourent précieusement le prince et dame Chiyo.

Kannazuki & Kanyo
Les autres semblent loin, très loin derrière lorsque Kannazuki s'autorise a s'arrêter.
Une source d'eau ruisselle paisiblement le long de leur couloir voûté, et s'enfonce dans les fondements de la montagne, déroulant un tapis cristallin dont le bruit d'écoulement les aide à reprendre leurs esprits.
Ils sont seuls. Il n'y a plus aucun bruit, à part celui-ci, et le plafond garni des pointes des stalactites leur donne à penser qu'ils ont été avalés par un terrible monstre.

Kasaru & Yukishiro
Les hommes du commandant ont été dispersés afin de prévenir du pire dans la panique.
Bien entendu, la plupart de ceux qui n'ont pas été délégués à cette tâche font corps autour de leur chef.
Alors qu'ils font halte pour se reposer, ils tombent sur Yukishiro, assis en lotus, absorbé dans une séance de méditation...


« Modifié: 19 juin 2017, 22:37:24 par Sombre Destin »
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #12 le: 19 juin 2017, 22:36:11 »
Genkishi, Sanzo, Tmitr

Pendant ce temps, Genkishi et Sanzo tâchent de veiller à ce que les civils ne perturbent pas les yoreis et les gakis qui hantent les couloirs non protégés par les braséros, le sel, et l'encens. Par moment, hélas, ils doivent condamner des lieux, et ne peuvent que verser du sel consacré au sol pour bloquer d'éventuels âmes en peine. D'autres fois ils sauvent des vies, et les guident dans la bonne direction. Enfin, après un long moment, ils tombent nez à nez avec les nezumi -loin des hommes, et pelotonnés les uns sur les autres.
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Kou Yukishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 698
  • « - Sale Gosse »
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #13 le: 19 juin 2017, 23:46:05 »
[HRP : Message initial effacé pour être en accord avec le MJ]

- Kou Yukishiro -

Où me suis-je trouvé dans la cohue ? Quel groupe ai-je suivi ?
Si les témoignages des uns et des autres attesteront mon départ des lieux où l'ultime rituel aura été adressé à mon père, nul ne pourra en dire plus sur mon devenir...

... aussi, me trouver en position de méditation au détour d'une couloir a sans aucun doute quelque chose de mystique. Des gangues de roche recouvrant par endroits ma silhouette s'effritent brusquement, semblant libérer en moi un souffle trop longtemps contenu.
Je m'effondre comme une pierre, m'étalant de mon flanc sur le sol.

Ainsi affalé, j'avale une profonde goulée d'air.
« Modifié: 19 juin 2017, 23:46:33 par Kou Yukishiro »
~ Mate, shikashite kibouseyo ~

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #14 le: 20 juin 2017, 17:55:55 »
Je vérifie l'endroit une dernière fois avant de faire s'assoir Kanyo contre le mur et de m'avachir sans grâce à ses cotés.

Je laisse mon rythme cardiaque s'apaiser, bercée par l'écoulement de l'eau et de longues secondes passent avant que je ne redresse ma tête afin de jeter un œil avide vers le ruisseau.

Un doute pourtant, m'empêche de me jeter tout de suite sur cet apparent cadeau et mes yeux se lèvent vers les piques tombant du plafond au dessus de nos têtes.

Je soupire et lâche à Kanyo:

- On s'repose et on r'part dès qu'on peut.
« Modifié: 20 juin 2017, 17:58:12 par Ichiro Kannazuki »
Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Ikoma Kasaru

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 559
  • Le Dernier Akodo
    • Voir le profil
    • Cadre de campagne 'NIN'
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #15 le: 20 juin 2017, 18:07:52 »
Le mouvement de panique s'est mu en cohue encadrée grace à l'organisation mise en place et issue de notre tradition militaire séculaire.

Pourtant, le rapport de force est amplement à notre désavantage et de trop nombreux incidents sont à déplorer malgré tout. Un roulement et pauses successives sont misent en place, pour que les hommes puisse souffler dans cette déferlante de gens apeurés qu'ils doivent protéger et canaliser.

C'est à notre tour de profiter des alcôves, mais nous ne nous attendions pas à y trouver celui que cerains appellent "Jeune Maître".

Et qui est à présent le seul Maître du convoi d'origine...

La surprise, et un certain soulagement, peuvent se lire sur mon visage. Comment était-il arrivé ici ? Et sans garde, ou escorte ?

Mon soulagement s'estompe bien vite lorsque Yukishiro s'effondre, comme sortant d'une longue apnée. En quelques pas rapides je me porte à son côté, posant un genou au sol et récupérant d'un de mes hommes l'outre qu'il me tendait alors que nous rentrions.

" Est-ce que vous allez bien, Yukishiro-san ? "

Mes mots, aux sens et sous-entendus multiples, sont prononcés d'une voix grave, avec toute l'empathie dont je suis user dans la situation actuelle et le "public" présent.

Hors ligne Kanyo

  • L5R - Onsen - MJ
  • *
  • Messages: 1186
  • MJ - Onsen
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #16 le: 20 juin 2017, 21:30:33 »
Hors d'haleine, je m'érafle le dos en m'asseyant contre le mur.

Où ... où sont les autres ? Ils sont derrière ... nous, neh ?

Je relache la tête vers l'arrière, butant sur la surface humide et poreuse. Le contact de la pierre solide me fait du bien. Elle tient debout, elle. Elle ne s'effrite pas en poussière sous mes pieds, elle ne tombe pas sur moi ou sur mes proches.

Je dodeline un peu de la tête, et finis par la pencher de côté sur l'épaule de la samouraï-ko.

Affaissé ainsi contre elle, j''entends mon souffle devenir peu à peu régulier.

Oui, oui, on repart. Mais là, on est bien ici.

Hors ligne Kou Yukishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 698
  • « - Sale Gosse »
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #17 le: 20 juin 2017, 22:25:58 »
- Kou Yukishiro -

Je peine à reprendre maitrise de mes membres, paraissant ainsi immobilisé au sol dans ma position de méditation telle une statue ayant chuté de son socle. Mes muscles, mes articulations... tout mon être me semble être pris dans la roche et initier le moindre mouvement devient une lutte.
Peu à peu mes sens me reviennent : le froid de la pierre sous moi, le gout du granit incrustant ma gorge, l'odeur de la sueur et de l'encens... s'en suivent la vue de Kasaru s'approchant de moi, et ses paroles m'atteignant.

Je laisse échapper un grognement alors que se déplie mon bras. Ma voix garde quelques résonnements caverneux.

« - Où ?... »

Je fais tourner ma tête de gauche à droite, cherchant visiblement à remettre mes idées en place.
~ Mate, shikashite kibouseyo ~

Hors ligne Ikoma Kasaru

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 559
  • Le Dernier Akodo
    • Voir le profil
    • Cadre de campagne 'NIN'
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #18 le: 21 juin 2017, 17:56:39 »
* Où ? *

Yukishiro semble désorienté et cherche quelque chose, ou quelqu'un. Ou ignore-t-il simplement ou nous sommes, porté jusqu'ici par les Kamis de la terre ?

Ne voulant pas apporter d'embarras au jeune Shugenja, je choisis de répondre par un état des lieux.

" Nous continuons à avancer sous la montagne, mais la cohue parmi les Heimins a dispersé quelque peu notre procession. "

Je tends l'outre d'eau à l'éveillé, continuant.

" Notre sortie de ces souterrains devrait s'effectuer dans au moins une heure, mais plongés dans l'ombre que nous sommes, c'est là une estimation des plus optimiste. " ajoute-je sans pour autant me relever, tentant de jauger l'état du jeune homme qui il y a peu ne pouvait que ramper...

Hors ligne Toritaka Sanzo

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 89
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #19 le: 21 juin 2017, 20:54:56 »
Durant la fuite dans les galeries, je n'ai pas bien fait attention à Genkishi. C'est un bushi aussi, il a l'air de pouvoir se débrouiller. De temps en temps, j'ai aidé un heimin déséquilibré à ne pas tomber, de temps en temps j'ai murmuré une prière pour une personne que j'ai vue morte, écrasée sous les pieds des fuyards.
J'ai participé à aider à la sécurité du convoi avec Genkishi, usant des rituels habituels pour bloquer certaines galeries aux esprits affamés qui voudraient se repaître de l'âme des heimins fugitifs, voire des samurai.

Je garde un oeil sur Genkishi, on ne sait pas encore quelles séquelles sa rencontre spirituelle passée lui aurait laissé....

Puis, au détour d'une galerie, je découvre les nezumi roulés en boule les uns sur les autres. Je m'arrête net. Je ne connais pas bien ces hommes-rats, j'ai entendu dire qu'il y en avait à la forteresse depuis quelques heures....ou jours... Le temps a été flou dernièrement... mais je sais qu'ils sont nos alliés. Alors, j'agis comme je le ferais avec un animal craintif et apeuré, m'abaissant sur mes genoux et tendant une main en avant. L'autre main est en mesure de tirer mon sabre si d'aventure il y avait une mauvaise réaction. J'essaie de parler d'une voix apaisante, et douce.

"_Shhh, je ne vous veux aucun mal..."

Hors ligne Kitsu Genkishi

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 583
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #20 le: 21 juin 2017, 22:42:44 »
J'ai laissé passer une grande partie de la cohue monstre déclenchée par la chute des Tombes. Il est vain de vouloir s'interposer face à un troupeau en panique. J'avise Sanzo dans les environs proches lorsque le calme revint. Le constat est assez catastrophique. Les morts sont nombreux, piétinés... Je m'atèle à dires les prières et trancher les têtes des corps que je croise. Nous aurions d'énormes difficultés si ces corps se relevaient.

Je n'aime pas cette mission mais je m'y attelle comme dans la cour des Tombes...Je sais ce que cela provoque chez les paysans mais je n'ai pas le temps de m'apitoyer. Il faut en plus que je guette les moindres signes de manifestations spirituelles néfastes. J'aperçois régulièrement Sanzo s'y atteler lui aussi. Pour l'instant cela semble suffire...

Dans le mouvement continu vers la fin de cette interminable colonne, j'avise Sanzo arrêté. Il semble attiré par quelque chose de particulier dans un recoin du tunnel.

-Toritaka-san? Vous avez trouvé quelque chose?

Je m'approche pour le voir accroupi face à une partie des Nezumis. Je marque l'arrêt devant les Hommes-Rats qui m'avaient fasciné lors du conseil où l'un de leurs représentants s'était présenté.

-Toritaka-san savez vous communiquer avec eux, je n'ai pas eu l'occasion de croiser leur route sur nos terres, nos heimins ont tendance à les repousser à vue. Vont-ils bien?

Je parle d'une voix calme et grave pour ne pas les effrayer outre mesure. Et j'évite de donner une impression trop emprunte de violences malgré mes armes.

Hors ligne Kou Yukishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 698
  • « - Sale Gosse »
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #21 le: 21 juin 2017, 23:30:28 »
- Kou Yukishiro -

Mes yeux passe de l'outre sur le visage du Lion, et malgré l'impression de sable irritant ma gorge, je me refuse encore de prendre l'eau ainsi tendue... néanmoins, quelque chose semble avoir changé dans le regard que je pose sur Kasaru.

« - Cela ira... *raclement de gorge* Nous pourrions... *toussotement* en avoir besoin plus tard. »

Je me redresse péniblement, adoptant une posture avec un genou à terre. Tête tournée vers le bas, je cherche reprendre main sur ma respiration et recentrer mon esprit. Lorsque je devise la troupe réunie en ces lieux, je remarque les absents... ceux qui m'importent...

« - Où sont les autres ? Kannazuki ? Kanyo ?... Le convoi ? »
~ Mate, shikashite kibouseyo ~

Hors ligne Ikoma Kasaru

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 559
  • Le Dernier Akodo
    • Voir le profil
    • Cadre de campagne 'NIN'
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #22 le: 22 juin 2017, 00:11:57 »
Je n'insiste pas, mais contourne le refus du Shugenja :

" Certes. " réponds-je d'un air concerné face au jeune homme toussotant.

" Je vous la confie donc, vous saurez assurément en user le moment venu... " ajoutes-je après un bref soupir, posant l'outre au pied de Yukishiro avant de me relever, m'en désintéressant à présent.

Aux interrogations posées, je ne répond pas de suite, passant une main sur mon visage marqué et jetant un regard vers l'obscurité du souterrain au delà de l'alcôve qui nous abrite.

" Nous avons été séparé de l'Isha et d'Ichiro Kannazuki lorsque nous tentions de rétablir un semblant d'organisation après la panique initiale. ". Mon ton est amer lorsque je prononce ces derniers mots, mais tente d'être rassurant lorsque je me retourne vers Yukishiro pour ajouter :

" Mais ils ont quitté le complexe des Tombes avec nous, et ne devraient pas être loin.

Quant au convoi : Les Heimins avec lesquels vous nous étiez parvenu faisaient parti des premiers à rejoindre l'entrée des catacombes lorsque la retraite fut donnée."


Je ne rentre guère plus dans les détail et tais mes doutes, mais ils peuvent se lire sur mon visage.

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #23 le: 22 juin 2017, 12:44:20 »
L'isha s'écroule sur mon épaule et ma main opposée vient entourer doucement sa mâchoire pour y déposer une caresse.

- On a d'l'avance, alors profites-en pour dormir.
J'vais garder un œil ouvert.


J'appuie ensuite ma tête sur la paroi de roche pour me relâcher un peu plus encore et, soucieuse de ne pas laisser les récents évènements empoisonner mes pensées, commence à compter les stalactites qui constellent le plafond.
Je dois occuper mon esprit...
Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Kanyo

  • L5R - Onsen - MJ
  • *
  • Messages: 1186
  • MJ - Onsen
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #24 le: 22 juin 2017, 21:24:34 »
J'ai un sursaut de rire.

Oh, je ne vais pas pouvoir dormir. J'ai trop hâte de voir Dairya. Figure-toi, haha, qu'à peine on avait fini de transfuser Dairu que Dairya a décidé de s'y coller aussi. Il a pris le sang du gros Donk.

Dairu, je ne pourrai pas voir si ça a marché, parce que ...


Je sais l'affection que Kannazuki porte à l'ancien moine. Ma voix devient chevrotante.

Parce que il n'a pas pu nous suivre.

Mais Dairya, par contre, je serais curieux de voir, même si techniquement, il n'est sans doute pas resté allongé assez longtemps.


Je ferme les yeux et pose ma main sur celle que Kannazuki a porté à ma joue.

Ça oui, je serais curieux.

Hors ligne Kou Yukishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 698
  • « - Sale Gosse »
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #25 le: 22 juin 2017, 23:32:42 »
- Kou Yukishiro -

J'accueille les explications de Kasaru d'un simple hochement de tête et me prends alors à entamer un inventaire de mon être, ma main palpant mon bras opposé, se plaquant sur mes cuisses, saisissant la poignée de mon sabre court, glissant sur mon visage et venant sentir le sabre passé à mon dos, celui ne me quittant plus depuis que mon père me l'ai remis avant de partir rechercher Dairu et Kiruta.
Mes yeux se ferment un instant alors que ma paume se pose sur ma poitrine, puis que les gourdes à ma ceinture...

Ce n'est qu'au bout de quelques instants que je semble reprendre intérêt aux alentours.

« - Par où devrons-nous aller ? »
~ Mate, shikashite kibouseyo ~

Hors ligne Hida Tomoe

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 857
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #26 le: 23 juin 2017, 00:14:52 »
Silencieuse un temps, je ferme les yeux, mes lèvres égrenant un mantra, le temps de me reprendre.

La lumière est insuffisante.
Nous manquons d'informations.
Je me tourne vers les soldats qui nous entourent.

- samouraïs, comptez-vous et que ceux qui auraient participé à la mission de reconnaissance dans ces corridors s'avancent.

Feuille de paulownia,
Couleurs du Soleil,
Partout la cendre !

———————————
Grâce sulfureuse - beauté du diable
Présence apaisante - caresse des Royaumes spirituels (Tengoku)

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #27 le: 23 juin 2017, 18:49:36 »
Je sens un malaise profond remonter tout le long de mon échine et mon cœur se mettre à battre de manière erratique.
La main qui touchait la joue de l'isha se retire et mon poing se sert, comme si ce geste pouvait suffire à faire taire les émotions qui se réveillent en moi.

Je ne regarde plus Kanyo à partir de cet instant, je voudrais le maudire pour amener ce sujet maintenant mais il n'est coupable de rien et plus encore, il mérite de savoir.

Je me relève brusquement et tourne le dos à l'isha, gardant la tête baissée tandis que je commence à raconter les récents évènements.
Ma voix semble distante, éteinte, triste rappel de mon rôle de spectatrice impuissante.

- On était encore aux explications du rituel quand l'Neuvième nous a attaqué.
Il est rentré dans nos têtes et a tout fait pour nous faire flancher.

Il a suffit d'un échec de not' coté et tout est parti en couille...

Je me plonge un instant dans le silence, accusant à nouveau le coup des révélations que je lui fais.

- La Yotsu s'est damnée et a tué Shiki avant d'donner son nom et son corps pour qu'la chose dans son ventre d'vienne un putain d'oni...

Mes dents grincent tandis que je sous-entends honteusement mon inutilité.

- C'truc était ignoble, il arrachait les membres sans effort, s'soignait à vue d’œil, prenait tout l'monde d'vitesse et sans jade sous la main t'pouvais toujours attendre pour l'blesser...

Yukishiro et Dairya lui ont t'nu tête, et z'ont fini par l'avoir...
Mais Dairya a été blessé salement pendant l'combat.

Il avait l'bras arraché et j'ai essayé d'empêcher l'sang d'couler, mais ca pissait d'partout sur son corps.
J'voyais ses organes bouger derrière ses côtes en miettes et j'savais plus quoi faire...


Ma voix perd en intensité tandis que je peine à réprimer ma tristesse et ma culpabilité.

- Il est mort Kanyo.
J'ai pris sa tête.
Et Yukishiro a sauvé son âme.

Un sanglot calme et las se fait entendre.

- Pardon de t'avoir trahit toi aussi.

« Modifié: 23 juin 2017, 21:10:08 par Ichiro Kannazuki »
Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Ikoma Kasaru

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 559
  • Le Dernier Akodo
    • Voir le profil
    • Cadre de campagne 'NIN'
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #28 le: 24 juin 2017, 00:38:38 »
Je suis des yeux les mouvements de Yukishiro, analysant autant les indices sur la présence de l'éveillé et les moyens mis en oeuvres par les kamis dont il a l'écoute pour l'amener ici, que vérifiant également de mon côté l'intégrité physique du jeune homme.

Quant à son état mental, j'ai abandonné tout espoir de pouvoir le qualifier tant sa force de volonté, et la carapace dont il s'affaire à recouvrir ses émotions, sont importantes.

Même si des fissures sont assurément présentes, comme en chacun de nous.

La scène d'un enfant rampant vers la dépouille de son père jaillit dans mon esprit avant que les mots du Shugenja me ramènent au présent.

Je me rends alors compte que j'ai fixé le jeune Kou dans les yeux tout ce temps et prends alors excuse de montrer la direction de la sortie présumée pour m'en détourner.

" Les souterrains continuent dans cette direction, Kou Yukishiro san, mais il serait bon de retrouver Matsu Reika san ou son second, Toritaka Sanzo san, ainsi que les hommes de leur unité pour que je puisse répondre plus précisément à votre interrogation.

Ils connaissent bien cet endroit, c'était -entre autre- la mission qui leur avait été confié par la vénérable Kitsu Senshi sama.

Mais nous progressons vers le nord et la montagne, loin de SON regard espérons-le. "

Hors ligne Kou Yukishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 698
  • « - Sale Gosse »
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #29 le: 25 juin 2017, 00:11:32 »
- Kou Yukishiro -

Je me remets péniblement sur pieds, une main lourdement posée sur la paroi rocheuse à coté de moi, l'autre refermée sur l'outre laissée à mes pieds.

Mon visage se ferme et mon regard se tourne vers le chemin désigné par Kasaru. Ne semblant plus nécessiter d'appui pour mon équilibre, ma main libre vient se poser sur la poignée de mon sabre court avant d'en dégager la lame.

« - Avançons alors... »
~ Mate, shikashite kibouseyo ~

Hors ligne Dagoth

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 527
  • Tout ce qui est sous le Ciel
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #30 le: 25 juin 2017, 16:06:17 »
Je profite du rassemblement pour m'assoir un instant sur l'un des bans de pierre. Je m'adresse à Chiyo.

"Chiyo-san, nous avons ici un semblant de lumière. Sans doute est-ce un bon endroit pour se rassembler et faire le point. Nous pourrions envoyer des éclaireurs chercher les autres, tandis que les blessés pourraient recevoir quelque soins. Pendant ce temps, nous pourrions essayer de déterminer notre position."

Hors ligne Hida Tomoe

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 857
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #31 le: 25 juin 2017, 22:16:20 »
Je m'incline respectueusement devant le Kuge.

- Son Excellence parle d'or.
Son humble ser...
ma voix se perd dans une toux probablement due à l'épuisement ou la poussière Son humble suivante est heureuse d'avoir devancé ses volontés, au moins quant à notre position.
Si des éclaireurs connaissant ces tunnels sont parmis nous, ils se présenteront dans un instant à Son Excellence.

Je tourne mon visage vers la lueur bleutée qui nous éclaire ...

Dans tous les cas, il semble que nous soyons sur le bon chemin.

... puis vers l'entrée et mon ton se teinte d'inquiétude mêlée de ferveur.
Fasse les Fortunes que les autres membres du convoi soient saufs, eux aussi.
Avant de revenir respectueusement vers le Prince, mon regard se fixant en deçà de son menton.

Une ombre passe sur mon visage, ou est-ce l'éclairage fugace ?
- quant aux autres souhaits de Son Excellence, je vais faire recenser les blessés et les gens ayant des notions de guérison ainsi que les éventuels porteurs des sacs de soins.

Et ... puisque Son Excellence semble requérir le conseil de sa suivante ...

J'hésite un instant, soupire puis me redresse, la voix assurée malgré un léger accent douloureux.
Quant à envoyer des éclaireurs ... je me dois de le déconseiller formellement à Son Excellence.
Ces tunnels sont labyrinthiques et fort mal fréquentés.
Envoyer de petits groupes isolés reviendrait à condamner les hommes envoyés à une mort inutile.
...
En dernier lieu, si Son Excellence me le permet, je ne saurais trop conseiller de suivre ses souhaits premiers et de permettre au peuple et aux hommes de se reposer en attendant que le reste du convoi nous rejoigne, puisque nous sommes sur le bon chemin.
« Modifié: 26 juin 2017, 13:17:32 par Matsu Chiyo »
Feuille de paulownia,
Couleurs du Soleil,
Partout la cendre !

———————————
Grâce sulfureuse - beauté du diable
Présence apaisante - caresse des Royaumes spirituels (Tengoku)

Hors ligne Kanyo

  • L5R - Onsen - MJ
  • *
  • Messages: 1186
  • MJ - Onsen
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #32 le: 26 juin 2017, 10:35:07 »
J'accuse ces révélations en regardant, les yeux dans le vague, les mêmes stalactites que la guerrière regardait un moment plus tôt. Autant d'épées de pierre suspendues au-dessus de nous mais solidement ancrées au plafond.

Çà et là, pourtant, l'une ou l'autre s'est détachée, a chu au sol et s'est mue, avec le temps, en un bloc de pierre qui fait maintenant partie intégrante du relief de la caverne.

J'offre un faible sourire à Kannazuki. Le maximum de ce que me permettent les muscles crispés de mon visage. Un sourire qu'elle ne verra pas dans l'obscurité, mais qu'elle entendra peut-être.

Avec une expiration bruyante, je me hisse de mon assise, juste assez pour lui agripper la main et la tirer avec une force insoupçonnable.

Viens. Viens près de moi.

La douleur d'avoir perdu Sensei, et celle d'avoir perdu Miko -sans parler de l'enfant et de ce qu'il représentait pour moi, est celle d'un fer chauffé à blanc plongé au cœur de mes entrailles. Mais la peine de mon amie est ce qui les rend complètement insupportables.

Je l'entraine à mon niveau, et mes mains cherchent à caresser son cou, ses joues, et ses cheveux.

Tt-tt-tt, allons... Ne dis pas n'importe quoi. Tu m'as sauvé, encore une fois. Et tu t'es sauvée, toi. Le jour où tu me trahiras, c'est le jour où tu ne seras plus là.

Je la tire à moi, mais je n'ajoute rien. Je laisse s'accomplir notre deuil dans le silence de nos larmes.
« Modifié: 26 juin 2017, 13:35:22 par Itadeshi Kanyo »

Hors ligne Mirumoto Sakura

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 466
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #33 le: 26 juin 2017, 10:53:57 »
Je reste aux côtés d'Otomo Tsunamori dans une posture plutôt tendue, l'esprit préoccupée par ce qui a pu arriver à mon frère Dairu et aux autres. J'écoute de loin l'échange du prince avec Matsu Chiyo ne pouvant m'empêcher d'éprouver silencieusement une certaine compassion à l'égard de la souffrance qui paraît émaner de la magistrate, peut-être en empathie avec ce que je peux ressentir intérieurement à l'égard de mon frère ou d'autres personnes que j'ai pu voir récemment souffrir, liée à la perte d'un être qui leur était cher. Je me tourne et baisse la tête pour ne pas montrer mes larmes qui n'arrêtent pas de couler sur mes joues afin de tenter maladroitement de maintenir certaines convenances comme pour me raccrocher à une vaine tentative d'étiquette dans des circonstances qui ne s'y prêtent pas vraiment étant donné la déliquescence de tout ce qui nous entoure. Intérieurement, je me fais la réflexion suivant : " Vanité des vanités, tout est vanité et poursuite du vent, lorsque tant de folie et de destruction peuvent être à l'oeuvre pour rien de plus que la recherche vaine du pouvoir..."
« Modifié: 26 juin 2017, 12:29:43 par Mirumoto Sakura »
La beauté et la grâce personnifiée ;
Sociable et bienveillante la plupart du temps ;
Toutefois, mieux vaut ne pas réveiller la colère du Dragon !

Le sage est celui qui survit pour continuer à faire face au mal !

musique : https://youtu.be/Gw_o7XUX3fg

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #34 le: 26 juin 2017, 17:31:26 »

Je me laisse guider par l'isha sans jamais tourner la tête vers lui, mon regard perdu dans l'obscurité vague et insondable qui nous entoure.
J'émets si peu de résistance que l'heimin pourrait croire pendant un instant qu'il soutient une coquille évidée de son âme.

Quand il passe sa main sur mes joues, il ne sent qu'une peau tiraillée et sèche, avide de ces larmes qui n'ont même plus la force de couler.
Puis sa main arrive sur mon cou et sur mes cheveux nettement raccourcis et une sensation dérangeante nait en moi, comme si une frustration insurmontable me saisissait tout à coup.

Je me retire brusquement et me traine alors en arrière, mon regard s'arrêtant sur mes mains tandis que je sers et dessers mes poings, encore poisseux du sang du senseï.

- T'approche pas d'moi !
J'vais t'contaminer... Il était souillé...


Je rampe à quatre pattes vers le mince ruisseau et plonge mes mains dans l'eau pour les nettoyer, arrachant au passage mes vêtements tâchés d'humeurs comme si ils étaient en feu.
Je frotte ma peau frénétiquement et reviens plusieurs fois sur mes tempes et mes oreilles pendant que je crache des injures indéchiffrables en l'air.

- T'm'as touchée ! Tes mains ! Hurle-je au médecin.

L'énergie que je mets dans cette idée fixe parviendrait presque à faire oublier à quel point j'étais apathique il y a quelques secondes de cela.
Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Toritaka Sanzo

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 89
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #35 le: 26 juin 2017, 20:24:12 »
Lorsque Genkishi se rapproche, je lui fais un geste de la main de se baisser immédiatement, en lui signalant :
"_Shhhhh!!!!"

Une fois qu'il s'est exécuté, je lui réponds :
"_Je ne les connais pas plus que ça, mais ça doit bien être comme la majorité des animaux non ?"


Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #36 le: 26 juin 2017, 20:35:12 »
Tsunamori, Chiyo, Sakura

Les hommes reçoivent et exécutent leurs ordres, ils s'annoncent en une unité de 16 hommes du clan du Lion, deux Yotsu, et quelques soldats et heimins. Le calme prend le dessus sur l'affolement, et le prince, solide et imperturbable comme un roc, impose le sang-froid et la sérénité en cet instant.

Les images et les sons, le vacarme et la fureur se jettent sur vous comme des fauves en cage, et quantité de visions défilent dans vos esprits.

Certains pleurent en silence, parfois sous couvert d'un camarade compatissant.

Enfin, après de longues minutes, un homme posté à l'entrée de la salle revient et s'incline brièvement devant Chiyo avant de murmurer :

-Matsu sama. Plusieurs silhouettes se profilent, dans toutes les galeries.
Elles ne semblent pas hostiles, et tendent un ... Un drapeau blanc...

Enfin...

Un drapeau... Vous comprenez ?
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #37 le: 26 juin 2017, 20:42:11 »
Kasaru & Yukishiro

Vous avancez, et bientôt vos guides vous affirment que ces galeries n'existaient pas lorsqu'ils ont chassé les yorei et posé les braséros. D'ailleurs, vous n'en avez pas croisé depuis longtemps.
Devant vous, enfin, s'ouvre une grande grotte, aussi haute et large qu'un shiro entier.
Un grand pont de pierre, long de plusieurs dizaines de mètres, -naturel et pourtant sculpté de main de maître, gravé de milliers de symboles géométriques, et si poli que vous pouvez y voir vos traits plus nettement que dans un cour d'eau, enjambe un vide abyssal qui troue la grotte. Le pont, s'il est une œuvre d'art, est partiellement effondré - son aspect lisse le rendant particulièrement difficile à franchir...

Le moindre son est ici déformé, et résonne à l'infini sur les parois, les échos se faufilant entre les pics comme autant de mulets effrayés.

Vous marquez un temps d'arrêt, vos doutes s'imprimant sur le miroir minéral.
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #38 le: 26 juin 2017, 20:55:59 »
[Kanna & Kanyo, Tmitr, Genkishi & Sanzo je vous laisse RP]
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Dagoth

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 527
  • Tout ce qui est sous le Ciel
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #39 le: 26 juin 2017, 20:59:26 »
J'interviens en m'adressant directement à Chiyo

"Que les soldats se tiennent prêts à combattre, et les autres prêts à partir."

Je me place au sein des soldats

* Fujiwa-sama, prêtez-moi votre sagesse... Sont-ce nos bénis ancêtres qui marchent vers nous ? *

Hors ligne Mirumoto Sakura

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 466
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #40 le: 26 juin 2017, 21:21:40 »
Sakura sèche ses larmes et semble se figer un instant comme si elle écoutait quelque chose, puis, elle s'approche du prince respectueusement et lui glisse de sa voix douce et mélodieuse de façon à ce que le moins de monde possible entende.

Dans ces tunnels, il y a des yoreï qui sont attirés principalement par vous, votre altesse, ceux sont des âmes en peine qui ne trouvent pas le repos parce qu'elles n'ont pu défendre feu votre ascendant ou ont provoqué sa mort. Si vous trouvez la force de les pardonner, elles vous obéiront mais il ne faut pas qu'elles quittent cette montagne, sinon, il est fort probable qu'elles soient rapidement atteintes par la souillure et risquent de se retourner contre nous.

Puis, Sakura hésite un instant et se rapproche un peu plus encore du prince pour lui murmurer près de l'oreille.

Mon ancêtre, Bayushi kami sama, demande respectueusement audience auprès de vous, votre altesse impériale.
La beauté et la grâce personnifiée ;
Sociable et bienveillante la plupart du temps ;
Toutefois, mieux vaut ne pas réveiller la colère du Dragon !

Le sage est celui qui survit pour continuer à faire face au mal !

musique : https://youtu.be/Gw_o7XUX3fg

Hors ligne Hida Tomoe

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 857
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #41 le: 26 juin 2017, 21:51:04 »
Ma détermination renforcée par le calme du Prince, ma voix est ferme sans avoir besoin d'en forcer le ton :
Au Prince:
- Aye Votre Excellence !
Et alors que la bushiko Lion murmure à l'oreille du Prince, je m'adresse au gunzo qui vient de faire son rapport en lui montrant un angle que fait la roche derrière nous entre deux des cinq issues.
Temari-san, déployez les bushis en arc de cercle de là à là.
Les heimins derrière et les 6 meilleurs hommes autour du Prince.

Au plus proche heimin non paniqué.
Toi, rassemble les heimins derrière les bushis. Dans le calme. j'insiste juste un peu plus sur la dernière phrase tentant de faire passer une certaine chaleur dans ma voix pour ne pas laisser transpirer mes doutes sur la stratégie totalement impropre si ce sont des gakis ou des yoreis qui s'avancent.

Je n'ai pas quitté mon poste à côté du Prince, bien décidée à ne pas le soustraire à mon devoir.
Un sourire étrange ? Illuminé ? Fou ? Se peint brièvement sur mon visage aux propos de Sakura sur les fantômes et esprits.

« Modifié: 26 juin 2017, 21:57:34 par Matsu Chiyo »
Feuille de paulownia,
Couleurs du Soleil,
Partout la cendre !

———————————
Grâce sulfureuse - beauté du diable
Présence apaisante - caresse des Royaumes spirituels (Tengoku)

Hors ligne Kitsu Genkishi

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 583
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #42 le: 26 juin 2017, 22:08:22 »
Je m'accroupi aux côtés du Faucon pour me mettre à une hauteur moins impressionnante pour les Nezumis.
Je tique un peu aux propos du Toritaka.

-Toritaka-san, je ne suis pas certains qu'il soit pertinent de les considérer comme des animaux. Je pense même qu'ils le prendraient particulièrement mal.

Je réfléchis un moment avant de m'avancer légèrement.
-Nous ne pouvons pas les laisser là. Ils sont venus dans l'espoir d’accroître leur chance de survie. Et ils ont des atouts que nous n'avons pas. Nous avons des bénéfices mutuels à tirer de cette coopération.

Je souffle et pose mon arme à terre dans un geste qui se veut rassurant. Je me désigne de la main et commence à parler lentement et distinctement.
-Je suis Genkishi et voici Sanzo. Nous voulons aider les Nezumis. Vous devez venir avec nous. Nous vous aiderons.

Tout en parlant je fais des gestes que j'espère simples et explicites pour établir une forme de contact.

Hors ligne Kou Yukishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 698
  • « - Sale Gosse »
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #43 le: 27 juin 2017, 00:42:41 »
- Kou Yukishiro -

Notre pause forcée est une excuse toute trouvée pour me laisser à poser un genou à terre et souffler quelque peu. N'y tenant plus, je porte l'outre à mes lèvres, apaisant en quelques gorgées le feu qui me brule la gorge depuis bien trop longtemps.

Mon regard parcours la merveille s'offrant à nous, glissant sur la roche polie et devisant les formes gravées sur son long.

« - Où sommes-nous et ... doit-on traverser ce pont ? Êtes-vous sur du chemin ? »

Je suis à bout, épuisé aussi bien physiquement que mentalement, mais je fais de mon mieux pour masquer ces failles, m'accrochant à ma volonté pour ne pas chuter... m'accrochant aux paroles de mon père et à son souvenir, pour ne pas abandonner... cela ne m'est plus possible... plus maintenant.
~ Mate, shikashite kibouseyo ~

Hors ligne Kanyo

  • L5R - Onsen - MJ
  • *
  • Messages: 1186
  • MJ - Onsen
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #44 le: 27 juin 2017, 00:54:12 »
Laissant passer un juron entre mes dents, je saute sur mes pieds pour rejoindre l'Ichiro.

Attends, attends, ne panique pas !

Je laisse la samourai se rincer, puis lui montre le pendentif à mon cou, avant de le retirer.

Ne panique pas, on va se purifier, je sais comment faire, à force de les avoir vu procéder. Assieds-toi en seiza et ferme les yeux.

Je ne cite pas leurs noms, pas plus que je ne laisse le manque d'assurance troubler ma voix. Je pose le pendentif de jade dans le mince ruisseau, en amont de nous. Je me lave les mains et le visage, puis ouvre ma sacoche. J'en sors un bandage, que je laisse tremper dans le ruisseau, et des baumes.

Ce sont des baumes de jade, ça fera l'affaire.

Je ramasse le bandage détrempé, et m'approche pour laver le corps de la guerrière, en récitant quelques mantras que j'ai entendu Dairya, Kiruta et Yukishiro prononcer. Je sais que ces précautions sont inutiles et que je suis encore ignorant, mais mon premier but est de rassurer Kannazuki, alors je prends le baume dont je veux me servir pour lui masser les mains, le visage, et le dos.

[édité]
« Modifié: 27 juin 2017, 13:24:39 par Itadeshi Kanyo »

Hors ligne Ikoma Kasaru

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 559
  • Le Dernier Akodo
    • Voir le profil
    • Cadre de campagne 'NIN'
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #45 le: 27 juin 2017, 09:47:27 »
A l'interrogation de Yukishiro, je me tourne vers les Samurais de l'unité de Reika qui nous servent de guide.

Pas besoin d'échanger verbalement avec eux pour comprendre que, si nous sommes parvenu en cet endroit, et en sommes réduits à nous poser cette question, c'est qu'ils sont autant égaré que nous en ce dédale souterrain.

Après avoir lâché un soupir sec et teint d'irritation, je repose les yeux sur le jeune éveillé.

Là encore, pas besoin de mots pour comprendre l'état de lassitude totale du Shugenja. Pour autant, je ne peux lui proposer toute aide à ce sujet, tant cett proposition serait une insulte pour le Samurai.

Je me contente simplement de répondre, d'une voix feutrée pour limiter sa portée et son écho :

"Si nous nous sommes écarté du convoi, il n'est pas sûr de le retrouver aisément. Même en revenant sur nos pas nous pourrions juste nous égarer un peu plus.

Pour autant, il y a effectivement peu de chance qu'ils soient passés ici-même, ou que qui que ce soit ait foulé le sol de cet édifice depuis bien longtemps, Yukishiro-san. "
réfléchis-je tout haut.

J'observe les lieux à mon tour, laissant pas la même occasion un peu plus de temps au jeune homme pour récupérer, avant d'ajouter, méfiant :

" Les séismes qui ont frappé le temple ont du révéler de nouvelles galeries oubliées depuis des éons. En plus des Yoreis et Gaki hantant ces lieux, il est dit que Akodo ô mi Kami y a donné sa vie pour bannir à jamais le peuple des Tsunos de la surface de Ningen-do. "

Pensif, les yeux plissés, observant le pont et les abimes qu'il enjambe et surplombe :

" J'ignore ou ce pont pourrait nous mener. Mais si ces créatures ne sont effectivement plus là, peut-être quelque relicat de ce combat et sacrifice se tient là devant nous...

Quel est votre avis de mystique, Kou-sensei ? "
, conclue-je, levant les sourcils à l'attention du jeune homme.

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #46 le: 27 juin 2017, 12:45:21 »
Je regarde le médaillon de jade avec un certain mépris, la faible lumière dégagée par le brasero ne parvenant pas à gommer les ombres sur mon visage.
Je crache alors:

- Les mantras et les prières servent à rien Kanyo.
Les kamis écoutent qued'chi et les Cieux s'sont barrés la queue entre les jambes.


J'ai un geste de retrait quand l'isha va pour me nettoyer lui même et je tends la main pour lui prendre le bandage et le baume.

- J'vais l'faire toute seule. Lui dis-je un peu trop sèchement.
J'fermerai les yeux quand on s'ra sortis d'ce labyrinthe à la con...
Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Dagoth

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 527
  • Tout ce qui est sous le Ciel
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #47 le: 27 juin 2017, 13:04:13 »
J'écoute avec attention les paroles de Sakura, sans paraitre surpris, tandis que les soldats se déploient. Je suis déjà en train de réajuster mon armure - cherchant à reprendre un peu de la dignité perdue dans la fuite, quand la bushiko m'adresse sa requête.

Je me tourne vers la jeune femme, l'air grave.

"Je l'écoute."

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #48 le: 27 juin 2017, 19:05:33 »
Tsunamori, Sakura, Chiyo

Une forme vacille, trouble et fluctuante comme la flamme d'une bougie.
A genou, un individu portant le rouge, l'or et la nuit, apparait, prosterné, une seule main plaquée sur le sol -l'autre étant repliée sur son ventre. Ses longs cheveux se couchent sur la pierre comme la traine d'une robe de soie, serrés par les cordelettes de son masque. Devant lui repose son wakizachi, dont le pommeau est ceint d'un dard de Scorpion, qui luit sous les vagues lueurs qui vous éclairent comme s'il était couvert d'un suc.

Sur le dos de sa haori, l'homme porte ostensiblement le mon de la famille Bayushi : un Scorpion qui nage, pince levée, dans les eaux troubles.

Les lions se tendent, et sortent leurs armes en silence, près à toute extrémité sans pour autant déborder ou émettre la moindre objection.

-Que son excellence pardonne l'impudence de celui qui ne peut plus se réclamer être son serviteur, et soit remercié pour sa bonté de le laisser s'exprimer. Mon clan a en son temps tout tenté afin de circonscrire la situation dans laquelle nous sommes aujourd'hui plongés.

Nous avons en partie échoué. En partie seulement, puisque vous êtes encore en vie, et sain et sauf.


L'individu ne peut prononcer son nom, lui ayant été visiblement arraché, et mets directement en avant de quoi attiser la curiosité de Tsunamori.
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Dagoth

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 527
  • Tout ce qui est sous le Ciel
    • Voir le profil
Re : Chapitre 12 - La Nuit seule la Lune brille
« Réponse #49 le: 27 juin 2017, 19:45:02 »
Ma voix se fait plus grave et distordue en face du fantôme, comme si elle-même venait d'un emplacement lointain. Ses tonalités sont dures, et pourtant empreintes de justice. Mon visage, aussi impassible que celui d'Emma-o.

"Shoju-san, je ne suis pas là pour juger les actions de votre clan, ni même les vôtres. Qu'en cette heure sombre vous rachetiez l'honneur de votre nom - ou le perdiez à jamais."
« Modifié: 27 juin 2017, 20:07:06 par Otomo Tsunamori »