bord

L'Histoire des Sept Couronnes

· 18 Janvier 2005 à 17:11 /Histoire


Illustration de http://amoka.net

L’Ere des Targaryens
(à venir prochainement)

La Rébellion de Robert Baratheon
(à venir prochainement)

These texts are copyrighted by Linda Antonnsson and Elio M. Garcia on Westeros.org

L’Ere de l’Aube

Cette période, d’une durée indéterminée, vit Westeros peuplée par les Enfants de la Forêt, qui vécurent pendant de nombreux siècles seuls, avec probablement des Géants (et une autre race si la légende du Trône de Pierre de Vieux Wyk, dans les Iles de Fer, est véridique). Ils adoraient les Dieux de la forêt, mais aussi des ruisseaux et des rochers, dont les noms furent gardés secrets.

Personne ne sait depuis combien de temps les Enfants vivaient seuls dans Westeros, ni d’où ils venaient exactement. Par contre, nous savons quand ils entrèrent en contact avec les premiers êtres étrangers à leur race. Cela se passa il y a 12.000 ans et ces envahisseurs étaient les Premiers Hommes.

Les Premiers Hommes traversèrent ce qui serait aujourd’hui appelé Dorne, à l’extrême est des terres, en utilisant le bras de terre qui reliait les continents. Les Enfants de la Forêt détruisirent ce passage naturel, dans une vaine tentative d’achever l’invasion qui s’amorçait. En résulta le ‘Bras Cassé’ de Dorne, et la chaîne d’îles baptisée ‘Stepstones’. Les Premiers Hommes avaient emmené avec eux du bronze, de grands boucliers de cuir et les premiers chevaux. Ils amenèrent également leurs propres dieux, qu’ils laissèrent finalement de côté pour adopter ceux des Enfants (exception faite des Iles de Fer, où la religion du Dieu Noyé fut créée).

La première véritable bataille déclenchée par les Enfants de la Forêt se déclara après que des Bois Sacrés et des Barrals furent abattus et brûlés par les Premiers Hommes dans l’optique de se procurer des terres habitables. Ils continuèrent à abattre les Bois après cette escarmouche, mais davantage en raison de la peur que les Enfants puissent les voir au travers des yeux sculptés sur les arbres.

Après des siècles de combats, alors que tout semblait pencher vers une victoire des Premiers Hommes, un traité de paix fut signé (il y a environ 10.000 ans, approximativement pendant les heures de gloire de la cité de Moat Cailin). Le Pacte fut célébré sur l’Ile aux Faces, lieu où chaque Barral était sculpté d’un visage. Ces fûts sacrés étaient gardés par un ordre spécifique des Enfants de la Forêt.

Le Pacte entraîna avec lui quatre millénaires de paix entre les Premiers Hommes et les Enfants et acheva ‘l’Ere de l’Aube’ pour entamer ‘l’Age des Héros’, qui vit évoluer des personnages légendaires comme Lann le Malin ou Brandon le Constructeur.

Le Pacte prévoyait de donner aux Premiers Hommes les côtes, hautes plaines, prairies, montagnes et marais, alors que les Enfants se retireraient dans les profondes forêts, avec la promesse qu’aucun Barral ne sera jamais plus abattu.

L’Age des Héros et la Longue Nuit

Le Pacte survécut même à la Longue Nuit, qui prit place il y a 8.000 ans.

En ces sombres temps, les températures devinrent extrêmement basses, la nuit durant plus d’une génération. Les Autres vinrent des territoires glacés du Nord et tuèrent une grande partie des hommes des Sept Couronnes. La Longue Nuit prit fin avec la ‘Bataille de l’Aurore’, où la Garde Noire chargea héroïquement les rangs des Autres et acquit la victoire. Le Mur fut élevé à peu près en même temps par le légendaire Brandon le Constructeur (aidé par des Géants, est-il dit dans les contes). On dit que ce héros offrit une vaste bande de terre appelée ‘Don de Brandon’ (de 25 lieues de large et de la longueur du continent) à la Garde de la Nuit, mais les mestres pensent que le généreux donateur était un de ses homonymes.

L’élévation de la lignée Stark peut coïncider chronologiquement à la fin de la Longue Nuit et à la création de la Garde Noire. Brandon le Constructeur aurait été un Stark (peut-être même le fondateur de la lignée). On dit que la cité de Winterfell est vieille de 10.000 ans, mais ceci n’est qu’un exemple supplémentaire de la manie de l’arrondi (souvent inexact) des Westerosiens. Les mestres pensent que l’avènement de Winterfell se fit plus ou moins en même temps que la fondation de la Maison Stark. Pendant de nombreux millénaires, les Stark n’était pas considérés comme les incontestables ‘Rois du Nord’, leurs principaux adversaires, les Bolton de Fort-Terreur, se décidant enfin à ployer le genou devant la Maison du Loup-garou il y a seulement un millénaire.

Un événement remarquable dans les siècles de service de la Garde de la Nuit est le règne de son treizième Lord Commandant, connu uniquement sous le nom du ‘Roi de la Nuit’, après que tous les écrits relatifs à cet homme eussent été détruits. Il couchait avec une étrange, pâle et ‘cadavérique femme’ et se proclama roi, tandis qu’elle devint sa reine. Des actes affreux furent commis au Fort de la Nuit par les Frères Jurés de la Garde Noire, possédés par la sorcellerie de la femme du Roi Noir. Ce dernier régna ainsi pendant treize années, jusqu’à ce que les Stark de Winterfell et le Roi-au-delà-du-Mur, Joramun, ne joignent leurs forces pour le vaincre. On dit que ce même Joramun sonna la Corne de l’Hiver, réveillant les géants de la terre dans laquelle ils sommeillaient.

On situe la fondation des Sept Couronnes pendant l’Age des Héros. Selon la légende, Lann le Malin s’empara de Castral Roc (alors aux mains de la Maison Casterly) et la rumeur veut que tous les rois du Roc se soient réclamés comme étant un de ses descendants directs et ceci, jusqu’à notre époque. Pareillement, le plus célèbre des rois du Bief s’appelait Garth Greenhand, duquel la Maison dirigeante des Gardener (et bien d’autres hautes familles, par ailleurs) clame sa descendance. Au sud des actuels bois royaux (les Bois-du-Roi), les Rois d’Accalmie apparurent, une lignée fondée par Durran, qui est supposé avoir été le constructeur d’Accalmie. Cette ville fut bâtie pour contrer Durran de la fureur des dieux de la mer et du vent, qui le haïssaient pour s’être marié à leur fille. Dans les Iles de Fer, le ‘Roi Gris’ a la réputation de s’être marié avec une sirène. Il dirigea ainsi non seulement les îles de l’ouest, mais également l’océan.

L’invasion des Andals

Il y a environ 6.000 ans, l’Age des Héros et la Paix du Pacte s’acheva avec l’invasion des Andals, venant d’au-delà de la mer et amenant avec eux de l’acier et une nouvelle religion. Ils guerroyèrent pendant des siècles contre les Premiers Hommes, et celà, jusqu’à ce que les six Royaumes les plus au sud soient tombés. Ils détruisirent au passage les Bois Sacrés et Barrals et tuèrent les Enfants de la Forêt chaque fois qu’ils pouvaient en trouver. C’est sûrement à cette époque que les Enfants se sont cachés au-delà du Mur, pour ne plus jamais être vus ensuite. Seul le Royaume du Nord était encore dirigé par les Premiers Hommes. On pense que c’est à cause des Sept, la religion des Andals, qu’il n’y eut plus d’esclavage pendant des milliers d’années sur le continent westerosien, bien que cette pratique soit usuelle dans les Îles de Fer, avec les Femmes-Sel (des femmes capturées et asservies lors de batailles), et au-delà du Mur, où les sauvageons auraient bon nombre de serviteurs.

La Maison Mudd, anciennement connus sous le nom de ‘Rois des Rivières et Collines’, faisait partie de ces Royaumes détruits. Ils furent les derniers des Premiers Hommes qui régnèrent sur le Trident, et ceci pendant mille ans avant l’arrivée des Andals. Il est probable que l’un des sept rois Andals, qui ont vaincu et tué le Roi Tristifer IV dans la bataille finale, fut Erreg le Régicide, qui détruit nombre de Barrals, et massacra une grande quantité d’Enfants de la Forêt, qui tentaient de défendre leurs lieux de culte.

Par ailleurs, les Andals se proclamèrent ‘Rois des Montagnes et des Vaux’. Les Arryn, une des plus vieilles branches de la noblesse Andal, s’installèrent à cette époque dans le maintenant célèbre ‘Val d’Arryn’. D’autres aventuriers du même peuple fondèrent la Maison Lannister et se proclamèrent ‘Rois de l’Ouest’. De même, les Andals voguèrent vers les Îles de Fer il y a 4.000 ans, afin de mettre un terme au règne de la Maison Greyiron, et à la lignée descendante d’Urron Mainrouge, par la même occasion. Cette famille avait régné incontestablement pendant 1.000 ans. Les Andals ayant conquis les Îles de Fer n’adorèrent plus les Sept mais se plièrent aux us et coutumes du peuple asservi (sans doute pour se rapprocher d’eux) et adoptèrent la religion du Dieu Noyé.

Les Cités Libres

Ailleurs, dans le monde connu, les terres à l’est étaient dominées en grande partie par l’empire de Vieux Ghis, qui existait alors que l’on qualifiait encore Valyria et les Terres de la Mer d’Eté de territoires jeunes et sauvages. Cinq grandes guerres eurent lieu entre Vieux Ghis et les Cités Libres, guerres que gagna Valyria grâce à ses Dragons. Lors de la dernière guerre, il y a 5.000 ans, les Cités Libres parvinrent à conquérir Ghis. A partir de là, Valyria annexa plusieurs territoires, ce qui est démontré par le nombre impressionnant de routes en lignes droites qu’ils construisirent, bien qu’ils se soient tout d’abord concentrés sur la conquête des côtes. Les possessions les plus à l’ouest de l’empire de Vieux Ghis étaient le petit archipel d’îles de Peyredragon, où les valyriens élevèrent une citadelle au début du règne impérial.

Les neuf Cités Libres étaient clairement sous influence valyrienne. Ceci peut être démontré grâce au langage de ces peuples, extrêmement proche de celui de Valyria, bien que Braavos et d’autres cités n’existaient pas lors de la fondation de l’empire valyrien. Chose intéressante, les Sans-Visages (une guilde de redoutables assassins) sont d’origine valyrienne et furent formés à cette époque.

Il n’est pas déraisonné de penser qu’Azor Ahai a existé pendant la Longue Nuit, il y a environ 8.000 ans. La légende veut que les Dieux lui forgèrent une épée pour combattre les ténèbres menaçant le monde. Le destin de sa Rouge Epée des Héros est inconnu, et on ne sait rien non plus de ce personnage mythologique, mais il est dit qu’il gagna sa guerre qui devait contrer les Autres. Cependant, environ à la même époque que la chute de l’empire de Vieux Ghis et la gloire de Valyria, une prophétie, datant de 5.000 ans avant ces évènements, clama la réincarnation d’Azor Ahai, revenant d’entre les morts pour sauver le monde d’un nouveau malheur.

Les Rois-au-delà-du-Mur

A une époque suivant la mort du Roi-au-delà-du-Mur Joramun, il vint d’autres rois sauvageons, comme le Seigneur Cornu ou les Rois-Frères Gendel et Gorne. Il y a 3.000 ans, ces frères réussirent à esquiver la Garde de la Nuit et à s’infiltrer dans le Nord en grand nombre en utilisant un réseau de tunnels qui se trouvait sous le Mur. Avec l’aide du Roi du Nord, la Garde Noire décima l’armée de sauvages. Le Roi du Nord fut tué par Gendel dans cette bataille, qui fut lui-même tué par l’héritier de sa victime. La légende veut que ceux qui réussirent à s’échapper du massacre arpentent encore les tunnels sous le Mur.

Un autre célèbre Roi d’Outre-Mur fut Bael le Barde, qui vécut pendant la période où les Bolton étaient encore hostiles aux Stark. Une chanson que Bael écrivit, stipula qu’il avait séduit une fille des Stark de Winterfell et qu’il possédait d’elle un enfant. Les sauvages disent que cet enfant, un robuste jeune homme qui monta sur le trône de Winterfell à 20 ans, tua Bael lorsqu’il tenta de passer au-delà du Mur. Ne sachant pas qu’il venait de tuer son père, il rapporta la tête de Bael à Winterfell, où sa mère se jeta des murs du château en apprenant la nouvelle de la mort de son ancien amant. La mort du jeune homme, qui décéda écorché vif par un Bolton, fut reconnue comme une vengeance des Dieux.

Les Rhoynar

La dernière grande migration vers les terres de Westeros fut la venue des Rhoynar, il y a environ 1.000 ans. Ils étaient un peuple vivant dans des cités le long de la rivière Rhoyne, sur la partie est du continent. Dirigée par la reine-guerrière Nyméria, une flotte de 10.000 navires accosta au sud de Dorne. A l’intérieur de ceux-ci, une grande majorité de femmes. Prenant Lord Mors Martell pour mari, Nyméria lui donna la force de vaincre tous ses rivaux et de devenir le premier Prince de Dorne (un titre dérivé de la coutume des Rhoynar de ne jamais utiliser le titre de roi ou de reine). Les Rhoynar se marièrent avec le peuple résidant à Dorne, dirigeant trois groupes d’habitants vivant dans les montagnes, les déserts et sur les côtes. Les Rhoynar amenèrent leurs propres dieux, mais ils disparurent au profit de la Foi pour les Sept. D’un autre côté, beaucoup de Rhoynar ont été absorbés facilement par la société de Dorne. Chose intéressante, les héritages se firent sans qu’il y ait discrimination entre les sexes.

La Chute de Valyria

Après cette période, aucun évènement véritablement majeur ne se produisit avant la Chute de Valyria, il y a environ 450 ou 500 ans. La nature précise de cette apocalypse est inconnue, mais la cause fut certainement un cataclysme qui détruisit la Cité Libre de Valyria avec une telle force que toute la péninsule fut touchée, laissant la majeure partie des terres en des ruines fumantes et glauques. Certains pensent même que les fantômes des malheureux hantent la place. Les survivants s’enfuirent par bateaux à Peyredragon, où les Targaryens (descendants des Grands Seigneurs valyriens) prirent le commandement et délaissèrent les Anciens Dieux pour les Sept. Comme ils ne possédaient pas assez de ressources sur Peyredragon, on peut penser que les Valyriens vendirent des objets de valeur pour acheter de la nourriture aux marchands venant du continent westerosien. Ainsi, les fabuleuses épées en acier valyrien arrivèrent aux mains des grandes Maisons du continent. On estime d’ailleurs à quatre siècles la durée depuis l’entrée en possession de ces épées par les grandes familles. Le seul avantage que les descendants de Valyria avaient par rapport aux autres peuples était les Dragons qu’ils avaient avec eux.

Le Passé Proche (moins de cinq siècles)

Jusqu’à cette époque et peu après, des guerres intermittentes opposèrent les Rois du Bief et des terres des Tempêtes à Dorne. Il y a environ 650 ans, le roi des terres des Tempêtes prit le contrôle du Trident. Karlon Stark repoussa des attaques de pirates à l’est et fonda la Maison Karstark il y a environ un millénaire. Le Roi Rickard Stark tua le Roi Marsh et épousa sa fille à une date restant floue, même pour les mestres. Toujours pendant cette période, les Stark perdirent leur puissance maritime, après que Brandon le Pyromane incendia la flotte de son père, Brandon le Bâtisseur de Navires, qui venait de disparaître pendant l’exploration de la Mer du Crépuscule. Le Roi Tommen II de Castral Roc partir pour une folle épopée sur Valyria, dont il ne revint jamais, perdant la légendaire épée à deux mains forgée en acier valyrien, Brightroar.

Une des plus puissantes forces militaires de Westeros était en ce temps-là celle des Rois des Îles de Fer, qui terrorisaient toutes les côtes à l’ouest du continent. Il y a environ 1.000 ans, un roi fer-né massacra les fils captifs d’un Roi de la Rivière, les lui retournant en morceaux. Pendant le règne du Roi Qhored, Vieilleville, l’Île de la Treille, l’Île aux Ours (dite perdue dans un match de lutte gagné par le Roi Rodrik Stark, qui la donna à la Maison Mormont), et bien d’autres territoires côtiers était sous le contrôle des fer-nés. Leurs successeurs perdirent peu à peu toutes ces possessions dans le courant du siècle. Cependant, pendant le règne de Harren le Noir, les fer-nés contrôlaient leurs îles et tout le Trident, du Neck à la Baie de la Néra, après qu’Harwyn Hardhand (le grand-père d’Harren Hardhand) ait vaincu Arrec des terres des Tempêtes et y ait gagné le Conflans.

Le seul évènement majeur à noter sur le continent après la Chute de Valyria fut la traversée de la mer Dothrak par les Dothraki. Ceci se produisit il y a quatre siècles et les mestres présument que la chute de Valyria et le chaos qui suivit fut ce qui incita, et peut-être permit aux barbares d’attaquer avec une telle puissance. 50.000 Dothraki, dont la moitié étaient des guerriers, furent menés par Khal Temmo. Ils mirent à sac et brûlèrent chaque ville et cité apparaissant devant eux. Quand ils arrivèrent devant la Cité Libre de Qohor, 3.000 esclaves eunuques rompus aux arts de la guerre les attendaient. Temmo, ses sang-coureurs, ses femmes et tous ses fils moururent, avec plus de 12.000 fantassins dothraki. Les autres Dothraki prirent la fuite après la mort de leur chef. Depuis ce temps-là, Qohor a gardé une garde surentraînée d’eunuques, chacun ayant une tresse noire de cheveux attachée à leur lance en l’honneur des Trois Mille.

These texts are copyrighted by Linda Antonnsson and Elio M. Garcia on Westeros.org