Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/www/cf910064bc973aeca8b564b04f2e0003/web/forum/Sources/Load.php(225) : runtime-created function on line 3
 Recherche de fiche PJ pour one shot
 
Le Gardien
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
26 Janvier 2021 à 06:42:34

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rechercher:     avancée
La plateforme a déménagé à l'endroit suivant :
http://www.cerbere.org/~pbf/PbF/
89606 Messages dans 4718 Fils de discussion par 939 Membres
Dernier membre: Dravonne
* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
Le Gardien  |  La maison du savoir  |  Le repaire du rôliste  |  Midnight  |  Fil de discussion: Recherche de fiche PJ pour one shot « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] 2 Imprimer
Auteur Fil de discussion: Recherche de fiche PJ pour one shot  (Lu 7344 fois)
Cerbere
Administrateur
Champion du Cerbère
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8696



Voir le profil WWW Courriel
« le: 19 Avril 2010 à 08:38:55 »

Bonne rencontre,

Je pense faire jouer sur table une partie de Midnight dans deux semaines. Les joueurs ne connaissent pas l’univers.

Je pense créer les personnages en avance genre niv 3 ou 4.

Quelqu’un aurait en stock disons 5 PJ prêt à jouer ? Une idée pour le scénario ? La partie doit durer plus ou moins 4 heures.

Amicalement,
Cerbère.
Journalisée

"What you need to understand about the apocalypse is that you aren’t Mad Max. You’re part of the skull pyramid in the background."

Collectif de l'Orbe : http://www.orbe.be
Dain
Administrateur
Chevalier anobli
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 424


lecartographe@hotmail.fr
Voir le profil Courriel
« Répondre #1 le: 19 Avril 2010 à 12:07:23 »

Il y a bien quelques PJ par ci par là mais il serait encore mieux de monter des Persos ciblés sur le scenar que tu veux faire, non?
Tu as une préférence sur la région que tu veux faire jouer? Est-ce que les futurs joueurs sont plutôt enclins à jouer certaines races plutôt que d'autres?

Je pense que les faire jouer au promontoire de Baden serait assez facile pour eux de prendre conscience de la présence de la rébellion et de l'Ombre.
de plus pour toi, tu aurais un bon support.

Dès que tu donnes plus de détails, je peux me lancer sur quelque chose de plus précis si tu veux?


Cheers
Fred


Journalisée

Le mal existe, mais pas sans le bien, comme l'ombre existe, mais pas sans la lumière.
Blog rolistique perso: http://www.cerbere.org/dain/blog/
Ma page DevianArt: http://fred73fr.deviantart.com/gallery/
Khutulus
Administrateur
Ami du Cerbère
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3513


Fondateur de PbF-Online - Membre du Polit'Bureau

khutulus.92@hotmail.fr
Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #2 le: 19 Avril 2010 à 12:24:11 »

Même remarque que Dain.
Quelle serait l'ambiance et la thématique de ton one-shot scénario.
Car si ils aiment les grands espaces, le Promontoire de Baden ca va pas le faire, mais si ils apprécient plutôt les ambiances urbaines, là oui... Ils sont attirés plutôt par l'ambiance naine, elfe ?
Journalisée

A la table d'Occultus Mortis Comatum - Résumés de mes parties de Trinités
Les Chroniques de Baden - Résumés de mes parties de Birthright
Cerbere
Administrateur
Champion du Cerbère
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8696



Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #3 le: 19 Avril 2010 à 13:45:36 »

Hello,

Et bien, je me dirige vers :

Des humains uniquement.
Dans l'Eren Méridional.

Idée de base du scénario :

1. Les joueurs vivent dans un village légèrement reculé et partiellement oublié de l’Ombre. Alors qu’ils sont partis à la chasse pendant quelques jours, L’Ombre se souvient de l’existence de ce village. A leur retour, le village est en feu…
Il s’en suit une poursuite dans le but de venger les leurs.

2. Les joueurs vivent dans un village légèrement reculé et partiellement oublié de l’Ombre. Alors qu’ils sont partis à la chasse pendant quelques jours, Une caravane d’esclavagistes est passée au village. Certaines femmes et quelques enfants dont les leurs ont été kidnappés. Il s’en suit une poursuite dans les terres pour récupérer les leurs.

C’est un peu bateau mais bon…

Pour le moment, c'est plus l'idée 2 qui me parle.
« Dernière édition: 19 Avril 2010 à 13:50:28 par Cerbere » Journalisée

"What you need to understand about the apocalypse is that you aren’t Mad Max. You’re part of the skull pyramid in the background."

Collectif de l'Orbe : http://www.orbe.be
Khutulus
Administrateur
Ami du Cerbère
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3513


Fondateur de PbF-Online - Membre du Polit'Bureau

khutulus.92@hotmail.fr
Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #4 le: 19 Avril 2010 à 15:32:08 »

Tu dis bâteau, moi je dis efficace, surtout que tu envisage de faire un one shot à des joueurs qui ne connaissent pas Midnight.

Un truc pas mal, c'est aussi de partir de l'aspect de Midnight que tu veux leur faire découvrir :
- les décrets de l'ombre,
- difficultés de pratiquer la magie,
- violence de l'occupation,
- faim et privation,
etc...
Journalisée

A la table d'Occultus Mortis Comatum - Résumés de mes parties de Trinités
Les Chroniques de Baden - Résumés de mes parties de Birthright
Cerbere
Administrateur
Champion du Cerbère
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8696



Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #5 le: 23 Avril 2010 à 10:28:41 »

Wilhelm

Après avoir fuit pendant des années, tu es arrivé au petit village de Valbois situé entre deux bois à plusieurs jours de marche d’Al Kadil. Etrangement ce petit village a été épargné par l’Ombre vu sa position non stratégique et son manque d’intérêt. Tu as été accueilli au début avec méfiance mais un beau jour, tu as appris que le fils de Nassim risquait de perdre sa jambe suite à une mauvaise blessure. Le petit s’était fait une fracture ouverte en tombant du cheval de son père.  Tu as pris le risque de soigner le petit garçon et par la même occasion montrer tes pouvoirs à Nassim et sa femme. Bien que celui-ci t’en fût reconnaissant, il t’expliqua une évidence pour toi. Il était persuadé que si certain membres du village apprenaient ton pouvoir, ils te vendraient au premier passage d’une troupe d’orque. Alors, il te proposa de construire une maisonnette dans un endroit isolé de la forêt à quelques heures du village. L’endroit n’est connu que de lui-même et de son frère. Il fit croire à tous les autres que tu étais parti plus au Sud. Depuis ce jour, Tu y vis en ermite appréciant les rares visites de Nassim et de son frère Hamad que tu considères comme des amis. Lors de leurs visites, ils s’arrangent à chaque fois pour t’apporter quelques vivres qui te sortent de l’ordinaire ainsi qu’un peu de matériels. Quant à toi, tu t’arranges pour qu’ils repartent avec des baumes.  De part ton isolement, tu sais que tes pouvoirs magiques stagne mais tu fais ton possible pour les entretenir. Tu t’obliges de longue séance d’exercice à des kilomètres de ta maisonnette pour éviter de laisser trop de traces magiques. Tu sais que ces faibles résidus magique sont comme un phare en pleine nuit pour un légât accompagné de son abominable Astirax.

Nassim

Ton frère Hamad et toi, vous avez combattu l’Ombre pendant des années. Vous étiez des cavaliers libres, de redoutables guerriers montés. Vous viviez en nomade et vous ne perdiez pas une seule occasion pour faire payer durement l’occupation de L’Ombre.  Ton sessar hors-la-loi bien que vaillant était vieux, il y a cinq ans lors d’un hiver particulièrement dur, il rendit son dernier soupir. Une dispute éclat au sein de votre groupe pour savoir qui prendrait sa place. Ne voulant participer à cette lutte de pouvoir, ton frère et toi, vous êtes partis. Après avoir erré pendant quelques temps dans la plaine, vous êtes arrivé au village de ValBois non loin d’Al kadil.  Tu y fis la connaissance de la douce Labina qui devient ta femme et te donna un fils, Azim. Depuis ce jour, tu n’as plus quitté le village pour combattre l’Ombre. Tu as accepté ce destin par amour pour ta femme. Ton frère bien que contre l’idée de s’installer fît de même. Vous avez caché vos armes mais le plus délicat a été pour les chevaux.  Vous les avez camouflés autant que possible avec les autres chevaux du village mais les vôtres bien que vieux maintenant dénote encore avec eux.

Il y a un an un étranger du nom de Wilhelm est arrivé au village. Tout le monde se méfiait de lui mais pas toi, tu sentais qu’il y avait quelque chose de bon en cet homme. Ton sentiment s’est confirmé quand après une mauvaise chute de cheval ton fils s’est brisé la jambe. Celui-ci avait une fracture ouverte qui se compliquait au point de devoir penser à l’amputer. Quand l’homme t’offrit son aide, tu l’acceptas, Wilhelm est en fait un arcaniste. Il soigna ton fils avec sa magie mais tu savais que si quelqu’un d’autre au village apprenait son secret, il serait vendu à la première troupe d’orque de passage. Alors, Tu as fait croire à tout le monde que ton fils avait guérit naturellement. Ce qui ne fût pas une mince à faire car tu as du continuer à le cloîtrer à la maison. Avec ton frère, vous avez construit pour Wilhelm une chaumière dans un endroit isolé à plusieurs heures de marche du village dans la forêt. Depuis, vous lui rendez visite de temps en temps mais le moins possible pour éviter d’éveiller les soupçons. Lors de ces visites, vous discutez pendant des heures au point que maintenant, tu considères Wilhelm comme un ami.

Hamad

Ton frère Nassim  et toi, vous avez combattu l’Ombre pendant des années. Vous étiez des cavaliers libres, de redoutables guerriers montés. Vous viviez en nomade et vous ne perdiez pas une seule occasion pour faire payer durement l’occupation de L’Ombre.  Ton sessar hors-la-loi bien que vaillant était vieux, il y a cinq ans lors d’un hiver particulièrement dur, il rendit son dernier soupir. Une dispute éclat au sein de votre groupe pour savoir qui prendrait sa place. Ne voulant participer à cette lutte de pouvoir, ton frère et toi, vous êtes partis. Après avoir erré pendant quelques temps dans la plaine, vous êtes arrivé au village de ValBois non loin d’Al kadil.  Ton frère y fit la connaissance de Labina et il décida de s’installer. Bien que tu te sentes bien dans ce village, tu regrettes ta vie de cavalier libre. Néanmoins, l’idée d’abandonner ton frère est pour toi insupportable.  Vous avez caché vos armes mais le plus délicat a été pour les chevaux.  Vous les avez camouflés autant que possible avec les autres chevaux du village mais les vôtres bien que vieux maintenant dénote encore avec eux.

Il y a un an un étranger du nom de Wilhelm est arrivé au village. Tout le monde se méfiait de lui mais pas ton frère. Quelques semaines plus tard, le fils de Nassim, Azim tomba de cheval. Sa blessure était tellement grave que vous pensiez devoir l’amputer de sa jambe. Quand l’homme offrit son aide à ton frère,  il l’accepta, Wilhelm est en fait un arcaniste. Il soigna son fils avec sa magie mais ton frère savait que si quelqu’un d’autre au village apprenait son secret, il serait vendu à la première troupe d’orque de passage. Il a fait croire à tout le monde que  Azim avait guérit naturellement après des semaines de convalescence. Et avec ton frère, vous avez construit pour Wilhelm une chaumière dans un endroit isolé à plusieurs heures de marche du village dans la forêt. Depuis, vous lui rendez visite de temps en temps mais le moins possible pour éviter d’éveiller les soupçons. Lors de ces visites, vous discutez pendant des heures au point que maintenant, tu considères Wilhelm comme un ami.

Eogel

Tu es né dans le village de Valbois d’un père Dorn et d’une mère Sarcosienne. De caractère solitaire et taciturne, tu as évolué différemment des autres enfants de Valbois. Tu préférais passer ton temps en forêt plutôt qu’au village. A tel point que maintenant, tu connais la forêt comme ta poche. Tu es devenu le meilleur chasseur de Valbois. Tu portes un véritable amour pour ce village et les habitants t’apprécient pour tes qualités.  Tu t’absentes régulièrement pour explorer les terres car tu crains qu’un jour, ton chez toi, attire l’attention de l’Ombre. Tu sais que pour le moment, vous êtes juste ignoré grâce à votre manque d’importance. Malheureusement depuis un an, Nassim et Hamad, ont attiré le danger sur le village. Ils croient avoir berné tout le monde mais pas toi ! Tu sais qu’ils aident un étranger avec des pouvoirs magique. Ce Wilhelm vit dans une petite chaumière dans un endroit isolé de la forêt. Tu l’observes régulièrement mais tu ne t’es jamais montré à lui. Tu crains qu’un jour l’Ombre vienne pour lui mais tu n’arrives pas à te résoudre de l’éliminer. Alors, tu veilles sur lui comme tu veilles sur ceux de ton village.

Les relations entre les personnages

Wilhelm :

Nassim : Tu considères cet homme comme un véritable ami. Comment faire autrement alors qu’il prend des risques pour lui et les siens en te protégeant.

Hamad : Tu l’apprécies mais tu as l’impression que Hamad t’aide simplement parce que son frère le fait.

Eogel : Tu ne connais pas cet homme mais son nom ne  t’est pas inconnu. Nassim et Hamd ont déjà parlé en bien de lui.

Village : bien qu’accueillant, tu sais que tu serais dénoncé rapidement si une troupe d’orques passait dans le coin. Tu as donc préféré t’isoler et ne pas te mêler de leur existence.

Nassim :

Hamad : C’est ton petit frère pour lui, tu irais jusque dans la tanière de l’Ombre.

Eogel : Tu l’apprécies pour ses compétences mais tu as toujours eu du mal à cerner le personnage.

Wihelm : Il a sauvé ton fils ! En retour, tu lui dois bien de sauver sa vie si nécessaire. Au fil de votre rencontre, tu as appris à apprécier l’homme au point de le considérer comme un ami.

Village : Cet endroit est maintenant chez toi ! Tu y as fondé une famille et tu feras tout pour le protéger.

Hamad :

Nassim : C’est ton grand frère et en quelque sorte ton idole. Tu n’imagines pas une vie sans lui et sa parole est pour toi de l’or. Tu aimes sa famille comme si c’était la tienne pourtant parfois tu leurs reproches indirectement de t’avoir enlevé ton frère.

Eogel : Etrange cet homme ! Il semble toujours avoir quelque chose à cacher mais tu sens que c’est quelqu’un d’honorable !

Wihelm : Ton frère veut aider cet homme car il a sauvé son fils. Au début, tu n’étais pas très chaud mais tu as vite appris à apprécier le personnage.

Village : Tu ne portes pas vraiment d’amour pour ce village. Pour toi, cet endroit est juste une étape et tu n’arrives pas vraiment à t’y sentir comme chez toi. C’est peut être aussi parce que tu n’as pas encore fondé famille malgré  ton attirance pour une jeune femme.

Eogel :

Nassim : Tu ne sais plus trop quoi penser de Nassim depuis que tu appris qu’il mettait en danger le village pour ce Wihelm. Tu penses qu’il protège cet homme pour avoir soigné son fils mais tu n’en es pas sûr.

Hamad : Tu n’as presque jamais parlé à Hamad mais tu sens qu’il ne trouve pas sa place dans votre village.  Il est là simplement parce que son frère y est…

Wihelm : Tu te dois le surveiller et depuis qu’il est là, tu dois être encore plus aux aguets pour protéger ceux que tu aimes.  Il aurait été plus simple de le tuer mais tu n’es pas ce genre d’homme enfin tu t’y refuses.

Village : Ici, c’est chez toi et tu te considères comme son protecteur. Un gardien qui se tient à l’écart pour ne pas perturber son évolution.
Journalisée

"What you need to understand about the apocalypse is that you aren’t Mad Max. You’re part of the skull pyramid in the background."

Collectif de l'Orbe : http://www.orbe.be
Khutulus
Administrateur
Ami du Cerbère
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3513


Fondateur de PbF-Online - Membre du Polit'Bureau

khutulus.92@hotmail.fr
Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #6 le: 24 Avril 2010 à 16:33:40 »

Bien sympa tout ca...
Les relations entre les perso et avec le village vont donner lieu à de bons moments de roleplay...
Tu nous raconteras ?
Journalisée

A la table d'Occultus Mortis Comatum - Résumés de mes parties de Trinités
Les Chroniques de Baden - Résumés de mes parties de Birthright
Dain
Administrateur
Chevalier anobli
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 424


lecartographe@hotmail.fr
Voir le profil Courriel
« Répondre #7 le: 25 Avril 2010 à 09:32:53 »

Des personnages bien cernés et dotés d'un background afin d'alimenter le roleplay, c'est bon ça!
Ru leur laisses le choix des voies héroïques ou tu te sers des background pour coller au mieux à la personnalité qui s'en dégagent? Tu pourrais même utiliser ces voies héroïques pour rajouter quelques éléments croustillants dans leur backgrounds.

J'avais fait un scenar jadis, qui pourrait t'aider pour rajouter certains évènements.
http://www.scenariotheque.org/Document/info_doc.php?id_doc=4949
Juste au cas où Clin d'oeil

Tu peux aussi te servir du film de Midnight chronicles pour l'inspiration. Un légat qui arrive, un temple à créer, une milice à créer à partir des villageois en attendant les renforts orques (et qui occasionneront des trahisons), le choix de tuer le légat tout de suite avant que des renforts arrivent ou laisser tomber le village... etc
Journalisée

Le mal existe, mais pas sans le bien, comme l'ombre existe, mais pas sans la lumière.
Blog rolistique perso: http://www.cerbere.org/dain/blog/
Ma page DevianArt: http://fred73fr.deviantart.com/gallery/
Cerbere
Administrateur
Champion du Cerbère
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8696



Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #8 le: 25 Avril 2010 à 21:34:49 »

Citation
Tu nous raconteras ?

Vi Sourire

Voilà les personnages chiffrés :

http://www.cerbere.org/telechargement/Midnight/personnages/MidnightPersonnages.zip

Citation
Tu leur laisses le choix des voies héroïques ou tu te sers des background pour coller au mieux à la personnalité qui s'en dégagent?

J'ai choisi moi même les voies héroïques pour mieux coller avec l'idée des personnages.

Je pensais découper le scénario comme ceci :

  • 1. Caravane d'esclavagiste.
  • 2. Poursuite de la caravane.
  • 2.1 Campement dans des ruines : Deux voyageurs demandent s'ils peuvent partager le camps, ce sont en fait deux affamés.
  • 2.2 Les joueurs apprennent en fait que la caravane était en fait un "leurre" pour faire sortir le renard de son terrier, c'est-à-dire Wilhelm. Attaque d'un légat et de son Astirax.
  • 2.3 Les joueurs ne rattrapent pas à temps le caravane.
  • 2.4 Arrivée à Al kadil.
  • 2.5 Mission de sauvetage avant la vente sur le marché de leurs familles.
  • 3. Happy end ? A voir...   Grimaçant
Journalisée

"What you need to understand about the apocalypse is that you aren’t Mad Max. You’re part of the skull pyramid in the background."

Collectif de l'Orbe : http://www.orbe.be
Dain
Administrateur
Chevalier anobli
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 424


lecartographe@hotmail.fr
Voir le profil Courriel
« Répondre #9 le: 26 Avril 2010 à 00:32:05 »

Ma proposition personnelle basée sur ta liste Clin d'oeil :

  • Les PJ observent un aigle dans le ciel, fait peu commun en pleine journée au dessus du village. C'est l'astirax du légat
  • 0. Un étranger arrive dans le village. C'est un éclaireur des esclavagistes. Il repère les gens important, compte le nombre d'hommes, femmes, enfants et vieillards pour reporter de l'intérêt du village. En le voyant, les villageois ont peur de ce qu'il pourrait être. Un légât, un déserteur de l'armée de l'Ombre. Pour rendre encore un peu pus confius la chose, il a un chien noir avec lui qui le suit à la trace. C'est un chien normal mais personne ne le sait. L'homme prend contact avec un ou deux villageois démunis et plus pauvres que les autres. Ces derniers servent de collabos, d'informateur sur le village et d'intermédiaire. Des traitres au villages qui veulent sauver leur peau.
    Il quitte le village après peu et va faire son rapport aussitôt après. Son départ aid e les PJ à trouver le camp temporaire de la caravane.
    Les PJ découvrent que nombres des esclavagistes sont issus des villages voisins. Pas des sbires de l'Ombre, juste des hommes qui tentent de survivre en abandonnant leur moralité. Les PJ peuvent reconnaitre certaines personnes avec qui ils ont déjà fait du troc.
    Si les PJ observent bien le camp, ils peuvent voir un homme avec un manteau noir à capuche. Le légat manipulant toute l'histoire, bien qu'il ne sauront pas encore de qui il s'agit.
  • 1. Caravane d'esclavagiste.
    La caravane arrive et saisit les villageois valables. Les deux membres du villages, ceux les moins aisés, aident les esclavagistes et proposent leur candidatures pour faire partie de leur bande, apportant comme argument qu'ils connaissent tous les villageois et ceux en bonne santé. On leur donne une épée et un casque de fortune et mènent la chasse aux personnes en bonne santé. Les villageois manifestent leur dégout mais les deux traitres proclament juste un retour de fortune.
    Les deux traitres capturent pour leur propre intérêt deux femmes sur qui ils ont longtemps lorgné et les font concubines de force.
    Les villageois capturés peuvent être: les hommes forts (travaux forcés), les enfants (envoyés dans l'église de l'Ombre).
    quelques hommes sont laissés ainsi que les femmes capables d'enfanter. Il est important que les femmes donnent encore des enfant pour péréniser le travail d'esclavagiste et donner à l'Ombre les légats qu'il a besoin. Les vieillards ne sont d'aucune utilité ainsi que les nourrisson, trop fragiles.
  • 2. Poursuite de la caravane.
    Quelques personnes ont réussi à fuir. PJ, quelques fermiers situés plus loin du village etc. Ils partent à la suite de la caravane après avoir rassemblé leur affaires et de la nourriture.
  • 2.1 Campement dans des ruines : Deux voyageurs demandent s'ils peuvent partager le camps, ce sont en fait deux affamés.
    Les ruines sont celles de postes militaires datant du deuxième age. Le groupe trouve quelques dessins, squelettes d'un ancien temps et les reconnectent avec le passé
  • 2.2 Les joueurs apprennent en fait que la caravane était en fait un "leurre" pour faire sortir le renard de son terrier, c'est-à-dire Wilhelm. Attaque d'un légat et de son Astirax (un aigle qui surveillait la scène depuis le ciel). et de quelques orques servant de garde personnelle.
  • 2.3 Les joueurs ne rattrapent pas à temps le caravane. Ils sont ralenti par la présence de divers postes de contrôle. Sans billet d'autorisation de voyage, ni marchandise à vendre sur les marchés, ils ne peuvent revendiquer une profession de marchand. De plus ils ont des armes, ce qui est puni de mort. Ils sont obligés de prendre des routes, chemins annexes peu surveillés, échapper à des miliciens surveillant les fermiers situés aux abords de Al-Kadil. Ils voient ainsi la misère de chacun et de la vie qui est réservée à ceux qui ne se battent pas. Cette scène apporte tout type de cliché: Des orques et légats saisissant des hommes pour le sacrifice mensuel, le paiement de la dime, la confiscation de biens, la sauvagerie brutale et sans sommation des orques etc. 
  • 2.4 Arrivée à Al kadil.
    Le groupe se déguise (à la robin des bois) et entre dans la ville
  • 2.5 Mission de sauvetage avant la vente sur le marché de leurs familles.
    Les groupe prend contact avec un gamin qui joue les petits rebelles. Avec lui et sa bande de copain, il peuvent couper quelques liens, donner le nom de rues sures et capables de semer des orques lourds dans leurs armures.
    Les villageois sont enfermés dans un pièce souterraine aux abords de la place centrale, derrière une grille (à travers laquelle les PJ peuvent communiquer, échanger quelques poignées de main etc). Après quelques secondes, les PJ sont repoussés loin de la grille. Les PJ doivent trouver un moyen de les faire sortir.
    Après avoir parler avec les enfants, les PJ apprennent que des pierres situées à l'intérieur de la prison peuvent être bougées. Il s'agit d'un mauvais scellement du trou des latrines. L'enfant affirme que ces latrines conduisent aux égouts et là l'air libre.
    Mais les PJ ne peuvent plus communiquer avec les prisonniers à cause des gardes. La seule issue est de se faire faire prisonnier eux-même, rejoindre le groupe et fuir depuis l'intérieur.
    Mais la réalité est qu'il est impossible que tout le monde puisse fuir sans attirer l'attention.
    Seul un scenario est possible: Se faire faire prisonnier, attendre le matin que les gardes commencent à évacuer les villageois et sélectionner une poignée de villageois seulement (Le fils du PJ et quelques proches).
    La réalité sera cruelle. Les PJ ne sont pas là pour sauver tout le village mais pour seulement quelques uns.
    face au sort cruel du destin, toute les facettes de la nature humaine sont dévoilés. Certains comprendront ce que font les PJ et affirmeront comprendre. "Sauve ton fils Nassim! notre sort en est jeté mais nous survivront dans nos coeurs si les jeunes âmes sont sauvées" "retourne au village et aide les vieillards et les nourrissons laissés là-bas. D'autres crieront ne pas vouloir mourir et finiront par dénoncer les PJ pour monayer leur survie.
     
  • 3. Happy end ? A voir...   Grimaçant
    Les PJ et les villageois choisis fuient à travers les égouts dégoutants et nauséabonds. Personne ne les pourchasse à cause de l'odeur. Des patrouilles sont organisées pour attrapper les PJ à la sortie des égouts.
    Chemin faisant, le groupe est intercepté par la résistance de Al-Kadil qui a observé les agissements des PJ en secret. Ils proposent des les aider en échange de ... à toi de voir si tu veux continuer la partie Clin d'oeil
Journalisée

Le mal existe, mais pas sans le bien, comme l'ombre existe, mais pas sans la lumière.
Blog rolistique perso: http://www.cerbere.org/dain/blog/
Ma page DevianArt: http://fred73fr.deviantart.com/gallery/
Dain
Administrateur
Chevalier anobli
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 424


lecartographe@hotmail.fr
Voir le profil Courriel
« Répondre #10 le: 26 Avril 2010 à 00:55:44 »

A noter que j'ai un scenar qui part de Al-Kadil et dont le synopsis est fini.
Tout en anglais mais je traduirai ça vite fait si tu comptes continuer la partie sur autre chose Clin d'oeil
Journalisée

Le mal existe, mais pas sans le bien, comme l'ombre existe, mais pas sans la lumière.
Blog rolistique perso: http://www.cerbere.org/dain/blog/
Ma page DevianArt: http://fred73fr.deviantart.com/gallery/
Cerbere
Administrateur
Champion du Cerbère
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8696



Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #11 le: 26 Avril 2010 à 09:01:38 »

J'aime beaucoup mais je dois réfléchir a la scène 0. Je connais mes joueurs et ils sont capables de rentrer dans le tas vu qu'ils ne sont pas du tout habituer à Midnight.

J'avais pensé faire en sorte qu'ils ne soient pas présent lors de l'attaque des esclavagistes pour éviter justement les débordements d'héroïsmes suicidaires. Clin d'oeil

D'un autre côté, j'aime beaucoup l'éclaireur des esclavagistes. Je vais réfléchir à ça ! Sourire

Citation
A noter que j'ai un scenar qui part de Al-Kadil et dont le synopsis est fini.
Tout en anglais mais je traduirai ça vite fait si tu comptes continuer la partie sur autre chose

Oui, je suis preneur. Sourire
Journalisée

"What you need to understand about the apocalypse is that you aren’t Mad Max. You’re part of the skull pyramid in the background."

Collectif de l'Orbe : http://www.orbe.be
Dain
Administrateur
Chevalier anobli
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 424


lecartographe@hotmail.fr
Voir le profil Courriel
« Répondre #12 le: 26 Avril 2010 à 09:35:03 »

Une autre idée serait de garder l'éclaireur mais en rajoutant le fait que ce n'est pas la première fois qu'il vient au village.
Les PJ apprennent des villageois que c'est même la troisième fois qu'il vient au village et qu'il a depuis tissé quelques liens avec les deux mauvais collabos.
Si tes joueurs sont du genre sensibles aux petites choses, il seront attiré par le gus et pourront même le kidnapper, l'interroger et lui faire cracher la présence des esclavagistes. Après avoir donné le lieu de leur bivouac, les PJ vont surement jeter un oeil là-bas. Une fois sur les lieux, ils constateront que la caravane n'est plus là.
En inspectant les lieux, ils déterminent plusieurs choses:
- Le nombre de guerriers
- La présence d'un cheval lourd férré et s'ayant dirigé seul au loin (le légat), des pattes de poulet (de la nourriture pour rapaces)
- Peut-être même des corps décapités d'anciens esclaves malades/ bléssés etc
- La caravane est partie et a pris une des routes menant au village
- Les feux de camps sont tièdes. Les PJ estiment que les troupes devraient déjà être arrivé au village.
Lorsqu'ils arrivent sur les lieux, il ne reste que les femmes, les vieillards et les nourrissons.

La présence de la caravane t'a juste servi d'hameçon pour sortir les PJ du village et les empêcher de se trouver sur les lieux lors de la curée.



Pour ce qui est du scenar, le synopsis provient d'un brainstroming avec Kane (Eric Olson, qui a participé à quelques textes officiels sur MN) de AtS.
En gros, un parchemin représentant un schéma de constellation étrange. Les PJ vont chercher dans la ville de Al-Kadil, les plaines et sur la mer le moyen de découvrir sa signification. Des moments urbains, parmi les sussars libres et sur la mer. Un beau panel.
L'idée avait été plus ou moins abandonnée et je l'ai recyclée à ma sauce Tire la langue

Je met en forme et je posterai ça
Journalisée

Le mal existe, mais pas sans le bien, comme l'ombre existe, mais pas sans la lumière.
Blog rolistique perso: http://www.cerbere.org/dain/blog/
Ma page DevianArt: http://fred73fr.deviantart.com/gallery/
Cerbere
Administrateur
Champion du Cerbère
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8696



Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #13 le: 26 Avril 2010 à 11:12:28 »

Citation
La présence de la caravane t'a juste servi d'hameçon pour sortir les PJ du village et les empêcher de se trouver sur les lieux lors de la curée.

Yes ! Bon, j'ai mes personnages et j'ai mon scénario.

Il me reste plus qu'à préparer quelques noms et quelques descriptions. Clin d'oeil

En tout cas, je retrouve les joies de cet univers.
« Dernière édition: 26 Avril 2010 à 11:27:13 par Cerbere » Journalisée

"What you need to understand about the apocalypse is that you aren’t Mad Max. You’re part of the skull pyramid in the background."

Collectif de l'Orbe : http://www.orbe.be
Dain
Administrateur
Chevalier anobli
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 424


lecartographe@hotmail.fr
Voir le profil Courriel
« Répondre #14 le: 26 Avril 2010 à 12:19:43 »

En tout cas, je retrouve les joies de cet univers.
C'est Rollon qui va être content Tire la langue
Journalisée

Le mal existe, mais pas sans le bien, comme l'ombre existe, mais pas sans la lumière.
Blog rolistique perso: http://www.cerbere.org/dain/blog/
Ma page DevianArt: http://fred73fr.deviantart.com/gallery/
Pages: [1] 2 Imprimer 
Le Gardien  |  La maison du savoir  |  Le repaire du rôliste  |  Midnight  |  Fil de discussion: Recherche de fiche PJ pour one shot « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Cerbere.org tient à remercier particulièrement tous ceux ayant travaillé sur le thème Cerbere.org
afin que le forum puisse garder son identité sous le nouveau forum SMF
Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !