Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: Livre 1 chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir  (Lu 11183 fois)

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Livre 1 chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« le: 17 mai 2017, 21:32:20 »
Le souffle putride que vous respirez rend votre respiration difficile, et c'est nauséeux, souillés par cette ignoble fumet, que vous effectuez les quelques gestes sensés qu'il vous est encore possible d'accomplir.

Et il s'agit peut-être bien des derniers.


Yukishiro et Genkishi comprennent que l'influence du Sombre Seigneur grandit, et qu'Il se dresse contre leur entreprise et la reformation du nemuranai. Ils sentent que sans les protections du Temple - même si elles ne sont plus ce qu'elles étaient, ils auraient à lutter directement contre la manifestation de Ses pouvoirs. Tous deux formulent à la hâte quelques signes et brèves incantations de protection supplémentaires, avant de basculer.

Effets : Genkishi tu ne peux plus parler distinctement. Tu te comportes comme une bête sauvage. Tout ce que peuvent dire les autres personnes présentes sonnent comme autant d'injures et de mépris, sur leur visage tu ne lis que haine et trahison...
-Yukishiro tu réalises qu'il te faut quitter ce lieu au plus vite, avec ton père et les rares personnes qui comptent encore à tes yeux. Il te faut rejoindre l'Oracle, et accepter ton destin. "Tu ne peux sauver tout le monde" la phrase résonne dans ta tête et vrille ton mental et ta réflexion. IL arrive, IL est déjà là. Les autres n'ont plus d'importance.

Kannazuki enjambe les bols fumants, les bougies, et les bâtonnets d'encens, qu'elle bouscule dans sa fuite. Une larme grasse coule le long de l'une de ses joues, ponctuant une affreuse expression de pure colère d'une virgule insolente. Elle s'éloigne, floue et preste comme une ombre chassée par la lumière, et pose une de ses mains musculeuses sur le bois de la porte, avant de basculer.

Effets : Ta main se crispe contre le bois jusqu'à en faire blanchir tes phalanges. Une sourde et indicible colère monte en toi comme la lave en fusion d'un volcan. Ils veulent le faire à nouveau, ils veulent te mutiler à nouveau. Pire : ils veulent te sacrifier à Lui ?!? Plus jamais ça. PLUS JAMAIS !

Miko porte la main à son sabre court, et manœuvre instinctivement de sorte à protéger le Prince - comme si cette tâche s'était transmise de père en fille depuis des générations. Pourtant elle a à peine le temps de faire quelques pas, avant de basculer.

Effets : Une longue gerbe de sang noir se répand entre tes jambes en un flot discontinu d'humeurs noirâtres mêlées de pus et de sang mousseux et huileux - qui gicle bruyamment sur le sol et produit un bruit ignoble semblable à celui que fait une vache lorsqu'elle vêle.

Tsunamori, enfin, n'a pas le temps de comprendre, qu'il est déjà éloigné du kanji par son garde du corps le plus vif, Shiki. Le premier, il comprend ce qu'il se passe, car il sait ce qui se produit lorsqu'il se mire dans ce miroir. Il sait, au fond de son cœur, que le reflet qu'il y contemple est celui de l'enfant chéri entre tous de la Grande Déesse Amaterasu... Son reflet à lui, également. A l'inverse de vous autre, le Prince inspire profondément et pose une main ferme sur le bras de son protecteur, qui le lâche, subjugué par la mythique assurance qui baigne les traits de son maître. Le jeune Otomo bascule, lui aussi, mais il a d'ors et déjà connaissance des règles du jeu qu'il va devoir remporter...

Effet : Si l'esprit de Tsunamori se dresse comme le Grand Mur face à l'attaque du neuvième, c'est son corps qui lui fait aussitôt défaut. Ses jambes se dérobent sous lui et sa poitrine se comprime à tel point qu'il a la sensation qu'un nid d'abeilles a trouvé refuge dans sa cage thoracique. Il étouffe lentement, un simple sifflement grotesque et efféminé s'échappant en tout et pour tout de sa bouche déformée par la souffrance.

Nakadai hurle longuement, une infinie souffrance imprégnant son cri.
Shiki quand à lui, reste immobile.

Volonté 3 : Vous jouez le jeu. Tout est vrai, et vous ne réussissez pas à faire la part des choses. Vivez la situation à fond, avec émotion (il s'agit de vos désavantages après tout).
Volonté 4 : Vous sentez Son influence à travers le mal qui est en vous. Il vous atteint à travers vos défauts, et perverti votre âme. Vous sentez littéralement la serre glacée qu'est son esprit implacable vous déchirer... Luttez contre vous-même, mais il s'agit de l'épreuve la plus difficile de votre vie.
Volonté 5 : Affrontez le Sombre Seigneur. Vous connaissez tous les reflets de votre âme, et vivez avec, ce qui lui laisse peu de prise sur votre esprit. Votre coeur sait pourquoi, ou pour qui il bat, et si ce combat est bien le plus ardu de votre existence, vous avez clairement des chances de le chasser de votre tête... Pour quelques temps.

Un rang de Vide et de méditation (ou Théologie) égal ou supérieur à 4 vous accordent un bonus de +1 à votre volonté pour cette scène (Yukishiro, Tsunamori et Genkishi sont considérés comme ayant ce bonus)
« Modifié: 30 janvier 2018, 20:42:43 par Sombre Destin »
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Dagoth

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 527
  • Tout ce qui est sous le Ciel
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #1 le: 17 mai 2017, 21:54:13 »
Mes mains agripent le rebord du pentacle, et je me redresse au prix d'un effort surhumain. Mes lèvres serrées s'entrouvre légèrement pour laisser filer un ordre - à peine un murmure, et pourtant vibrant d'énergie.

"Reprenez-vous..."

Mes yeux se pose à nouveau sur le miroir. L'asphyxie me dévore, mais mes yeux brillent d'une volonté fanatique. Je croise un regard noir, aristocratique. Le mien, et le sien également.

Le jour est venu.

* Je n'ai pas peur de toi ! *

Je serre encore les dents, jusqu'à sentir le goût du sang dans ma bouche. Mes sourcils se froncent, mon front se plisse sous l'effort. J'attaque. (hrp : 1 point de vide)

* JE TE VAINCRAI ! *

Je ne peux me retourner, mais ai conscience de la présence de Kannazuki, Yukishiro, Genkishi, Miko, Shiki et Nakadai

* ET TU NE TOUCHERAS A AUCUN D'ENTRE EUX ! *

Tous sentent à ce moment une force nouvelle les habiter, comme si l'espoir se rallumait enfin. (+1 en vide pour tous les présents)
« Modifié: 17 mai 2017, 21:58:10 par Otomo Tsunamori »

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #2 le: 17 mai 2017, 22:10:32 »
Les paroles et l'aura du Prince vous accordent une force nouvelle, qui permet à celles et ceux qui n'étaient pas assez forts de s'armer de courage contre le Sombre Seigneur. Son influence s'en trouve amoindrie.

[Le bonus fourni par le Prince (thug life) n'est pas cumulatif]
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Kou Yukishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 698
  • « - Sale Gosse »
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #3 le: 17 mai 2017, 23:18:01 »
- Kou Yukishiro -

« - Hinoko-kun ! »

J'ai tout juste le temps de venir plaquer ma main sur le pendentif pendant à mon cou, que je me sens basculer, rejeté par le souffle du 9ème dans les profondeurs de mes doutes. Je peine à me soutenir à quatre pattes, mes mains fermement plaquées au sol, mes ongles crissant contre la pierre glacée des lieux jusqu'au sang... partir, fuir avec ceux qui m'importent, s'en remettre au Destin et abandonner ces inutiles, ces ingrats, ces... ces...
* Bom bom *
Une pulsation chaude ébranle mon être, ravivant mon esprit pour l'arracher des limbes.
* Bom bom *
Un simple battement, résonnant à l'unisson de celui de mon cœur.
* Bom bom *
Hinoko-kun, chaud contre ma poitrine, avivant les flammes de mon esprit pour en repousser les ombres venue pour le perdre.

Mes yeux embrumées font le point sur mes doigts au sol, ces sons, des mouvements, des couleurs me reviennent alors que mon être reprend consistance. Je LE sens, SA présence... partout en nous, s'insinuant dans nos peurs, nos secrets, nos faiblesses... Je LE sais jouer avec notre nature...

Partir d'ici, suivre ma voie, quitter ces lieux maudits ayant condamné mon père, m'ayant fait perdre un frère. Je ne pourrai sauver tout le monde, alors pourquoi risquer de tout perdre ici alors que mon destin m'appelle ailleurs ?

Une main vient agripper mes cheveux, tentative désespérée d'arracher ces pensées qui dévorent mon esprit, que je sais être vraies, mais... mais... certains visages m'apparaissent, de simples silhouettes que je pensais effacées de ma mémoire et de mon cœur... une promesse... une voie... une voix !

« - TU es un PRÊTRE ! TU es un KOU ! Alors fais ton DEVOIR ! »

Mes joues s'empourprent comme giflées : lui ne sombrerait pas ainsi ! Il tiendrait tête, il ferait front !
La chaleur contre ma poitrine se fait alors plus pressante.
« Modifié: 17 mai 2017, 23:21:01 par Kou Yukishiro »
~ Mate, shikashite kibouseyo ~

Hors ligne Toritaka Sanzo

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 89
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #4 le: 18 mai 2017, 18:22:23 »
Mes yeux s'écarquillent devant cette vision d'horreur. Mes mains sont enduites de cet épais fluide toxique. Je suis à terre, pétrifiée, et un hurlement terrorisé s'échappe de ma gorge.
"_NOOOOOOOOOOON MOOOOOON BBBBBBEEEEEEEEEEEEEEBBBBEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!"

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #5 le: 18 mai 2017, 20:50:19 »

La pression de ma main qui se serre contre le bois augmente au fil des secondes. Le craquement se fait de plus en plus sonore et le bois finit par exploser dans mon poing en une gerbe d'échardes qui ne manquent pas de lacérer ma peau au passage.

Je fais alors un pas en dehors pour saisir le ono qui reposait sur son râtelier et revient dans la pièce avec un visage figé par une expression froide comme la mort.
Mes yeux sont tellement injectés de sang qu'une étrange noirceur a pris place dans mes orbites creusées.
Ce regard noir et luisant est tourné vers Yukishiro et un rictus mauvais vient déverrouiller ma mâchoire serrée.

Le mélange d'une colère sourde et d'une tristesse ancienne fait trembler ma voix, qui parait dès lors bien moins menaçante que ma posture.
C'est une voix brisée qui s'adresse au jeune shugenja.

- Tu savais c'qu'ils m'ont fait subir, c'qu'ils ont fait subir à ton maitre ! Et tu veux encore m'plonger dans l'Oubli !?

T'es pas un Isawa pour rien...
Crache-je avec dédain, les larmes coulant par flots sur mes joues.

Je lève les bras pour brandir ma hache, me préparant à la projeter vers le prêtre avec toute la force qui m'habite.

"_NOOOOOOOOOOON MOOOOOON BBBBBBEEEEEEEEEEEEEEBBBBEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!"


Ce hurlement de pur effroi parvient à transpercer le voile de ma colère, ma conscience rattrape un bref instant le moment présent et je vois le chaos qui se déroule autour de moi.
Les cris de Miko, l'attitude de Genkishi, la douleur de Nadakai...

Mes yeux parcourent la pièce et vous pouvez lire sur mon visage le conflit qui se déroule à cet instant dans mon esprit.
Je serre à nouveau la mâchoire et abaisse mes bras pour mettre un genou au sol en me ramassant sur moi même.

- Sale Crevure...  Tu viens trop tard si tu veux baiser mon âme, on s'en est d'jà chargé.


Je tape à plusieurs reprises sur le sol, mon poing brisant la pierre en même temps que mes os cèdent sous l'impact.
Cette douleur, je me l'inflige, je la contrôle et je me concentre dessus.

- Tu n'auras rien de moi, je te hais trop pour te donner raison, Dieu des geignards et des pathétiques.
Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Kitsu Genkishi

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 583
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #6 le: 22 mai 2017, 21:50:13 »
HRP: Je fais un long post pour rattraper mon retard sur le précédent chapitre.

Nous nous retrouvons dans le salle du temple dédiée au rituel. Tout ici sent la pureté, autant que possible dans le contexte dans lequel nous évoluons en ce moment. J'accueille les autres participants avec Kou sama. Je semble visiblement plus serein, bien que pâle de fatigue. Une pâleur accentuée par la barbe de plusieurs jours qui ombre mon menton. Cette condition physique, mon regard animal et ma vêture immaculée vous font immanquablement penser à une créature des Royaumes Spirituels. Ma présence aux côtés du prêtre apparaît naturelle en ce lieu où les éléments sont présents et cela malgré la différence de gabarit entre nous.

Lorsqu'ils sont tous arrivés, je laisse le jeune prêtre entamé les explications. Après les phases de discussions houleuses du dernier conseil, le jeune homme fait preuve d'un calme contagieux. C'est donc habité d'une nouvelle sérénité, bien qu'anxieux devant la tâche à accomplir: vitale pour notre survie.
J'acquiesce à ses propos lorsqu'il me désigne comme l'officiant principal pour les étapes concernant les Ancêtres et les Royaumes.
Les propos à la limite du sarcasme de la Ichiro me font soulever un sourcil mais le prêtre se charge de lui rappeler son rôle.
Je suis intérieurement surpris de symboliser le Vide lors de ce rituel complexe mais j'ai toute confiance dans le jeune homme sur ce sujet.

Alors que Kou sama me passait le parole pour que je puisse détailler le déroulement des étapes que je mènerai, un vent abject envahi la pièce. L'odeur pestilentielle est reconnaissable entre toutes. D'un mouvement commun Yukishiro et moi commençons à incanter des formules de protection.

Il a compris ce qui se tramait ici, sous la forteresse et les protections des Vénérables ne fonctionnent plus aussi bien qu'il y a quelques jours. Malgré tout, la réalité se tord, se déforme.

Une nausée me retourne l'estomac alors qu'une sueur glacée apparait en réaction à l'épaisseur âcre de ce souffle méphitique. La souillure palpable me crispe et me hérisse le poil. Je commence à grogner sous l'effort qu'il faut fournir pour garder un semblant de présence d'esprit. Mais bientôt ce n'est plus le grognement d'un homme qui fournit un effort mais le grognement profond et humide, le grognement d'une bête prédatrice.

 L'instant est absolument perturbant. Je perçois des symptômes de ma transformation alors que je ne contrôle rien. Cet instant fatidique de doute me plonge dans un tourbillon de vertiges et de douleurs. Je me plie de douleur, l'estomac retourné. Mon corps se tend à faire craquer mon kimono. Mes yeux sont exorbités et brillants d'une lueur bestiale, les pupilles réduites à deux fentes acérées. Je plie en avant et je vois mes mains se crisper comme des griffes, mes ongles raclent douloureusement le sol. Je suis perdu, je ne contrôle pas ces symptômes alors que c'est normalement le cas. La panique me saisit mais seuls mes grognements résonnent dans le pièce.

Une nouvelle vague de panique me saisit. Enfin, elle saisit cet autre moi qui semble témoin et non plus acteur. Une nouvelle vague de panique m'emporte accompagnée d'une vague de nausée. Tout cela se traduit par une nouvelle vague de grognements humides, avides de ...sang. Mon moi intérieur lève les yeux, paradoxalement le corps suit l'esprit. Je ne comprends plus rien de ce qui m'arrive. Et pour achever mon esprit affaibli, je me rends compte que je focalise l'attention des autres. Je ne vois que haine et dégoût. J'entends les mots: trahison, monstre, danger. Tous ces mots qui ont jalonné mon parcours et qui m'ont conduit à l'isolement dans l'enceinte rassurante des Tombes Kitsu. La peur remplace la panique, entraînant de nouveaux grognements et donc de nouveaux regards dégoûtés. Le cercle vicieux est ainsi en place. 

Malgré tout, une lueur persiste. Des paroles d'abord lointaines puis plus fortes percent le voile de la folie. Des paroles de membres de ma famille, de mes sensei, qui lors des mauvais jours ont servi de mantras. Ces paroles qui m'ont permis de trouver ma place malgré mes particularités. Ces particularités qui ne sont pas une menace mais ma force.
Un cri déchire l'air. Un cri vraiment humain. Un cri de pure terreur qui déchire le voile de brume putride. Suivi des bravades maintenant bien connues de l'Ichiro et des ordres du Prince. Petit à petit, je me raccroche à la réalité. Je reprends possession de mon corps. Je dépasse la douleur, je le plie. Je reprends de haute lutte le contrôle.

Une dernière voix claque au loin.
Un dernier ordre.
Je reprends une position de méditation et je récite des mantras. Je n'entends que des grognements animaux mais derrière, lentement, réapparaissent les rythmes familiers et rassurants.

Je reprends pied dans le réel.

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #7 le: 24 mai 2017, 00:29:04 »
Tsunamori
Un filet de bave coule le long de ton menton lorsque tu tentes de parler aux autres, avant que ton corps ne soit secoué par d'atroces spasmes, qui manquent de briser tes os et tes tendons par leur intensité.

L'éclat de Son rire - ton rire - te fait pourtant encore plus mal, tiraillant une partie de ton âme.

Tu ignores s'ils t'ont entendu, et tu réalises que la lutte sera bien plus âpre que tu ne l'avais cru.
Il n'est pas uniquement question de volonté dans ce combat... Car tu le comprend tu le mènes tout autant contre toi-même que contre Lui.

La vérité et l'illusion fusionnent, et tout ton univers n'est plus régit que par la douleur et le doute.

-Mon enfant, allons... Tu te poses en chef et en sauveur alors qu'ils n'ont jamais reconnu ton autorité, pourtant si légitime de par ton sang... Et si toi tu ignores pourquoi tu empreinte cette voie pavée d'erreurs, moi, je le sais.

Sans eux, tu n'es RIEN.


Tu sombres dans un abime sans fond, qui absorbes la lumière de ta conscience, et t'emporte dans un maelstrom de tourments et de souffrance. Quelque part, malgré tout, résonnent certaines des paroles de ceux qui t'accompagnent, te guident, ou te suivent, et si la nuit a englouti la lumière de ton existence, elle est encore percée d'autant d'étoiles.

Yukishiro

Tu es le premier a avoir trouvé en toi la réponse à cette lutte que t'oppose le Sombre Seigneur.
Depuis le début il t'a préparé à cela.
Il a chassé le regret, la peur, et le désir de ton esprit.
Son exemple est ton ancre, le pilier de ta foi et le tuteur le long duquel les racines de ton moi croissent.

Tu marmonnes sans cesse les mantra de protections et de pureté sans pour autant réussir à Le chasser.
La nuit se pose sur tes épaules, et à la chaleur de ton Feu vient s'opposer le froid manteau des Ténèbres.

Lorsqu'Il rit, tu es pris d'un hoquet.
Un seul éclat, et tes certitudes faiblissent comme un navire noyé dans la houle qui vient de perdre un mât.

-Sais-tu que celui que tu vénères tant à pratiqué la Magie du Sang, petit maître ?
Qu'il a triché pour devenir digne de l'attention du Conseil des Cinq ?
Qu'il a ensuite brûlée vive sa propre mère lorsqu'il a du répondre de ses crimes ?
Crois-tu vraiment qu'un homme aussi assoiffé de sang puisse te prémunir de Moi ?
Ce serpent, qui rampe entre les rochers en attendant l'heure où il pourra sournoisement frapper son rival ?


Dit-il, mi amusé, mi agacé.
Une sensation moite se répand sur ta poitrine, là où se trouve le médaillon serpentin...

Miko
Éplorée, en larmes, abasourdie par le chagrin et la peine, tu tends des mains tremblantes vers le foetus, qui ouvre des yeux rouges et ronds, qui percent dans ta direction la couche de poils qui le couvrent des pieds à la tête. Une vague de folie pure s'abat sur les murs de ta conscience, qui s'effrite encore un peu.

Car dans ses yeux tu peux lire toute la souffrance et la peine que le monde puisse charrier.
Pire, ce regard cristallise une simple affirmation qui te renvoie à une foudroyante culpabilité :

C'est de ta faute.

Kannazuki
-Baiser ton âme ? Sa voix te transperce de part en part, et balaye un temps toute la volonté que tu avais mise en barrage à Son pouvoir. Et dis-moi donc, dernière des Ichiro, ce pourquoi ton âme pourrait bien m'intéresser ? Le questionnement de Fu-Leng brise quelque chose en toi - une part de ta confiance et ton assurance qui choit à tes pieds comme la dernière gourde d'eau d'un voyageur assoiffé. Tu sens son esprit pousser sur les huis qui verrouillent ton âme, profitant du doute qu'Il vient de créer en toi. Plus rien n'existe autour.

Genkishi
Tu ouvres les yeux, le Mal parti et chassé par les saintes paroles.
Autour de toi tout le monde est mort -assassiné par les autres, suicidé, ou brisés par la folie.
Une odeur d'excréments et de peur a envahi la pièce, et tes vêtements collent à ta peau trempée de sueur.


DEHORS

Les gardes situés en dehors poussent des cris de stupeur, et poussent des cris d'alerte.
D'autres alarmes retentissent comme une nuée d'éclairs verts viennent s'abattre sur les protections mystiques des Tombes. Kitsu Tsugi achève de son mieux les cérémonies funéraires tandis que tous les acolytes et novices du temple se dispersent aux points clés, menés par Kitsu Senshi, et se figent en postures de prières aux quatre coins de l'édifice - entamant un mantra de protection relayé par les pierres sacrées et les lions shishi. La foudre maudite rugit et percute violemment le dôme de pure volonté, et zèbre déjà sa surface lunaire de dizaines de craquelures...
« Modifié: 24 mai 2017, 00:41:12 par Sombre Destin »
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #8 le: 24 mai 2017, 09:06:12 »
[Votre rang de volonté vous confère une "armure" contre les assauts du Sombre Seigneur, mais il vous faut trouver en RP LA force qui vous permettra toujours d'aller de l'avant. Yukishiro l'a trouvée et c'est le seul pour le moment.]
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #9 le: 24 mai 2017, 13:02:30 »
Ma mâchoire s'abaisse alors que je m'apprête à lancer une nouvelle salve d'insultes mais je me bloque aussitôt, réprimant cette envie vulgaire de mettre en avant l'onanisme qu'il tourne sans aucun doute vers sa mère adorée.

Malgré la satisfaction que je pourrais tirer de cette confrontation, je prends conscience que je ne gagnerai pas un combat de volonté avec lui, que lui parler et essayer de défaire ses arguments ne se résume qu'à laisser la porte ouverte , qu'à le laisser pousser un peu plus sa voix dans mon esprit.

Non.

Une idée, terrifiante, germe enfin en moi: Dresser devant lui une barrière faite de la pire chose qui habite mon âme.
Une chose que je redoute plus encore que lui-même.
La chose avec laquelle il essaye de me faire flancher...

Plus rien n'existe autour alors je ferme les yeux. Je respire profondément et creuse au fond de ma psyché pour revenir à ce moment que j'ai si longtemps refoulé.

Bien vite, les silhouettes aux contours incertains de ces cinq individus, de ces cinq violeurs, m'entourent à nouveau.
Moi, la fillette apeurée et perdue que j'étais il y a toutes ces années.

Je me crispe mais ne faillit pas car aujourd'hui, je ne suis plus une enfant et je réalise avec ironie qu'en réveillant cette peur en moi, il m'offre la chance de pouvoir surmonter cette épreuve autrefois impossible.
Je choisis de faire face à mes démons intérieurs pour qu'Il perde son emprise sur eux.

Ils m'ont tout pris à l'époque, mais je ne peux plus nier la liberté qui suivit ce traumatisme.
Une liberté qui me permit de forger mon être et de devenir la force de la nature que je suis aujourd'hui.

Je laisse le souvenir se dérouler mais cette fois, je ne lutte pas.
Je vis l'Oubli, puisse t-il m'avaler si au moins il ne parvient pas à supplanter Sa voix...
Cela fait bien longtemps que je suis prête à disparaitre.
Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Dagoth

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 527
  • Tout ce qui est sous le Ciel
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #10 le: 24 mai 2017, 21:36:23 »
Je tends un main vers les cieux, vers l'espoir que sont ces points lumineux.

"Oui, sans eux je ne suis rien..."

Je me sens un peu mieux après avoir reconnu cette vérité.

"Et oui, bien peu reconnaissent mon autorité..."

La force, la volonté ne suffisent pas. Pas celle d'un seul homme. Les étoiles s'éloignent toujours, mais il me semble qu'elles brillent un peu plus dans les ténèbres.

"Et pourtant ils sont à mes côtés car, vois-tu, ils m'aiment et me respectent, sentiments qui te seront à jamais étrangers."

Je maîtrise mes convulsions, entre-ouvre les yeux. J'esquisse un sourire douloureux. Je ne sais si j'énonce ou si je pense la suite, mais c'est sans colère que je conclus.

"Tu croyais affronter un homme, mais tu affrontes un empire. Tu perdras, comme échouent toujours les Dieux face aux hommes."

Hors ligne Toritaka Sanzo

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 89
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #11 le: 25 mai 2017, 18:18:01 »
Mes yeux sont rivés sur ceux, accusateurs, en souffrance, rouges et luisants, du fœtus qui est face à moi.
Je gémis sous ce regard, qui charrie mille maux dont la perception m'est insupportable. En pleurs, des larmes et de la morve qui me coulent sur le visage, je lui dis, dans une complainte...
"_Je, je... Je suis désolée, je n'ai pas pu sauver mon bébé...Je n'ai pas pu... Je ne sais pas quoi...pourquoi...comment... Je n'ai pas pu..."
Je me répète en boucle, abasourdie de douleur.

Une petite voix dans mon crâne me rappelle que j'ai d'autres personnes que je peux tâcher de sauver et de protéger, qui ont besoin de mon soutien et de mon aide, mais je suis trop perdue dans l'instant, je ne peux pas écouter cette voix...

Hors ligne Kou Yukishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 698
  • « - Sale Gosse »
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #12 le: 29 mai 2017, 01:10:17 »
- Kou Yukishiro -

Le froid et les ténèbres m'assaillent, réduisant mes certitudes à une bille étincelantes sur ma poitrine. La sueur perle le long de mon échine alors que SES paroles m'atteignent, vibrant le long de mon corps à la recherche d'une fêlure vers mon esprit et mon âme. Je maintiens mes prières, poursuis mes litanies malgré la sécheresse me brulant la gorge... et je saisis alors un détail, une intonation dans SA voix... Un agacement ?... Ce doute qu'IL essaye d'insinuer, ces révélations... Je sais tout cela !

« - Il te craint, toi...»

Il m'a préparé, m'a guidé pour cet instant, il a fait fait de moi mon propre protecteur... Cet homme... Un rictus fait naitre un semblant de sourire sur mes lèvres et ma main se plaque fermement sur mon pendentif.

« - OUI ! »

Un simple mot pour toute réponse, pour balayer tout hésitation, briser tout doute.

« - Tu dois devenir le serpent qui rampe jusque dans les endroits secrets afin d'y frapper les ennemis de l'empire. »

Je sens alors le médaillon serpentin à mon cou...
* Je suis le Serpent *
Mon sang légué par mon père, mon âme forgée par mon maitre...
* Je suis le Serpent *
Une main vient relever ma lame du fourreau passé à la ceinture, et deux doigts se plaquent alors sur les centimètres d'acier ainsi dévoilés...
* Je suis le Serpent *

Mon pouce trace au sol une courbure sur la face gauche de ce qui pourrait être un cercle, avant de la perler de cinq cercles.
« - Par les éléments... »
Je dessine alors une seconde courbure s'achevant en pointe sur la face opposée.
« - par le sabre... »
Ma main balaye la base du cercle imaginaire.
« - s'élevant des Ténèbres... »
Mon doigt alors fait s'élever une forme serpentine

« - Je suis le Serpent ! »

Ma main vient alors se poser à pleine paume sur le dessin invisible.
« Modifié: 29 mai 2017, 23:51:18 par Percey »
~ Mate, shikashite kibouseyo ~

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #13 le: 30 mai 2017, 20:37:54 »
Tsunamori

-Un Empire ?
C'est une plaisanterie ?
Je suis le maître de deux empires, et bientôt de tant d'autres.
Toi, tu n'es qu'un garçon perdu et solitaire qui croit commander une poignée de survivants crasseux et abandonnés de tous. Ton seul moyen de les soustraire à ma Loi est de leur accorder une mort digne et pure, et même cela, ton devoir le plus sacré, tu te vois incapable de l'accomplir. Tu crois qu'ils t'aiment et te respectent, mais le feraient-ils si tu portais un autre nom ? T'auraient-ils seulement accepté ?

Ah, comme tu es drôle, au fond.
Crois-tu que les derniers résistants accepteront de servir un représentant de la lignée qui a failli ?
Crois-tu que ces derniers champions s'agenouilleront pour tes beaux yeux, toi qui n'arrive même pas à fédérer quelques loqueteux ?

Du moins, si tant est qu'il reste encore quelque champion bien entendu...


La nuit se fait de plus en plus noire et oppressante, les étoiles mourant les unes après les autres... Leur mort parfaitement synchronisée avec l'épuisement de la quantité d'air qu'il te reste dans les poumons.

Kannazuki

Il ne suffit pas de se tenir dans l'ombre pour être oublié.
Vois-tu, j'en sais quelque chose... Et pourtant Ombre et Oubli sont mes alliés.
De même que je sais que tu caches quelque chose, et que tu crois pouvoir te soustraire en devenant anodine ?
Cela ne fonctionne pas.
Vois-tu, cela aussi je l'ai tenté - il y a bien longtemps de cela.
Je disposais moi aussi, de talents méprisés, jugés ineptes.
J'ai moi aussi été violenté.

Nous avons finalement beaucoup de choses en commun.
Et le sang qui coule dans tes veines ne saurait me contredire...


Un courant d'air glacial passe dans tes pensées, et tu es incapable du moindre mouvement, tétanisée par la peur.

Miko

commence à se griffer violemment le visage, au point de s'arracher plusieurs ongles et d'avoir la vue obscurcie par son propre sang. Elle se trouve désormais à la frontière de la folie.

Genkishi

Ils sont tous morts, étendus à tes pieds, et tu restes là, ébahi, perdu, incapable de faire quoi que ce soit. Au dehors, le tonnerre gronde... Comme le rire d'un dément.

Yukishiro

La sensation moite cesse aussitôt, et la voix du Sombre Seigneur perd drastiquement en intensité et en pouvoir. Tu le sens tourner autour de ton âme, en quête d'une faille, d'un trou dans le mur de flamme qui danse autour d'elle.

-Crains moi, jeune maître.
Tes plus puissants et plus préparés pairs ont échoué face à mon pouvoir.
Eux qui ont précipité mon retour, et ont provoqué les évènements déclencheurs pour me permettre de revenir - croyant pouvoir me terrasser afin de mener à bien leurs millénaires desseins.
Pauvres fous.
Tu échoueras, tout comme eux.

« Modifié: 30 mai 2017, 20:47:23 par Sombre Destin »
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Dagoth

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 527
  • Tout ce qui est sous le Ciel
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #14 le: 30 mai 2017, 20:47:59 »
Je sens la nuit m'engloutir, tandis que disparait l'espoir d'un support. Mes mains se portent à ma gorge, mon corps se tord de douleur. Je dois utiliser toute ma volonté pour émettre une dernière pensée dans laquelle j'investis toute ma force de conviction.

"Oui je le crois ! Je le crois malgré tes mensonges !"

Hors ligne Toritaka Sanzo

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 89
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #15 le: 30 mai 2017, 21:44:59 »
La douleur des blessures que je m'inflige toute seule est forte. Je respire quelques secondes. Je croise l'oeil du foetus difforme et une vague de culpabilité me prend.
Je ne m'occupe que de moi, de cet échec que j'ai eu à le protéger dans mon ventre, alors qu'il est là face à moi. Mal en point, certes, mais c'est MON enfant. L'enfant que j'ai mis de trop nombreuses années à concevoir, que j'ai porté avec peur de le perdre. Et là..... il est vulnérable. Je passe une main ensenglantée sur mon ventre tout aussi poisseux de sang. Je me remémore lorsque mes premiers symptômes sont apparus.  La fierté que j'ai ressentie.
Et là.... finalement, mon bébé est là. Pas sous la forme attendue, mais c'est le mien.

Je déglutis, regarde autour.... et prends une posture protectrice. Je murmure
"_Je dois être une mère digne"


Manoeuvre de garde

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #16 le: 31 mai 2017, 17:30:23 »

Je reste à hoqueter, endolorie par les crampes qu'entrainent ma paralysie et les pleurs que l'effroi réveille en moi. Des larmes, bloquées par mes paupières figées, grossissent dans le nid que forment mes longs cils avant de couler par flots sur mes joues pendant que de mon nez dégouline le chagrin.

Être comme lui...
Peut-être la pire chose que je pouvais entendre.
Était-ce là ce qui devait advenir de ma vie ?
Être comme lui...

Frappée ainsi par le désespoir, quelques pas me suffisent pour m'enfoncer sur la voie de la fatalité.
Les souvenirs défilent dans mon esprit.
Est-ce la fin ?

Je trouve une réponse dans quelques unes des images qui se déroulent devant mes yeux. Je me vois sur les routes ensoleillées à errer de place en place, je me vois entourée de tous ces villageois avec qui j'ai tant partagé, je me vois pousser le convoi pour fuir ce maniaque.

Je sais ce que je suis, ce que je fais et pour qui je le fais.
Mon espoir est en eux.
En chaque homme, ami ou étranger, qui voudrait bâtir un monde meilleur.

Cet espoir rappelle en moi la force qui m'a toujours portée en avant.
La rage de vaincre.
Cette rage, je tâche de la laisser envahir mon corps.
Pour qu'elle dirige la réponse que je prépare pour Lui.

Bien qu'intérieure ma voix reste cassée, mais Il sent à chaque mot que je tâche d'en recoller les morceaux uns à uns.

- Tu cherches des excuses pour justifier tes actes de tyran ou tu penses vraiment pouvoir me convaincre ?


Une idée s'ancre en moi: Il ne me connait pas, Il ne connait que ma peur et elle seule ne peut me définir.
Le rythme s'accélère, mon ton se raffermit un peu tandis que je continue, écœurée.

-  Tu as tellement besoin d'attention que tu monnaies la loyauté et l'amour des autres comme un vulgaire marchand.
La vérité, c'est que tu m'envies car je suis libre de choisir de qui je m'entoure ou non.
Tu m'envies car tant qu'il y aura des hommes je ne serai jamais seule, alors que toi, qu'importe le nombre de Royaume que tu conquerras, tu ne trouveras personne pour t'aimer sincèrement et gratuitement.


Avec la colère, revient ma morgue. Et je pense cette fois avec toute l’irrévérence et le mépris que je suis capable de déployer.

Comment fais tu pour être aussi persuadé de ta victoire et en même temps aussi terrifié de la défaite que nous allons t'infliger ? Car c'est bien pour ça que tu nous attaques maintenant:
Tu as peur, tu as échoué à nous faire tomber et tu le prouves par le vide de tes paroles.

Je serre les dents presque à les faire se fissurer. J'essaye de reprendre le contrôle de mon corps pour exulter de rage. La lutte n'est pas finie et tant que ce fait sera, je n'abandonnerai pas.

- Si tu ne peux pas me tuer maintenant alors retourne dans ton abîme et remporte ton odeur de pet avec toi.
Tu n'auras rien de moi aujourd'hui et demain, je te ferai payer chèrement ce moment.



Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #17 le: 31 mai 2017, 19:34:45 »
Tsunamori

Il rit en guise de réponse, et ce rire brise quelque chose en toi.
Avant que sa voix ne s'efface, et que l'étau qui enserre ta poitrine ne se relâche, tu entends ses dernières paroles, qui se gravent malgré toi dans ton esprit.

-Tu te nourris d'espérance, et je ne puis t'en vouloir.
Moi aussi, j'ai cru être aimé, autrefois.
Pour autant, ils m'ont tous trahis.

Un jour viendra où tu seras mis en face de cette amère vérité, et où tu comprendras qui fut depuis toujours le véritable ennemi.


Kannazuki

-Tu appelles cela une attaque ?

Il rit.

Tu es si jeune.
J'aime comprendre ce qui motive les individus, voir ce qui les fait tenir contre l'Influence.
Je suis passé par là, après tout, et moi aussi, vois-tu, j'étais seul et désireux de m'effacer jusqu'à être oublié.
Cela n'a pas fonctionné.

Ceci n'est pas une attaque.
Votre parcours est prévisible, pathétique et lent.
Au lieu de sauver les gens qui pourraient distraire mes forces quelques temps, vous fuyez tous votre devoir pour sauver une poignée de malheureux qui, quoi qu'il arrive, finiront par me rejoindre.
Si tel avait été mon bon vouloir, une attaque aurait déjà eu lieu.
Et vous seriez à mes côtés.
Pour autant, qu'y gagnerais-je ?
Vois-tu, contrairement à mes parents, je n'ai pas pour habitude de forcer quiconque à la servitude.

L'on me donne souvent un visage si rude et si brutal que l'histoire en a oublié que je laisse toujours le choix.
J'ai gagné mon trône en remportant un duel sacré, dans les règles.
J'ai terrassé celui de mes frères par qui tout est arrivé, celui qui a de plus entrainé l'Homme dans sa chute, celui qui aurait pu prévenir la Chute et éviter que nous soyons tous torturés pendant ces dernières milles années.
Que l'on me refuse le trône aujourd'hui est une hérésie, un crime contre l'ordre céleste, un déshonneur.
Je l'ai conquis selon leurs règles.
Je suis par conséquent légitime.
Le Clan du Lion l'a compris.

Par ailleurs, chère enfant, je n'ai pas besoin de te convaincre, je suis simplement curieux de rencontrer un membre de ma famille. Il ne m'en reste plus beaucoup sur cette terre, après tout.


Son étreinte s'affaiblit, et ses mots percent ton cœur tant la douceur de voix laisse transparaitre une vulnérabilité, une sensibilité plus humaine que tu n'aurais pu le prévoir. Tu te sens soudainement proche de lui, malgré toutes tes réticences, il a su toucher une corde sensible chez toi.

Miko

Tu prends ton enfant dans les bras, et lorsque Sa main se pose sur toi tu ne tressautes pas.
Ce contact n'est ni douloureux, ni glacé, ni déchirant.
Il est chaleureux, rassurant, et empli de compassion.

-Ma mère m'a toujours défendu.
Quoi qu'il arrive, elle ne m'a jamais renié.
Il est étrange que ton peuple, si aveuglé par les règles instaurées par l'ordre céleste ne s'en soit pas étonné.
Et te voilà femme, qui défend ton enfant malgré sa différence.
Cela est une grande qualité, que je ne puis que respecter.
Admirer, même.

Mais eux ?


Il tourne ta joue dans la direction des autres d'un geste élégant et délicat.

Laisseront-ils ton enfant vivre, s'épanouir, grandir s'il nait ainsi ?
Te laisseront-ils seulement le mettre au monde ?

En aucun cas.

Tue-les.
Maintenant.
Et tu vivras pour élever ton enfant.

La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Dagoth

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 527
  • Tout ce qui est sous le Ciel
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #18 le: 31 mai 2017, 21:43:58 »
A peine ai-je le temps de reprendre un bouffée d'oxygène que mes pensées jaillissent - par ma bouche, d'une voix agonisante

"Tu as laissé la contrariété corrompre ton âme - je ne suis pas si faible !"

Hors ligne Kou Yukishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 698
  • « - Sale Gosse »
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #19 le: 31 mai 2017, 21:54:45 »
- Kou Yukishiro -

Je LE sens qui tourne, furette autour de moi, testant chaque recoin des défenses érigées, pressant contre les flammes attisées par ma volonté.
SES paroles, SES tentatives de me faire perdre pied et de me rendre vulnérable se poursuivent, IL veut semer les graines du doute en moi, je le sais car mon maitre m'y a préparé. Mais en cet instant, une autre voix se rappelle à moi.

« - L'espoir l'a quitté il y a bien longtemps, et il est revenu pour en trouver un, à nouveau. Toi... Tu ne dois pas perdre espoir. »

Oui, je LE crains... Seul un fou ne LE redouterait pas. Je LE crains, mais je ferai face : je ne plierai pas ! Il n'éteindra pas la flamme qui brule en moi.

« - Inutile. »

Prononcé d'une voix simple, je porte ce simple mot comme ultime réponse aux paroles du Sombre Seigneur.
~ Mate, shikashite kibouseyo ~

Hors ligne Hida Tomoe

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 857
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #20 le: 31 mai 2017, 21:59:14 »
Dehors

Les cris d'alarme et les roulements de tonnerre me font bondir dehors.
Mes yeux voletant sur le sombre tableau qu'offre cette attaque s'etrecissent jusqu'à ne plus former qu'une simple fente.

Presqu'immédiatement je commence à lancer mes ordres aux serviteurs du temple et à une unité de bushis pour rassembler les candidats au départ déjà identifiés et ceux présents au lieu de rendez-vous que mon grand-père a indiqué aux heimins.
Je fais orienter tout ce monde dans une salle non loin de l'entrée des sous-terrains.
Pour les occuper en attendant la fin du rituel, je leur fais prendre chacun un des paquetage préparé ces dernières heures et y intégrer, s'ils le souhaitent, leurs affaires.
Tous doivent être fin prêt quand les ritualistes viendront se joindre à nous.

En parallèle, je suis avec attention les événements extérieurs, observant impuissante, les derniers Vénérables Kitsu et leurs acolytes tenir la ligne par la force de leur volonté et de leur foi.
Mon regard coure sur eux, douloureux et fier, admirant leur courage, espérant qu'ils aient le temps de se replier et de faire le nécessaire pour toutes les âmes piégées ici avant que la malfaisance du 9e ne les atteignent.
Feuille de paulownia,
Couleurs du Soleil,
Partout la cendre !

———————————
Grâce sulfureuse - beauté du diable
Présence apaisante - caresse des Royaumes spirituels (Tengoku)

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #21 le: 31 mai 2017, 22:25:26 »
Entretien avec le Diable - séquelles
Réussir à repousser Fu-Leng est un exploit dont peu d'hommes peuvent se vanter.
Toutefois, ce genre de combat ne se gagne pas sans y perdre un peu de son âme...
Tsunamori : Contrariant (jusqu’à long repos) - Tu veux t'assurer que les membres du convoi te suivent et t'apprécient, et tu vas te mêler de leur vie pour apprendre à les connaître d'avantage et t'assurer de leur loyauté.
Kannazuki : Rongée par le Shourido  - Détermination (jusqu'à période de calme et de solitude). Purement RP, mais ça colle trop pour que je passe à côté.
Yukishiro : - Rongé par le Shourido - Perfection (jusqu'à la fin du chapitre)

On attend les post de Miko et Genkishi.







La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Ikoma Kasaru

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 559
  • Le Dernier Akodo
    • Voir le profil
    • Cadre de campagne 'NIN'
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #22 le: 31 mai 2017, 23:52:21 »
Dans le Temple

Après les divers entretient, j'ai confié à Chiyo les préparatifs logistiques et à mes officiers leurs tâches à venir, en accord avec le plan établi. Puis, je me suis recueilli dans la salle de prière du Temple, auprès de la statue d'Akodo o mi Kami, priant à qui pouvait l'entendre pour les âmes des vénérables Kitsus. Pour honorer leur mémoire et remercier ces derniers de leur sacrifice pour préserver la lignée du Kami fondateur de notre Clan.

J'en suis à mes prières lorsque retentissent les alarmes et les cris et que la pierre fait écho au grondement au dehors. Les portes de la salle s'ouvrent, mes yojimbos barrent la route d'un soldat paniqué qui me fait alors son rapport.

* Ainsi, IL a décidé de précéder ses armées *

J'observe ma main, qui s'était resserrée par réflexe autour de la tsuka de mon sabre. Un sabre ? Contre le courroux d'un dieu maudit ?

Non, pas contre lui, mais contre ses minions...

Je donne mes ordres et redéploie mes hommes et nos forces pour protéger au mieux les vénérables et les prêtres et acolytes les accompagnant. La horde est amoindrie, mais nos défenses affaiblies pourraient ne pas suffire à la contenir suffisamment pour assurer la sécurité nécessaires aux rituels et prières de nos appuis mystiques.

[Art de la guerre]

Laissant mes ordres progresser le long de la chaîne de commandement, et tout en progressant dans les couloirs du temple, je cherche également à obtenir les rapports concernant nos hôtes et les préparatifs, mystiques ou médicaux, qui sont en cours en nos murs...
« Modifié: 02 juin 2017, 08:51:09 par Ikoma Kasaru »

Hors ligne Toritaka Sanzo

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 89
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #23 le: 01 juin 2017, 08:30:48 »
Bizarrement, ce discours étrange sortant d'une créature tout aussi étrange,  m'a calmée. Je me laisse presque bercer, apaiser par ces paroles, jusqu'à cette dernière phrase qui me fait l'effet d'un électrochoc.

"_Non !"

Mon premier réflexe est de reculer devant cette demande qui me semble si.... sortie de nulle part. Puis je repense à Yasu, à la façon dont la ronine Sakura est traitée....
J'essuie de ma manche un filet de sang qui coule depuis mon front tailladé, sur mon oeil. Mon regard se durcit.

"_Ceux et celles qui sont dangereux sont traités avec sévérité, oui. Injustement, pas nécessairement. J'ai rencontré un accueil ici, pour moi et ceux avec qui j'étais, j'ai rencontré et vu de la Compassion pour les plus faibles. Je ne pense pas que cela s'arrêterait si mon enfant était... handicapé. Dans ce cas, je l'accompagnerai dans la vie et l'aiderai à trouver sa place. Par contre, si cet enfant était corrompu par le Neuvième....."

Je m'arrête. Une pensée me vient.

"_Alors donc c'est toi le Neuvième, c'est comme cela que ça se passe.... je comprends mieux. Non, si mon enfant naissait corrompu, il serait de mon devoir de lui apporter la fin avec Miséricorde. Le mien, et celui de personne d'autre. Solution sévère, triste, mais nécessaire. C'est ma responsabilité, à moi seule et à personne d'autre. J'en fais le serment."

Je pense à Kanyo, qui s'était tant enthousiasmé de mon état. Je pense à sa probable déception si mon enfant naissait corrompu. Mais je pense aussi que.... ce serment que je viens de prendre, c'est la seule chose à faire.
« Modifié: 01 juin 2017, 18:32:14 par Sombre Destin »

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #24 le: 01 juin 2017, 18:36:10 »
Miko

Ainsi s'est exprimée l'un de tes voix intérieures, et pourtant ses mots te touchent ô combien.
Sa douceur et sa prévenance te prennent justement au dépourvu, car de Sa part tu ne pouvais t'attendre qu'à de la cruauté et de la barbarie.

Ton élan est étouffé dans l’œuf, et ouik tu le sais, ils tueraient ton enfant.

Et que tu le veuilles ou non cela te blesse plus surement que si tu avais été empalée sur une pique.

Les autres restez en stand-by
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Toritaka Sanzo

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 89
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #25 le: 01 juin 2017, 18:48:43 »
Blessée dans ma chair et dans mon âme, j'essaie tant bien que mal de résister à cet appel à tuer mes compagnons, mon Seigneur, ceux qui m'ont accueillie. Le Neuvième parle une chanson douce, si douce.....

"_Je ne peux pas les tuer pour ce qu'ils n'ont pas encore fait... Ce n'est pas ce que je ferais... Et même alors,
 je ne pourrais pas, pas après ce qu'ils ont fait pour moi, non... Je ne pourrais que fuir pour protéger mon enfant. Je le protégerai au péril de ma vie si ce jour doit arriver. Mais les tuer eux, aujourd'hui, ça ne résoudra rien... Et même alors...La fuite serait la seule solution..."


Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #26 le: 01 juin 2017, 19:11:23 »
-Et qu'ont-ils fait pour toi au juste ?
Qu'ont-ils fais tous, pour ta famille qui a sacrifié l'un de ses enfants pour sauver la mienne (celle de son hôte) ?
Ont-ils marqué quelque arrêt devant tant d'abnégation ?
Non.
Ils vous ont donné un nom vide de sens, et vous ont gentiment désigné la niche dans laquelle vous pouviez vous coucher. Oh certes, ils vous ont nourris, mais vous étiez à leurs yeux de ces chiens que l'on ne caresse ni ne flatte jamais.
De ceux dont on a honte.

Ton père a sacrifié son propre fils, a condamné l'âme de son enfant à la damnation éternelle.
Pour avoir sauvé l'héritier impérial il aurait mérité de créer son clan ou sa famille.
Le reste de ta famille, vois-tu, est depuis mon accession choyée à la capitale.
L'une de mes premières décisions fut de prendre soin des descendants de ceux qui ont tant donné pour que mon cœur puisse battre dans ce corps. Car je sais que lorsque 10.000 hommes seront tombés sous la lame des Yotsu, alors pourront-ils s'élever parmis les étoiles du Paradis Céleste et prendre la place qui leur revient parmi les Fortunes.

C'est à toi qu'il revient de forger les lames que tes pairs porteront en mon nom.
Et lorsqu'ils auront rétabli la paix dans l'Empire, alors pourras-tu prendre la place qui te revient de droit.

Aujourd'hui, parmi ces gens que tu ne connais qu'à peine, crois-tu que cela sera différent ?
Crois-tu qu'ils te laisseront le temps de fuir ?
Non.
Rejoins moi, et tu pourras choyer ton enfant.
Tue-les, ou ton enfant mourra - pas de mon fait, mais du leur.
C'est aussi simple et tragique que cela.


L'une de tes mains se porte sur ton ventre, et l'autre sur ton katana.
Ton regard se tourne vers les autres.
Quelque chose dans ton regard a changé...

« Modifié: 01 juin 2017, 19:14:18 par Sombre Destin »
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #27 le: 01 juin 2017, 23:15:41 »
La lame de la samouraï-ko trace une courbe nette dans le vide, projetant dans son parcours une série de flashs lumineux en reflétant les feux du rituel sur sa surface miroitante. Un bruit sourd retentit. Rude, net, mouillé, et aussitôt suivi d'une éructation - un hoquet morbide suivi d'un ultime appel d'air.

Un corps s'effondre.

Yukishiro ouvre les yeux pour le voir s'effondrer, et distinguer la bushi-ko Yotsu dégainer son sabre court tout en s’avançant à la hâte vers lui, les yeux fous et fievreux, durs et meurtriers.
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Kou Yukishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 698
  • « - Sale Gosse »
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #28 le: 01 juin 2017, 23:50:23 »
- Kou Yukishiro -

« - Oh, Yotsu-san... »

Le regard dans les yeux de la samurai-ko ne m'offre aucun doute. Mes doigts toujours plaqués contre l'acier de ma lame accentuent leur pression alors que mon autre main se porte vivement devant ma poitrine d'où étincelle mon pendentif élémentaire.
Mon esprit ne cille à aucun moment.

« - Hinoko-kun : brule ! »

En un battement de cœur, deux doigts se dressent en direction de Miko, adressant la cible au serpent de flammes qui se dessine.

[HRP : Je tente d'user de la pureté de ma lame pour soutenir mes flammes. Je cherche à consumer sur le coup et mettre de suite fin à la folie de Miko. J'use du vide si nécessaire]
« Modifié: 01 juin 2017, 23:53:20 par Kou Yukishiro »
~ Mate, shikashite kibouseyo ~

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #29 le: 01 juin 2017, 23:57:51 »
"_NOOOOOOOOOOON MOOOOOON BBBBBBEEEEEEEEEEEEEEBBBBEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!" Hurle la samouraï-ko, entourée de flammes ardentes, se précipitant vers la sortie à une vitesse ahurissante. Dans sa course, elle chute dans les escalier de pierre, et disparait dans les ténèbres des corridors souterrains.

Tous, vous ouvrez les yeux, et reprenez conscience -à l'exception de Genkishi, encore debout les yeux grands ouverts sur le néant.

A côté du prince, git le corps sans vie de Shiki...
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Kou Yukishiro

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 698
  • « - Sale Gosse »
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #30 le: 02 juin 2017, 00:08:14 »
- Kou Yukishiro -

Sans laisser apparaitre la moindre émotion, je tourne immédiatement mon attention sur l'Ichiro, détaillant son regard, sa posture, puis bien vite l'interpelle à haute voix :

« - Kannazuki ! Il ne faut pas la laisser fuir : elle a céder au neuvième, elle est Damnée ! »

Je me presse alors, dans l'espoir de pouvoir frapper une seconde fois avant que la Yotsu ne disparaisse complètement.
~ Mate, shikashite kibouseyo ~

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #31 le: 02 juin 2017, 00:51:32 »
La trainée de flammes hurlante disparait et je me ramasse sur moi même aussitôt que je reprends possession de mon corps.
Haletante, les yeux exorbités tandis que j'accuse le coup de cette attaque, je mets quelques secondes avant de trouver la force de me relever pour observer la pièce, encore un peu hagarde.

Je vois Genkishi, encore paralysé. Je vois Tsunamori et Nadakai reprendre leur souffle.
Puis j'aperçois le corps inerte de Shiki, l'absence de Miko et la posture de Yukishiro, pendentif en main.
La source des flammes devient une certitude et je me mets sur la défensive, ne sachant pas qui pourrait être sous Son contrôle.
Mes mains contusionnées se tendent vers les personnes présentes en même temps que je recule tranquillement vers la sortie, temporisant pour reprendre mes esprits et mon souffle.

Le Kou se tourne alors vers moi et m'invective de poursuivre celle que je suppose être la Yotsu.
Mes yeux se plissent et le prêtre comprend que je le sonde un instant avant de jeter un dernier regard au prince et son yojimbo survivant, puis de quitter la pièce en prenant le temps de retrouver mon équilibre.
Je saisis mon ono à la sortie et cherche des gardes qui seraient stationnés non loin...



Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #32 le: 02 juin 2017, 18:06:47 »
Un des gardes s'est élancé à la poursuite de Miko, tandis que l'autre crie pour donner l'alerte.
Une course poursuite s'engage, et Miko glisse, aveuglée par les flammes et la douleur de leur morsure, écrasée par les anneaux de feu du serpent qui l'enserre. Elle choit lourdement au sol, en contre-bas, au pied d'un groupe de samouraïs du Clan du Lion dirigés par une femme aussi pâle et lugubre qu'un yorei, portant les armoiries Matsu.

Pendant ce temps, Nakadai reprend ses esprits, et se porte au chevet du Prince, et hèle la garde.
« Modifié: 02 juin 2017, 18:27:45 par Sombre Destin »
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #33 le: 02 juin 2017, 18:30:12 »
A celui qui hurle pour donner l'alerte:

- Appelle un isha ! L'Neuvième nous a attaqué !

Sans attendre sa réponse je m'élance à la poursuite de Miko et manque moi aussi de chuter du haut des escaliers, encore étourdie par cet effroyable entretien avec le Démon.
Dès ce moment je garde une main appuyée contre le mur et commence à descendre les marches avec prudence.

Ma vivacité et ma capacité naturelle à me déplacer sur des terrains difficiles me permettent de compenser un peu le contre-coup, mais je hurle à m'en décrocher la mâchoire pour que le garde devant puisse m'entendre si jamais je n'étais pas assez preste.

- La Yotsu ! C'est une damnée !
« Modifié: 02 juin 2017, 18:33:17 par Ichiro Kannazuki »
Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Kasuga Haruna

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 232
  • Miaou !
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #34 le: 02 juin 2017, 18:48:32 »
Je regarde le corps de cette femme, attaquée par un serpent de feu, choir aux pieds de mon groupe sans savoir que faire - était-elle victime d'un maléfice du Neuvième ou victime d'une prière de l'un de nos shugenjas ? J'entends alors une voix résonner sur les murs de l'escalier, nous prévenant qu'elle est passée dans le camp adverse.

"Alors elle est morte." Sans me tourner vers mes hommes, je leur dis : "Deux d'entre vous avec moi et si elle nous déborde, empêchez-la de s'aventurer dans les galeries. Les Fortunes seules savent en quelle abomination elle se transformerait si elle était possédée par un gaki." Je me jette ensuite sur la Yotsu, le nodachi levé bien au dessus de ma tête.

Posture d'Assaut.

Jet d'attaque 11g4 : 11, 7, 7, 2, 3, 12, 15, 6, 9, 2, 2 = 47
Jet de dégâts 8g3 : 5, 6, 8, 8, 9, 4, 2, 9 = 26 + 6 = 32

Hors ligne Dagoth

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 527
  • Tout ce qui est sous le Ciel
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #35 le: 02 juin 2017, 22:09:26 »
Je me penche vers Shiki

"Shiki-san..."

Je reste à regarder le corps sans vie, visiblement bouleversé. Ma main glisse sur la large épaule du shinobi.

"Mon ami, mon père..."

La tentation de pleurer ne m'effleure pas. Une humeur noire comme la nuit, rouge comme le feu, froide comme la glace s'empare de moi. Je me relève lentement. Le doute n'existe plus, s'il a jamais existé. Je me tourne vers Kou.

"Vénérable, j'imagine que le rituel visant à reconstituer le miroir a échoué. Je vous prie de me guider pour les funérailles de Shiki-san."

A un garde

"Faites mander Akagi-san."

A Nakadai

"Que l'on prépare le départ dès que les vénérables auront accomplis leur office. Voyez cela avec Ikoma-san et Matsu-san."

« Modifié: 02 juin 2017, 22:17:07 par Otomo Tsunamori »

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #36 le: 03 juin 2017, 10:42:51 »
En contre-bas

L'attaque de Reika trahi une longue expérience des arts de la guerre, et une vie de pratique du sabre. Son coup s'amorce naturellement pendant que ses hommes se placent sans hésiter.

La chaleur dégagée par les flammes magiques la prend cependant au dépourvu, et elle doit s'écarter au dernier moment, ses cheveux et sourcils commençant déjà à roussir. Les yeux écarquillés de surprise, la bugeisha réalise combien la damné est dangereuse pour résister si longtemps à cette fournaise.

Sous les yeux des témoins, les défenses du temples s'activent également, des shiryo gardiens se manifestant et apparaissant de nulle part. Fumée scintillante prenant forme humaine, ils forment un cercle autour de Miko, et tendent leurs lances de fumée vers la damné alors que le serpent de Feu peine à la contenir.

-Tu as promis de sauver mon enfant, seigneur !
Gémit t-elle, agonisante.

Une terrifiante intuition saisi Reika et Kannazuki d'effroi, alors que des glyphes pâles se forment sur les piliers qui ceignent la salle, et que les murs eux-mêmes commencent à trembler.
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Kasuga Haruna

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 232
  • Miaou !
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #37 le: 03 juin 2017, 16:17:31 »
Je recule prudemment en conservant la Damnée dans mon champ de vision, le katana toujours pointé vers elle. "Reculez ! Tout le monde en position défensive ! Je ne sais pas ce qui se passe mais ça sent vraiment mauvais !"
« Modifié: 03 juin 2017, 18:29:35 par Matsu Reika »

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #38 le: 03 juin 2017, 19:39:33 »

Surélevant la scène de quelques marches, je vois l'attaque avortée de la Matsu, l'inactivité des ancêtres et l'activation des glyphes de protection lorsque Miko Lui demande visiblement de sauver son enfant .
Mes yeux s'exorbitent sous l'effet de la stupeur car le cri poussé plus tôt au sujet de son bébé fait maintenant tout son sens.

- Bébé ? Putain pas encore...

Je descends en trombe et commence à hurler d'un ton lourd de reproches envers les Lions et esprits présents:

- L'bébé va s'transformer en oni et vous r'gardez ça comme des pucelles d'vant leur première queue !

Mon ono quitte mes mains au moment où je ponctue ma phrase, la lourde tête d'acier dirigée vers le ventre de la rônin agonisante.

« Modifié: 03 juin 2017, 19:41:38 par Ichiro Kannazuki »
Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Mirumoto Sakura

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 466
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #39 le: 04 juin 2017, 00:14:58 »
Sakura qui n'était pas loin, sort de sa méditation et se rend dans la direction des cris. Elle se presse de venir voir ce qui se passe prête à toute éventualité.
La beauté et la grâce personnifiée ;
Sociable et bienveillante la plupart du temps ;
Toutefois, mieux vaut ne pas réveiller la colère du Dragon !

Le sage est celui qui survit pour continuer à faire face au mal !

musique : https://youtu.be/Gw_o7XUX3fg

Hors ligne Kasuga Haruna

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 232
  • Miaou !
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #40 le: 04 juin 2017, 17:09:23 »
Impossible de s'approcher de la Yotsu à cause du serpent de feu qui l'entoure de ses anneaux... Seule solution possible...

Je laisse tomber mon katana au sol, avant de dégainer et de lancer mon wakizashi sur l'ennemi dans un geste vif et fluide.

Athlétisme + 1 point de Vide.

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #41 le: 04 juin 2017, 17:19:04 »
Au moment où la grande hache siffle dans l'air, projetée avec une force improbable par Kannazuki lorsque les sous-sols sont ébranlés par une violente secousse, qui ébranle la structure même du temple. Les murs se lézardent, craquent, et éclatent à plusieurs endroits, la roche cédant sous l'impact dont la force produit une onde de choc qui souffle les flammes sacrées des braséros enchantés - vous plongeant dans une obscurité totale. Derrière vous, une partie des escaliers de pierre chute et s'amasse en un tas de gravas, soulevant un nuage de poussière qui vous prend à la gorge.

Alors que vous vous relevez ou reprenez vos esprits, le serpent de Feu se tort et se déforme, tentant vainement de retenir sa proie, pour finir par exploser en une gerbe de flammes. Miko grommelle son nom, la voix affectée par une indicible souffrance due aux flammes et à la hache qui s'est fichée dans son corps.

Une nouvelle secousse vient percuter le temple, et vous plaque à nouveau au sol, tandis que d'autres portions de murs et de plafonds, lourds de plusieurs tonnes, s'écroulent autour de vous. Un cri de nouveau résonne alors à vos oreilles. Un hurlement terrifiée, terrifiant, déchirant et monstrueux, empreint d'une rage et d'une peur qui font saigner vos tympans et vos narines - vrillant vos têtes, poussant derrières les globes de vos yeux, et résonnant dans vos dents, qui manquent de se desceller de vos gencives. Les silhouettes éthérées et luminescentes des shiryos ne vous laissent deviner que les contours d'une hideuse créature poilue, pour autant les deux yeux perçants et rouges de la bête brillent comme deux morceaux de braise ardente, alimentées par une haine  et un chagrin inextinguibles.

Les ancêtres bénis, attendant visiblement cet instant pour frapper attaquent de concert, vous laissant quelques précieuses secondes pour décider de votre prochaine action... Qui pourrait bien être décisive.

[Il s'agit d'un Oni vous l'avez compris, et je vous laisse imaginer ce qu'un combat direct contre un tel adversaire peut donner dans 1000 Ans. Si vous voulez l'affronter vous devriez le faire en format de groupe. Dans tous les cas il vous faut une volonté de 4 (ou 3 avec 1 pt de Vide) pour ne pas quitter immédiatement l'endroit par tous les moyens, et en hurlant de terreur.]
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #42 le: 04 juin 2017, 17:33:56 »
A l'extérieur le temple est foudroyé sans relâche, chaque éclair maléfique lardant les protections des prêtres de milliers d'aiguilles qui en amenuisent l'intégrité. Soudain plusieurs éclairs fusionnent et se fracassent sur le globe de pureté érigé par la foi des prêtres et les défenses sacrées des Tombes. Le choc est tel que l'édifice semble s'affaisser dans le sol, comme s'il avait été frappé par un marteau géant. Les hommes d'armes et les civils chutent, et n'ont guère le temps de se remettre de leurs émotions qu'un second et gigantesque éclair s'abat a nouveau...
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Ichiro Kannazuki

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 558
  • Un sourire, ça change tout
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #43 le: 04 juin 2017, 18:09:18 »
Le temple entier vibre sous l'effet des secousses et je me ramasse instinctivement sur moi même pour garder mon équilibre, me croyant un bref instant revenue sur le flanc d'un des volcans qui entouraient mon ancien foyer.
Puis tout s'effondre et ce refuge semble cette fois décidé à vouloir rendre justice à son nom.

La poussière qui envahit l'espace me prend à la gorge et obstrue ma vue, mais elle ne parvient pas à m'éviter la vision cauchemardesque de l'oni, éclairé par le halo des esprits bénis.
Si je sais bien une chose sur ces créatures infernales, c'est que je n'y connais rien et que chaque légende mentionnant leur puissance ont toutes les raisons aujourd'hui d'être une réalité.

Une seule solution reste: s'enfuir.

Je regarde derrière moi pour voir si l'escalier peut être escaladé ou dégagé rapidement et si c'est le cas je ne perds pas un instant pour entamer ma fuite.
Si au contraire, la voie semble bloquée, je profite de l'attaque des ancêtres pour contourner le monstre et rejoindre les galeries.

Dans un cas comme dans l'autre, je m'adresserai aux Lions, qu'ils aient choisi l'inaction ne veut pas dire qu'ils méritent de mourir:

- L'Neuvième attaque les Tombes direct'ment ! Le temple va tomber, tirez-vous !
« Modifié: 04 juin 2017, 18:10:57 par Ichiro Kannazuki »
Laissons les armes peser la valeur du guerrier.

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #44 le: 04 juin 2017, 18:16:57 »
Rappel :  vous n'y voyez rien
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Kasuga Haruna

  • L5R - Onsen - PJ
  • *
  • Messages: 232
  • Miaou !
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #45 le: 04 juin 2017, 18:31:48 »
J'ai dû raté ce monstre à cause de la secousse...

Je n'ai malheureusement pas le temps de faire comprendre au rigolo qui a descendu les escaliers à la volée, que notre seule et unique issue se trouve derrière moi et mes hommes. J'ai l'habitude de combattre des créatures effrayantes mais j'admets que celle-ci bat tous les records. J'évite de croiser son regard, redoutant une malédiction ou un maléfice si je venais à le faire.

"Le temps que vous trouviez un moyen de vous échapper, le monstre vous aura bouffé les entrailles ! On peut le localiser grâce aux ancêtres qui protègent le temple, faites leur honneur et abattez le démon qui souille notre demeure !" Je me déplace à pas de loup en direction de la défunte Yotsu, bien décidée à la transpercer de la lame de mon sabre.

Matsu ! Me dis-je intérieurement, juste avant de bondir sur ma proie.

Furtivité (bonus rang 2, pas de pénalité de mouvement)
Kenjutsu + 1 point de Vide pour augmenter les dommages
Courtisan pour convaincre mes hommes ?

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #46 le: 04 juin 2017, 22:06:29 »
Reika fait preuve d'un courage irraisonné.
Emportée dans l'action elle ne réalise pas que ce démon, énorme et puissant, s'est extirpé du corps de sa mère - n'en laissant sans doute pas grand chose à l'heure actuelle. La salle est étroite, et les shiryo entourent le démon, qui a le corps de sa mère à ses pieds.

S'approchant, elle comprend que le monstre occupe une grand partie de l'espace, et qu'il dépasse les deux mètres à en juger par la hauteur de ses yeux de braise. Grâce aux esprits qui l'occupent, elle parvient à tromper sa vigilance (à moins qu'il ne la juge pas digne d'intérêt), et plante la pulpe sanguinolente qu'est devenue Miko d'un violent coup d'estoc.

L'oni réagit instinctivement, et saisi Reika à la gorge avec la vitesse d'un félin -nullement gêné par l'obscurité.
Sa main colossale entoure complètement le cou et le menton de la samouraï-ko, qui est soulevée du sol comme une vulgaire poupée de chiffon. Enragé, blessé, furieux que sa mère ait ainsi été frappée, il démembre la bushi avec la même facilité qu'un enfant déchire une feuille de papier.

La courageuse Reika n'a pas le temps de souffrir, et une expression de surprise s'imprime sur ses traits tandis que sa tête est jetée sur l'un des shiryo...
La certitude élimine la possibilité

Hors ligne Dagoth

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 527
  • Tout ce qui est sous le Ciel
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #47 le: 04 juin 2017, 22:38:16 »
Les secousses m'ont clairement indiqué que quelque chose allait mal. Point besoin d'être un génie pour imaginer ce qui avait pu arriver.

Je me dirige tout d'abord vers le cercle d'invocation, et récupère les débris du miroir, que j'enveloppe dans un mouchoir de soie glissé dans mon kimono.

* Kannazaki-san, ne mourrez pas maintenant, je vous prie... *

J'ouvre la porte, et vois les ténèbres ayant envahi les lieux. Je le tourne vers le jeune shugenja.

"Kou-sensei, nous ne pouvons rester ici... Pouvez-vous demander aux kamis d'illuminer cet escalier ? Nous allons tenter une sortie."

« Modifié: 04 juin 2017, 22:51:18 par Otomo Tsunamori »

Hors ligne Mirumoto Sakura

  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 466
    • Voir le profil
Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #48 le: 05 juin 2017, 09:34:11 »
J'arrive en haut des escaliers et je me rends compte que c'est le noir complet en bas. Il semble impossible de percer les ténèbres pour y voir quelque chose même si l'on entend des bruits indistincts.

Comment porter secours efficacement au prince et à ceux qui se trouve avec lui alors que je n'y vois rien ? Réfléchis Sakura, il doit probablement y avoir une solution !

Je recule instinctivement pour me mettre à l'abri derrière une grande colonnade dans une position bénéficiant d'un couvert total et me permettant également de pouvoir regarder rapidement d'un coup d'oeil ce qui pourrait surgir des escalier afin de réfléchir comment me concentrer pour activer mon tatouage de manière à pouvoir les aider.
« Modifié: 05 juin 2017, 09:36:43 par Mirumoto Sakura »
La beauté et la grâce personnifiée ;
Sociable et bienveillante la plupart du temps ;
Toutefois, mieux vaut ne pas réveiller la colère du Dragon !

Le sage est celui qui survit pour continuer à faire face au mal !

musique : https://youtu.be/Gw_o7XUX3fg

Hors ligne Sombre Destin

  • RoD
  • Sans campagne
  • *
  • Messages: 5375
    • Voir le profil
Re : Chapitre 11 - De l'autre côté du Miroir
« Réponse #49 le: 05 juin 2017, 10:52:50 »
Sakura reste pensive et prudente, réalisant notamment qu'elle ne sait pas comment éveiller son tatouage - sans parler du fait que la première fois qu'il s'est éveillé il a failli dévorer toute forme de vie des environs. Ce pouvoir l'effraye, et il y a certainement d'autres choses à faire pour éviter d'y avoir recours.

C'est là qu'elle s’aperçoit que le Prince se trouve à quelques mètres d'elle...
La certitude élimine la possibilité