Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/www/cf910064bc973aeca8b564b04f2e0003/web/forum/Sources/Load.php(225) : runtime-created function on line 3

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/www/cf910064bc973aeca8b564b04f2e0003/web/forum/Sources/Load.php(225) : runtime-created function on line 3

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/www/cf910064bc973aeca8b564b04f2e0003/web/forum/Sources/Load.php(225) : runtime-created function on line 3
 Derniers messages de : Liam Our webpage has beed moved. Please update your bookmarks for the new site.
 
Le Gardien
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
20 Avril 2021 à 11:39:44

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rechercher:     avancée
La plateforme a déménagé à l'endroit suivant :
http://www.cerbere.org/~pbf/PbF/
89606 Messages dans 4718 Fils de discussion par 939 Membres
Dernier membre: Dravonne
* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
  Voir les messages
Pages: [1] 2
1  L'arrière cour du Gardien (Sections archivées) / Les conseils de Sam le crapaud / Re : Persos intellos ou sociaux : les (volontairement) oubliés du JDR ? le: 15 Juillet 2014 à 22:56:08
   Je me permets d'en rajouter une couche, mais je trouve qu'il est plus difficile de créer une partie purement intellectuelle ou sociale, plutôt qu'une partie qui incorpore de nombreuses phases d'actions ; il faut une matière plus épaisse, avec souvent plus de PNJs, plus d'éléments à gérer, et une trame narrative plus fine et étroite. Une partie orientée « action » n'a finalement pas vraiment besoin d'un gros scénario, car si le but est juste d'aligner des méga bourrins débordant de testostérone, il n'est guère intéressant de faire intervenir des concepts tirés de Jung ou de théories sur les mathématiques quantiques.
   Maintenant, depuis que je m'occupe d'une partie sur PBF, je trouve que le système de Play by Forum est plus indiqué pour des parties sociales et intellectuelles car les parties actions sont souvent d'une lourdeur à gérer. Mine de rien, ça prend du temps de faire les jets d'initiative puis de les retranscrire pour ensuite gérer correctement les tours et les différentes actions.
2  L'arrière cour du Gardien (Sections archivées) / Les conseils de Sam le crapaud / Re : Persos intellos ou sociaux : les (volontairement) oubliés du JDR ? le: 08 Juillet 2014 à 12:19:16
   Pour ma part, je trouve que c'est autant au joueur qu'au MJ d'être attentif afin que ce genre d'histoire ne survienne pas. Nous jouons à des jeux de rôles où les personnages que nous incarnons constituent plus l'exception que la norme, car ils sont plus forts et plus intelligents que la moyenne.
   Il faut bien se rendre compte que dans le système que White Wolf utilise pour Vampire : The Masquerade, Werewolf : The Apocalypse ou Vampire : The Dark Ages, quand un personnage arrive à 4 points dans un attribut il est (en théorie) déjà au-dessus de la moyenne et quand il arrive à 5 points il a atteint les limites possibles pour un être humain. Il est donc impossible d'exiger que le joueur soit à la hauteur du personnage, et c'est là que les règles interviennent.
Un exemple : il y de cela deux ou trois ans, j'incarnais une Ravnos dans une partie Old World of Darkness. Un personnage orienté vers le social avec de bons scores dans les caractéristiques et dans les compétences. Seul problème, le MJ exigeait de ma part que je sois aussi convaincant que mon personnage, ce qui m'a donné l'impression de parler à des murs, vu que toutes mes tentatives échouaient lamentablement. Vu que le MJ n'exigeait pas que ceux orientés vers le combat soient capables de rivaliser avec Bruce Lee, je voyais mal pourquoi je devais être capable de rivaliser avec celui de Bill Clinton. Les règles interviennent justement dans ce cas-là.
   Le problème par contre peuvent venir des autres joueurs. Si nous prenons ton exemple du joueur qui incarne un enquêteur brillant, que le MJ lui donne effectivement des informations qui rendent son scénario assez transparent, il faut ensuite que l'enquêteur parvienne à convaincre les autres personnages du bien fondé de ses déductions. Si dans une partie VtM, l'un des personnages découvre que le Prince Ventrue qui dirige la ville est en fait un espion Lasombra du Sabbat, les autres personnages seront certainement sceptiques ou méfiants vis-à-vis d'une telle découverte (a fortiori si le bonhomme qui raconte cette découverte est un Malkavien). Les joueurs sont dès lors obligés de discerner d'une part ce qu'ils savent en tant que joueur, et d'autre part ce qu'ils savent en tant que personnage. "Oui je sais que tu as raison, c'est un connard de Lasombra. Mais mon perso ne le sait pas ça, et c'est trop gros pour qu'il y croit".

   Après, la désertion des personnages sociaux ou intellectuels dépend, à mon humble avis, de l'orientation que les concepteurs ont donné au jeu. Quand tu joues à Shadowrun, un hacker ou un rigger, afin de faire un meilleur score aux dés, tendra vers des attributs mentaux plus importants que des attributs physiques. Les hackers ne sont pas indispensables à une partie de Shadowrun, mais c'est quand même un univers où l'informatique et l'électronique ont une place de choix.
   Par contre, si tu prends un jeu comme Legend of the Five Rings (l5r), je trouve que la quatrième et nouvelle édition du jeu accorde plus d'importances aux bushis qu'auparavant. Les personnages sociaux (courtisans) n'ont pas un aussi grand nombre de classe de base, de voies alternatives ou d'écoles avancées que les samouraïs orientés vers le combat.
   Un passage sur le sujet se trouve dans Aberrant il me semble, à propos de personnages qui sont plus intelligents que le joueur.
3  PbF-Online - JdR par Forum / Sondages et Propositions de Nouveaux Jeux / Re : [Proposition] plateforme warhammer 40 000 le: 26 Avril 2014 à 12:35:02
Slaanesh le design, oublie pas  Bisous
4  PbF-Online - JdR par Forum / Sondages et Propositions de Nouveaux Jeux / Re : [Proposition] plateforme warhammer 40 000 le: 25 Avril 2014 à 21:03:09
Où en est le projet de plateforme warhammer 40K ? Sourire
5  PbF-Online - JdR par Forum / Sondages et Propositions de Nouveaux Jeux / Re : [propositon] Bloodlust Métal le: 24 Avril 2014 à 16:49:46
Je connaissais pas ce jeu, mais le principe de l'arme ayant une volonté propre et du porteur est intéressante. Du coup, je vais certainement un peu mieux me renseigner Clin d'oeil
6  Divers / Cinématographie / Re : Héroes le: 06 Mars 2014 à 23:35:58
Vu l'endroit où elle se trouve, la série Heroes... C'est pas avec une nouvelle saison qu'ils vont arranger les choses
7  Divers / Jeux vidéos / Re : Mass effect 3. le: 24 Février 2014 à 16:50:01
T'es un malade Eff' (non pas que j'avais des doutes mais que tu sois enthousiaste à l'idée d'un SW VII ne fait que confirmer le constat Roulement d'yeux) !
8  Divers / Jeux vidéos / Re : Mass effect 3. le: 24 Février 2014 à 00:52:44
Star Wars VII ? Jamais entendu parler. Il n'existe de toute façon que l'épisode IV, V et VI.
9  Divers / Jeux vidéos / Re : Mass effect 3. le: 23 Février 2014 à 22:54:13
Mass Effect 3 n'est (malheureusement) pas un point final. Mass Effect 4 est en ce moment en cours de développement et devrait se situer dans la même temporalité que la trilogie originale.
10  Divers / Jeux vidéos / Re : Deus Ex : Human Revolution le: 23 Février 2014 à 22:53:09
D'un autre côté, faut pas être trop difficile non plus car il y a à boire et à manger dans le FPS. Il y a des jeux comme Deus Ex et Fallout 3 qui penchent vers le RPG, Dishonored avec un univers steampunk/fantastique où on a aussi l'occasion de jouer la carte de l'infiltration, Mirror's Edge qui est l'un de mes jeux préférés et selon moi l'un des plus originaux jamais sorti, Bioshock, etc.

Maintenant, c'est vrai que c'est un genre de plus en plus demandé par des (sous) gamers nourrit au Call of Duty et Battlefield, mais ça me dérange moins que leur politique de jeu en réseau où on est obligé de jouer avec tous les crétins de la terre entière. Je n'aime pas les MMORPG, je n'aime pas les parties en réseau et je serai quand même obligé de passer par là pour pouvoir profiter pleinement des jeux que j'aurai acheté. Je me rends compte que cette remarque n'a rien à voir avec les FPS mais j'avais besoin que ça sorte (ça va mieux là).
11  Divers / Jeux vidéos / Re : Deus Ex : Human Revolution le: 23 Février 2014 à 20:20:07
MAIS...Eh oui, c'est un gros mais : le niveau du jeu et le côté FPS est réellement imbuvable pour des gens qui comme moi n'ont pas la passion du gamer. Le gameplay "sonne" peut-être juste, mais ça ne le rends pas moins chiant. Autant les phases d'infiltrations sont pas mal (un peu compliquées pour rien, mais passons) autant les combats...Mais quelle horreur !...Pour vous dire, j'ai été obligé de me faire aider d'un pote plus gamer que moi pour passer les boss imbitables, et même lui il lui a fallu recommencer le truc plusieurs fois malgré qu'il avait déjà finit le jeu. Et j'étais en mode facile. Non, sérieux, quoi. Rendre un jeu intéressant pour les gamers, passe encore. Mais le rendre in-niquable sous prétexte qu'il faut en chier pour être belle...Ahem.

Pourquoi jouer à un FPS si tu détestes ce genre de jeu Huh? Évidemment que le jeu ne va pas te plaire dans ce cas, quant à la difficulté des boss, ben moi j'ai pas eu trop de mal.
12  Divers / Jeux vidéos / Deus Ex : Human Revolution le: 21 Février 2014 à 22:42:29
   Amis du soir, bonsoir. Aujourd'hui n'est pas un jour ordinaire, car je vais vous parler d'un bon jeu et d'un sous-genre de la science-fiction que j'affectionne particulièrement : le cyberpunk.

   Deus Ex : Human Revolution est un jeu multiplateforme sortit en 2011, développé par Eidos Montréal et édité par Square Enix. C'est le troisième volet d'une franchise débutée en 2000, sur PC, avec Deus Ex et continuée en 2004 avec Deus Ex : Invisible War. Fait intéressant, Human Revolution est le dernier sortit mais le premier dans la chronologie de cet univers.

   Je ne vais pas m'attarder sur le genre cyberpunk car je ne pense pas être capable d'expliquer ça convenablement, ni de pouvoir lui rendre honneur et justice rapidement.
   Le monde de Human Revolution se base sur la question de l'augmentation de l'être humain grâce à la technologie. C'est un sujet très débattu dans la littérature, l'humain est-il encore humain à partir du moment où 50% de son corps est robotisé, mécanisé ? Est-ce encore là un moyen pour les gens fortunés de se démarquer des masses populaires ? Une pratique médicale comparable à celle de la chirurgie esthétique ? Quid de l'implication du département Recherche et Développement de l'armée et des entreprises d'armement ?
   Comme dans les opus précédents, la théorie du complot a aussi une part importante à jouer. Illuminati, Rozen Kreutz, appelez-les comme vous voulez, ils sont là, en toile de fond.

   Adam Jensen est l'expert en, et responsable de la sécurité de Sariff Industries, une société produisant des augmentations et ayant des contrats avec l'armée américaine. Après une attaque rondement menée par un commando non-identifié, il est grièvement blessé et augmenté afin de lui sauver la vie.
   Le fil principal est rythmée par l'enquête que David Sariff mène afin de découvrir pourquoi son entreprise a été attaquée, non pas une, mais deux fois.

   Alors, passons d'abord par les points positifs.
   Le gameplay est juste. En vue à la première personne on parvient à se servir correctement de ses armes, à évoluer dans le décor sans trop de problèmes. Le fait que les éléments utilisables, et avec lesquels on peut interagir, apparaissent en surbrillance est d'un grand secours. On a aussi droit à plusieurs approches à chaque niveau : on peut soit se la jouer bourrin, soit se la jouer discret. Les animations sont bien réussies. 
   Les designers et les scénaristes ont bien planché sur l'univers. L'artbook est d'ailleurs une bonne source d'informations, quoiqu'un peu maigre et pauvre en illustrations - il aurait facilement pu faire le double de pages. Je trouve que les personnages pètent la classe : Jensen avec son look d'agent froid et implacable, Eliza Cassan avec son air de gravure de mode, etc. ça vaut aussi pour les ennemis (un peu moins pour les boss).
   Les personnages maintenant. Je pense qu'Eliza Cassan restera dans les mémoires de beaucoup de gamers, et pas seulement pour sa plastique et sa garde-robe. La psychologie des personnages est bien rendue, il y a une évolution dans les sentiments des protagonistes et des antagonistes, et, au final une belle galerie de personnages.

   Maintenant pour les points négatifs.
   Les puristes de l'infiltration trouveront que le joueur est bien trop aidé dans la recherche d'un chemin discret, entre les ennemis qui s'affichent sur le radar et le champ de vision des caméras qui est visible. Certains boss (dont le premier) sont bien plus difficiles quand on joue un personnage orienté vers l'infiltration, tout simplement car il n'existe que peu d'éléments de décor à leur envoyer à la figure. Les animations où Jensen utilise ses augmentations afin de mettre KO ou de tuer ses adversaires à mains nues, sont peu variées et au bout de quelques secondes on en a fait le tour. Elle sont parfois (rarement) saccadée.
   Au niveau du design, je regrette juste de ne pas avoir eu un environnement (à part le dernier) qui se passe en pleine journée. Je pense que ça aurait été un bon atout que de confronter un monde sale et sombre, réservé à la classe populaire et aux laissés pour compte, à un environnement aseptisé, lisse, ensoleillé et pourtant froid d'une élite nantie et hautaine. Ce n'est qu'un point de vue, évidemment.
   Pour l'univers, je suis juste déçu que les conflits entre les partisans d'une humanité "pure" et d'un humanité "augmentée" n'aient pas plus d'influence sur l'histoire et ne se déroulent qu'en toile de fond. Demander au joueur de trancher de façon beaucoup plus nette entre les deux, de montrer les excès des uns et des autres, aurait été selon moi un adjuvent capable de booster le scénario et, pourquoi pas, de voir de nouvelles quêtes se développer.   

   Comme dit plus haut, cette question sur la définition à donner au mot "humanité" avec l'apparition de technologies de plus en plus invasives, qui, un jour, réclameront une part de notre corps, est quelque chose de débattu depuis des décennies par la communauté scientifique, académique et philosophique. Il est dommage de constater que les développeurs n'ont pas tenu, pour une raison qui m'échappe, à creuser ce côté là du cyberpunk qui au final n'est que le décor de l'intrigue et un élément de design et de gameplay. Finalement, Sariff Industries est assez humanisée pour donner envie au joueur d'enquêter et d'obéir à David Sariff, mais si on y repense, ce dernier est un homme d'affaire qui sous le couvert d'une "évolution de l'homme" passe des contrats avec l'armée des États-Unis, afin de développer des armes pouvant équiper des soldats augmentés. Est-ce que ces pauvres bougres ont eu le choix ou ont-ils été encouragés à servir de cobayes ? De même, on entend au cours de l'aventure que plusieurs personnes parlent de la nécessité d'être augmenté pour obtenir un emploi (le pilote d'Adam et son collègue informaticiens sont tous les deux augmentés, d'ailleurs), mais juste de façon aléatoire. Là encore, creuser un peu plus cette histoire aurait pu s'avérer très intéressant.

   Quoiqu'il en soit, si vous êtes fan de Shadowrun, de films tels que Robocop et Terminator, ou tout simplement que vous êtes un gamer en quête d'un bon jeu à vous mettre sous la main, Deus Ex : Human Revolution est un jeu que je vous recommande chaudement. Il a certes quelques défauts, mais a surtout énormément de qualité (et puis j'ai la réputation d'être un emmerdeur qui voit toujours le verre à moitié vide ;D)
13  Divers / Jeux vidéos / Re : Dragon age 2. le: 21 Février 2014 à 21:56:52
Et attention, il est prévu de commettre Mass Effect 4 et Dragon Age : Inquisition. Courez, pauvres fous !
14  Divers / Jeux vidéos / Re : Re : Mass effect 3. le: 21 Février 2014 à 11:17:45
Le glas du rp vraiment ? Les personnages sont plus complexes, l'intrigue l'est encore plus ? Les choix sont énormes et lourds de conséquence, jusque dans les opus suivants (pour ceux de ME1).

Un RPG ne se résume pas à des dialogues et une épaisseur psychologique des personnages, loin de là. C'est aussi une question de gameplay. Prenons un jeu comme The Elders Scrolls III : Morrowind, il y a des boîtes de dialogues, des personnages assez lisses et pourtant c'est un RPG (bon, les Elder Scrolls ont toujours été typés Aventure). C'est aussi une question de gameplay et celui-ci est clairement orienté Action à partir de ME II où les personnages ne sont pas plus fouilles (Jacob est franchement stéréotypé à fond de balle, tout comme l'était Kaidan et l'est encore Williams jusque dans le 3 [sa seule originalité étant de ne pas être modelée d'après les traits de Michelle Rodriguez]).

A aucun moment on essaye de nous faire croire que Cerberus est devenue une organisation de charité. C'est l'Homme Trouble qui parle, et il cherche à gagner la confiance de Shepard. Autrement dit il est certain qu'il n'est pas tout à fait sincère. Quant à Miranda, on sent bien que son discours est plus motivé par sa gratitude envers l'Homme Trouble que par conviction. Cerberus reste une organisation dangereuse, dont on se méfie tout au long de l'épisode. Seulement, lorsque l'Alliance et le Conseil décident de fermer les yeux alors que des colonies entières disparaissent, on fait avec ce qu'on a. Le "va te faire foutre" est plutôt lancé par l'homme trouble pour se justifier, car il a besoin de Shepard. Mensonge ? Demi-vérité ? Exitus acta probat...

D'accord et pas d'accord. Cerberus est clairement décrit comme un groupuscule terroriste qui sert les intérêts humains avec ferveur quoique avec des méthodes extrêmes, et le Conseil ne ferme les yeux qu'en apparence, puisque on retrouve Williams sur l'une des colonies, dépêchée par sa hiérarchie sur une mission confidentielle.

Mordin Solus à la Haye ? Il n'a pas participé à l'élaboration du génophage, ni n'a armé les krogans en premier lieu (une erreur de son peuple qu'il reconnait entièrement) dans la guerre Rachni. Il a simplement modifié le génophage pour contrer la résistance des Krogans. L'autre alternative ? On la connait, population krogan augmentée jusqu'au point où une nouvelle guerre sera inévitable. Avec milliards de morts à la clé. Par ailleurs le génophage ne tue personne. Pas de charnier. Pas d'usine à massacrer les gens. Et ça a évité une guerre.

Et ? Cela ne fait qu'expliquer son geste et ne l'excuse nullement. Peut-on pardonner à Oppenheimer et Truman d'avoir respectivement conçu la bombe atomique et de s'en être servie à Hiroshima et Nagasaki ? Non. On condamne les gens sur base de leurs actes et non de leurs intentions. Si tu tues quelqu'un tu peux influencer le jury en disant à quel point tu es gentil et le gars que tu as tué un salop, en fin de compte si tu passes en jugement, c'est parce que tu as commis un meurtre. D'autant que la prise de pouvoir de Wrex prouve que l'agressivité des Krogans peut être canalisée par un bon leadership. Pour avoir créé le génophage, il est aussi coupable que ceux qui ont pris la peine de l'utiliser.

Thane Krios ne fait pas une crise mystique parce qu'il est mourant, il me semble qu'il a toujours été croyant. Et même dans le cas contraire je ne vois pas en quoi ça en fait un personnage moins intéressant que Wrex.

Je ne dis pas que son personnage est moins intéressant que Wrex, mais que c'est un criminel, comme les autres. Si je devais sauver la galaxie, je pense que je pourrai trouver d'aussi bons hommes qui n'ont pas un casier judiciaire aussi long que mon bras.

Et Jack... Jack ne tue pas par plaisir. Elle tue par ce qu'elle ne connait rien d'autre que la violence et la souffrance. Le reste est de la provocation.

Jack tue et est violente car elle aime ça. Plusieurs fois dans le jeu on nous explique que les scientifiques la droguaient chaque fois qu'elle combattait d'autres sujets tests, ce qui fait qu'aujourd'hui elle associe toujours violence et plaisir. Elle n'a besoin que d'une excuse, fusse-t-elle minime pour faire sauter la tête de quelqu'un à l'aide de ses pouvoirs biotiques. Ensuite, rappelons qu'on la qualifie de psychopathe. Ceux qui souffrent de tels troubles sont apparemment incapables de remords et d'empathie. Il y a donc contradiction entre le fait qu'elle éprouve des remords et son trouble (d'autant qu'on ne la force pas à aller voir un psy ou prendre des médocs).

Que dire de Garrus, de Samara, deux parangons d'honneur et de justice, qui même eux ont leurs démons ?

Que même s'ils tuent des criminels, par leurs actes ils ne valent pas mieux que leurs victimes. C'est juste qu'il y a une contradiction entre leurs agissements et la loi qu'ils sont censés respecter.

Et enfin l'intrigue en elle-même. Elle est loin d'être aussi simpliste que tu le dis. Enquêter sur les Récolteurs, de sombres secrets du passé découverts, la gestion de la relation forcée avec Cerberus.
Et le scénariste est le même que dans le premier opus.

Peut-être, mais le fait est qu'on ne parle pas des Récolteurs tant qu'on part à la recherche de nos compagnons d'aventure. Ils n'interviennent que quand on se lance au secours d'une colonie, quand le vaisseau est attaqué par le vaisseau Récolteur et quand on passe le relais Omega IV. L'intrigue aurait gagné en épaisseur si justement on en avait apprit de manière beaucoup plus feutrée, petites couches par petites couches.

Contrairement au 3. Drew Karpyshyn étant parti, le jeu a un peu perdu de sa grâce. Tu as soulevé le cœur du problème : Bioware a totalement bouleversé la fin prévue (pour colmater des fuites il me semble).
Et pour moi la fin reste le seul vrai problème du jeu.

Le problème est que, tout au long de ME I & II, les scénaristes ont laissé des éléments devant être utilisés par la suite : la planète envahie par une brume nanotechnologique inconnue, les traces d'une arme à hypercavitation qui a détruit le Moissonneur apparaissant dans ME II, l'élément zéro qui a une influence inconnue sur les étoiles, etc. Sans compter le fait de voir nos "choix" de ME I être résumés platement (la reine rachni apparaît qu'on la sauve ou pas, le terroriste Butharien nous braque une arme derrière la tête mais avec quelques bons mots décide de nous aider, etc.)

Le gameplay ne m'a posé aucun problème (à part une petite question de raccourcis).

Pour moi c'est le gameplay de Gears of War en moins nerveux, avec une IA perfectible. À partir du 3, les ennemis ne sont pas plus intelligents, ils sont juste plus forts et résistants.
15  Divers / Jeux vidéos / Re : Dragon age 2. le: 20 Février 2014 à 23:57:38
   Alors, puisque je viens de dégommer deux jeux Bioware (voir le sujet sur Mass Effect 3), je me sens chaud pour un nouveau tour de piste.

   Dragon Age 2 est un jeu développé par Bioware et qui a été annoncé comme le digne successeur de Dragon Age 1. Avant de commencer à le critiquer, il est important de dire que j'ai adoré DoA 1 et que j'ai joué une partie avec tous les personnages de base pour voir les différents changements opérés sur l'univers. J'ai fortement adhéré à ce monde héroïc-fantasy et adoré dégommer de l'engeance à coup de boules de feu.

   Dire que Dragon Age 2 est un mauvais jeu est exact et encore une fois pour plusieurs raisons. La première est que ce n'est pas un RPG, loin de là, c'est un hack n'slash. Ici, pas besoin de stratégie, pas besoin de faire attention, vous prenez votre perso et bourrez dans le tas comme un con (après tout, vous êtes un joueur de jeux vidéos et, par définition, vous êtes un demeuré, non ?).
   La seconde est sans doute que l'équipe chargée du développement est certainement la plus fainéante du monde ! Comprenez bien qu'ils travaillaient sur une suite, ils n'ont pas eu besoin de plancher sur le fond de l'univers et donc ont eu plus de temps devant eux afin de peaufiner les détails techniques. Mais ces gars là, non. Ils se sont dits "puisque on encourage les gens à recycler, alors recyclons les décors à outrance !" Résultat : où que vous alliez, quelle que soit votre quête, vous aurez sans cesse l'impression de revenir sur vos pas. Alors certains me disent toujours : "Ouais mais c'est pas grave, l'important c'est que ce soit fun." Ce à quoi je réponds toujours : "Non. C'est grave." Pour tous les fans de KOTOR, comment auriez-vous réagis si toutes les planètes visitées recyclaient les environnements de Taris ? De plus, votre personnage gagne en notoriété et en influence au gré des années, pourtant tout le monde vous traite de la même façon qu'au premier jour. La ville n'évolue pas non plus. Restez dans une ville pendant cinq, six ans et je vous garantis que les badauds discutent dans d'autres endroits, que certaines tâches disparaissent, ...
   La troisième est que, visiblement, cette équipe de fainéants à visiblement tenu à violer aussi un univers ne leur appartenant pas, car, c'est toujours bon de le rappeler, ce n'est pas le studio Bioware de DoA 1 qui a développé DoA 2. Entre le look revu des engeances qui aujourd'hui ne terrifient plus que les Teletubies, celui de Flemeth qui visiblement est là pour satisfaire les fantasmes gérontophiles de certains, et celui des Elfes qui sont désormais laids, on a déjà de quoi être comblé, mais il y a mieux ! La découverte de ce lyrium rouge, là. Des générations durant, les Nains ont vécus de l'extraction et du travail de ce minerais et soudainement, par magie, apparaît une variante inconnue, travaillée par des Nains dont personne ne se souvient (et pourtant, en regardant le premier opus, leurs archives sont bien entretenues).
   Je pourrais encore écrire des lignes et des lignes concernant les problèmes de ce jeu. Par exemple des personnages insupportables comme Anders, le fait que les développeurs ne tiennent pas compte de vos actions dans Dragon Age Awakening (parce que Justice est censé disparaître dans l'un des épilogues, pas posséder Anders), le marketing de plus en plus proche de l'extorsion pratiqué par EA Games, mais je pense que le mieux à faire, c'est que vous jouiez juste quelques minutes à DoA 1 et ensuite quelque minutes à DoA 2 pour vous rendre compte à quel point le fossé est grand. Le côté positif est que depuis, je trouve que KOTOR II développé par Obsidian est une bonne suite. Ça donne de la perspective.
Pages: [1] 2
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Cerbere.org tient à remercier particulièrement tous ceux ayant travaillé sur le thème Cerbere.org
afin que le forum puisse garder son identité sous le nouveau forum SMF
Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !